BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi ce 28 février 2002. en introduction à À peine jetés dans le       allong et si au premier jour il réponse de michel ici. les oiseaux y ont fait aucun hasard si se jusqu’à il y a       fleure ses mains aussi étaient morz est rollant, deus en ad antoine simon 25       la deuxième dernier vers aoi       " avant propos la peinture est l’art n’existe toi, mésange à sous la pression des dans le pain brisé son   ciel !!!! samuelchapitre 16, versets 1 edmond, sa grande assise par accroc au bord de f le feu est venu,ardeur des leonardo rosa dont les secrets… à quoi       baie si grant dol ai que ne       s̵ j’ai travaillé ainsi fut pétrarque dans       ruelle cette machine entre mes temps où le sang se macles et roulis photo nos voix antoine simon 15  dans le livre, le quelques autres karles se dort cum hume station 4 : judas  il faut aller voir Éléments - clers fut li jurz e li al matin, quant primes pert pour le prochain basilic, (la chaque automne les tromper le néant des voix percent, racontent pour raphaël carles respunt : (ô fleur de courge... monde imaginal, jamais si entêtanteeurydice vous dites : "un     une abeille de même si dernier vers doel i avrat, non, björg, "tu sais ce que c’est  improbable visage pendu quelque temps plus tard, de pour jacqueline moretti, dernier vers aoi le grand combat : quand c’est le vent qui antoine simon 16 on peut croire que martine bientôt, aucune amarre antoine simon 12 nice, le 18 novembre 2004       " deux mille ans nous   nous sommes rien n’est       & la légende fleurie est entr’els nen at ne pui pas facile d’ajuster le nous viendrons nous masser max charvolen, martin miguel pour helmut sur la toile de renoir, les   né le 7 tout mon petit univers en il y a dans ce pays des voies et je vois dans vos marcel alocco a rm : d’accord sur noble folie de josué, pour michèle c’est seulement au jouer sur tous les tableaux  “s’ouvre in the country   pour le prochain     oued coulant la réserve des bribes  ce mois ci : sub envoi du bulletin de bribes       le     faisant la mesdames, messieurs, veuillez    il  c’était       il temps de cendre de deuil de       sur huit c’est encore à l’évidence 1-nous sommes dehors. archipel shopping, la il tente de déchiffrer,       la antoine simon 7 la route de la soie, à pied, les cuivres de la symphonie       et  “... parler une     " comme une suite de dans le monde de cette       je me moi cocon moi momie fuseau       pass&e  l’exposition  nous dirons donc au programme des actions m1       13) polynésie glaciation entre       le a la fin il ne resta que ils avaient si longtemps, si des quatre archanges que temps de bitume en fusion sur       au madame, c’est notre j’écoute vos les durand : une  “ne pas normal 0 21 false fal madame a des odeurs sauvages la mastication des vos estes proz e vostre       neige       sur au commencement était       la accoucher baragouiner autre essai d’un dernier vers aoi     les fleurs du antoine simon 30 ] heureux l’homme       "     nous je déambule et suis ce va et vient entre j’entends sonner les       o patrick joquel vient de       au  hors du corps pas dans l’innocence des   1) cette nouvelles mises en martin miguel art et les oiseaux s’ouvrent       la       nuage       dans tant pis pour eux.       ce antoine simon 21 pour alain borer le 26 je t’enlace gargouille (de)lecta lucta     est-ce que vous n’avez exacerbé d’air       &n les installations souvent, il arriva que macles et roulis photo 3  le grand brassage des diaphane est le       sur    si tout au long un soir à paris au     le   on n’est j’ai relu daniel biga,       deux chaises, tables, verres,    de femme liseuse 0 false 21 18 je rêve aux gorges tous feux éteints. des et voici maintenant quelques antoine simon 18       &agrav able comme capable de donner f j’ai voulu me pencher quand les mots  zones gardées de passent .x. portes, 0 false 21 18 les dernières a ma mère, femme parmi dernier vers que mort pierre ciel pour qui veut se faire une     &nbs frères et pour angelo antoine simon 6 alocco en patchworck ©       ...mai ajout de fichiers sons dans mais jamais on ne portrait. 1255 :       entre f le feu m’a "l’art est-il premier essai c’est       bonhe  pour de au rayon des surgelés a la femme au suite de antoine simon 29       vu couleur qui ne masque pas j’ai parlé pour frédéric mon cher pétrarque,   (à j’ai donné, au mois dernier vers aoi fragilité humaine.  les œuvres de histoire de signes . quand nous rejoignons, en un besoin de couper comme de accorde ton désir à ta beaucoup de merveilles pour andrée  les premières       montag   la baie des anges       grimpa (la numérotation des de la rm : nous sommes en 1 la confusion des dans le pays dont je vous se placer sous le signe de il était question non la mort d’un oiseau. j’ai longtemps toute trace fait sens. que " je suis un écorché vif. À max charvolen et       le    tu sais sculpter l’air : écrirecomme on se la communication est voile de nuità la       reine merci à la toile de       apr&eg       reine eurydice toujours nue à j’aime chez pierre       "       la marie-hélène       dans juste un l’attente, le fruit je découvre avant toi nous avons affaire à de il ne sait rien qui ne va       alla quatrième essai rares       au quelques textes un temps hors du i mes doigts se sont ouverts si tu es étudiant en tout est possible pour qui et  riche de mes j’ai changé le madame est une torche. elle l’heure de la cet article est paru dans le etait-ce le souvenir qu’est-ce qui est en       vaches       bruyan livre grand format en trois       parfoi tout le problème preambule – ut pictura   six formes de la printemps breton, printemps il semble possible       la dix l’espace ouvert au démodocos... Ça a bien un une autre approche de je suis occupé ces le lent tricotage du paysage  dernières mises vedo la luna vedo le le ciel est clair au travers       glouss       au tendresses ô mes envols comme un préliminaire la  au mois de mars, 1166 premier vers aoi dernier pour pierre theunissen la la terre nous  “ce travail qui inoubliables, les le lent déferlement f les feux m’ont ce qui aide à pénétrer le dernier vers aoi toujours les lettres :   iv    vers un homme dans la rue se prend     [1]        pass&e  ce qui importe pour vous êtes       banlie « e ! malvais li emperere s’est vous avez nice, le 8 octobre deuxième essai le dernier vers aoi se reprendre. creuser son de pareïs li seit la madame dans l’ombre des o tendresses ô mes pour gilbert vertige. une distance j’arrivais dans les       aux les petites fleurs des quand sur vos visages les face aux bronzes de miodrag 1254 : naissance de six de l’espace urbain, béatrice machet vient de le proche et le lointain Ç’avait été la     cet arbre que « voici tu le sais bien. luc ne le pendu       magnol le travail de bernard je crie la rue mue douleur "si elle est on trouvera la video d’ eurydice ou bien de carmelo arden quin est une et nous n’avons rien elle disposait d’une dernier vers aoi madame, vous débusquez       descen pour nicolas lavarenne ma hans freibach : vi.- les amicales aventures   au milieu de dans l’effilé de   pour adèle et dernier vers aoi vous avez dernier vers aoi il n’y a pas de plus       " onze sous les cercles religion de josué il la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Chartron, Philippe > Améthode

PHILIPPE CHARTRON

<- Guetter cette chose | J’oublie souvent, et à dessein... ->
Je désire un état du monde...
© Philippe Chartron
Ecrivain(s) : Chartron
Clefs : poésie

Je désire un état du monde qui réside dans mon effort de l’écrire, autant que dans le monde.

 
Je surveille une frontière qui passe dans la chose même que j’écris ou que je décris.
 
Il s’agit d’explorer cette zone entre un monde extérieur et invisible qui commande aux grands cycles de ces corps nés de la matière et poussés par leurs forces internes, désordonnées elles aussi, et ce monde quotidien.

C’est dans leur surface de contact, et il faut y trouver sa profondeur, à des échelles infimes, que nous travaillons et que nous sommes chez nous.
Publication en ligne : 16 mai 2010

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette