BRIBES EN LIGNE
l’attente, le fruit la littérature de       au  “ne pas       dans antoine simon 32 etait-ce le souvenir iloec endreit remeint li os si j’étais un antoine simon 13 dernier vers aoi "pour tes    il clers fut li jurz e li       le pour martine quand c’est le vent qui  si, du nouveau mon travail est une pas sur coussin d’air mais josué avait un rythme       dans pierre ciel non, björg, madame déchirée       le spectacle de josué dit je découvre avant toi je ne sais pas si j’écoute vos pour andrée       le 1254 : naissance de       droite dernier vers aoi f le feu s’est i.- avaler l’art par       "       ( dernier vers aoi les premières bientôt, aucune amarre       dans       la station 1 : judas la langue est intarissable j’entends sonner les décembre 2001. la fraîcheur et la paysage de ta tombe  et un verre de vin pour tacher "tu sais ce que c’est f les marques de la mort sur dernier vers aoi dernier vers aoi nous lirons deux extraits de nu(e), comme son nom 0 false 21 18 cyclades, iii°     extraire r.m.a toi le don des cris qui pour frédéric pour martin le pendu madame est toute il existe deux saints portant       un aux barrières des octrois on préparait « amis rollant, de de prime abord, il       quinze mais jamais on ne mult ben i fierent franceis e "ah ! mon doux pays, de soie les draps, de soie on a cru à halt sunt li pui e mult halt antoine simon 22 dans le patriote du 16 mars macles et roulis photo 7       je quand nous rejoignons, en ce monde est semé       nuage au rayon des surgelés régine robin, au labyrinthe des pleursils       le chaque jour est un appel, une       pour des voiles de longs cheveux nous avons affaire à de avant propos la peinture est beaucoup de merveilles  née à pour daniel farioli poussant "ces deux là se vous avez a la femme au   le texte suivant a le 26 août 1887, depuis de pareïs li seit la générations la danse de 1-nous sommes dehors.       juin       apr&eg tout en travaillant sur les autres litanies du saint nom madame est la reine des       la antoine simon 19 antoine simon 24 clquez sur       bonhe (josué avait lentement polenta bal kanique c’est dorothée vint au monde dernier vers aoi etudiant à   tout est toujours en livre grand format en trois       longte le temps passe si vite, neuf j’implore en vain   entrons c’est seulement au j’ai perdu mon       mouett comme ce mur blanc inoubliables, les       une  les œuvres de antoine simon 11 bien sûr, il y eut v.- les amicales aventures du     chant de quando me ne so itu pe ] heureux l’homme même si au programme des actions lorsqu’on connaît une rossignolet tu la frères et le 15 mai, à chairs à vif paumes une autre approche de le travail de bernard  pour jean le   est-ce que       sur le janvier 2002 .traverse dans le train premier j’ai longtemps sept (forces cachées qui mougins. décembre et il fallait aller debout       aux vous deux, c’est joie et À l’occasion de 1.- les rêves de très saintes litanies le 28 novembre, mise en ligne       six Être tout entier la flamme autre citation"voui     de rigoles en       au quatre si la mer s’est       crabe- reflets et echosla salle       fleur   d’un coté, deuxième  improbable visage pendu madame aux rumeurs agnus dei qui tollis peccata patrick joquel vient de   pour théa et ses nous viendrons nous masser toutes ces pages de nos    tu sais       b&acir on cheval et te voici humanité le "patriote",       sur journée de merci au printemps des   1) cette introibo ad altare heureuse ruine, pensait a dix sept ans, je ne savais       "       aujour un besoin de couper comme de dans un coin de nice,       quand       le coeur du pure forme, belle muette, 1) la plupart de ces " je suis un écorché vif. mesdames, messieurs, veuillez       sur le  “ce travail qui je n’hésiterai pour jean-louis cantin 1.- (À l’église 10 vers la laisse ccxxxii fin première madame est une torche. elle elle ose à peine alocco en patchworck ©       qui à la mémoire de c’est la distance entre       le en cet anniversaire, ce qui     &nbs un soir à paris au cinquième citationne aux george(s) (s est la chaque automne les       les marché ou souk ou macles et roulis photo 3 dernier vers aoi antoine simon 21  référencem   saint paul trois       le attendre. mot terrible. juste un mot pour annoncer bribes en ligne a il aurait voulu être c’était une pour ma martin miguel art et arbre épanoui au ciel le geste de l’ancienne, dessiner les choses banales  de même que les mille fardeaux, mille si tu es étudiant en       va j’ai ajouté leonardo rosa laure et pétrarque comme   jn 2,1-12 : ….omme virginia par la il n’était qu’un il semble possible       " ( ce texte a il en est des noms comme du       pourqu       cette la mastication des outre la poursuite de la mise pour martine, coline et laure trois (mon souffle au matin et je vois dans vos deux mille ans nous lentement, josué dans les hautes herbes pour jacqueline moretti,       vu quand vous serez tout pour michèle gazier 1 le proche et le lointain le lent déferlement guetter cette chose me antoine simon 5 ils s’étaient le temps passe dans la un jour, vous m’avez       pass&e   que signifie       dans dans ce périlleux percey priest lakesur les tout mon petit univers en       montag dernier vers aoi    de femme liseuse je ne peins pas avec quoi, dans le respect du cahier des  “... parler une       dans la prédication faite       ( marie-hélène       l̵ c’est un peu comme si,       pour michèle gazier 1) merci à marc alpozzo pour maguy giraud et nous avancions en bas de les étourneaux ! tromper le néant c’est pour moi le premier attention beau paien sunt morz, alquant encore une citation“tu  dans toutes les rues la liberté de l’être dernier vers aoi   l’une des dernières pour lee dernier vers aoi il en est des meurtrières. je t’ai admiré, voici des œuvres qui, le art jonction semble enfin troisième essai ne pas négocier ne f les rêves de     longtemps sur maintenant il connaît le sors de mon territoire. fais       & ce jour là, je pouvais       les les installations souvent, le glacis de la mort le géographe sait tout viallat © le château de onzième       m̵ la réserve des bribes antoine simon 12 ma voix n’est plus que       " la rencontre d’une       l̵ le corps encaisse comme il       vu    7 artistes et 1 le 2 juillet       fourmi avec marc, nous avons rita est trois fois humble.       sur c’est ici, me troisième essai et des voix percent, racontent       chaque ecrire sur     ton       deux     les fleurs du dans les carnets grant est la plaigne e large "si elle est   pour adèle et   né le 7 af : j’entends antoine simon 15 de mes deux mains la force du corps,       tourne deuxième apparition à propos des grands le ciel de ce pays est tout cet univers sans antoine simon 26 tandis que dans la grande j’ai changé le à pour andré villers 1) buttati ! guarda&nbs archipel shopping, la passet li jurz, si turnet a mult est vassal carles de jamais je n’aurais d’un côté ce jour-là il lui au lecteur voici le premier fragilité humaine.         "  epître aux       et tu douze (se fait terre se       baie lorsque martine orsoni     dans la ruela un jour nous avons aucun hasard si se de sorte que bientôt     m2 &nbs la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Carmen Boccù

RAPHAEL MONTICELLI

<- Je vois la digitale... | Je vois la digitale... ->
Je vois la digitale...
Artiste(s) : Boccù

Poussées par les vagues marines sans cesse sur elles mêmes repassant
les eaux
teintes tour à tour de ciel terre émeraude sang lait feu
tuméfactions toutes liqueurs et tous fluides
remontent
arc en ciel entremêlé
charriant parfums animaux et odeurs végétales
éveillant
assourdies dans le souvenir
fragrances et pestilences
le long des veines d’eaux de pierres de sables
par les plaines les plateaux les vallées
jusqu’aux contreforts argentés où reposent dieux et déesses
théâtre
aux cimes d’ambre et d’or où le blanc s’effiloche
dans le bleu de la nuit

tu as fait des merveilles
ton nom est sanctifié

Publication en ligne : 24 décembre 2015
/ Bibliophilie

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette