BRIBES EN LIGNE
lentement, josué c’est une sorte de 1) notre-dame au mur violet le grand combat : pour andré       " f qu’il vienne, le feu     cet arbre que paysage de ta tombe  et hans freibach : a propos d’une d’un bout à       une karles se dort cum hume voile de nuità la le 15 mai, à station 5 : comment couleur qui ne masque pas martin miguel art et il n’était qu’un juste un       un comme c’est dernier vers aoi il faut laisser venir madame    au balcon et si au premier jour il cet article est paru abu zayd me déplait. pas   un vendredi bien sûrla au lecteur voici le premier   marcel la galerie chave qui     après “dans le dessin ainsi fut pétrarque dans une il faut dire les il avait accepté       montag       &n mult ben i fierent franceis e 1 au retour au moment autre essai d’un accoucher baragouiner       quinze       &ccedi       le lorsque martine orsoni thème principal : pluies et bruines,    regardant non, björg, je t’enlace gargouille a la libération, les cliquetis obscène des on a cru à       au       fleure les étourneaux ! a ma mère, femme parmi carissimo ulisse,torna a régine robin, quelque temps plus tard, de dernier vers aoi le "patriote", ce qu’un paysage peut       la bernard dejonghe... depuis antoine simon 33 pour maxime godard 1 haute       allong attendre. mot terrible. i.- avaler l’art par vous êtes tendresses ô mes envols       assis       vaches de l’autre À peine jetés dans le l’erbe del camp, ki mi viene in mentemi temps de bitume en fusion sur grande lune pourpre dont les a propos de quatre oeuvres de frères et l’appel tonitruant du le glacis de la mort deuxième       dans  martin miguel vient 10 vers la laisse ccxxxii       je me dans l’innocence des à sylvie       voyage       jardin       ce  “ce travail qui je me souviens de       reine religion de josué il f les marques de la mort sur un titre : il infuse sa pour martin zacinto dove giacque il mio       m̵ toutefois je m’estimais il est le jongleur de lui il était question non     tout autour     depuis       mouett à propos des grands nécrologie autre citation"voui douce est la terre aux yeux la brume. nuages chaque automne les cinquième essai tout mougins. décembre autres litanies du saint nom aux barrières des octrois monde imaginal, la chaude caresse de   3   

les je dors d’un sommeil de au commencement était heureuse ruine, pensait il souffle sur les collines       " le 23 février 1988, il a grant dulur tendrai puis  tu ne renonceras pas. petit matin frais. je te villa arson, nice, du 17 la communication est les amants se   saint paul trois ma voix n’est plus que titrer "claude viallat, percey priest lakesur les les oiseaux s’ouvrent dernier vers aoi À l’occasion de À la loupe, il observa carmelo arden quin est une très saintes litanies « amis rollant, de tout est possible pour qui carcassonne, le 06       soleil bientôt, aucune amarre grant est la plaigne e large ouverture de l’espace trois tentatives desesperees mon travail est une      &         &n encore une citation“tu la rencontre d’une je crie la rue mue douleur  improbable visage pendu certains soirs, quand je je t’ai admiré, au programme des actions la tentation du survol, à       crabe-   je n’ai jamais antoine simon 11  je signerai mon avec marc, nous avons rm : d’accord sur sixième et je vois dans vos   encore une et il parlait ainsi dans la un nouvel espace est ouvert       fourmi       o pour julius baltazar 1 le mult est vassal carles de langues de plomba la     au couchant       bruyan     du faucon s’égarer on torna a sorrento ulisse torna présentation du madame des forêts de quand les eaux et les terres    nous l’heure de la pour raphaël chercher une sorte de merci à marc alpozzo ce jour-là il lui une fois entré dans la       voyage 1257 cleimet sa culpe, si     le cygne sur reprise du site avec la       le pour pierre theunissen la  on peut passer une vie j’ai relu daniel biga, le nécessaire non jamais je n’aurais reflets et echosla salle la pureté de la survie. nul station 1 : judas je sais, un monde se chairs à vif paumes edmond, sa grande mais non, mais non, tu la danse de dans le pain brisé son       dans   adagio   je       sur c’est la chair pourtant sequence 6   le 1. il se trouve que je suis et…  dits de dernier vers aoi       pourqu pour frédéric préparation des epuisement de la salle,       grappe et ces antoine simon 29       deux là, c’est le sable et 0 false 21 18  de même que les a toi le don des cris qui je m’étonne toujours de la portrait. 1255 :   dits de introibo ad altare antoine simon 22 f le feu s’est       embarq       allong des quatre archanges que     son deuxième apparition de ils sortent antoine simon 18 nice, le 8 octobre   jn 2,1-12 :       la       dans ce poème est tiré du il en est des noms comme du j’ai changé le dans les rêves de la  monde rassemblé  dernier salut au beaucoup de merveilles       m̵ bel équilibre et sa antoine simon 23       le une errance de       retour en introduction à pour michèle juste un mot pour annoncer la réserve des bribes       juin la liberté de l’être sous l’occupation       à la bonne       les       un dentelle : il avait  les éditions de       dans       va je désire un et combien la poésie, à la décembre 2001. normal 0 21 false fal sainte marie, printemps breton, printemps il existe au moins deux pour jacky coville guetteurs la vie est ce bruissement       &agrav       " m1       c’est la peur qui fait ne faut-il pas vivre comme   un fin première antoine simon 9 au rayon des surgelés le 2 juillet faisant dialoguer c’est la distance entre branches lianes ronces l’évidence sur l’erbe verte si est ce va et vient entre  les premières dans un coin de nice,     une abeille de le 28 novembre, mise en ligne l’une des dernières "l’art est-il l’illusion d’une toulon, samedi 9 spectacle de josué dit errer est notre lot, madame, ce jour là, je pouvais j’oublie souvent et le 19 novembre 2013, à la       sur       pour constellations et suite de       pav&ea antoine simon 12 carles li reis en ad prise sa       pav&ea quando me ne so itu pe antoine simon 28 pas sur coussin d’air mais vedo la luna vedo le       pass&e vous n’avez autre citation buttati ! guarda&nbs pour jean gautheronle cosmos       l̵ "mais qui lit encore le   saluer d’abord les plus nouvelles mises en deuxième essai le ajout de fichiers sons dans       bonheu   on n’est quatrième essai rares   j’ai souvent un tunnel sans fin et, à tout en vérifiant les dernières pour jean-louis cantin 1.-  dernières mises antoine simon 16 nous viendrons nous masser ….omme virginia par la nice, le 18 novembre 2004 l’impression la plus poussées par les vagues   tout est toujours en eurydice toujours nue à       la pie il y a dans ce pays des voies ma mémoire ne peut me dernier vers aoi ne pas négocier ne j’ai longtemps pour helmut deuxième approche de toi, mésange à polenta ...et poème pour normalement, la rubrique laure et pétrarque comme je suis       vu difficile alliage de       le la mort d’un oiseau. ouverture d’une dernier vers aoi vous avez dernier vers aoi       midi un verre de vin pour tacher       &agrav macles et roulis photo 6 dans l’effilé de     ton journée de les routes de ce pays sont à la parol

Accueil > Carnets intermittents


La deuxième édition du festival C’Mouvoir s’est déroulée début juillet à Champs sur Tarentaine, dans le Cantal.


Il était organisé par la Communauté de communes et l’assocation L’Oasis d’à côté, présidée par Thomas Fraisse. Marc Delouze y assume une fonction de conseiller artistique.


Trois autres poètes et un musicien étaient invités pour cette deuxième édition : Marie Christine Massé, Antoine Mouton, Dominique Cagnard et le percussionniste Nicolas Lelièvre.


Voici l’adresse de deux de mes lectures :


https://www.facebook.com/bribesenligne/posts/1626005304330837


https://www.facebook.com/bribesenligne/posts/1625483687716332


 


 

Publication en ligne : 28 juin 2016

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette