BRIBES EN LIGNE
il y a dans ce pays des voies       dans       reine la route de la soie, à pied, pour alain borer le 26 c’est parfois un pays et il parlait ainsi dans la quel étonnant       dans l’attente, le fruit grant est la plaigne e large  ce qui importe pour tant pis pour eux. n’ayant pas les premières macles et roulis photo 4 la fraîcheur et la pour mireille et philippe       banlie       la pie dans ce périlleux       voyage pour marcel cyclades, iii° au lecteur voici le premier  les éditions de mise en ligne l’éclair me dure, i mes doigts se sont ouverts dans les écroulements grande lune pourpre dont les       force inoubliables, les antoine simon 2 f les feux m’ont   je n’ai jamais quel ennui, mortel pour recleimet deu mult bruno mendonça     au couchant       six tout le problème       le tous ces charlatans qui a claude b.   comme diaphane est le antoine simon 19 pour michèle portrait. 1255 :     vers le soir gardien de phare à vie, au pour max charvolen 1) dernier vers aoi de pa(i)smeisuns en est venuz dernier vers aoi       cerisi petit matin frais. je te antoine simon 7 là, c’est le sable et       allong abu zayd me déplait. pas       les       dans et si au premier jour il le "patriote", nu(e), comme son nom dans les horizons de boue, de       au jamais je n’aurais  si, du nouveau       bonheu       pourqu       dans comme une suite de   encore une régine robin,     chambre et ma foi, des conserves ! josué avait un rythme dans les hautes herbes macles et roulis photo 3 il souffle sur les collines   un vendredi       la  “comment sur l’erbe verte si est     hélas,       magnol ajout de fichiers sons dans     surgi abstraction voir figuration juste un après la lecture de écrirecomme on se quelques autres antoine simon 11 c’est un peu comme si, onze sous les cercles      & deuxième essai le tissu d’acier mougins. décembre       au 1 au retour au moment face aux bronzes de miodrag nous avons affaire à de autre petite voix quatrième essai rares       sur le       " ] heureux l’homme un trait gris sur la la liberté de l’être accorde ton désir à ta       un       sur       à       mouett       au trois (mon souffle au matin       st         &n ce qui fascine chez       le       l̵       le les enseignants : la légende fleurie est nous serons toujours ces       " la brume. nuages  de la trajectoire de ce janvier 2002 .traverse   on n’est       en un légendes de michel dans les carnets dernier vers aoi 1.- les rêves de mais non, mais non, tu l’instant criblé première un nouvel espace est ouvert       dans       j’aime chez pierre essai de nécrologie, (la numérotation des fontelucco, 6 juillet 2000 quelques textes suite du blasphème de antoine simon 33 cliquetis obscène des     son références : xavier je reviens sur des encore une citation“tu a toi le don des cris qui la vie est dans la vie. se  marcel migozzi vient de   le 10 décembre       j̵ coupé le sonà dernier vers aoi attention beau       &agrav le bulletin de "bribes dessiner les choses banales pour ma mieux valait découper       dans j’ai relu daniel biga, 1) la plupart de ces les lettres ou les chiffres vous êtes la mort, l’ultime port, l’erbe del camp, ki   3   

les alocco en patchworck ©       le le lourd travail des meules tout à fleur d’eaula danse pour robert       en pour gilbert  la lancinante la fraîcheur et la       soleil dernier vers aoi branches lianes ronces il tente de déchiffrer, et  riche de mes le 26 août 1887, depuis rêves de josué, (dans mon ventre pousse une antoine simon 6 j’oublie souvent et j’ai donné, au mois je suis bien dans heureuse ruine, pensait       longte mi viene in mentemi     à dernier vers aoi apaches : le géographe sait tout ses mains aussi étaient       je   jn 2,1-12 : madame est la reine des       sur pas facile d’ajuster le (vois-tu, sancho, je suis     chant de       pass&e antoine simon 18       la pour raphaël hans freibach : en ceste tere ad estet ja       bonhe il faut aller voir c’est ici, me seins isabelle boizard 2005     &nbs dernier vers aoi "et bien, voilà..." dit       m̵ rita est trois fois humble. deux mille ans nous raphaËl  pour jean le  l’exposition  carles respunt : il avait accepté       tourne       m&eacu et la peur, présente les plus vieilles martin miguel art et  “ne pas    regardant le numéro exceptionnel de       é bientôt, aucune amarre tout est possible pour qui la cité de la musique       le ( ce texte a les doigts d’ombre de neige       sur depuis ce jour, le site je rêve aux gorges huit c’est encore à à sylvie   si vous souhaitez       vaches la vie est ce bruissement art jonction semble enfin       voyage et que dire de la grâce imagine que, dans la a la libération, les       avant le lent déferlement 1254 : naissance de       qui la deuxième édition du antoine simon 13       fourmi quatrième essai de   j’ai souvent       droite raphaël l’art c’est la " je suis un écorché vif.  les œuvres de toi, mésange à « pouvez-vous si elle est belle ? je pour maguy giraud et “dans le dessin il est le jongleur de lui   (dans le de mes deux mains reprise du site avec la       gentil mille fardeaux, mille    nous       marche edmond, sa grande madame, vous débusquez exode, 16, 1-5 toute le galop du poème me       au mise en ligne d’un       baie me couleur qui ne masque pas mais jamais on ne vous n’avez la prédication faite on dit qu’agathe ouverture d’une       dans laure et pétrarque comme autres litanies du saint nom     une abeille de dans ma gorge       la je me souviens de       fourr&       dans le temps passe si vite, chairs à vif paumes       reine la pureté de la survie. nul  il est des objets sur ensevelie de silence, pour jacqueline moretti, les parents, l’ultime dans les carnets outre la poursuite de la mise avez-vous vu l’évidence c’était une ce n’est pas aux choses antoine simon 16 madame est toute madame chrysalide fileuse je désire un   ces notes antoine simon 28 noble folie de josué, je t’enfourche ma jusqu’à il y a     l’é       assis titrer "claude viallat,       dans "le renard connaît deuxième essai le m1        monde rassemblé able comme capable de donner       le  référencem c’est le grand antoine simon 32       coude ce paysage que tu contemplais       un (josué avait lentement li emperere s’est une il faut dire les je ne sais pas si pour martine       crabe-       l̵ ço dist li reis : (À l’église j’ai travaillé  pour le dernier jour elle ose à peine sauvage et fuyant comme  tous ces chardonnerets toulon, samedi 9 ma voix n’est plus que  c’était  ce mois ci : sub vedo la luna vedo le l’art n’existe ce qui aide à pénétrer le sixième approche d’une       allong la terre a souvent tremblé À peine jetés dans le dernier vers aoi       chaque pour helmut     [1]   un livre écrit     quand je m’étonne toujours de la dernier vers aoi       dans qu’est-ce qui est en j’ai ajouté antoine simon 31 la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Chartron, Philippe > Améthode

PHILIPPE CHARTRON

<- Chercher une sorte de frontière... | Monde rassemblé... ->
Monde imaginal...
© Philippe Chartron
Ecrivain(s) : Chartron
Clefs : poésie

Monde imaginal, intermédiaire entre le monde sensible et le monde de l’idée.
 
Serait-ce une période de plus-que-vie, lieu d’approche d’un autre corps du monde, où les éléments affleurent sans début ni fin, sans cause ni destinée ? Réceptacle du songe où un message de l’esprit peut prendre forme.
 
C’est un lieu où l’on échappe au temps, lieu qui n’est pas matériel, et qui est vrai. Il n’est pas espace de fuite mais au contraire entrée de plain-pied dans le temps, car échapper au temps c’est y être infiniment, non pas dans son histoire incarnée et mortelle mais dans sa profonde matrice.
 
Dans le monde imaginal, ce qui a été vécu est non-disparu, toujours-là avec la même tenue d’existence qu’à l’origine, car il n’y a plus d’origine, ni de fin.
 

Cela ne donne-t-il pas quelque moyen de se savoir au monde ? L’essentiel serait de vivre dans une toujours plus forte connivence avec lui, bien qu’il ne nous laisse aucun espoir précis ; vivre pas seulement dans le monde mais avec lui.  

Publication en ligne : 13 juin 2010

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette