BRIBES EN LIGNE
  marcel   (à   voici donc la dorothée vint au monde des quatre archanges que à propos “la rien n’est il faut laisser venir madame pour lee dernier vers aoi j’ai longtemps rien n’est plus ardu       soleil le ciel est clair au travers       neige 1- c’est dans ce qui fascine chez pas sur coussin d’air mais tendresse du mondesi peu de normal 0 21 false fal  ce mois ci : sub dentelle : il avait ce qu’un paysage peut  de même que les il existe au moins deux approche d’une « 8° de le vieux qui je ne peins pas avec quoi,       " si grant dol ai que ne dernier vers aoi et que dire de la grâce       longte le 19 novembre 2013, à la mais non, mais non, tu temps de bitume en fusion sur       dans hans freibach : pour martin dernier vers aoi quai des chargeurs de je crie la rue mue douleur vue à la villa tamaris passet li jurz, si turnet a j’ai en réserve fragilité humaine. le soleil n’est pas       sabots le nécessaire non f le feu m’a "la musique, c’est le deuxième pour chercher une sorte de   pour olivier  les premières 0 false 21 18 au matin du grande lune pourpre dont les dernier vers aoi À max charvolen et je t’enlace gargouille je découvre avant toi       ...mai       soleil un homme dans la rue se prend carles li reis en ad prise sa       sur 1) notre-dame au mur violet  dernières mises comme ce mur blanc       en assise par accroc au bord de le coquillage contre     pourquoi   le 10 décembre à la mémoire de thème principal : deux nouveauté, paysage de ta tombe  et       le     pluie du dernier vers aoi       crabe- pas une année sans évoquer que reste-t-il de la elle disposait d’une lu le choeur des femmes de       la dans les horizons de boue, de       grimpa un verre de vin pour tacher on trouvera la video chaque automne les     les provisions   pour théa et ses a propos d’une  au travers de toi je pluies et bruines, rita est trois fois humble.       au il est le jongleur de lui preambule – ut pictura   pour adèle et au programme des actions  “ne pas (elle entretenait avant propos la peinture est pour nicolas lavarenne ma non... non... je vous assure, samuelchapitre 16, versets 1 pour jacky coville guetteurs là, c’est le sable et  zones gardées de je suis occupé ces À perte de vue, la houle des dernier vers aoi f les feux m’ont je t’ai admiré,       nuage bribes en ligne a f les marques de la mort sur en introduction à       ce j’ai changé le face aux bronzes de miodrag antoine simon 28 et que vous dire des     &nbs quelque chose ouverture de l’espace ce il en est des noms comme du macao grise f le feu s’est     dans la ruela v.- les amicales aventures du     son       le dans la caverne primordiale dernier vers aoi   un vendredi       juin la force du corps, les textes mis en ligne       dans deuxième essai le il tente de déchiffrer, « pouvez-vous pour max charvolen 1) "ces deux là se en 1958 ben ouvre à antoine simon 32 si elle est belle ? je       enfant pour michèle gazier 1 on peut croire que martine pour andré villers 1) j’ai donné, au mois       nuage suite du blasphème de traquer deux ce travail vous est les durand : une les plus terribles       ton antoine simon 19 j’oublie souvent et je suis bien dans       aux sur la toile de renoir, les granz est li calz, si se madame dans l’ombre des glaciation entre       dans on cheval dans ce périlleux       je me descendre à pigalle, se       fourr& et il parlait ainsi dans la  “ce travail qui le travail de bernard       deux f qu’il vienne, le feu aucun hasard si se le geste de l’ancienne,       les il existe deux saints portant religion de josué il       au merci au printemps des ce poème est tiré du     double f tous les feux se sont sables mes parolesvous le coeur du       le dans le respect du cahier des pour alain borer le 26 il souffle sur les collines  née à halt sunt li pui e mult halt pour michèle aueret       &ccedi dernier vers aoi nous lirons deux extraits de dieu faisait silence, mais si tu es étudiant en dans le pays dont je vous l’erbe del camp, ki dernier vers aoi nécrologie clers fut li jurz e li qu’est-ce qui est en       dans  dans toutes les rues montagnesde d’ eurydice ou bien de les dernières la pureté de la survie. nul dernier vers aoi   fontelucco, 6 juillet 2000 la gaucherie à vivre, À la loupe, il observa à cri et à "mais qui lit encore le juste un   que signifie mais jamais on ne dans l’innocence des autre petite voix (vois-tu, sancho, je suis et ma foi, cinquième essai tout       sur le   ces sec erv vre ile    courant quand c’est le vent qui       rampan       (       la vertige. une distance  jésus 5) triptyque marocain tous ces charlatans qui  si, du nouveau il en est des meurtrières.       apr&eg  ce qui importe pour à la bonne les étourneaux ! un trait gris sur la mieux valait découper antoine simon 24 premier vers aoi dernier dernier vers aoi dernier vers aoi quatrième essai de si, il y a longtemps, les quatrième essai de le 15 mai, à dernier vers aoi fin première a toi le don des cris qui antoine simon 16 histoire de signes . je m’étonne toujours de la pour pierre theunissen la attelage ii est une œuvre c’est pour moi le premier mon cher pétrarque, li quens oger cuardise la lecture de sainte bribes en ligne a     oued coulant     les fleurs du       object ainsi alfred…   (dans le       une la terre a souvent tremblé ainsi fut pétrarque dans     hélas, dans les carnets derniers ce monde est semé portrait. 1255 : l’appel tonitruant du il arriva que       l̵ suite de il faut aller voir iv.- du livre d’artiste temps de pierres dernier vers aoi  les trois ensembles Être tout entier la flamme le lent tricotage du paysage   la production je dors d’un sommeil de     " max charvolen, martin miguel pour le prochain basilic, (la la prédication faite 1 la confusion des lentement, josué l’une des dernières régine robin, moisissures mousses lichens de la j’arrivais dans les       sur    seule au autre citation s’égarer on       banlie allons fouiller ce triangle       le   en grec, morías et il fallait aller debout premier essai c’est la réserve des bribes station 4 : judas        " vos estes proz e vostre antoine simon 5   on n’est       l̵       baie les oiseaux s’ouvrent antoine simon 17 tandis que dans la grande pour mon épouse nicole ici, les choses les plus       aujour   d’un coté, bel équilibre et sa de l’autre cet article est paru   pour le prochain merci à la toile de madame chrysalide fileuse 10 vers la laisse ccxxxii deuxième approche de etait-ce le souvenir       &agrav les routes de ce pays sont     tout autour c’est la peur qui fait ma voix n’est plus que ço dist li reis :       &eacut le corps encaisse comme il ainsi va le travail de qui maintenant il connaît le  “... parler une dernier vers aoi       que l’homme est première in the country nu(e), comme son nom pour jean-marie simon et sa       embarq       je  “comment l’heure de la dans ce pays ma mère jamais si entêtanteeurydice etudiant à       reine dernier vers aoi  l’exposition        "     après antoine simon 3       un "tu sais ce que c’est       mouett       pour ( ce texte a       je me au commencement était réponse de michel       bonhe       une temps de pierres dans la   saint paul trois 13) polynésie cinq madame aux yeux     une abeille de la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Migozzi, Marcel > Cinq oiseaux pour une main

MARCEL MIGOZZI

| Dernier salut au rouge-gorge ->
Sur la vitre de la cuisine
© Marcel Migozzi
Ecrivain(s) : Migozzi
Clefs : poésie

pour Michèle Monte

 
sous la vitre de la cuisine, rare
qu’un merle ait choisi l’olivier, hésite
à perdre
sa noire immobilité dans l’herbe
 
si rare qu’il faut le rappeler
à l’écriture, sans charger
d’encre
sa présence
 
 
Publication en ligne : 26 mai 2010

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette