BRIBES EN LIGNE
« e ! malvais dans ma gorge je t’enlace gargouille le franchissement des l’évidence   ces sec erv vre ile maintenant il connaît le pour nicolas lavarenne ma f les marques de la mort sur d’un bout à décembre 2001.       le clers fut li jurz e li et la peur, présente macao grise merle noir  pour       je  dans toutes les rues       " toutes sortes de papiers, sur ce qui importe pour une fois entré dans la bien sûr, il y eut dernier vers aoi       le jusqu’à il y a des conserves ! tes chaussures au bas de   je ne comprends plus       la non, björg, antoine simon 13 tout à fleur d’eaula danse dernier vers aoi       d&eacu on cheval quand vous serez tout références : xavier       avant dernier vers aoi en cet anniversaire, ce qui le scribe ne retient max charvolen, martin miguel v.- les amicales aventures du pour helmut et que vous dire des je meurs de soif antoine simon 17 samuelchapitre 16, versets 1       &agrav monde imaginal, diaphane est le les premières       coude       ma antoine simon 24 napolì napolì       vu       au quatre si la mer s’est j’oublie souvent et  on peut passer une vie lorsqu’on connaît une carmelo arden quin est une       bruyan ils sortent pluies et bruines, a la femme au le samedi 26 mars, à 15   le texte suivant a       sur que d’heures imagine que, dans la macles et roulis photo 3 j’ai parlé pour angelo comment entrer dans une si, il y a longtemps, les ce qui aide à pénétrer le mouans sartoux. traverse de       longte quel étonnant       la  tous ces chardonnerets quand nous rejoignons, en     longtemps sur ma voix n’est plus que fontelucco, 6 juillet 2000 mes pensées restent dix l’espace ouvert au à la bonne nous avancions en bas de       sabots pour julius baltazar 1 le le tissu d’acier envoi du bulletin de bribes dans le pays dont je vous ( ce texte a     sur la pente       embarq station 3 encore il parle giovanni rubino dit titrer "claude viallat, je suis celle qui trompe pour mes enfants laure et dernier vers aoi madame est toute présentation du heureuse ruine, pensait les oiseaux s’ouvrent douze (se fait terre se mon travail est une l’existence n’est la question du récit au seuil de l’atelier       (    nous a la fin il ne resta que ce texte se présente       pav&ea       m&eacu suite de sept (forces cachées qui a propos de quatre oeuvres de       l̵ la vie est ce bruissement « 8° de ce jour-là il lui de l’autre       au f tous les feux se sont au matin du a grant dulur tendrai puis   ces notes antoine simon 30   tout est toujours en toi, mésange à antoine simon 25 tendresses ô mes envols   si vous souhaitez toutefois je m’estimais   on n’est madame dans l’ombre des thème principal : je sais, un monde se  de la trajectoire de ce ecrire les couleurs du monde et si au premier jour il deuxième apparition de   anatomie du m et  au mois de mars, 1166 la route de la soie, à pied,      & quand les eaux et les terres vertige. une distance eurydice toujours nue à À max charvolen et station 4 : judas  madame aux rumeurs ce qui fait tableau : ce dans le train premier pas facile d’ajuster le un trait gris sur la  “ne pas rare moment de bonheur, j’ai donc       neige  hier, 17 dans les carnets temps de cendre de deuil de       pass&e       il se placer sous le signe de       sur le il semble possible       deux mesdames, messieurs, veuillez tout le problème pour  l’exposition        je me c’est extrêmement beaucoup de merveilles chaises, tables, verres, antoine simon 16       le et tout avait préparation des jamais si entêtanteeurydice il était question non tout mon petit univers en la mort d’un oiseau. je serai toujours attentif à la communication est       au journée de du bibelot au babilencore une quelque chose       ...mai       voyage pour michèle gazier 1) ] heureux l’homme de proche en proche tous ici, les choses les plus pur ceste espee ai dulor e À perte de vue, la houle des merci à marc alpozzo guetter cette chose  pour de janvier 2002 .traverse je ne peins pas avec quoi, dernier vers aoi et ces tu le saiset je le vois les installations souvent, dentelle : il avait béatrice machet vient de preambule – ut pictura le 23 février 1988, il lu le choeur des femmes de juste un ce 28 février 2002. 1 au retour au moment       assis difficile alliage de pourquoi yves klein a-t-il  “la signification   un vendredi si tu es étudiant en 0 false 21 18 10 vers la laisse ccxxxii pour martine, coline et laure " je suis un écorché vif. vue à la villa tamaris pour maguy giraud et c’est une sorte de       dans gardien de phare à vie, au À peine jetés dans le ce monde est semé 1254 : naissance de vous avez l’appel tonitruant du       entre normal 0 21 false fal un jour, vous m’avez poussées par les vagues art jonction semble enfin je dors d’un sommeil de le lent déferlement quant carles oït la générations  hors du corps pas j’ai longtemps pour pierre theunissen la j’ai en réserve polenta  il y a le la liberté s’imprime à les dessins de martine orsoni deux ajouts ces derniers il ne reste plus que le       la dernier vers aoi les enseignants :       la (dans mon ventre pousse une les dieux s’effacent       dans vous avez     quand       la brume. nuages le 2 juillet       maquis pour ma carles li reis en ad prise sa pour mon épouse nicole raphaël dessiner les choses banales  pour jean le madame déchirée pour le prochain basilic, (la  je signerai mon chairs à vif paumes       gentil frères et après la lecture de de mes deux mains la réserve des bribes       apr&eg "je me tais. pour taire. deux nouveauté, la littérature de laure et pétrarque comme       en pour mireille et philippe       &n       une   le ciel est clair au travers macles et roulis photo 1 on préparait légendes de michel six de l’espace urbain, les grands sculpter l’air :       les la tentation du survol, à   iv    vers antoine simon 6       pourqu réponse de michel       bien langues de plomba la et c’était dans macles et roulis photo 7 c’est la chair pourtant encore la couleur, mais cette  dernier salut au et si tu dois apprendre à       aujour démodocos... Ça a bien un coupé le sonà     "   encore une pour jean marie c’est la distance entre je n’ai pas dit que le sous l’occupation pas de pluie pour venir  pour le dernier jour ce jour là, je pouvais seul dans la rue je ris la       dans a supposer quece monde tienne raphaËl cette machine entre mes juste un mot pour annoncer       object pour lee je suis occupé ces in the country karles se dort cum hume antoine simon 28 dans l’effilé de spectacle de josué dit onze sous les cercles     pluie du à sylvie le proche et le lointain rm : d’accord sur il existe deux saints portant       dans  le livre, avec dernier vers doel i avrat, on peut croire que martine mult ben i fierent franceis e f dans le sourd chatoiement à la mémoire de cet article est paru dans le paien sunt morz, alquant en 1958 ben ouvre à     surgi       l̵ rita est trois fois humble. un titre : il infuse sa sequence 6   le un besoin de couper comme de marie-hélène       la l’heure de la       dans aux george(s) (s est la Éléments - pour maxime godard 1 haute le plus insupportable chez       au mougins. décembre edmond, sa grande issent de mer, venent as vous dites : "un des voix percent, racontent   la production       fleur  “... parler une       su rm : nous sommes en cher bernard je rêve aux gorges la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Joquel, Patrick > Déambulations

PATRICK JOQUEL

<- Attention beau mammifère ! | Un livre ->
Viande hâchée à tous les étages
© Patrick Joquel

Déambulation 10

Ecrivain(s) : Joquel
Clefs : poésie

Mougins. Décembre 2005.

 

*

 

Plus haut

 

Plus loin

 

Plus gros

 

Plus gras

 

Viande hachée à tous les étages

 

 

 

Plus haut

 

dinde hachée à tous les étages

 

Fromage au balcon

 

Et sauce en gros

 

Plus gras

 

Plus fort

 

Plus plus

 

Toujours plus

 

Double père Noël d’extérieur

 

Fluorescent

 

29,90€ seulement

 

 

 

vive l’argent vive l’argent vive l’argent d’hiver

 

qui s’en va tintant sonnant dans les grands tiroirs caisses

 

 

 

petits fours en gros

 

bûche hachée à tous les étages

 

fumeurs au balcon

 

double père noël d’extérieur

 

fluorescent

 

29,90€ seulement

 

 

 

plus haut

 

Plus loin

 

Plus fort

 

Plus gras

 

Plus plus

 

Toujours

 

Encore et toujours plus

 

Pousser plus loin

 

Les limites de l’indécence

 

Enrichir un peu plus le capital

 

S’empâter toujours plus gros

 

Sauce en gras

 

Vache folle à tous les étages

 

Saumon fumé au balcon

 

Double père noël d’extérieur

 

Fluorescent

 

29 euros 90 seulement

 

 

 

vive l’argent vive l’argent vive l’argent d’hiver

 

qui s’en va tintant sonnant dans les grands tiroirs caisses

 

 

 

 

 

Reculer les frontières de l’absurde

 

Foies gras moulés à la louche dorée

 

Sauces en fontaines écume incluse et gratuite

 

Loterie aux dés de saumon

 

Fromage Fluorescent à tous les étages

 

Dinde ou gigot d’extérieur

 

Double père noël au balcon

 

 

 

29 euros 90 seulement

 

bulles à gogo

 

forfait sms spécial réveillon

 

 

 

vive l’argent vive l’argent vive l’argent d’hiver

 

qui s’en va tintant sonnant dans les grands tiroirs caisses


Publication en ligne : 25 novembre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette