BRIBES EN LIGNE
 mise en ligne du texte le plus insupportable chez dernier vers aoi pur ceste espee ai dulor e mi viene in mentemi ce qui fascine chez       object tout en vérifiant cinquième essai tout       " la liberté de l’être glaciation entre     sur la       &eacut   je n’ai jamais antoine simon 26 antoine simon 5       jonath la force du corps, tout à fleur d’eaula danse dentelle : il avait i.- avaler l’art par le temps passe si vite, reprise du site avec la langues de plomba la  c’était clere est la noit e la       &agrav il en est des noms comme du maintenant il connaît le macao grise a grant dulur tendrai puis       ce f les rêves de deuxième approche de pour raphaël la réserve des bribes j’aime chez pierre un besoin de couper comme de       maquis   se les enseignants : montagnesde   entrons lu le choeur des femmes de la musique est le parfum de on trouvera la video sous l’occupation l’art n’existe il n’était qu’un À la loupe, il observa sainte marie, preambule – ut pictura       au pour jacky coville guetteurs cher bernard et je vois dans vos mougins. décembre       fourmi pour maguy giraud et       un merci à marc alpozzo quand vous serez tout elle ose à peine de toutes les bien sûr, il y eut       & si j’avais de son quelque temps plus tard, de       la merle noir  pour antoine simon 28 dernier vers aoi epuisement de la salle, et te voici humanité dernier vers aoi       chaque en 1958 ben ouvre à pour gilbert la fraîcheur et la j’ai changé le antoine simon 2       ( À perte de vue, la houle des les premières très malheureux... antoine simon 21 pour mireille et philippe antoine simon 20 le nécessaire non    7 artistes et 1 1- c’est dans       dans c’est la peur qui fait dans le train premier       m&eacu le tissu d’acier voudrais je vous quand nous rejoignons, en       la l’instant criblé une fois entré dans la pour andré pour anne slacik ecrire est    regardant g. duchêne, écriture le       sur le       s̵ la tentation du survol, à       la marie-hélène   3   

les f le feu est venu,ardeur des pour jean marie       midi halt sunt li pui e mult halt religion de josué il démodocos... Ça a bien un outre la poursuite de la mise   dits de ouverture de l’espace la chaude caresse de qu’est-ce qui est en onze sous les cercles       le dans les carnets la pureté de la survie. nul ne faut-il pas vivre comme antoine simon 11       le             grimpa       il cinquième citationne     extraire       ( antoine simon 7 ici, les choses les plus le passé n’est au labyrinthe des pleursils  “ne pas dernier vers aoi elle réalise des alocco en patchworck © légendes de michel polenta les installations souvent,       nuage karles se dort cum hume ce texte se présente  dans le livre, le bel équilibre et sa merci au printemps des nous avancions en bas de de tantes herbes el pre difficile alliage de r.m.a toi le don des cris qui       au je déambule et suis ma voix n’est plus que tendresse du mondesi peu de nouvelles mises en pas même       dans c’est un peu comme si, pas facile d’ajuster le douze (se fait terre se j’ai parlé quant carles oït la   au milieu de et c’était dans antoine simon 12 branches lianes ronces c’est la distance entre       pav&ea les dieux s’effacent deux ajouts ces derniers (la numérotation des pour jacqueline moretti, josué avait un rythme       dans       la     le cygne sur avez-vous vu a propos d’une attendre. mot terrible. nous viendrons nous masser introibo ad altare et combien sauvage et fuyant comme       que a toi le don des cris qui madame des forêts de vous êtes dans les rêves de la un homme dans la rue se prend il avait accepté ma voix n’est plus que il arriva que patrick joquel vient de aux george(s) (s est la antoine simon 24  tous ces chardonnerets (elle entretenait       je pour philippe   voici donc la "nice, nouvel éloge de la dimanche 18 avril 2010 nous       devant madame, on ne la voit jamais je découvre avant toi pour jean-marie simon et sa       retour lancinant ô lancinant ses mains aussi étaient en introduction à       les voici des œuvres qui, le pour egidio fiorin des mots on préparait dans le monde de cette (en regardant un dessin de dans l’innocence des       pour je suis sixième l’existence n’est depuis le 20 juillet, bribes  je signerai mon a claude b.   comme depuis ce jour, le site violette cachéeton toulon, samedi 9       la pie   1) cette quel ennui, mortel pour ce jour là, je pouvais nice, le 30 juin 2000 dans les horizons de boue, de ce qui importe pour et…  dits de   l’oeuvre vit son       quinze 1 la confusion des les doigts d’ombre de neige raphaël  on peut passer une vie quatrième essai de tout le problème li emperere par sa grant la route de la soie, à pied, le lent tricotage du paysage archipel shopping, la       la l’impression la plus       marche de profondes glaouis huit c’est encore à petit matin frais. je te carles respunt : on peut croire que martine et la peur, présente       aujour  un livre écrit ce qui aide à pénétrer le genre des motsmauvais genre la terre nous et si au premier jour il effleurer le ciel du bout des les étourneaux ! raphaËl de la la deuxième édition du tandis que dans la grande à    il macles et roulis photo 6       ma ce va et vient entre je serai toujours attentif à antoine simon 16 chaque automne les là, c’est le sable et  “ce travail qui raphaël     chant de imagine que, dans la non, björg, tromper le néant les textes mis en ligne le recueil de textes un verre de vin pour tacher cet article est paru tu le saiset je le vois poème pour  il y a le   pour adèle et passet li jurz, la noit est       cerisi les avenues de ce pays       pass&e et  riche de mes       sur  au travers de toi je ainsi fut pétrarque dans carcassonne, le 06 "ah ! mon doux pays, ] heureux l’homme pour lee rm : nous sommes en pluies et bruines, (À l’église       d&eacu jamais je n’aurais a la fin il ne resta que la bouche pleine de bulles nos voix pour       pass&e le géographe sait tout     nous       le si grant dol ai que ne au matin du ….omme virginia par la immense est le théâtre et       &agrav bal kanique c’est       voyage     ton 13) polynésie très saintes litanies au commencement était       arauca       je me s’égarer on cette machine entre mes ce pays que je dis est       longte dernier vers aoi l’heure de la le franchissement des ouverture d’une   ces sec erv vre ile comme c’est       vaches béatrice machet vient de deuxième essai       l̵ f dans le sourd chatoiement temps de pierres pour angelo 0 false 21 18 la vie humble chez les et voici maintenant quelques       dans dans un coin de nice, à la bonne 7) porte-fenêtre       juin soudain un blanc fauche le aux barrières des octrois       l̵ c’est pour moi le premier il faut laisser venir madame le travail de bernard       dans f qu’il vienne, le feu al matin, quant primes pert madame, vous débusquez neuf j’implore en vain       ...mai l’art c’est la a propos de quatre oeuvres de  “s’ouvre derniers vers sun destre       rampan traquer ajout de fichiers sons dans       sur       coude  monde rassemblé franchement, pensait le chef, il y a des objets qui ont la pour marcel     faisant la exode, 16, 1-5 toute madame aux rumeurs quand sur vos visages les la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > RÉVERSIONS
<- LIX | LXI ->
LX

Clefs : monde , "Je"

La terre nous pardonnera-t-elle d’être ce que nous sommes ? La mer nous supportera-t-elle encore longtemps ? Oh ! que mourir serait doux si c’était vraiment manière de vivre ! Pourtant les choses sont sûres, douces et paisibles ; il suffit de peu pour les saisir. Que ferais-je, si j’étais cette terre-ci, de cette plante-ci ? La terre répond, on sait sa réponse : il suffit pour cela de faire corps avec elle. Oui, c’est cela : faire corps... Si je vous aime, pousses d’oliviers, troncs de chênes, ondoiements divers des eaux, terres timides, si je vous aime, c’est que vous m’animez... Et si je fuis l’engeance dont je suis, c’est qu’elle a sans doute peur de moi. Ou qu’elle aurait peur de moi, si elle me savait... C’est peut-être là la formidable différence entre les choses et les hommes : c’est que les choses sont toujours accueillantes.

  AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette