BRIBES EN LIGNE
on a cru à    si tout au long       reine       le une autre approche de       vaches       la a propos d’une       et tu       &agrav un homme dans la rue se prend       " les enseignants : le lent déferlement il faut laisser venir madame macles et roulis photo 1 les textes mis en ligne pour nicolas lavarenne ma issent de mer, venent as       s̵   anatomie du m et       au j’écoute vos       il       &agrav je t’ai admiré, quando me ne so itu pe       sur le juste un  je signerai mon toujours les lettres : antoine simon 2 lentement, josué tous ces charlatans qui travail de tissage, dans antoine simon 22 errer est notre lot, madame,  la toile couvre les     &nbs toute trace fait sens. que la bouche pure souffrance   (à 1.- les rêves de  il est des objets sur able comme capable de donner quand les mots accorde ton désir à ta la fonction, depuis ce jour, le site       je me première       le     faisant la       &agrav toute une faune timide veille l’impression la plus karles se dort cum hume quand nous rejoignons, en cinq madame aux yeux  marcel migozzi vient de a ma mère, femme parmi       coude a la libération, les de pa(i)smeisuns en est venuz 1. il se trouve que je suis sors de mon territoire. fais il existe au moins deux autre citation"voui tu le saiset je le vois mise en ligne d’un 0 false 21 18 entr’els nen at ne pui hans freibach : fin première ajout de fichiers sons dans si j’avais de son       il       longte ce texte m’a été  monde rassemblé la terre a souvent tremblé station 3 encore il parle pour jean gautheronle cosmos dernier vers aoi "le renard connaît     tout autour suite de aux george(s) (s est la a dix sept ans, je ne savais le tissu d’acier dans l’innocence des le 19 novembre 2013, à la o tendresses ô mes autre petite voix     &nbs tant pis pour eux.  “ne pas petites proses sur terre antoine simon 32 diaphane est le       la religion de josué il À max charvolen et « 8° de       les cuivres de la symphonie       baie bernard dejonghe... depuis  c’était quand les eaux et les terres in the country mais jamais on ne percey priest lakesur les max charvolen, martin miguel       entre antoine simon 28       crabe-       la le nécessaire non dernier vers aoi face aux bronzes de miodrag en 1958 ben ouvre à     extraire       midi temps de bitume en fusion sur       rampan et ces     les fleurs du le temps passe si vite, sous l’occupation       retour     depuis josué avait un rythme antoine simon 19 sa langue se cabre devant le nous serons toujours ces non, björg, temps où le sang se couleur qui ne masque pas dernier vers aoi pour andré       (       arauca quant carles oït la pour daniel farioli poussant     pluie du ainsi alfred… la liberté de l’être au lecteur voici le premier antoine simon 9       " polenta dans le train premier et il parlait ainsi dans la langues de plomba la de tantes herbes el pre pour alain borer le 26 assise par accroc au bord de le texte qui suit est, bien la mort d’un oiseau. dernier vers aoi n’ayant pas "si elle est et te voici humanité deuxième essai attelage ii est une œuvre ma voix n’est plus que     hélas, ecrire sur       la les durand : une 1- c’est dans  pour le dernier jour du bibelot au babilencore une la langue est intarissable nous viendrons nous masser archipel shopping, la       pass&e si, il y a longtemps, les carissimo ulisse,torna a       &ccedi       l̵ il souffle sur les collines  hors du corps pas       l̵       sur je rêve aux gorges monde imaginal, et  riche de mes       pav&ea c’est ici, me je sais, un monde se pour gilbert derniers vers sun destre bel équilibre et sa depuis le 20 juillet, bribes       d&eacu journée de À max charvolen et martin autres litanies du saint nom       grappe i.- avaler l’art par Ç’avait été la il tente de déchiffrer, quel étonnant vous deux, c’est joie et pour michèle gazier 1) paysage de ta tombe  et à cri et à le scribe ne retient le 23 février 1988, il la tentation du survol, à carcassonne, le 06     au couchant attention beau (josué avait toutes sortes de papiers, sur       l̵  martin miguel vient    de femme liseuse jamais je n’aurais dernier vers aoi       aux       quinze s’ouvre la buttati ! guarda&nbs       un bien sûr, il y eut un tunnel sans fin et, à exode, 16, 1-5 toute deux mille ans nous antoine simon 15 le travail de bernard maintenant il connaît le       un quai des chargeurs de premier essai c’est si tu es étudiant en la gaucherie à vivre, ce n’est pas aux choses avant dernier vers aoi       devant mise en ligne dans le respect du cahier des approche d’une (ô fleur de courge... station 1 : judas avant propos la peinture est ] heureux l’homme         or       le attendre. mot terrible.       pourqu tout est possible pour qui       deux             la la bouche pleine de bulles moi cocon moi momie fuseau rêve, cauchemar,       sabots       sous aux barrières des octrois       " patrick joquel vient de vous avez la liberté s’imprime à   dits de merci à marc alpozzo quelques textes vue à la villa tamaris d’un côté juste un mot pour annoncer "nice, nouvel éloge de la       " et c’était dans au matin du reprise du site avec la napolì napolì coupé le sonà     pourquoi   nous sommes li emperere par sa grant dans la caverne primordiale       le deuxième approche de pour jacqueline moretti,       ecrire les couleurs du monde       ( edmond, sa grande       apr&eg en ceste tere ad estet ja dernier vers aoi pur ceste espee ai dulor e deuxième suite       je la vie est ce bruissement dans les carnets       juin       fourr& madame est une torche. elle le plus insupportable chez       le       j̵ de toutes les abu zayd me déplait. pas       les       m̵ le lourd travail des meules antoine simon 7 sculpter l’air : antoine simon 30 j’ai changé le       les du fond des cours et des macles et roulis photo 7 deuxième apparition de douze (se fait terre se autre essai d’un ce texte se présente  les œuvres de       dans 10 vers la laisse ccxxxii “dans le dessin       l̵ toulon, samedi 9 le vieux qui c’est un peu comme si, dieu faisait silence, mais dernier vers aoi le coeur du       p&eacu les parents, l’ultime clers est li jurz et li apaches : heureuse ruine, pensait la fraîcheur et la branches lianes ronces un soir à paris au mi viene in mentemi montagnesde 1254 : naissance de ensevelie de silence,   d’un coté, neuf j’implore en vain fontelucco, 6 juillet 2000 madame aux rumeurs    en sequence 6   le un jour nous avons au labyrinthe des pleursils ….omme virginia par la c’est la distance entre       parfoi les premières encore une citation“tu tout est prêt en moi pour la rencontre d’une madame des forêts de    au balcon ce 28 février 2002. nos voix une fois entré dans la comme ce mur blanc  de la trajectoire de ce nous savons tous, ici, que iloec endreit remeint li os      & à sylvie comment entrer dans une non... non... je vous assure, allons fouiller ce triangle bruno mendonça de la   la baie des anges pour jacky coville guetteurs quand il voit s’ouvrir, pour mon épouse nicole dernier vers aoi       sur madame chrysalide fileuse "la musique, c’est le dernier vers aoi cet article est paru encore la couleur, mais cette l’une des dernières temps où les coeurs la chaude caresse de recleimet deu mult dimanche 18 avril 2010 nous       embarq     oued coulant la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > INTRUSIONS

RAPHAEL MONTICELLI

<- Bribe XXV | Bribe XXVII ->
Bribe XXVI


où l’on revient à la suite d’un essai de nécrologie
Il lui semblait possible d’élargir encore la vision ou le récit en présentant par le menu la vie, le caractère, les habitudes des amis. Chacun n’était-il pas, à sa manière, un autre héros possible ? Les membres de la famille, et les amis de la famille, ainsi, pendant plusieurs générations
 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette