BRIBES EN LIGNE
edmond, sa grande à propos des grands j’oublie souvent et deuxième apparition de quatrième essai de  “la signification     ton lu le choeur des femmes de sa langue se cabre devant le quelque chose       rampan    de femme liseuse       la « voici tous feux éteints. des sept (forces cachées qui 7) porte-fenêtre temps où le sang se saluer d’abord les plus l’éclair me dure, madame, on ne la voit jamais in the country pour lee cinq madame aux yeux   un  dernières mises un jour, vous m’avez       &eacut halt sunt li pui e mult halt madame, vous débusquez pierre ciel les enseignants :   est-ce que station 1 : judas       dans       la monde imaginal,  hors du corps pas « e ! malvais introibo ad altare outre la poursuite de la mise ma mémoire ne peut me troisième essai pour julius baltazar 1 le quel étonnant pour andré villers 1) rm : d’accord sur moi cocon moi momie fuseau les lettres ou les chiffres   tout est toujours en abu zayd me déplait. pas très malheureux... le geste de l’ancienne, morz est rollant, deus en ad douze (se fait terre se nous lirons deux extraits de josué avait un rythme       le l’illusion d’une rêve, cauchemar, au programme des actions li emperere par sa grant  improbable visage pendu voici des œuvres qui, le se reprendre. creuser son     à et te voici humanité il était question non       arauca il avait accepté bribes en ligne a carissimo ulisse,torna a pour le prochain basilic, (la       le   le texte suivant a le 15 mai, à 0 false 21 18       banlie les premières nous savons tous, ici, que ce jour-là il lui petites proses sur terre il faut aller voir pour nicolas lavarenne ma ce qu’un paysage peut dernier vers aoi tes chaussures au bas de c’est le grand à propos “la 1 la confusion des     dans la ruela   l’oeuvre vit son dernier vers aoi avez-vous vu à la mémoire de nouvelles mises en une autre approche de non... non... je vous assure, f j’ai voulu me pencher i en voyant la masse aux giovanni rubino dit le 26 août 1887, depuis 1) la plupart de ces       sur       l̵ macles et roulis photo 7 quelques textes je serai toujours attentif à  tu vois im font chier       sur on croit souvent que le but suite du blasphème de       dans deuxième apparition deux ajouts ces derniers pas facile d’ajuster le dernier vers aoi “le pinceau glisse sur   3   

les sur l’erbe verte si est la vie humble chez les nous viendrons nous masser   iv    vers ainsi fut pétrarque dans quant carles oït la pour andré nous serons toujours ces       la il tente de déchiffrer, 1254 : naissance de dernier vers s’il neuf j’implore en vain il ne sait rien qui ne va percey priest lakesur les comme ce mur blanc       dans dernier vers aoi   pure forme, belle muette, mais non, mais non, tu dernier vers aoi merle noir  pour    en a christiane   la baie des anges la pureté de la survie. nul       au ses mains aussi étaient cinquième citationne le soleil n’est pas passet li jurz, si turnet a i.- avaler l’art par la force du corps, napolì napolì       vu       dans       une janvier 2002 .traverse       en un madame aux rumeurs tandis que dans la grande non, björg, diaphane est le mot (ou « h&eacu depuis le 20 juillet, bribes le glacis de la mort       deux antoine simon 9 ma chair n’est antoine simon 18 toulon, samedi 9       ruelle dernier vers aoi       l̵  un livre écrit imagine que, dans la       enfant       dans max charvolen, martin miguel       cerisi    si tout au long madame, c’est notre (elle entretenait       au       sur le  pour le dernier jour archipel shopping, la pour philippe mi viene in mentemi le "patriote", mult est vassal carles de j’ai donné, au mois dans la caverne primordiale       tourne sainte marie, on peut croire que martine  tu ne renonceras pas. a toi le don des cris qui       " le recueil de textes       object       devant bal kanique c’est ce qui aide à pénétrer le de pareïs li seit la antoine simon 16   d’un coté, pas une année sans évoquer       six tout en travaillant sur les la chaude caresse de à la bonne chaises, tables, verres, le plus insupportable chez temps de bitume en fusion sur dans les rêves de la antoine simon 6 0 false 21 18       bonhe    7 artistes et 1 une errance de   encore une       au ( ce texte a   se       "       je me lorsque martine orsoni aux barrières des octrois on dit qu’agathe (dans mon ventre pousse une pur ceste espee ai dulor e présentation du vue à la villa tamaris encore la couleur, mais cette       dans   si vous souhaitez     m2 &nbs on cheval intendo... intendo !       aux       en le travail de bernard f le feu m’a       &agrav pluies et bruines, je me souviens de madame des forêts de     surgi le proche et le lointain 1. il se trouve que je suis macles et roulis photo beaucoup de merveilles madame est toute a claude b.   comme a ma mère, femme parmi sixième 13) polynésie pour andrée écoute, josué, approche d’une jouer sur tous les tableaux la musique est le parfum de quatrième essai de de l’autre très saintes litanies       un  martin miguel vient quand c’est le vent qui l’heure de la je m’étonne toujours de la       les       va et la peur, présente et voici maintenant quelques la vie est dans la vie. se mise en ligne g. duchêne, écriture le la poésie, à la première autre citation"voui macles et roulis photo 6  au mois de mars, 1166       la temps où les coeurs souvent je ne sais rien de rien n’est faisant dialoguer dix l’espace ouvert au soudain un blanc fauche le 1257 cleimet sa culpe, si vi.- les amicales aventures       sur       le iloec endreit remeint li os dernier vers aoi je suis         é cinquième essai tout six de l’espace urbain, passet li jurz, la noit est de la dernier vers aoi madame est la reine des     tout autour ce poème est tiré du accoucher baragouiner pour qui veut se faire une c’est parfois un pays À la loupe, il observa macao grise   un vendredi antoine simon 17       o     du faucon descendre à pigalle, se de pa(i)smeisuns en est venuz face aux bronzes de miodrag dernier vers aoi « pouvez-vous de sorte que bientôt pour jean-louis cantin 1.- dernier vers aoi c’est un peu comme si, (en regardant un dessin de le samedi 26 mars, à 15   j’ai souvent tout est possible pour qui du bibelot au babilencore une ce jour là, je pouvais l’appel tonitruant du       je me on trouvera la video       les     extraire       sous d’abord l’échange des antoine simon 7 un soir à paris au rêves de josué, livre grand format en trois       " histoire de signes . "tu sais ce que c’est       jonath equitable un besoin sonnerait       le pour anne slacik ecrire est "la musique, c’est le d’un bout à et combien   la production allons fouiller ce triangle pour helmut mouans sartoux. traverse de À max charvolen et martin "moi, esclave" a les routes de ce pays sont i mes doigts se sont ouverts   né le 7 reflets et echosla salle une il faut dire les f le feu s’est dans l’innocence des       mouett spectacle de josué dit les amants se       "       d&eacu       &agrav   que signifie religion de josué il nous dirons donc       parfoi       ton mesdames, messieurs, veuillez     les provisions        on peut passer une vie elle ose à peine quelque temps plus tard, de   ces notes       le 1) notre-dame au mur violet       voyage seul dans la rue je ris la « 8° de premier essai c’est a la femme au       entre pour mireille et philippe la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Chartron, Philippe > Améthode

PHILIPPE CHARTRON

| Tout est possible... ->
La poésie...
© Philippe Chartron

La poésie, à la fois manière de vivre et espèce vivante, travaille contre le temps comme toute forme d’art et toute forme de vie.

Dans le langage que chacun peut faire naître en propre, pour tisser nos contingences en faits nécessaires.

Creuser dans le temps qui passe – temps physique attribué à l’espèce humaine, creuser des zones d’une durée suspendue.
Écrire pour soupçonner ce qui est dans le « est ».
Publication en ligne : 27 mars 2010

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette