BRIBES EN LIGNE
f dans le sourd chatoiement et tout avait le géographe sait tout quand il voit s’ouvrir,       à dans ce pays ma mère tandis que dans la grande envoi du bulletin de bribes vous avez temps où le sang se       dans a christiane ce qui fait tableau : ce antoine simon 31 le geste de l’ancienne, et que dire de la grâce       le de tantes herbes el pre   dits de et combien si grant dol ai que ne antoine simon 28 rossignolet tu la       je j’ai perdu mon noble folie de josué, le 15 mai, à sur l’erbe verte si est dans le pays dont je vous       ruelle  il y a le       au madame aux rumeurs petites proses sur terre       " antoine simon 5 nous viendrons nous masser   on n’est quelque chose la langue est intarissable je déambule et suis ce pays que je dis est pour raphaël  martin miguel vient     sur la pente dans l’effilé de antoine simon 24 je serai toujours attentif à là, c’est le sable et max charvolen, martin miguel la réserve des bribes station 1 : judas       pass&e "tu sais ce que c’est       la « 8° de       que       vaches carles respunt :       parfoi f les feux m’ont l’homme est « amis rollant, de       sur le j’aime chez pierre et ces madame, vous débusquez       dans le lourd travail des meules     faisant la au commencement était et si au premier jour il       baie       le giovanni rubino dit       o     cet arbre que dernier vers aoi       voyage une fois entré dans la dernier vers aoi ne pas négocier ne dorothée vint au monde       avant temps de cendre de deuil de dans les écroulements         &n au rayon des surgelés je meurs de soif pour anne slacik ecrire est       l̵   un vendredi antoine simon 14 références : xavier    en la tentation du survol, à dernier vers aoi pour julius baltazar 1 le       ( fontelucco, 6 juillet 2000       grimpa pour philippe le tissu d’acier  marcel migozzi vient de la prédication faite il ne s’agit pas de il tente de déchiffrer,  de même que les patrick joquel vient de il n’y a pas de plus     tout autour       un coupé le sonà dans la caverne primordiale un jour, vous m’avez   1) cette   pour le prochain  un livre écrit quelques textes l’appel tonitruant du   anatomie du m et cet article est paru  improbable visage pendu able comme capable de donner pour martine f qu’il vienne, le feu       quinze tromper le néant  pour le dernier jour       " et ma foi, comme ce mur blanc         or des quatre archanges que dernier vers aoi suite du blasphème de alocco en patchworck © la communication est l’art n’existe moisissures mousses lichens je suis occupé ces 7) porte-fenêtre     quand c’est ici, me       embarq       dans générations       mouett ils avaient si longtemps, si pour andrée  hors du corps pas       bonheu spectacle de josué dit     [1]  dernier vers aoi       je me deux ajouts ces derniers       maquis c’est parfois un pays monde imaginal, nos voix  ce qui importe pour vous deux, c’est joie et le temps passe si vite, se reprendre. creuser son ma chair n’est       au le 23 février 1988, il dans le pain brisé son où l’on revient jamais je n’aurais       en un avec marc, nous avons en ceste tere ad estet ja il semble possible macles et roulis photo 4 un jour nous avons autre essai d’un dernier vers aoi dernier vers aoi       aujour le corps encaisse comme il pour martine, coline et laure pour michèle       le (en regardant un dessin de dans le patriote du 16 mars       sur pour martin       voyage il pleut. j’ai vu la quand les eaux et les terres janvier 2002 .traverse     sur la accorde ton désir à ta   saint paul trois (elle entretenait dans les rêves de la si elle est belle ? je de toutes les iv.- du livre d’artiste cher bernard  dans toutes les rues comment entrer dans une je t’ai admiré, si, il y a longtemps, les  “ne pas dernier vers aoi À la loupe, il observa polenta il y a tant de saints sur " je suis un écorché vif.       la dans les carnets pour andré       le bientôt, aucune amarre  pour jean le certains prétendent pour jean-louis cantin 1.- le grand combat : ….omme virginia par la il faut laisser venir madame       &agrav     les fleurs du     de rigoles en le lent déferlement       bien lentement, josué ( ce texte a écrirecomme on se quand les mots normal 0 21 false fal peinture de rimes. le texte paroles de chamantu à la mémoire de mais jamais on ne c’est seulement au sixième josué avait un rythme il était question non un temps hors du       voyage   jn 2,1-12 :   se il arriva que toute une faune timide veille 1257 cleimet sa culpe, si     vers le soir c’est le grand       allong       fourr& une autre approche de j’ai changé le antoine simon 33 dernier vers s’il Être tout entier la flamme dernier vers aoi         pav&ea   tout est toujours en etait-ce le souvenir c’est la chair pourtant ensevelie de silence, la liberté s’imprime à       j̵   pour théa et ses    au balcon pluies et bruines, poussées par les vagues se placer sous le signe de paysage de ta tombe  et bribes en ligne a et il fallait aller debout antoine simon 17 jusqu’à il y a descendre à pigalle, se carissimo ulisse,torna a aux george(s) (s est la       chaque la question du récit       st       deux       gentil       il autre citation"voui       é nécrologie et voici maintenant quelques pour qui veut se faire une l’impression la plus "la musique, c’est le juste un dernier vers que mort ajout de fichiers sons dans la pureté de la survie. nul pierre ciel 1 au retour au moment archipel shopping, la       fleure "pour tes il existe au moins deux vous avez (josué avait       dans       pav&ea les oiseaux s’ouvrent petit matin frais. je te   en grec, morías et la peur, présente     surgi que d’heures pour nicolas lavarenne ma ils sortent       un on croit souvent que le but       "    nous pourquoi yves klein a-t-il non, björg,   adagio   je       la   il aurait voulu être et encore  dits c’est la distance entre agnus dei qui tollis peccata intendo... intendo !   marcel (de)lecta lucta       l’é grande lune pourpre dont les cinquième citationne  “... parler une genre des motsmauvais genre vous êtes antoine simon 3       neige  ce mois ci : sub et…  dits de     &nbs   maille 1 :que d’un côté in the country deux ce travail vous est       le je me souviens de  le "musée 13) polynésie "et bien, voilà..." dit derniers vers sun destre       pourqu je ne saurais dire avec assez et il parlait ainsi dans la  hier, 17       journ& quelque temps plus tard, de laure et pétrarque comme       crabe-  l’exposition  quai des chargeurs de j’ai relu daniel biga, me très saintes litanies       su nous serons toujours ces tendresse du mondesi peu de antoine simon 6 À peine jetés dans le       reine ce monde est semé       les le bulletin de "bribes au seuil de l’atelier À max charvolen et les lettres ou les chiffres comme un préliminaire la       jonath « h&eacu les textes mis en ligne branches lianes ronces (josué avait lentement   est-ce que au programme des actions troisième essai et       cette dont les secrets… à quoi je dors d’un sommeil de “dans le dessin 1254 : naissance de un nouvel espace est ouvert       object       la parol

Accueil > Carnets intermittents

RAPHAËL MONTICELLI

<- Lectures dans le Cantal | MICHEL BUTOR : UN ÉCRIVAIN POPULAIRE ? ->
À PROPOS DU MOUVEMENT ARTISTIQUE NIÇOIS 1947-1977

Le numéro exceptionnel de l’hebdomadaire le Patriote du 11 août 2017 (numéros 200-201) traitait du mouvement artistique niçois des années 1947-1977.

Ce numéro prenait appui sur les expositions alors organisées par les musées de Nice sur ce même sujet.

L’objectif était de "parler moins de ce dont parlait plus, parler davantage de ce dont on parlait moins ou dont on ne parlait pas."

On en trouvera ici la version PDF, en cliquant sur l’image ci-dessous.

Publication en ligne : 26 janvier

titre documents joints

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette