BRIBES EN LIGNE
laure et pétrarque comme À peine jetés dans le pierre ciel effleurer le ciel du bout des "pour tes un jour nous avons de toutes les "si elle est ( ce texte a       jardin 0 false 21 18 du fond des cours et des antoine simon 10       pav&ea marché ou souk ou     pluie du l’éclair me dure,      & et il fallait aller debout dernier vers aoi antoine simon 15 glaciation entre le temps passe si vite,       le a la fin il ne resta que le galop du poème me ajout de fichiers sons dans       pass&e je ne saurais dire avec assez dans le train premier       six pourquoi yves klein a-t-il       m̵ l’heure de la       pav&ea       &n       enfant ma mémoire ne peut me à la mémoire de bruno mendonça pour mireille et philippe v.- les amicales aventures du elle disposait d’une il ne s’agit pas de       le tandis que dans la grande errer est notre lot, madame, on a cru à il semble possible  dernier salut au attendre. mot terrible. les petites fleurs des   voici donc la comme c’est la légende fleurie est ce qu’un paysage peut pour jacqueline moretti,       "       aujour antoine simon 31 accoucher baragouiner attention beau entr’els nen at ne pui     les provisions antoine simon 21 madame a des odeurs sauvages cliquetis obscène des ecrire les couleurs du monde li emperere s’est rita est trois fois humble.     sur la pente pour maguy giraud et       grappe dernier vers aoi l’instant criblé douze (se fait terre se béatrice machet vient de je sais, un monde se antoine simon 24 deuxième suite soudain un blanc fauche le dire que le livre est une antoine simon 28   encore une       voyage et si au premier jour il clquez sur diaphane est le aucun hasard si se légendes de michel f les rêves de nous savons tous, ici, que granz est li calz, si se ce qui fascine chez pour pierre theunissen la  hors du corps pas préparation des  pour de       un       voyage       nuage   au milieu de voile de nuità la  la lancinante cinq madame aux yeux madame, vous débusquez   ciel !!!!       bonhe pour jean-marie simon et sa       &n       assis il y a dans ce pays des voies       arauca les grands   en grec, morías la galerie chave qui suite du blasphème de nice, le 18 novembre 2004  le grand brassage des 1) la plupart de ces     au couchant la terre a souvent tremblé       m̵ et que dire de la grâce pure forme, belle muette,       allong       la histoire de signes . on croit souvent que le but bal kanique c’est autres litanies du saint nom       dans attelage ii est une œuvre       entre       fleur merci à la toile de       soleil   si vous souhaitez générations tout est prêt en moi pour carcassonne, le 06 et ma foi,     longtemps sur       le antoine simon 17 ils sortent       banlie       la       l̵ ...et poème pour et combien en 1958 ben ouvre à pas facile d’ajuster le ki mult est las, il se dort maintenant il connaît le dans les carnets ço dist li reis : f dans le sourd chatoiement deuxième essai le n’ayant pas rimbaud a donc       " tous feux éteints. des       au       sur al matin, quant primes pert À la loupe, il observa ….omme virginia par la madame est la reine des d’un côté arbre épanoui au ciel gardien de phare à vie, au dans le pain brisé son il y a des objets qui ont la bernadette griot vient de ce paysage que tu contemplais quand vous serez tout pour jacky coville guetteurs constellations et un soir à paris au napolì napolì dernier vers aoi         parfoi       dans    tu sais  epître aux       les       sur écrirecomme on se       la   saint paul trois  dans toutes les rues se placer sous le signe de       neige quel ennui, mortel pour essai de nécrologie,   pour théa et ses       ruelle ce qui fait tableau : ce       dans   je ne comprends plus  improbable visage pendu d’un bout à       m&eacu les parents, l’ultime     rien       sur       ...mai dentelle : il avait station 7 : as-tu vu judas se le recueil de textes portrait. 1255 : f j’ai voulu me pencher pour frédéric quatrième essai de dernier vers aoi       l̵       " la fraîcheur et la       descen       les a la femme au a l’aube des apaches,   est-ce que attendre. mot terrible. nice, le 30 juin 2000 ce jour là, je pouvais  jésus ma voix n’est plus que   dits de antoine simon 18 pour jean marie  référencem pour gilbert       reine   pour le prochain tout est possible pour qui moi cocon moi momie fuseau c’est extrêmement (À l’église mougins. décembre quai des chargeurs de sculpter l’air : huit c’est encore à  les éditions de       un au seuil de l’atelier nécrologie       &eacut art jonction semble enfin je suis celle qui trompe dernier vers aoi toutefois je m’estimais dernier vers aoi ce 28 février 2002.   six formes de la quatrième essai rares dernier vers aoi   que signifie lentement, josué l’attente, le fruit li quens oger cuardise la bouche pure souffrance vous avez cher bernard pour anne slacik ecrire est       glouss avant propos la peinture est carles respunt : on trouvera la video juste un mot pour annoncer toute une faune timide veille leonardo rosa le samedi 26 mars, à 15 temps de pierres dans la dans les rêves de la (elle entretenait       fourr&         &n dernier vers aoi d’ eurydice ou bien de je suis comme ce mur blanc "l’art est-il temps où le sang se       " pour michèle avant dernier vers aoi r.m.a toi le don des cris qui sainte marie, troisième essai l’impression la plus dans le patriote du 16 mars       bien abstraction voir figuration a supposer quece monde tienne  dans le livre, le antoine simon 6 ici. les oiseaux y ont fait encore une citation“tu inoubliables, les       et tu antoine simon 25    si tout au long de pa(i)smeisuns en est venuz les dernières la danse de dans ma gorge voici des œuvres qui, le issent de mer, venent as 1) notre-dame au mur violet grande lune pourpre dont les la fraîcheur et la le vieux qui viallat © le château de c’est le grand tes chaussures au bas de carissimo ulisse,torna a  hier, 17 violette cachéeton heureuse ruine, pensait     m2 &nbs la musique est le parfum de dernier vers aoi pour helmut la pureté de la survie. nul il arriva que deux ajouts ces derniers pour martine, coline et laure pour daniel farioli poussant lorsqu’on connaît une le 26 août 1887, depuis sur la toile de renoir, les si grant dol ai que ne antoine simon 19 sors de mon territoire. fais il aurait voulu être villa arson, nice, du 17 s’égarer on 7) porte-fenêtre vous deux, c’est joie et cinquième essai tout antoine simon 30       les deux ce travail vous est       maquis       buttati ! guarda&nbs antoine simon 29       bruyan       juin le glacis de la mort où l’on revient et c’était dans ainsi fut pétrarque dans       vu un temps hors du non... non... je vous assure,       marche       alla l’art c’est la   j’ai souvent dernier vers aoi dernier vers aoi   maille 1 :que ce  martin miguel vient saluer d’abord les plus chaque jour est un appel, une je rêve aux gorges     nous nous avons affaire à de g. duchêne, écriture le certains prétendent il n’était qu’un genre des motsmauvais genre bel équilibre et sa outre la poursuite de la mise       fourr& (josué avait lentement  pour le dernier jour le bulletin de "bribes …presque vingt ans plus   né le 7 a propos d’une j’ai donc     [1]      ton     pourquoi pas de pluie pour venir la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > INTRUSIONS

RAPHAEL MONTICELLI

<- Bribe XXXII |
Bribe XXXIII


(ô fleur de courge... fleur de lilas !)

Le rêve de Josué
La salle frémissait encore de fumées, de cris, de rumeurs musicales, de vents évanouis, d’orgues puissantes ; les yeux brilleraient quelques temps encore comme si le spectacle devait se survivre dans la densité des échos, les incertaines vibrations de l’air, l’engourdissement des membres, l’énervement des sens, la lenteur inquiète des déplacements, la mesure retenues de gestes ; moment ambigu entre fin et début, entre sommeil et veille.
  

   AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette