BRIBES EN LIGNE
  pour olivier  si, du nouveau rêves de josué, et nous n’avons rien       " je dors d’un sommeil de juste un ( ce texte a pour robert   anatomie du m et toutes ces pages de nos  ce mois ci : sub deux ajouts ces derniers imagine que, dans la un nouvel espace est ouvert  martin miguel vient mais non, mais non, tu encore une citation“tu religion de josué il couleur qui ne masque pas     hélas,   voici donc la ne faut-il pas vivre comme         &n vous deux, c’est joie et       &agrav et il parlait ainsi dans la tout en travaillant sur les il en est des meurtrières. à sylvie       nuage dernier vers aoi en introduction à       en un et la peur, présente       sur   encore une cyclades, iii° premier essai c’est       ( antoine simon 13 antoine simon 21 samuelchapitre 16, versets 1 six de l’espace urbain, les textes mis en ligne  dans toutes les rues   entrons tout le problème       fourmi  monde rassemblé quand les mots       coude paroles de chamantu pour mireille et philippe (ô fleur de courge...       la il y a dans ce pays des voies       pav&ea pour mon épouse nicole douze (se fait terre se passent .x. portes, il semble possible dernier vers aoi certains prétendent les dieux s’effacent torna a sorrento ulisse torna   je ne comprends plus a ma mère, femme parmi   six formes de la des voiles de longs cheveux mouans sartoux. traverse de mon travail est une g. duchêne, écriture le       au nous savons tous, ici, que       cerisi raphaël ne pas négocier ne pour michèle aueret carcassonne, le 06       la dernier vers aoi j’ai donc       sur pour nicolas lavarenne ma le temps passe dans la ainsi va le travail de qui madame aux rumeurs       midi       allong     longtemps sur antoine simon 16 dernier vers aoi chaque automne les       ruelle  pour le dernier jour 1 au retour au moment il avait accepté antoine simon 19       ton et ma foi,  marcel migozzi vient de       bonhe       je       le ses mains aussi étaient ma chair n’est derniers vers sun destre l’existence n’est dernier vers aoi je suis bien dans sauvage et fuyant comme il n’y a pas de plus le pendu nouvelles mises en bien sûrla tendresses ô mes envols il s’appelait li quens oger cuardise       dans et…  dits de libre de lever la tête       les et voici maintenant quelques   dits de dernier vers doel i avrat, station 3 encore il parle merci au printemps des lorsque martine orsoni     le  “la signification li emperere s’est dernier vers aoi dans l’effilé de toutefois je m’estimais       en    au balcon la poésie, à la premier vers aoi dernier ma mémoire ne peut me un jour, vous m’avez       dans    regardant pas facile d’ajuster le il pleut. j’ai vu la je rêve aux gorges genre des motsmauvais genre accoucher baragouiner lancinant ô lancinant       dans       fleur     au couchant ecrire les couleurs du monde       un la vie est ce bruissement les doigts d’ombre de neige si j’avais de son       le deux ce travail vous est fragilité humaine. pour max charvolen 1) antoine simon 5 “dans le dessin a claude b.   comme écrirecomme on se tu le sais bien. luc ne pas même reflets et echosla salle i mes doigts se sont ouverts (ma gorge est une sous la pression des autre citation traquer le tissu d’acier si grant dol ai que ne o tendresses ô mes       " dans le monde de cette j’ai longtemps  référencem des voix percent, racontent rare moment de bonheur, les étourneaux ! des quatre archanges que pluies et bruines,   ces sec erv vre ile karles se dort cum hume pour helmut dire que le livre est une dernier vers aoi le soleil n’est pas vedo la luna vedo le  au travers de toi je Être tout entier la flamme               or       dans dans le pays dont je vous f les rêves de titrer "claude viallat,   pour adèle et f j’ai voulu me pencher josué avait un rythme art jonction semble enfin  jésus       apr&eg antoine simon 7 nous viendrons nous masser le vieux qui       journ& temps où les coeurs  epître aux un trait gris sur la le géographe sait tout       sur       jardin       je me nous dirons donc     sur la ils sortent       entre dernier vers aoi sa langue se cabre devant le comment entrer dans une       la grande lune pourpre dont les antoine simon 18       bruyan ...et poème pour       baie deuxième essai  les trois ensembles dans les carnets nice, le 8 octobre dernier vers aoi       un j’ai perdu mon nous avons affaire à de archipel shopping, la diaphane est le     &nbs       dans un homme dans la rue se prend dernier vers aoi  dans le livre, le le ciel de ce pays est tout il était question non " je suis un écorché vif. et que vous dire des       longte   un vendredi la légende fleurie est       le 1) la plupart de ces quatrième essai de toute trace fait sens. que les plus vieilles eurydice toujours nue à se placer sous le signe de livre grand format en trois la mastication des     de rigoles en etait-ce le souvenir de proche en proche tous l’homme est quatrième essai rares    si tout au long madame, vous débusquez station 7 : as-tu vu judas se l’impression la plus cet article est paru les grands rm : nous sommes en voile de nuità la dimanche 18 avril 2010 nous   le 10 décembre il est le jongleur de lui 5) triptyque marocain ki mult est las, il se dort à la mémoire de dans ce périlleux c’est pour moi le premier       voyage …presque vingt ans plus       le   marcel r.m.a toi le don des cris qui  il y a le et si au premier jour il comme ce mur blanc       reine       sur le pour martine, coline et laure       aux À max charvolen et le 26 août 1887, depuis la réserve des bribes deuxième apparition de (dans mon ventre pousse une au seuil de l’atelier l’éclair me dure,       le v.- les amicales aventures du maintenant il connaît le dernier vers aoi temps de pierres dans la ce texte m’a été 1 la confusion des le proche et le lointain immense est le théâtre et au lecteur voici le premier la force du corps,       descen c’est une sorte de mult est vassal carles de       la   au milieu de je ne peins pas avec quoi, bribes en ligne a normal 0 21 false fal dentelle : il avait guetter cette chose apaches : jamais si entêtanteeurydice preambule – ut pictura ensevelie de silence,  c’était où l’on revient démodocos... Ça a bien un mougins. décembre antoine simon 17       la les premières elle réalise des pour anne slacik ecrire est ….omme virginia par la il y a des objets qui ont la ] heureux l’homme       sur a propos d’une À la loupe, il observa pour m.b. quand je me heurte       force à bernadette autres litanies du saint nom le galop du poème me à propos des grands toi, mésange à       la pie le 26 août 1887, depuis de sorte que bientôt     " 1- c’est dans l’instant criblé       assis       les macles et roulis photo dans l’innocence des       dans jusqu’à il y a merci à la toile de l’appel tonitruant du 13) polynésie janvier 2002 .traverse tant pis pour eux.     m2 &nbs     son     chambre     depuis     chant de     oued coulant       o le 19 novembre 2013, à la tu le saiset je le vois quai des chargeurs de   3   

les essai de nécrologie,     vers le soir l’erbe del camp, ki quand nous rejoignons, en ma voix n’est plus que quant carles oït la       le de toutes les     [1]  paysage de ta tombe  et je meurs de soif siglent a fort e nagent e nécrologie       sous   (à quelque temps plus tard, de la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Joquel, Patrick > Éphéméride

PATRICK JOQUEL

<- 17 mars 10 | éphémère 05 ->
LEGER
© Patrick Joquel
Ecrivain(s) : Joquel
Clefs : poésie

1

Au retour
au moment précis
où l’œil surprend
l’amandier
tout étonné
sur le bord de l’autoroute
on voudrait tellement croire à la légèreté du monde
 
2
Poème
Iras-tu
Assez profond sous la peau de ton lecteur
Pour risquer ton encre au noir d’un de ses calamars géants
 
Seras-tu assez fin
Pour te frotter à lui
Sans te perdre
 ?
Assez discret
Pour l’apprivoiser
Dans ta secrète obscurité
 ?
Auras-tu emmagasiné
Dans tes blancs
Suffisamment de lumière et d’air
Pour réconcilier l’être à son mystère
 ?
Es-tu
Léger
Au point que tes mots fusionnent au cœur de ton lecteur
 ?
 
Publication en ligne : 4 avril 2010

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette