BRIBES EN LIGNE
à propos “la rm : d’accord sur quand les mots     quand     oued coulant       nuage       coude a supposer quece monde tienne dernier vers aoi   3   

les je t’enlace gargouille ce pays que je dis est i.- avaler l’art par petit matin frais. je te pour qui veut se faire une après la lecture de effleurer le ciel du bout des carissimo ulisse,torna a       marche a la fin il ne resta que des voiles de longs cheveux libre de lever la tête les dessins de martine orsoni les oiseaux s’ouvrent d’un côté       dans la fraîcheur et la pour egidio fiorin des mots douce est la terre aux yeux cet article est paru       tourne dans un coin de nice, sixième     le cygne sur c’est la distance entre    seule au cet univers sans deuxième apparition de prenez vos casseroles et   voici donc la       gentil trois tentatives desesperees préparation des madame déchirée ouverture de l’espace pas facile d’ajuster le constellations et et que dire de la grâce rimbaud a donc toutes sortes de papiers, sur       &n le bulletin de "bribes antoine simon 28 de pareïs li seit la   ces notes       au     nous pour michèle gazier 1) toutefois je m’estimais quand les eaux et les terres portrait. 1255 : se reprendre. creuser son     pourquoi couleur qui ne masque pas 1.- les rêves de une autre approche de       une       object tout en vérifiant six de l’espace urbain, nous avons affaire à de la mort, l’ultime port, la vie est ce bruissement ma mémoire ne peut me       dans antoine simon 12 station 1 : judas suite du blasphème de dernier vers aoi troisième essai carles respunt :     double tous ces charlatans qui premier vers aoi dernier les petites fleurs des carles li reis en ad prise sa  il est des objets sur de tantes herbes el pre       il ainsi fut pétrarque dans   on n’est dans le respect du cahier des       descen pour maguy giraud et 5) triptyque marocain une fois entré dans la       voyage mais jamais on ne légendes de michel dernier vers aoi c’est pour moi le premier       m̵ archipel shopping, la "moi, esclave" a  “comment ce       deux …presque vingt ans plus dernier vers aoi   dans l’innocence des  zones gardées de et il parlait ainsi dans la rm : nous sommes en d’ eurydice ou bien de       é la langue est intarissable       les ce jour là, je pouvais exacerbé d’air       quinze il en est des meurtrières. tes chaussures au bas de nice, le 18 novembre 2004       st a ma mère, femme parmi deux ce travail vous est se placer sous le signe de j’ai parlé je ne peins pas avec quoi,       &agrav ainsi alfred… les doigts d’ombre de neige       ce  les trois ensembles guetter cette chose saluer d’abord les plus       & il y a des objets qui ont la   maille 1 :que       baie derniers vers sun destre "et bien, voilà..." dit       sur "mais qui lit encore le tu le sais bien. luc ne les étourneaux ! non... non... je vous assure,  “la signification antoine simon 19       en f j’ai voulu me pencher    de femme liseuse       &agrav ki mult est las, il se dort a la femme au pour angelo     depuis bientôt, aucune amarre dire que le livre est une il arriva que 1- c’est dans mise en ligne d’un r.m.a toi le don des cris qui à cri et à pur ceste espee ai dulor e comme c’est       le       pass&e dans ce périlleux       en dernier vers aoi mult est vassal carles de pour max charvolen 1) carmelo arden quin est une le 15 mai, à temps où les coeurs       entre le pendu aux george(s) (s est la       je encore une citation“tu dans l’innocence des me       sur à la mémoire de station 4 : judas  il avait accepté des conserves ! pour m.b. quand je me heurte      & “le pinceau glisse sur une errance de paien sunt morz, alquant pas même       je granz fut li colps, li dux en ce qu’un paysage peut       ...mai vertige. une distance 13) polynésie torna a sorrento ulisse torna mais non, mais non, tu "ces deux là se deuxième suite dernier vers aoi vue à la villa tamaris j’aime chez pierre juste un recleimet deu mult       qui l’une des dernières pas une année sans évoquer c’est seulement au ce qui fait tableau : ce références : xavier dont les secrets… à quoi dernier vers aoi les enseignants : f le feu est venu,ardeur des       fleure il y a tant de saints sur   saint paul trois paroles de chamantu un besoin de couper comme de g. duchêne, écriture le pour philippe quando me ne so itu pe       " nos voix rare moment de bonheur, pour andré le coquillage contre approche d’une de l’autre d’un bout à c’est vrai abu zayd me déplait. pas nous lirons deux extraits de monde imaginal, ecrire les couleurs du monde diaphane est le mot (ou marie-hélène       vaches elle réalise des voudrais je vous mon travail est une   la baie des anges a grant dulur tendrai puis le corps encaisse comme il   adagio   je c’est parfois un pays mesdames, messieurs, veuillez glaciation entre pour martine etudiant à de prime abord, il ainsi va le travail de qui la gaucherie à vivre, réponse de michel    regardant dernier vers aoi  c’était       ma au programme des actions toute trace fait sens. que quatre si la mer s’est i en voyant la masse aux vous dites : "un       la       entre madame est une torche. elle art jonction semble enfin antoine simon 14 premier essai c’est dans ce pays ma mère le texte qui suit est, bien   six formes de la la rencontre d’une       le       l̵       longte huit c’est encore à il n’y a pas de plus     rien avec marc, nous avons       je j’ai changé le nouvelles mises en     surgi les plus terribles sous la pression des jamais si entêtanteeurydice aux barrières des octrois s’égarer on quelques textes 1254 : naissance de chercher une sorte de       droite viallat © le château de voile de nuità la "nice, nouvel éloge de la       &agrav   je n’ai jamais là, c’est le sable et raphaËl langues de plomba la et nous n’avons rien pour robert pour michèle gazier 1 sculpter l’air : la fonction, outre la poursuite de la mise intendo... intendo ! station 5 : comment       bonhe nous viendrons nous masser dans le pain brisé son       au       au ouverture d’une       quand       sabots l’homme est la bouche pleine de bulles la deuxième édition du présentation du avant dernier vers aoi je n’ai pas dit que le on préparait l’appel tonitruant du laure et pétrarque comme "l’art est-il une il faut dire les pour andré       pav&ea le ciel est clair au travers   l’oeuvre vit son le plus insupportable chez le temps passe si vite, le tissu d’acier le nécessaire non siglent a fort e nagent e c’est une sorte de       devant 10 vers la laisse ccxxxii non, björg, on peut croire que martine dernier vers aoi       parfoi   un bernadette griot vient de       sur  “s’ouvre       sur le       je me sous l’occupation       " folie de josuétout est quatrième essai rares       au le glacis de la mort À max charvolen et martin charogne sur le seuilce qui je désire un  le grand brassage des dimanche 18 avril 2010 nous    courant     longtemps sur où l’on revient et combien il en est des noms comme du f les marques de la mort sur vi.- les amicales aventures au commencement était   anatomie du m et il pleut. j’ai vu la       grimpa bien sûrla mille fardeaux, mille printemps breton, printemps patrick joquel vient de quelques autres   entrons dans le pays dont je vous le géographe sait tout merci à marc alpozzo que d’heures au labyrinthe des pleursils (josué avait lentement tandis que dans la grande ce qui importe pour  monde rassemblé       dans       ce       vu   la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Carmen Boccù

RAPHAEL MONTICELLI

<- Je vois la digitale... | Je vois la digitale... ->
Je vois la digitale...
Artiste(s) : Boccù

Tout à fleur d’eau
la danse dispersée des chevelures
parcourue de chants de femmes
lavandières nageuses noyées aux regards blancs
fillettes tenant des branches
jouant parmi les algues

Remuement de ciel dans un lac calme

Entre les ridules de l’eau
les tremblements de l’air
les hoquets du temps
les galets et les cailloux
brillent des feux du quartz et du rubis
c’est le chant des églantines
qui berce le sommeil des roses

Tu as fait des merveilles
ton nom est sanctifié

Publication en ligne : 24 décembre 2015
/ Bibliophilie

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette