BRIBES EN LIGNE
      deux 1-nous sommes dehors. la route de la soie, à pied, imagine que, dans la temps où le sang se moi cocon moi momie fuseau la langue est intarissable on croit souvent que le but ils sortent madame est une dernier vers aoi le corps encaisse comme il  improbable visage pendu  l’écriture archipel shopping, la ses mains aussi étaient       je mais jamais on ne  la toile couvre les et tout avait je n’ai pas dit que le sables mes parolesvous « amis rollant, de       m&eacu lancinant ô lancinant je reviens sur des       l̵ depuis ce jour, le site art jonction semble enfin         &n grande lune pourpre dont les pour max charvolen 1) dernier vers aoi un soir à paris au si grant dol ai que ne pour jean-marie simon et sa       sur attelage ii est une œuvre raphaËl       temps où les coeurs prenez vos casseroles et dans le pays dont je vous (ma gorge est une cet univers sans mult ben i fierent franceis e monde imaginal, onze sous les cercles 7) porte-fenêtre     extraire  je signerai mon pour m.b. quand je me heurte rm : d’accord sur  “... parler une janvier 2002 .traverse       l̵ tu le sais bien. luc ne troisième essai et les plus terribles deuxième suite il pleut. j’ai vu la antoine simon 25 je ne sais pas si       les avez-vous vu deux ajouts ces derniers et nous n’avons rien antoine simon 17 cet article est paru dans le f le feu m’a     dans la ruela mais non, mais non, tu       rampan dans l’innocence des a ma mère, femme parmi    il (ô fleur de courge... la deuxième édition du et que dire de la grâce bien sûrla attendre. mot terrible. "et bien, voilà..." dit     au couchant deuxième approche de j’ai longtemps ils s’étaient       au       journ&       &agrav    nous       un   j’ai souvent antoine simon 7 antoine simon 2 le passé n’est chercher une sorte de       le       au ici. les oiseaux y ont fait la liberté s’imprime à carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi     à tendresses ô mes envols       le avec marc, nous avons je dors d’un sommeil de       le j’ai travaillé dans la caverne primordiale       st     &nbs libre de lever la tête franchement, pensait le chef, "l’art est-il je suis bien dans pas de pluie pour venir  de la trajectoire de ce recleimet deu mult dernier vers aoi le géographe sait tout       je       dans vous avez       pourqu    de femme liseuse mes pensées restent  martin miguel vient dernier vers aoi       object polenta c’est un peu comme si, elle disposait d’une f tous les feux se sont de soie les draps, de soie le scribe ne retient       fleure « 8° de       vu branches lianes ronces à sylvie la galerie chave qui f dans le sourd chatoiement je ne saurais dire avec assez       &n l’homme est     faisant la dernier vers aoi comme un préliminaire la il n’est pire enfer que et il fallait aller debout sur la toile de renoir, les     un mois sans neuf j’implore en vain       mouett station 4 : judas  antoine simon 11       " journée de     les provisions traquer dernier vers aoi   ces notes cyclades, iii° frères et tous ces charlatans qui sept (forces cachées qui le coeur du immense est le théâtre et au commencement était       je nous lirons deux extraits de charogne sur le seuilce qui   on n’est outre la poursuite de la mise la musique est le parfum de abu zayd me déplait. pas  les trois ensembles       sur lorsque martine orsoni et encore  dits clers fut li jurz e li dernier vers que mort religion de josué il les oiseaux s’ouvrent       le printemps breton, printemps sa langue se cabre devant le       il quelque chose le grand combat : a supposer quece monde tienne  pour le dernier jour quel étonnant les textes mis en ligne deux nouveauté, de la bientôt, aucune amarre les cuivres de la symphonie  pour jean le pour jean-louis cantin 1.- ainsi fut pétrarque dans         maille 1 :que antoine simon 31       ce       au ma voix n’est plus que       la deux ce travail vous est       pav&ea a dix sept ans, je ne savais lu le choeur des femmes de à bernadette spectacle de josué dit si elle est belle ? je si, il y a longtemps, les  mise en ligne du texte   pour adèle et macao grise j’ai donc douce est la terre aux yeux n’ayant pas à propos des grands     le cygne sur les dernières       une       dans autre citation     l’é dernier vers aoi     tout autour       va     double au lecteur voici le premier antoine simon 19     longtemps sur passet li jurz, si turnet a j’aime chez pierre l’art c’est la onzième tous feux éteints. des     surgi "nice, nouvel éloge de la     " dernier vers aoi     ton       reine deuxième apparition ecrire les couleurs du monde attendre. mot terrible. 5) triptyque marocain cinquième essai tout sur l’erbe verte si est introibo ad altare pour raphaël très saintes litanies       sabots il faut laisser venir madame a la libération, les 10 vers la laisse ccxxxii je meurs de soif les doigts d’ombre de neige travail de tissage, dans accoucher baragouiner iloec endreit remeint li os démodocos... Ça a bien un pour maxime godard 1 haute certains prétendent nous dirons donc  dans le livre, le la mastication des pour andrée j’arrivais dans les rm : nous sommes en béatrice machet vient de poème pour nous avons affaire à de dernier vers aoi "mais qui lit encore le pour michèle aueret errer est notre lot, madame, il arriva que que d’heures       longte       neige l’art n’existe       &ccedi je rêve aux gorges fontelucco, 6 juillet 2000 ouverture d’une le galop du poème me thème principal :       ( pour alain borer le 26 ce qui fascine chez ce    seule au Éléments - la communication est madame a des odeurs sauvages la littérature de antoine simon 21 nous savons tous, ici, que mult est vassal carles de le 2 juillet il avait accepté a propos d’une noble folie de josué,       su la vie est dans la vie. se ce jour là, je pouvais ne pas négocier ne le samedi 26 mars, à 15   pour olivier   adagio   je toute trace fait sens. que  née à mesdames, messieurs, veuillez on préparait je me souviens de       marche chaises, tables, verres, d’un côté le texte qui suit est, bien  un livre écrit     depuis folie de josuétout est ce qui fait tableau : ce pierre ciel pour nicolas lavarenne ma le numéro exceptionnel de       s̵ troisième essai s’égarer on là, c’est le sable et c’est la distance entre tout à fleur d’eaula danse passent .x. portes, madame est une torche. elle       l̵ seins isabelle boizard 2005 cinq madame aux yeux ce 28 février 2002.   le texte suivant a du bibelot au babilencore une   l’oeuvre vit son a christiane       la la bouche pleine de bulles dans les carnets pour andré l’existence n’est station 7 : as-tu vu judas se       neige       "  marcel migozzi vient de       voyage non, björg, « h&eacu dans ce pays ma mère a la femme au accorde ton désir à ta laure et pétrarque comme nous viendrons nous masser pure forme, belle muette, le soleil n’est pas pas sur coussin d’air mais     rien raphaël   pour le prochain       " quant carles oït la dernier vers aoi li emperere par sa grant « e ! malvais morz est rollant, deus en ad à la bonne ] heureux l’homme ce texte se présente f le feu est venu,ardeur des  monde rassemblé       jardin dernier vers aoi 0 false 21 18         or       pass&e madame est toute       pour ce pays que je dis est la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > DEPLIEZ VOS YEUX

RAPHAEL MONTICELLI

<- page 3 | page 5 ->
page 4

Dépliez vos yeux

Première publication : 1968


©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette