BRIBES EN LIGNE
de prime abord, il la vie humble chez les pour maguy giraud et sa langue se cabre devant le 1 au retour au moment       bonheu 1-nous sommes dehors. après la lecture de       le de tantes herbes el pre bernadette griot vient de ils s’étaient       tourne       ce dernier vers aoi quelques textes un temps hors du grande lune pourpre dont les  pour le dernier jour       je macles et roulis photo 7       sur       au       la du bibelot au babilencore une       en       deux deuxième apparition de  dernières mises 1 la confusion des antoine simon 7 nous viendrons nous masser    7 artistes et 1       la autre citation"voui   voici donc la dernier vers aoi       saluer d’abord les plus deux nouveauté,     son en ceste tere ad estet ja a la libération, les l’erbe del camp, ki     pourquoi dans ce pays ma mère       je station 7 : as-tu vu judas se       dans pas une année sans évoquer       je me première       arauca deux ajouts ces derniers chaque automne les moi cocon moi momie fuseau on peut croire que martine ecrire les couleurs du monde   je ne sais pas si temps où les coeurs difficile alliage de frères et la brume. nuages mi viene in mentemi deuxième approche de       object c’est seulement au raphaËl d’un bout à mon travail est une quand sur vos visages les pour nicolas lavarenne ma   que signifie ce va et vient entre n’ayant pas ce 28 février 2002. la réserve des bribes et…  dits de le lourd travail des meules dernier vers aoi si grant dol ai que ne au programme des actions "si elle est       fourmi dernier vers aoi       midi le numéro exceptionnel de cette machine entre mes able comme capable de donner     m2 &nbs sors de mon territoire. fais f le feu s’est antoine simon 30 nice, le 30 juin 2000 le travail de bernard       la   je n’ai jamais       la dans le pain brisé son on dit qu’agathe me démodocos... Ça a bien un napolì napolì la littérature de six de l’espace urbain,       m̵ ce texte m’a été   j’ai souvent       je fragilité humaine. pour mon épouse nicole       deux 0 false 21 18 il n’y a pas de plus le plus insupportable chez tandis que dans la grande pierre ciel  “ne pas       journ& la musique est le parfum de la langue est intarissable régine robin, 1. il se trouve que je suis on croit souvent que le but    regardant rm : d’accord sur pour andré villers 1) dans ce périlleux de soie les draps, de soie dernier vers aoi je reviens sur des 1254 : naissance de       sur f toutes mes des quatre archanges que douze (se fait terre se samuelchapitre 16, versets 1 la terre a souvent tremblé d’abord l’échange des mult ben i fierent franceis e antoine simon 27 1257 cleimet sa culpe, si c’est la distance entre onze sous les cercles       avant cher bernard un tunnel sans fin et, à À l’occasion de …presque vingt ans plus (josué avait lentement travail de tissage, dans torna a sorrento ulisse torna cet article est paru dans le j’oublie souvent et nous dirons donc un titre : il infuse sa les durand : une je dors d’un sommeil de branches lianes ronces pas même il arriva que antoine simon 24 références : xavier   le 10 décembre le pendu pour m.b. quand je me heurte morz est rollant, deus en ad       allong on a cru à bernard dejonghe... depuis       dans bribes en ligne a reflets et echosla salle le nécessaire non charogne sur le seuilce qui autre essai d’un leonardo rosa       vaches deux mille ans nous       "   se j’arrivais dans les  improbable visage pendu       " au rayon des surgelés       droite "le renard connaît vous dites : "un le glacis de la mort       &agrav pour martine o tendresses ô mes mais jamais on ne la cité de la musique v.- les amicales aventures du pur ceste espee ai dulor e s’égarer on       pav&ea de l’autre dix l’espace ouvert au premier vers aoi dernier    en antoine simon 19 franchement, pensait le chef,       m&eacu  hors du corps pas les étourneaux !       force dans le pays dont je vous macles et roulis photo 1 pour michèle gazier 1) ma voix n’est plus que       cette les amants se les plus vieilles pour julius baltazar 1 le nécrologie vedo la luna vedo le introibo ad altare       dans       neige dans un coin de nice, sculpter l’air :       &eacut madame est une pour anne slacik ecrire est       ce qui aide à pénétrer le il ne sait rien qui ne va       j̵     &nbs ses mains aussi étaient j’ai relu daniel biga,     à il existe deux saints portant nous lirons deux extraits de       les       jardin tout en travaillant sur les la pureté de la survie. nul cliquetis obscène des et tout avait   pour théa et ses carmelo arden quin est une "la musique, c’est le (josué avait nos voix pour egidio fiorin des mots si j’avais de son libre de lever la tête tout le problème je suis celle qui trompe       devant       sur le les textes mis en ligne  si, du nouveau       la pour daniel farioli poussant   un  pour de  la toile couvre les antoine simon 12 un nouvel espace est ouvert au matin du la communication est mise en ligne antoine simon 10 il faut aller voir c’est la peur qui fait le recueil de textes  un livre écrit       que dieu faisait silence, mais c’était une huit c’est encore à       une nouvelles mises en     sur la pente un besoin de couper comme de et si tu dois apprendre à glaciation entre attendre. mot terrible. macles et roulis photo       et tu   3   

les et que dire de la grâce mult est vassal carles de  jésus 0 false 21 18 preambule – ut pictura ço dist li reis : merci à marc alpozzo f les rêves de les oiseaux s’ouvrent la fraîcheur et la troisième essai et   saint paul trois quand nous rejoignons, en grant est la plaigne e large pour le prochain basilic, (la  les œuvres de     les provisions  au mois de mars, 1166       coude       quinze reprise du site avec la nice, le 18 novembre 2004 macles et roulis photo 3 ...et poème pour des voix percent, racontent ma chair n’est mesdames, messieurs, veuillez       le au labyrinthe des pleursils dernier vers aoi le 15 mai, à je ne saurais dire avec assez ce pays que je dis est   (dans le  il est des objets sur       je me rare moment de bonheur, ki mult est las, il se dort epuisement de la salle, 1) notre-dame au mur violet       fourr&       glouss 1- c’est dans       il les petites fleurs des  l’écriture a dix sept ans, je ne savais il tente de déchiffrer, la bouche pure souffrance pour andré pour martin et voici maintenant quelques il y a dans ce pays des voies dernier vers aoi antoine simon 25 je t’ai admiré,       dans Éléments - halt sunt li pui e mult halt quand les mots ils sortent les dernières non, björg, carles respunt :       le chaque jour est un appel, une elle ose à peine avant propos la peinture est autres litanies du saint nom la mort d’un oiseau. certains soirs, quand je antoine simon 21 "et bien, voilà..." dit       aujour et ces l’homme est ce qui importe pour     oued coulant  dernier salut au pour michèle marcel alocco a outre la poursuite de la mise (À l’église dernier vers aoi j’ai en réserve     le la lecture de sainte où l’on revient prenez vos casseroles et dorothée vint au monde fontelucco, 6 juillet 2000     une abeille de à cri et à (vois-tu, sancho, je suis ce qui fait tableau : ce à la mémoire de abu zayd me déplait. pas pour jean-marie simon et sa une fois entré dans la l’existence n’est macao grise il avait accepté l’art n’existe 0 false 21 18       " vos estes proz e vostre la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Klein

RAPHAEL MONTICELLI

<- cinquième essai |
sixième essai
Artiste(s) : Klein Ecrivain(s) : Monticelli R.


Sixième essai


 


« Homme (...) tiens-toi donc prêt, pense bien à ce point, parce que si tu gagnes en ce point tu as gagné tout le reste, mais si tu perds, ce que tu fais ne vaudra rien. », écrit Savonarole parlant de la mort.
« A vrai dire, ce que je cherche à atteindre, mon développement futur, ma sortie dans la solution de mon problème, c’est de ne plus rien faire du tout, le plus rapidement possible, mais consciemment, avec circonspection et précaution. Je cherche à être « tout court ». Je serai « un peintre » ; on dira de moi : « c’est le peintre », et je me sentirai un « peintre », un vrai, justement parce que je ne peindrai pas, ou tout au moins en apparence. Le fait que j’existe comme peintre sera le travail pictural le plus formidable de ce temps. »
Autant que par sa vie Klein nous aura marqué par sa mort. On ne m’ôtera pas de l’idée qu’il l’a voulue.
Destinée... l’inverse d’une expérience solitaire, comme le symbole d’une aventure collective.

Publication en ligne : 12 février 2017

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette