BRIBES EN LIGNE
sequence 6   le troisième essai et pas même giovanni rubino dit   au milieu de le plus insupportable chez rita est trois fois humble.   saint paul trois       sur le  “ne pas       parfoi    seule au heureuse ruine, pensait   pour adèle et ils sortent   anatomie du m et bribes en ligne a dans le patriote du 16 mars   ciel !!!! pour martine rm : d’accord sur 0 false 21 18 station 3 encore il parle À max charvolen et martin pour michèle gazier 1) quatrième essai de sixième macles et roulis photo       &agrav     à napolì napolì les lettres ou les chiffres antoine simon 22       voyage il faut laisser venir madame  “... parler une  née à ici, les choses les plus si, il y a longtemps, les al matin, quant primes pert la rencontre d’une je déambule et suis deux ajouts ces derniers tant pis pour eux.       un c’est vrai ma mémoire ne peut me carissimo ulisse,torna a     ton on dit qu’agathe titrer "claude viallat, (ô fleur de courge...       le assise par accroc au bord de       glouss en cet anniversaire, ce qui fin première       mouett est-ce parce que, petit, on       alla la liberté s’imprime à À l’occasion de       " ce qui importe pour pour alain borer le 26 sors de mon territoire. fais 0 false 21 18 a l’aube des apaches, 1- c’est dans un temps hors du tes chaussures au bas de imagine que, dans la       la pie     vers le soir il n’est pire enfer que ] heureux l’homme en introduction à les amants se et ces et  riche de mes neuf j’implore en vain       pass&e       le macles et roulis photo 6 il n’y a pas de plus       o essai de nécrologie, voici des œuvres qui, le il semble possible branches lianes ronces je rêve aux gorges Être tout entier la flamme clers fut li jurz e li     au couchant les routes de ce pays sont la terre a souvent tremblé       au je ne saurais dire avec assez “dans le dessin le "patriote", c’est seulement au station 5 : comment libre de lever la tête toute trace fait sens. que le samedi 26 mars, à 15 la langue est intarissable (À l’église antoine simon 3   iv    vers moi cocon moi momie fuseau 1) notre-dame au mur violet que reste-t-il de la dernier vers aoi vous avez dans le respect du cahier des ici. les oiseaux y ont fait arbre épanoui au ciel sur l’erbe verte si est il avait accepté il souffle sur les collines (de)lecta lucta   À peine jetés dans le des voix percent, racontent       nuage l’ami michel       dans prenez vos casseroles et martin miguel art et elle disposait d’une à la mémoire de g. duchêne, écriture le maintenant il connaît le il s’appelait où l’on revient et encore  dits autre essai d’un     les provisions ce jour-là il lui l’attente, le fruit (en regardant un dessin de jusqu’à il y a       sur du fond des cours et des antoine simon 13 mult est vassal carles de petit matin frais. je te quel étonnant si grant dol ai que ne    nous je ne sais pas si passent .x. portes, vous êtes  le grand brassage des temps de cendre de deuil de antoine simon 18 agnus dei qui tollis peccata jamais si entêtanteeurydice  dans toutes les rues     l’é       d&eacu au lecteur voici le premier  le "musée zacinto dove giacque il mio j’ai parlé les premières c’est ici, me       le   si vous souhaitez ce monde est semé nécrologie granz est li calz, si se       &   né le 7  les trois ensembles aux barrières des octrois traquer grande lune pourpre dont les a christiane       " d’un côté       juin avant dernier vers aoi de proche en proche tous  la lancinante mon travail est une premier vers aoi dernier même si       au la littérature de voile de nuità la       le       &n  les premières grant est la plaigne e large "nice, nouvel éloge de la 0 false 21 18  zones gardées de     hélas, (josué avait lentement "mais qui lit encore le patrick joquel vient de qu’est-ce qui est en    il       &agrav       avant j’ai donc sixième envoi du bulletin de bribes       ce s’ouvre la       cerisi temps de pierres dernier vers aoi marché ou souk ou antoine simon 19 un soir à paris au l’illusion d’une       je dans les rêves de la pourquoi yves klein a-t-il ecrire sur pour mon épouse nicole travail de tissage, dans vous dites : "un antoine simon 11 vue à la villa tamaris carmelo arden quin est une lorsque martine orsoni madame, vous débusquez epuisement de la salle, le travail de bernard   3   

les       bonheu non, björg, pour daniel farioli poussant cinquième essai tout   la production pour robert bientôt, aucune amarre       vaches  c’était le nécessaire non dernier vers aoi tous ces charlatans qui tendresse du mondesi peu de la route de la soie, à pied,       entre tout est prêt en moi pour       b&acir ce pays que je dis est   dits de  tu ne renonceras pas.       bonhe a toi le don des cris qui f les feux m’ont langues de plomba la antoine simon 16       les bal kanique c’est mise en ligne sous l’occupation bien sûrla j’écoute vos       la peinture de rimes. le texte carissimo ulisse,torna a attendre. mot terrible. f j’ai voulu me pencher mieux valait découper le franchissement des il existe deux saints portant ce texte se présente (vois-tu, sancho, je suis la lecture de sainte carcassonne, le 06       et c’est extrêmement       et tu antoine simon 27 deuxième approche de  ce mois ci : sub vos estes proz e vostre 1. il se trouve que je suis macao grise       quand antoine simon 26 ki mult est las, il se dort et si au premier jour il ses mains aussi étaient dernier vers aoi ouverture de l’espace pour mes enfants laure et   pour théa et ses en ceste tere ad estet ja 7) porte-fenêtre la légende fleurie est       pour ce 28 février 2002.       sabots à propos des grands       magnol comme ce mur blanc avec marc, nous avons j’ai relu daniel biga, s’égarer on là, c’est le sable et le 28 novembre, mise en ligne tu le saiset je le vois       " attelage ii est une œuvre quelques autres       au       au pour helmut cinquième citationne ….omme virginia par la       la f qu’il vienne, le feu frères et dernier vers aoi equitable un besoin sonnerait lorsqu’on connaît une vi.- les amicales aventures errer est notre lot, madame, dans l’innocence des "la musique, c’est le a grant dulur tendrai puis …presque vingt ans plus l’instant criblé des quatre archanges que ce qui fascine chez comme un préliminaire la f tous les feux se sont le texte qui suit est, bien dernier vers aoi   abu zayd me déplait. pas rêves de josué, quelques textes la bouche pure souffrance quatrième essai rares seins isabelle boizard 2005 et c’était dans 0 false 21 18 l’impossible et tout avait quai des chargeurs de autre citation"voui dans ce périlleux       fourr&       ma       dans dernier vers aoi       p&eacu       l̵       au antoine simon 7 de l’autre       jonath antoine simon 2 dentelle : il avait   en grec, morías       nuage macles et roulis photo 4 temps de pierres dans la ma voix n’est plus que j’oublie souvent et il aurait voulu être a claude b.   comme thème principal :  marcel migozzi vient de À max charvolen et dernier vers doel i avrat, etait-ce le souvenir dieu faisait silence, mais f le feu m’a le tissu d’acier       fleur des quatre archanges que macles et roulis photo 7 intendo... intendo !       chaque pour andré jouer sur tous les tableaux       la c’est une sorte de antoine simon 12 pour qui veut se faire une et la peur, présente je désire un       sur la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > ORPHEE (etc.)

ORPHEE

<- 7 | 9 ->
8
© Albertine Benedetto
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

J’ai perdu mon Eurydice
comme on perd sa clef
Orphée muet devant le seuil
se ferme la seule porte qu’il désirait

reste le cœur à fouiller
sans arrêt tourner et retourner
les images enfuies
jusqu’à ce qu’elles se délavent

photos d’Eurydice
à la neige ou sur la plage
son dos nu brouillé sous la lumière

Eurydice est sous la pluie
toujours de dos déjà voilée
se raye sous les plis

Publication en ligne : 20 novembre 2014

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette