BRIBES EN LIGNE
il était question non on trouvera la video  de la trajectoire de ce       sur bribes en ligne a   un vendredi  au travers de toi je grant est la plaigne e large dernier vers aoi quatre si la mer s’est       les références : xavier un soir à paris au dernier vers aoi     rien deuxième approche de violette cachéeton sors de mon territoire. fais l’attente, le fruit       &n rêve, cauchemar,   entrons li quens oger cuardise       magnol       soleil dans ce pays ma mère deux mille ans nous marché ou souk ou paysage de ta tombe  et régine robin,   iv    vers pour pierre theunissen la   pour le prochain    tu sais       sur le       je me merle noir  pour suite du blasphème de la poésie, à la       en la prédication faite de proche en proche tous macles et roulis photo 7 pas de pluie pour venir       jardin 0 false 21 18   le texte suivant a les dessins de martine orsoni À perte de vue, la houle des 1- c’est dans       m̵ la légende fleurie est une errance de le passé n’est       ce je t’ai admiré, il n’y a pas de plus af : j’entends le 26 août 1887, depuis       le la réserve des bribes antoine simon 30       coude quelque chose macles et roulis photo 3       quinze antoine simon 3        “la signification pour philippe archipel shopping, la     un mois sans    courant "le renard connaît     son a grant dulur tendrai puis "nice, nouvel éloge de la temps où les coeurs autre citation il n’est pire enfer que       o je n’hésiterai       descen ici. les oiseaux y ont fait       la les amants se       les tout le problème       cerisi ecrire les couleurs du monde ( ce texte a   le 10 décembre       embarq et…  dits de à cri et à chaque jour est un appel, une livre grand format en trois       sur avec marc, nous avons a l’aube des apaches, des voix percent, racontent spectacle de josué dit villa arson, nice, du 17 non... non... je vous assure,       object     surgi tous ces charlatans qui mi viene in mentemi madame, on ne la voit jamais thème principal : rossignolet tu la       j̵       le j’écoute vos       droite bientôt, aucune amarre toi, mésange à       allong       dans alocco en patchworck © buttati ! guarda&nbs d’un bout à       en un sixième noble folie de josué, "ah ! mon doux pays,       fourmi    nous au programme des actions les textes mis en ligne ainsi va le travail de qui       force travail de tissage, dans   pour théa et ses 0 false 21 18 dans ce périlleux printemps breton, printemps chairs à vif paumes depuis le 20 juillet, bribes  il y a le des quatre archanges que station 5 : comment       au très malheureux... karles se dort cum hume station 4 : judas  souvent je ne sais rien de   nous sommes ainsi alfred… pour andré villers 1) soudain un blanc fauche le jamais si entêtanteeurydice     à Éléments - je reviens sur des ce monde est semé ki mult est las, il se dort antoine simon 18 a dix sept ans, je ne savais de l’autre j’ai donné, au mois       je me de pa(i)smeisuns en est venuz dans le monde de cette sous la pression des j’entends sonner les titrer "claude viallat, c’est un peu comme si, l’une des dernières et que dire de la grâce « e ! malvais poème pour  marcel migozzi vient de cinquième citationne station 7 : as-tu vu judas se a toi le don des cris qui mais non, mais non, tu  pour jean le o tendresses ô mes la communication est diaphane est le pourquoi yves klein a-t-il encore une citation“tu des quatre archanges que jamais je n’aurais un titre : il infuse sa antoine simon 25 f les marques de la mort sur sainte marie,     nous ce qui fait tableau : ce temps de cendre de deuil de madame est toute f dans le sourd chatoiement    7 artistes et 1       maquis       entre quand c’est le vent qui c’est ici, me et ces       la pas une année sans évoquer pour yves et pierre poher et à bernadette de soie les draps, de soie       bien paroles de chamantu si tu es étudiant en       s̵  ce mois ci : sub sauvage et fuyant comme j’aime chez pierre macles et roulis photo rimbaud a donc 1-nous sommes dehors. petites proses sur terre il ne sait rien qui ne va dernier vers aoi prenez vos casseroles et     le       aux     quand la chaude caresse de ce poème est tiré du "la musique, c’est le reprise du site avec la accoucher baragouiner       sur       pass&e premier vers aoi dernier     faisant la la musique est le parfum de la littérature de ce paysage que tu contemplais nos voix nous dirons donc approche d’une le 19 novembre 2013, à la attelage ii est une œuvre   on n’est l’appel tonitruant du moi cocon moi momie fuseau normal 0 21 false fal et nous n’avons rien station 1 : judas       au mise en ligne j’ai en réserve la terre a souvent tremblé       entre la force du corps, je déambule et suis dernier vers aoi comment entrer dans une bribes en ligne a rien n’est plus ardu pour martin les lettres ou les chiffres f le feu m’a je suis bien dans au rayon des surgelés si j’avais de son       l̵ de profondes glaouis       &agrav     &nbs si grant dol ai que ne s’égarer on madame a des odeurs sauvages il ne s’agit pas de et combien       sur   se ici, les choses les plus l’éclair me dure,       ruelle     longtemps sur troisième essai autre petite voix       b&acir de tantes herbes el pre rare moment de bonheur, f les rêves de ce n’est pas aux choses       je       "    regardant il y a tant de saints sur antoine simon 26 j’ai relu daniel biga, attendre. mot terrible. pour frédéric sept (forces cachées qui "l’art est-il il tente de déchiffrer, pour andré       la   1) cette bernard dejonghe... depuis    en monde imaginal, dernier vers aoi pour egidio fiorin des mots etait-ce le souvenir       voyage vi.- les amicales aventures       &ccedi  mise en ligne du texte « pouvez-vous toutefois je m’estimais       une a la fin il ne resta que nice, le 18 novembre 2004       l̵ c’est une sorte de       dans descendre à pigalle, se face aux bronzes de miodrag outre la poursuite de la mise antoine simon 10     extraire li emperere par sa grant tu le saiset je le vois f les feux m’ont       le dernier vers aoi la danse de douce est la terre aux yeux  un livre écrit « amis rollant, de   (à antoine simon 14       le       marche samuelchapitre 16, versets 1     de rigoles en   anatomie du m et la liberté de l’être       neige " je suis un écorché vif.  au mois de mars, 1166 je suis occupé ces autre essai d’un le ciel est clair au travers à propos des grands macles et roulis photo 6  c’était       vu traquer dernier vers aoi mon cher pétrarque, equitable un besoin sonnerait et la peur, présente antoine simon 11 les petites fleurs des grande lune pourpre dont les pour qui veut se faire une ] heureux l’homme encore la couleur, mais cette       en deux nouveauté, pas facile d’ajuster le pour m.b. quand je me heurte pour helmut c’est la distance entre le galop du poème me   si vous souhaitez les plus terribles  zones gardées de       le marcel alocco a 10 vers la laisse ccxxxii madame aux rumeurs       ( dentelle : il avait le glacis de la mort dernier vers aoi   effleurer le ciel du bout des on préparait charogne sur le seuilce qui  référencem je ne saurais dire avec assez    au balcon dernier vers aoi vous deux, c’est joie et une il faut dire les pas même tu le sais bien. luc ne       deux   jn 2,1-12 : deuxième apparition de la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Chartron, Philippe > Améthode

PHILIPPE CHARTRON

<- Je désire un état du monde... | Ici, les choses les plus simples à dire... ->
J’oublie souvent, et à dessein...
© Philippe Chartron
Ecrivain(s) : Chartron
Clefs : poésie

J’oublie souvent et à dessein semble-t-il, le carnet et le stylo lorsque je sors et marche, comme si de ne pas prendre de notes enclenchait un travail autre que celui du récit tout simple, un travail en dehors de tout récit.

 
Pour savoir ce qui n’est jamais oublié.
 
Des notes qui ont franchi toutes les ruptures sont une part de ce travail de transformer l’oublié en éternel.
 
Cette phrase qui commence on ne sait pas bien où, cette phrase tient sur elle-même sans autre substrat que cette recherche dont elle est l’outil, l’éclaireur, et voici que ce qui n’avait pas de forme révèle ce qui se méconnaissait.
 
Ces quelques mots manifestent un contact possible avec une autre disposition du monde.
Publication en ligne : 23 mai 2010

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette