BRIBES EN LIGNE
rita est trois fois humble. macles et roulis photo 6 c’est ici, me madame chrysalide fileuse le plus insupportable chez       en un poussées par les vagues la mort d’un oiseau.       l̵ suite du blasphème de nous avons affaire à de       baie       ma un nouvel espace est ouvert ainsi alfred…       sur un homme dans la rue se prend cyclades, iii° etait-ce le souvenir avez-vous vu préparation des le 2 juillet maintenant il connaît le constellations et « h&eacu granz est li calz, si se dont les secrets… à quoi art jonction semble enfin j’entends sonner les  monde rassemblé raphaël l’impossible comment entrer dans une a propos de quatre oeuvres de       pass&e i.- avaler l’art par on trouvera la video seul dans la rue je ris la le coquillage contre       le       &agrav       pav&ea ouverture de l’espace       longte l’homme est carles li reis en ad prise sa       aux       sur ce qui fascine chez vos estes proz e vostre       entre       à j’aime chez pierre il était question non toujours les lettres :       la si j’étais un ajout de fichiers sons dans cinq madame aux yeux       quand in the country     au couchant tromper le néant la galerie chave qui  dans le livre, le il n’était qu’un pur ceste espee ai dulor e abstraction voir figuration     pourquoi  l’exposition  les parents, l’ultime   au milieu de       une pour philippe au commencement était À max charvolen et il avait accepté dernier vers aoi       sabots       le attention beau je t’ai admiré, pour jacqueline moretti, f le feu m’a merci au printemps des les textes mis en ligne genre des motsmauvais genre     oued coulant la liberté s’imprime à se placer sous le signe de pour frédéric pour le prochain basilic, (la les routes de ce pays sont       voyage dernier vers aoi         entre     après  de la trajectoire de ce tout est possible pour qui   si vous souhaitez max charvolen, martin miguel comme c’est  “la signification la tentation du survol, à a toi le don des cris qui dans le pain brisé son dix l’espace ouvert au onze sous les cercles un temps hors du       bruyan pour jacky coville guetteurs napolì napolì quando me ne so itu pe 0 false 21 18 moi cocon moi momie fuseau nouvelles mises en un jour nous avons derniers au programme des actions je meurs de soif il s’appelait pour helmut       sur       dans a l’aube des apaches, equitable un besoin sonnerait printemps breton, printemps       fleur madame, c’est notre pas de pluie pour venir troisième essai       bonhe quatre si la mer s’est       " il n’est pire enfer que de la la question du récit  l’écriture 1) la plupart de ces    nous avant dernier vers aoi attendre. mot terrible.  née à iloec endreit remeint li os cet univers sans encore la couleur, mais cette pour daniel farioli poussant antoine simon 2 neuf j’implore en vain   est-ce que       arauca       dans  dans toutes les rues les cuivres de la symphonie    7 artistes et 1 antoine simon 11       neige le grand combat : des voix percent, racontent l’heure de la       nuage temps où le sang se à propos des grands       sur le     quand (josué avait lentement       va       longte ce va et vient entre vedo la luna vedo le    regardant les dieux s’effacent       sur       journ& a la libération, les temps où les coeurs ki mult est las, il se dort pour pierre theunissen la pas même    si tout au long j’ai parlé l’art c’est la à la bonne toute une faune timide veille entr’els nen at ne pui antoine simon 28 dernier vers aoi deux ajouts ces derniers pour egidio fiorin des mots c’est parfois un pays et voici maintenant quelques sixième il est le jongleur de lui       je  au travers de toi je dernier vers aoi halt sunt li pui e mult halt       pass&e je crie la rue mue douleur dernier vers aoi       gentil les lettres ou les chiffres la force du corps,       un je désire un l’impression la plus le coeur du dernier vers aoi sur la toile de renoir, les démodocos... Ça a bien un (elle entretenait quand les eaux et les terres dans les écroulements pure forme, belle muette, bien sûrla essai de nécrologie, faisant dialoguer       " 1) notre-dame au mur violet ils avaient si longtemps, si ils s’étaient pierre ciel voudrais je vous m1       mise en ligne pour alain borer le 26 1254 : naissance de passet li jurz, si turnet a douze (se fait terre se       au merle noir  pour on préparait   3   

les merci à marc alpozzo pour robert     " de l’autre nice, le 30 juin 2000 je me souviens de   d’un coté, vous dites : "un       et tu certains soirs, quand je carles respunt : autres litanies du saint nom       voyage madame dans l’ombre des antoine simon 13 dernier vers aoi     &nbs siglent a fort e nagent e       reine il ne reste plus que le « 8° de les durand : une       qui le "patriote", un titre : il infuse sa la terre a souvent tremblé ….omme virginia par la       m̵  jésus bernard dejonghe... depuis       le ce monde est semé trois tentatives desesperees pas une année sans évoquer ce 28 février 2002.     &nbs archipel shopping, la  hors du corps pas le lourd travail des meules lorsqu’on connaît une       et exacerbé d’air chaque automne les autre citation"voui pour marcel depuis le 20 juillet, bribes reprise du site avec la journée de À l’occasion de dernier vers aoi diaphane est le béatrice machet vient de     depuis le temps passe dans la et il parlait ainsi dans la 1- c’est dans et tout avait ainsi va le travail de qui       je bien sûr, il y eut très malheureux... ma mémoire ne peut me la prédication faite effleurer le ciel du bout des approche d’une on a cru à       dans sixième où l’on revient       st  c’était grande lune pourpre dont les d’un côté c’était une   le texte suivant a       &agrav       la       la antoine simon 16 monde imaginal, dans la caverne primordiale accorde ton désir à ta la lecture de sainte antoine simon 5 li emperere s’est     nous je ne sais pas si souvent je ne sais rien de       l̵  zones gardées de tous ces charlatans qui       pav&ea en ceste tere ad estet ja antoine simon 6       m&eacu la musique est le parfum de chairs à vif paumes (dans mon ventre pousse une   jn 2,1-12 : on peut croire que martine etudiant à la mastication des ma chair n’est quatrième essai rares   pour le prochain quand vous serez tout  tous ces chardonnerets les doigts d’ombre de neige       vaches un trait gris sur la       avant       &agrav l’éclair me dure, Être tout entier la flamme  de même que les me dernier vers aoi j’écoute vos pour mes enfants laure et immense est le théâtre et dernier vers aoi dernier vers aoi en cet anniversaire, ce qui de pareïs li seit la pour ma dentelle : il avait ce qui importe pour     du faucon nous lirons deux extraits de deux mille ans nous 1. il se trouve que je suis 1 la confusion des pour qui veut se faire une le 19 novembre 2013, à la   tout est toujours en dans ce périlleux antoine simon 25  la toile couvre les écoute, josué,       la normalement, la rubrique ouverture d’une dans l’innocence des mieux valait découper dernier vers aoi dernier vers aoi    courant la littérature de tous feux éteints. des il tente de déchiffrer, en 1958 ben ouvre à la fonction, dernier vers aoi j’oublie souvent et       fourmi patrick joquel vient de antoine simon 33 ma voix n’est plus que       enfant la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > INTRUSIONS

RAPHAEL MONTICELLI

<- Bribe XXXII |
Bribe XXXIII


(ô fleur de courge... fleur de lilas !)

Le rêve de Josué
La salle frémissait encore de fumées, de cris, de rumeurs musicales, de vents évanouis, d’orgues puissantes ; les yeux brilleraient quelques temps encore comme si le spectacle devait se survivre dans la densité des échos, les incertaines vibrations de l’air, l’engourdissement des membres, l’énervement des sens, la lenteur inquiète des déplacements, la mesure retenues de gestes ; moment ambigu entre fin et début, entre sommeil et veille.
  

   AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette