BRIBES EN LIGNE
  nous sommes de proche en proche tous certains soirs, quand je dernier vers aoi ce qui fascine chez dernier vers aoi le recueil de textes assise par accroc au bord de ce qu’un paysage peut et si au premier jour il recleimet deu mult les premières au rayon des surgelés des quatre archanges que       à j’ai longtemps pour egidio fiorin des mots j’ai en réserve antoine simon 29 le ciel est clair au travers immense est le théâtre et de prime abord, il frères et toute une faune timide veille i mes doigts se sont ouverts       l̵       le les dessins de martine orsoni vous avez vous êtes tout le problème in the country tandis que dans la grande   si vous souhaitez       la les doigts d’ombre de neige nu(e), comme son nom mesdames, messieurs, veuillez       journ&     du faucon dernier vers s’il ils s’étaient       su       dans  jésus la fonction, reflets et echosla salle soudain un blanc fauche le 0 false 21 18 1) notre-dame au mur violet ] heureux l’homme     surgi carcassonne, le 06    courant dans l’innocence des dernier vers aoi       je me       les mise en ligne d’un références : xavier     pluie du       deux macles et roulis photo 3 la pureté de la survie. nul constellations et dans la caverne primordiale antoine simon 19 dans le pays dont je vous  avec « a la dernier vers aoi de profondes glaouis pas facile d’ajuster le À max charvolen et 1-nous sommes dehors. alocco en patchworck © "la musique, c’est le  l’écriture dans les rêves de la les installations souvent, pour pierre theunissen la "si elle est le coeur du antoine simon 2 clers est li jurz et li sequence 6   le chercher une sorte de       sur       sur     faisant la jamais je n’aurais tendresses ô mes envols mougins. décembre je désire un huit c’est encore à madame porte à dans ce pays ma mère       vu antoine simon 3 ce poème est tiré du ici, les choses les plus pour gilbert  “... parler une  “ne pas (ma gorge est une  hors du corps pas ….omme virginia par la       bonheu       pourqu f dans le sourd chatoiement temps de pierres dans la l’homme est pour jean gautheronle cosmos écrirecomme on se thème principal : f les marques de la mort sur au lecteur voici le premier  les premières un temps hors du À la loupe, il observa quand il voit s’ouvrir, pierre ciel pour michèle gazier 1)       bien la vie est ce bruissement  tu ne renonceras pas. samuelchapitre 16, versets 1       chaque ma voix n’est plus que carles li reis en ad prise sa le 26 août 1887, depuis une fois entré dans la ce jour là, je pouvais madame, vous débusquez merci à marc alpozzo errer est notre lot, madame, toujours les lettres :       j̵ c’est ici, me 1 la confusion des le grand combat :       les 0 false 21 18 janvier 2002 .traverse       une il n’était qu’un equitable un besoin sonnerait vue à la villa tamaris c’est vrai si grant dol ai que ne     oued coulant       st mais jamais on ne art jonction semble enfin un homme dans la rue se prend ce en introduction à la réserve des bribes       sur des quatre archanges que epuisement de la salle,       cette       il en est des meurtrières.       le le temps passe si vite, f le feu m’a pour marcel  le livre, avec il s’appelait je n’hésiterai diaphane est le dernier vers aoi il en est des noms comme du dernier vers aoi le numéro exceptionnel de attention beau       le cet article est paru dans le       &ccedi         &n dernier vers aoi sixième       object pour jacqueline moretti,   ces notes (À l’église       droite antoine simon 23 les oiseaux s’ouvrent 13) polynésie depuis ce jour, le site       &agrav le galop du poème me À l’occasion de dernier vers aoi       m̵ pour andrée af : j’entends       marche franchement, pensait le chef, le franchissement des deuxième apparition       sur       fourr& quatrième essai de un soir à paris au  tu vois im font chier et il parlait ainsi dans la faisant dialoguer la mastication des   dits de       au  dans le livre, le       il chaises, tables, verres,  c’était dernier vers aoi 1) la plupart de ces  pour de il aurait voulu être les dieux s’effacent dont les secrets… à quoi les enseignants : il y a des objets qui ont la ne faut-il pas vivre comme cet article est paru       gentil saluer d’abord les plus si j’étais un       " dernier vers aoi les routes de ce pays sont rien n’est "pour tes de l’autre       " rm : nous sommes en au labyrinthe des pleursils il semble possible     pourquoi j’ai donc       grappe qu’est-ce qui est en  zones gardées de       le rêve, cauchemar, outre la poursuite de la mise       va quai des chargeurs de mi viene in mentemi cet univers sans avec marc, nous avons il souffle sur les collines       grimpa le soleil n’est pas il existe deux saints portant       ...mai ce texte se présente     [1]        dans légendes de michel il avait accepté derniers mult est vassal carles de et que dire de la grâce le lent déferlement       aux premier essai c’est vi.- les amicales aventures nécrologie sept (forces cachées qui quelques textes  il est des objets sur nice, le 18 novembre 2004       dans patrick joquel vient de moi cocon moi momie fuseau introibo ad altare dans le pain brisé son       en charogne sur le seuilce qui nice, le 8 octobre pour     rien       parfoi  ce qui importe pour paysage de ta tombe  et de pa(i)smeisuns en est venuz   le 10 décembre   un de sorte que bientôt dernier vers aoi clquez sur dernier vers aoi       d&eacu arbre épanoui au ciel       les se placer sous le signe de il était question non 1257 cleimet sa culpe, si       midi pour nicolas lavarenne ma on a cru à madame, on ne la voit jamais       p&eacu dans les écroulements la chaude caresse de seins isabelle boizard 2005 et  riche de mes pour michèle gazier 1 "et bien, voilà..." dit et il fallait aller debout a grant dulur tendrai puis       o j’ai changé le le bulletin de "bribes « voici dimanche 18 avril 2010 nous de la       bruyan ici. les oiseaux y ont fait 1 au retour au moment       force       sur effleurer le ciel du bout des     hélas, ki mult est las, il se dort       object dans ma gorge l’appel tonitruant du martin miguel art et attendre. mot terrible. pour mireille et philippe un nouvel espace est ouvert et ma foi, je rêve aux gorges villa arson, nice, du 17       rampan  née à dernier vers aoi inoubliables, les   la baie des anges madame est toute si elle est belle ? je « amis rollant, de accorde ton désir à ta ainsi fut pétrarque dans le texte qui suit est, bien merci à la toile de       que siglent a fort e nagent e ma mémoire ne peut me prenez vos casseroles et a la femme au       la     sur la     chant de       mouett       coude granz est li calz, si se À max charvolen et martin temps de pierres je ne sais pas si quel étonnant dernier vers aoi   v.- les amicales aventures du       je préparation des  l’exposition  a l’aube des apaches, rare moment de bonheur,  epître aux je suis bien dans douce est la terre aux yeux la communication est ...et poème pour       arauca iloec endreit remeint li os dans les carnets antoine simon 24 preambule – ut pictura "nice, nouvel éloge de la vous n’avez    seule au encore la couleur, mais cette temps de bitume en fusion sur agnus dei qui tollis peccata pour jean-louis cantin 1.- je meurs de soif "le renard connaît la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > RÉVERSIONS
<- XXXIV | XXXVI ->
XXXV

Clefs : Josué

Il aurait voulu être fleuve calme, aux débords depuis longtemps prévus, non pas arrachant aux rives leur fraîcheur, mais la leur apportant en roulements paisibles ; aux vagues violentes non de remuements et de mouvances propres, mais d’épaisseurs de terres charriées, d’étalements féconds ; il aurait voulu être fleuve terreux à l’écoulement hautain, capable de demeurer dans des limites nettes et vastes, non semant l’effroi et les cauchemars passagers, mais propageant la crainte et inspirant les légendes ou les invocations séculaires ; non pas endigué mais se retenant, reformé de lui-même, et permettant aux vies éphémères de se penser, autour de lui, une continuité ; il aurait voulu, enfin, à proprement parler, se donner une contenance.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette