BRIBES EN LIGNE
il est le jongleur de lui art jonction semble enfin       object le géographe sait tout et combien dernier vers aoi     quand madame porte à dernier vers aoi pour nicolas lavarenne ma je déambule et suis qu’est-ce qui est en a grant dulur tendrai puis archipel shopping, la il ne reste plus que le       entre       la tous feux éteints. des je dors d’un sommeil de bribes en ligne a au programme des actions j’aime chez pierre paien sunt morz, alquant et tout avait des voiles de longs cheveux ils sortent     une abeille de pour lee quel étonnant antoine simon 7 moisissures mousses lichens macles et roulis photo 7 l’évidence ce qu’un paysage peut les étourneaux ! "le renard connaît depuis le 20 juillet, bribes j’ai donné, au mois cinquième essai tout issent de mer, venent as  de même que les la terre nous livre grand format en trois dans l’innocence des errer est notre lot, madame, comme ce mur blanc       à       le       la       dans le lourd travail des meules le vieux qui mult est vassal carles de   le 10 décembre l’appel tonitruant du mes pensées restent granz est li calz, si se la brume. nuages       mouett       " pour martin il souffle sur les collines   pour adèle et les amants se bernard dejonghe... depuis       arauca "mais qui lit encore le premier vers aoi dernier références : xavier on peut croire que martine beaucoup de merveilles et il parlait ainsi dans la       force autre essai d’un à propos des grands sainte marie, avant propos la peinture est   (dans le dans le patriote du 16 mars     de rigoles en pas facile d’ajuster le giovanni rubino dit       &agrav ce n’est pas aux choses (elle entretenait la vie est dans la vie. se antoine simon 30 le samedi 26 mars, à 15       montag la prédication faite antoine simon 33 dernier vers aoi un tunnel sans fin et, à   six formes de la   3   

les clere est la noit e la dont les secrets… à quoi les doigts d’ombre de neige madame déchirée “dans le dessin patrick joquel vient de antoine simon 27 non, björg, temps de cendre de deuil de lentement, josué et te voici humanité attelage ii est une œuvre on croit souvent que le but il y a tant de saints sur ce qui fait tableau : ce ce 28 février 2002. voudrais je vous       au deux nouveauté,       longte       il dernier vers aoi   dans les hautes herbes cinq madame aux yeux À max charvolen et nouvelles mises en   si vous souhaitez et ma foi, pour philippe ki mult est las, il se dort       glouss dernier vers aoi du fond des cours et des martin miguel art et   né le 7 pas une année sans évoquer spectacle de josué dit  tu ne renonceras pas. la légende fleurie est voici des œuvres qui, le   un et si tu dois apprendre à peinture de rimes. le texte     à noble folie de josué,       les reprise du site avec la toutes ces pages de nos on dit qu’agathe j’ai en réserve     cet arbre que f le feu s’est     tout autour carcassonne, le 06       sur jouer sur tous les tableaux derniers autre citation dernier vers aoi exacerbé d’air quai des chargeurs de un verre de vin pour tacher la langue est intarissable       la marché ou souk ou cher bernard pas de pluie pour venir       retour il en est des meurtrières.       pourqu    regardant  de la trajectoire de ce sculpter l’air : je découvre avant toi "je me tais. pour taire. quatrième essai de pour maguy giraud et       la pie couleur qui ne masque pas f j’ai voulu me pencher sixième     sur la pente dernier vers aoi la vie est ce bruissement reflets et echosla salle gardien de phare à vie, au       sur le       fourr& ce va et vient entre pour michèle gazier 1 apaches : béatrice machet vient de       neige    seule au grande lune pourpre dont les ne pas négocier ne   ces notes dans ce pays ma mère abu zayd me déplait. pas       au les grands allons fouiller ce triangle       sur  les premières ce jour-là il lui la liberté s’imprime à carissimo ulisse,torna a encore la couleur, mais cette vous avez station 5 : comment libre de lever la tête       coude 1 la confusion des toutefois je m’estimais janvier 2002 .traverse le 26 août 1887, depuis deuxième apparition je ne peins pas avec quoi,     du faucon le lent tricotage du paysage       reine le franchissement des poussées par les vagues       descen       nuage mi viene in mentemi le plus insupportable chez diaphane est le toulon, samedi 9 je désire un approche d’une bientôt, aucune amarre « pouvez-vous  dans toutes les rues et si au premier jour il villa arson, nice, du 17       longte       " le passé n’est       é dernier vers aoi à propos “la réponse de michel maintenant il connaît le tout le problème sur l’erbe verte si est il ne sait rien qui ne va neuf j’implore en vain il ne s’agit pas de       soleil premier essai c’est a propos de quatre oeuvres de al matin, quant primes pert pour daniel farioli poussant   un vendredi en 1958 ben ouvre à       sur   le texte suivant a  je signerai mon macles et roulis photo 4 pour martine, coline et laure       " station 3 encore il parle de proche en proche tous a toi le don des cris qui le soleil n’est pas présentation du juste un mot pour annoncer (ô fleur de courge... antoine simon 22 carissimo ulisse,torna a paysage de ta tombe  et       j̵ mesdames, messieurs, veuillez       je pour jacky coville guetteurs       polenta nu(e), comme son nom nous dirons donc       une  née à morz est rollant, deus en ad     oued coulant   dits de histoire de signes .       apr&eg si j’avais de son derniers vers sun destre temps de pierres dans la samuelchapitre 16, versets 1 immense est le théâtre et « 8° de   ces sec erv vre ile       dans   pour olivier     m2 &nbs grant est la plaigne e large       &n dans le pain brisé son   tout est toujours en dieu faisait silence, mais ma chair n’est (josué avait  dernier salut au vous n’avez dernier vers aoi  pour de       m̵ (de)lecta lucta   traquer le 26 août 1887, depuis décembre 2001. travail de tissage, dans pur ceste espee ai dulor e 7) porte-fenêtre le glacis de la mort macles et roulis photo il n’y a pas de plus m1             &ccedi tout à fleur d’eaula danse       gentil les dieux s’effacent on préparait antoine simon 9 dentelle : il avait la pureté de la survie. nul intendo... intendo !  marcel migozzi vient de écoute, josué,         or ce qui importe pour merci à marc alpozzo il n’est pire enfer que des voix percent, racontent dernier vers aoi       devant pour ma antoine simon 28     l’é le coquillage contre il s’appelait il semble possible       dans c’est la chair pourtant tu le sais bien. luc ne li emperere s’est macles et roulis photo 1       sur le frères et pour robert pourquoi yves klein a-t-il     depuis dernier vers aoi       magnol dans les horizons de boue, de dernier vers que mort ouverture de l’espace clers fut li jurz e li       allong quand il voit s’ouvrir, dire que le livre est une antoine simon 26 faisant dialoguer très malheureux... antoine simon 14 j’ai ajouté     les fleurs du (dans mon ventre pousse une ecrire sur attendre. mot terrible. deux ce travail vous est dernier vers aoi depuis ce jour, le site       voyage une il faut dire les À perte de vue, la houle des (À l’église f les marques de la mort sur   anatomie du m et moi cocon moi momie fuseau ma voix n’est plus que       je me  “comment     extraire       alla lorsqu’on connaît une  si, du nouveau générations ils avaient si longtemps, si les installations souvent, pierre ciel       une de la       baie max charvolen, martin miguel la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Carmen Boccù

RAPHAEL MONTICELLI

<- Je vois la digitale... | Je vois la digitale... ->
Je vois la digitale...
Artiste(s) : Boccù

Poussées par les vagues marines sans cesse sur elles mêmes repassant
les eaux
teintes tour à tour de ciel terre émeraude sang lait feu
tuméfactions toutes liqueurs et tous fluides
remontent
arc en ciel entremêlé
charriant parfums animaux et odeurs végétales
éveillant
assourdies dans le souvenir
fragrances et pestilences
le long des veines d’eaux de pierres de sables
par les plaines les plateaux les vallées
jusqu’aux contreforts argentés où reposent dieux et déesses
théâtre
aux cimes d’ambre et d’or où le blanc s’effiloche
dans le bleu de la nuit

tu as fait des merveilles
ton nom est sanctifié

Publication en ligne : 24 décembre 2015
/ Bibliophilie

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette