BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi       la  “s’ouvre il en est des meurtrières. cyclades, iii° le samedi 26 mars, à 15 quel étonnant c’est ici, me 1. il se trouve que je suis marché ou souk ou et c’était dans vous avez       reine je sais, un monde se et que dire de la grâce     &nbs mult est vassal carles de (À l’église dernier vers aoi       sur   se pour anne slacik ecrire est après la lecture de quand les eaux et les terres ouverture d’une à propos des grands dernier vers aoi f le feu s’est le temps passe si vite, 1.- les rêves de       aux neuf j’implore en vain lorsqu’on connaît une branches lianes ronces bien sûrla       montag entr’els nen at ne pui   en grec, morías pur ceste espee ai dulor e le grand combat : l’heure de la       sur raphaËl le géographe sait tout tous feux éteints. des les enseignants :       sur la fraîcheur et la ce poème est tiré du       jamais je n’aurais avec marc, nous avons de toutes les ecrire les couleurs du monde onzième elle réalise des pas même fin première       quinze pour jean gautheronle cosmos lancinant ô lancinant "la musique, c’est le tous ces charlatans qui "je me tais. pour taire. je suis occupé ces temps de pierres dans la  dans toutes les rues l’appel tonitruant du nous savons tous, ici, que l’éclair me dure,       midi les avenues de ce pays la vie humble chez les livre grand format en trois les petites fleurs des exode, 16, 1-5 toute c’est parfois un pays la mort, l’ultime port,       longte       que antoine simon 28       bruyan de pareïs li seit la ainsi va le travail de qui la bouche pure souffrance tout mon petit univers en les parents, l’ultime l’ami michel       &n       chaque pour andré s’ouvre la le plus insupportable chez la gaucherie à vivre, les étourneaux !       la les routes de ce pays sont     au couchant sur la toile de renoir, les       le       &n       pass&e si tu es étudiant en macles et roulis photo 4 antoine simon 11     tout autour halt sunt li pui e mult halt pour jean marie       la quatre si la mer s’est carissimo ulisse,torna a et tout avait pour andrée "nice, nouvel éloge de la arbre épanoui au ciel madame, vous débusquez introibo ad altare un jour nous avons     depuis légendes de michel le coquillage contre et…  dits de antoine simon 24 mult ben i fierent franceis e là, c’est le sable et       un       & pour maguy giraud et présentation du    7 artistes et 1 granz fut li colps, li dux en n’ayant pas le coeur du c’est la distance entre       pourqu (de)lecta lucta   douze (se fait terre se     les provisions petites proses sur terre a la femme au dans la caverne primordiale derniers est-ce parce que, petit, on         or       le jusqu’à il y a même si mesdames, messieurs, veuillez allons fouiller ce triangle quel ennui, mortel pour       &agrav antoine simon 19 dernier vers aoi chairs à vif paumes intendo... intendo ! mougins. décembre     dans la ruela quatrième essai de antoine simon 32 je n’hésiterai       dans les grands nous avancions en bas de quand sur vos visages les quelque chose une il faut dire les pour qui veut se faire une je suis bien dans       o m1       pour michèle aueret       voyage la vie est ce bruissement       tourne et voici maintenant quelques violette cachéeton en ceste tere ad estet ja dans ma gorge poussées par les vagues equitable un besoin sonnerait carissimo ulisse,torna a en 1958 ben ouvre à quelque temps plus tard, de pour raphaël       quand monde imaginal,  les trois ensembles       l̵ les dessins de martine orsoni dans les rêves de la i.- avaler l’art par la poésie, à la “dans le dessin la galerie chave qui l’art c’est la toute trace fait sens. que al matin, quant primes pert vi.- les amicales aventures l’impression la plus vertige. une distance diaphane est le au matin du dernier vers aoi     après il tente de déchiffrer, station 7 : as-tu vu judas se il aurait voulu être apaches : a grant dulur tendrai puis quand les mots       pass&e dernier vers aoi   petit matin frais. je te (la numérotation des la pureté de la survie. nul bribes en ligne a le tissu d’acier       dans       je toute une faune timide veille dans ce pays ma mère passent .x. portes,       sous ce eurydice toujours nue à   pour le prochain le 28 novembre, mise en ligne rêve, cauchemar, le ciel est clair au travers       jonath douce est la terre aux yeux deuxième essai le       ruelle j’ai donc il est le jongleur de lui c’est seulement au tu le sais bien. luc ne       le pas de pluie pour venir pour jean-marie simon et sa   encore une j’ai travaillé il ne s’agit pas de merci à marc alpozzo ce qu’un paysage peut buttati ! guarda&nbs   nous sommes torna a sorrento ulisse torna       magnol ce paysage que tu contemplais écrirecomme on se mieux valait découper     " laure et pétrarque comme       sur le       object heureuse ruine, pensait pour martine décembre 2001. références : xavier la liberté s’imprime à       fleure troisième essai et dernier vers aoi pour andré toi, mésange à une errance de dernier vers aoi dieu faisait silence, mais sors de mon territoire. fais madame dans l’ombre des       nuage ce monde est semé pour ma dentelle : il avait pour jacky coville guetteurs mouans sartoux. traverse de autres litanies du saint nom antoine simon 10 la force du corps, …presque vingt ans plus (josué avait f j’ai voulu me pencher toulon, samedi 9 bribes en ligne a antoine simon 21    nous  de même que les       &agrav mais non, mais non, tu       voyage dernier vers aoi pour jacqueline moretti, Être tout entier la flamme    regardant "le renard connaît voudrais je vous et si au premier jour il on a cru à polenta       au      &       pav&ea   un vendredi en introduction à merci au printemps des ce qui aide à pénétrer le l’évidence suite du blasphème de antoine simon 26 madame porte à       ...mai un jour, vous m’avez vue à la villa tamaris madame aux rumeurs ma chair n’est c’est la peur qui fait       dans   jn 2,1-12 : vous n’avez paien sunt morz, alquant zacinto dove giacque il mio dans les hautes herbes la cité de la musique nice, le 8 octobre ajout de fichiers sons dans il n’est pire enfer que il était question non autre essai d’un la langue est intarissable ils sortent derniers vers sun destre  ce qui importe pour antoine simon 33 rimbaud a donc carles li reis en ad prise sa chaque automne les d’un côté avant propos la peinture est elle ose à peine       au merci à la toile de   j’ai souvent religion de josué il station 3 encore il parle suite de antoine simon 13       fourr&       "  au travers de toi je au seuil de l’atelier r.m.a toi le don des cris qui outre la poursuite de la mise moisissures mousses lichens si grant dol ai que ne pour andré villers 1)       à a la libération, les pour gilbert  tu ne renonceras pas. avez-vous vu       maquis (ô fleur de courge...       la clers fut li jurz e li       p&eacu certains soirs, quand je  hors du corps pas mon travail est une dernier vers aoi   antoine simon 2 très malheureux... dernier vers aoi c’est le grand  les œuvres de  les éditions de madame a des odeurs sauvages « e ! malvais de profondes glaouis de mes deux mains antoine simon 6 moi cocon moi momie fuseau  pour le dernier jour     sur la je désire un f les feux m’ont de proche en proche tous       la     quand napolì napolì       je me dans l’innocence des la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > INTRUSIONS

RAPHAEL MONTICELLI

<- Bribe XXVI | Bribe XXVIII ->
Bribe XXVII


essai de nécrologie, suite et fin
La grossesse de la mère et les rapports particuliers qu’elle avait alors entretenu avec les choses et les gens, singulièrement le père, lui semblait exiger la plus grande attention ; il regrettait de ne pouvoir sans risque s’aventurer à une sorte de récit du dedans, la période de grossesse telle qu’avait pu la vivre son foetus de héros ; il attachait une importance extrême aux longs moments passés au choix d’un nom... Il en était là quand, la grossesse terminée, dans un éclat de rire mi-furieux, mi-cynique, il s’apprenait habituellement que l’enfant était mort né... Le roman se brisait, de proche en proche se détruisait le milieu jusqu’à la première génération.

  AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette