BRIBES EN LIGNE
deux ajouts ces derniers ce monde est semé   (à seins isabelle boizard 2005 de proche en proche tous de soie les draps, de soie       « 8° de   l’impossible macles et roulis photo pur ceste espee ai dulor e mougins. décembre diaphane est le passent .x. portes,       jardin imagine que, dans la       jonath les dieux s’effacent comme une suite de   adagio   je clers est li jurz et li       il   jn 2,1-12 : apaches :   nous sommes ma voix n’est plus que rien n’est plus ardu zacinto dove giacque il mio       voyage pour andrée dernier vers aoi préparation des       je reprise du site avec la le nécessaire non       "  pour jean le siglent a fort e nagent e  de même que les (À l’église 0 false 21 18   dits de       un et il fallait aller debout le grand combat : trois tentatives desesperees     pluie du granz est li calz, si se pour martine, coline et laure la mort d’un oiseau. morz est rollant, deus en ad antoine simon 15 à       " deuxième approche de       dans six de l’espace urbain, il ne sait rien qui ne va station 4 : judas        l̵ "je me tais. pour taire. chaque jour est un appel, une je crie la rue mue douleur       bruyan (dans mon ventre pousse une chaque automne les "moi, esclave" a le temps passe dans la carles li reis en ad prise sa j’ai changé le carcassonne, le 06 les dessins de martine orsoni       le l’appel tonitruant du       quand       " le 2 juillet le 26 août 1887, depuis le tissu d’acier       apr&eg vos estes proz e vostre pour anne slacik ecrire est je t’ai admiré,       allong nice, le 30 juin 2000 sculpter l’air :       ...mai nous lirons deux extraits de dernier vers aoi madame, on ne la voit jamais mise en ligne d’un pour max charvolen 1)       le vous dites : "un coupé le sonà       gentil les étourneaux ! au rayon des surgelés       pour le pendu au matin du napolì napolì ce qui importe pour  “... parler une je reviens sur des bien sûrla       au  tu vois im font chier « e ! malvais  “comment je sais, un monde se la vie est dans la vie. se Être tout entier la flamme comme c’est  dernières mises de la les grands une errance de (elle entretenait "l’art est-il       la le travail de bernard fin première l’impression la plus quatrième essai de le géographe sait tout dans les carnets dernier vers aoi à propos des grands dernier vers aoi sept (forces cachées qui g. duchêne, écriture le les routes de ce pays sont lorsque martine orsoni je suis celle qui trompe pas même antoine simon 14 macles et roulis photo 7   on n’est   le 10 décembre     ton au seuil de l’atelier ses mains aussi étaient À l’occasion de art jonction semble enfin pour ma carissimo ulisse,torna a elle ose à peine       coude la langue est intarissable a la libération, les une autre approche de dernier vers aoi le galop du poème me vi.- les amicales aventures pour gilbert       entre encore la couleur, mais cette “le pinceau glisse sur attelage ii est une œuvre il existe au moins deux rien n’est       pass&e   un vendredi à la mémoire de on dit qu’agathe   tout est toujours en pour jean-louis cantin 1.- pour daniel farioli poussant quand nous rejoignons, en la communication est       dans et si tu dois apprendre à exacerbé d’air de profondes glaouis des voix percent, racontent       au et combien     " dernier vers aoi avez-vous vu       assis pour qui veut se faire une présentation du pourquoi yves klein a-t-il    au balcon       l̵ avant dernier vers aoi a propos d’une c’est le grand 13) polynésie errer est notre lot, madame, janvier 2002 .traverse dernier vers aoi "mais qui lit encore le nouvelles mises en quand vous serez tout "le renard connaît       arauca dernier vers aoi j’entends sonner les poème pour  les éditions de À max charvolen et martin si grant dol ai que ne le lent tricotage du paysage       longte ne pas négocier ne vedo la luna vedo le       &ccedi voici des œuvres qui, le giovanni rubino dit granz fut li colps, li dux en       dans a christiane agnus dei qui tollis peccata Ç’avait été la       sur       six     une abeille de madame dans l’ombre des les oiseaux s’ouvrent dernier vers aoi       &n       aux trois (mon souffle au matin       sur le dans ce périlleux antoine simon 6 f dans le sourd chatoiement la musique est le parfum de journée de       nuage    de femme liseuse voile de nuità la       le couleur qui ne masque pas et encore  dits dans l’effilé de À perte de vue, la houle des       deux       le entr’els nen at ne pui       allong intendo... intendo !  jésus du bibelot au babilencore une       voyage r.m.a toi le don des cris qui       va descendre à pigalle, se juste un       devant  le grand brassage des il existe deux saints portant accorde ton désir à ta  “la signification certains prétendent et…  dits de titrer "claude viallat,       m&eacu le lourd travail des meules pluies et bruines, rare moment de bonheur,       au   pour adèle et dans l’innocence des il y a des objets qui ont la      & "tu sais ce que c’est 0 false 21 18 antoine simon 27 issent de mer, venent as je n’hésiterai   iv    vers essai de nécrologie, 1254 : naissance de une il faut dire les quando me ne so itu pe       la dieu faisait silence, mais       banlie juste un mot pour annoncer max charvolen, martin miguel       sur (josué avait il n’y a pas de plus "ah ! mon doux pays, soudain un blanc fauche le merci au printemps des j’ai perdu mon     tout autour elle disposait d’une cher bernard       pass&e  pour de en 1958 ben ouvre à carissimo ulisse,torna a le recueil de textes arbre épanoui au ciel       neige dentelle : il avait       cette villa arson, nice, du 17 le coeur du les doigts d’ombre de neige chaises, tables, verres, il semble possible  avec « a la charogne sur le seuilce qui deux mille ans nous etait-ce le souvenir je serai toujours attentif à       m̵ nice, le 18 novembre 2004 macles et roulis photo 4 mi viene in mentemi madame, c’est notre f tous les feux se sont non, björg, la rencontre d’une derniers quand il voit s’ouvrir,     nous merci à la toile de       la il n’était qu’un pour pierre theunissen la  de la trajectoire de ce   anatomie du m et genre des motsmauvais genre et voici maintenant quelques de sorte que bientôt       rampan tendresse du mondesi peu de       &agrav samuelchapitre 16, versets 1 les plus vieilles madame est toute       pav&ea       ma 1. il se trouve que je suis générations l’éclair me dure, « amis rollant, de sur l’erbe verte si est de pareïs li seit la la poésie, à la       juin  pour le dernier jour  le "musée       la temps de pierres edmond, sa grande       grimpa la gaucherie à vivre, religion de josué il marie-hélène comme un préliminaire la       je après la lecture de       parfoi carles respunt :  hier, 17 1) notre-dame au mur violet j’ai donc       reine elle réalise des deuxième apparition il en est des meurtrières. que d’heures   ces notes dans le patriote du 16 mars À la loupe, il observa     hélas, 0 false 21 18 a l’aube des apaches, ce qui fascine chez "ces deux là se (de)lecta lucta   recleimet deu mult alocco en patchworck © antoine simon 28       retour       la 7) porte-fenêtre au lecteur voici le premier         or si elle est belle ? je pour egidio fiorin des mots mise en ligne  “ce travail qui attendre. mot terrible. s’égarer on la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > RÉVERSIONS

Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento
....................................................... (   )
Aube des Apaches
L’air a pris peur

   Remis à plus tard (une aube étouffée élue au hasard)

des marches ardentes (chargées de fruits selon -) verges océanes (semblables à l’ordre des mirages)
Entre les mots -vallées arides ou guette la mort- loups blancs qu’effraie ma lance au sang noir, cavaliers de ma seule espérance au coeur torturé

  Apaches
    qu’arrache ma langue ! long cri à travers les espaces hululement et vide de mon coeur
     Apaches
      qu’attache ma lance (Nuits tièdes où se brandit la lance dure et chaude)
      Amour de ma terre, amour des femmes de ma terre (L’eau recueillie dans les grands puits gardés a la fraîcheur des regards apaisés)

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette