BRIBES EN LIGNE
ecrire sur sous la pression des violette cachéeton genre des motsmauvais genre normalement, la rubrique s’égarer on       deux suite de       s̵ quand c’est le vent qui les dernières le proche et le lointain antoine simon 7 et je vois dans vos À max charvolen et antoine simon 10 la langue est intarissable c’est la chair pourtant       ton     une abeille de "et bien, voilà..." dit cet article est paru pour le prochain basilic, (la   pour adèle et nous avons affaire à de bel équilibre et sa       chaque   nous sommes comme c’est deuxième apparition de  le grand brassage des dimanche 18 avril 2010 nous toutefois je m’estimais antoine simon 16 et tout avait "ah ! mon doux pays, essai de nécrologie,    nous première dire que le livre est une de mes deux mains pas même n’ayant pas  martin miguel vient libre de lever la tête antoine simon 28       va       la dix l’espace ouvert au dernier vers doel i avrat,       cette temps où le sang se  les trois ensembles neuf j’implore en vain v.- les amicales aventures du ainsi va le travail de qui l’ami michel non, björg, un soir à paris au       m̵ légendes de michel       au dernier vers aoi       voyage madame, vous débusquez     sur la la prédication faite dernier vers aoi j’ai ajouté   le texte suivant a "je me tais. pour taire. aux barrières des octrois ajout de fichiers sons dans  ce qui importe pour dernier vers aoi onze sous les cercles antoine simon 6 marché ou souk ou le lourd travail des meules deuxième approche de  mise en ligne du texte  pour jean le passet li jurz, si turnet a il souffle sur les collines dentelle : il avait       le  il y a le dernier vers aoi       je me jouer sur tous les tableaux       entre À max charvolen et martin l’existence n’est       une dans le patriote du 16 mars       un   est-ce que 1-nous sommes dehors. le numéro exceptionnel de des voiles de longs cheveux       marche une errance de pour jean gautheronle cosmos pour mes enfants laure et à sylvie certains soirs, quand je       sur equitable un besoin sonnerait rêves de josué, de la beaucoup de merveilles torna a sorrento ulisse torna antoine simon 2     vers le soir quand les mots portrait. 1255 : madame, on ne la voit jamais À perte de vue, la houle des régine robin,       vu accorde ton désir à ta clers est li jurz et li       &agrav "si elle est 0 false 21 18 a propos de quatre oeuvres de ouverture de l’espace       que bribes en ligne a rossignolet tu la zacinto dove giacque il mio nice, le 18 novembre 2004       alla je suis monde imaginal, l’éclair me dure, antoine simon 33 gardien de phare à vie, au abu zayd me déplait. pas pour michèle aueret les étourneaux ! nos voix       mouett mais jamais on ne des quatre archanges que comme ce mur blanc le ciel est clair au travers etait-ce le souvenir le "patriote",       pourqu "moi, esclave" a mise en ligne d’un       é pour jean marie il en est des meurtrières. le lent tricotage du paysage       (   l’oeuvre vit son je ne sais pas si nécrologie comment entrer dans une le lent déferlement       &agrav       le   (à où l’on revient “le pinceau glisse sur a la fin il ne resta que  improbable visage pendu jusqu’à il y a le coquillage contre et  riche de mes       pour       le       dans o tendresses ô mes la bouche pure souffrance pour marcel     &nbs la fonction, les textes mis en ligne en cet anniversaire, ce qui ] heureux l’homme a toi le don des cris qui souvent je ne sais rien de antoine simon 31 il ne reste plus que le       l̵ à bernadette Éléments - dernier vers aoi dernier vers aoi ici. les oiseaux y ont fait 0 false 21 18 attelage ii est une œuvre spectacle de josué dit    de femme liseuse tromper le néant halt sunt li pui e mult halt on peut croire que martine pour helmut       la pour daniel farioli poussant derniers vers sun destre  dernier salut au issent de mer, venent as dernier vers aoi       dans       ...mai dernier vers aoi janvier 2002 .traverse lancinant ô lancinant faisant dialoguer       la bernard dejonghe... depuis  monde rassemblé       la pour andré douze (se fait terre se       sur morz est rollant, deus en ad m1       au lecteur voici le premier  il est des objets sur (ô fleur de courge... c’est extrêmement       cerisi la poésie, à la able comme capable de donner je déambule et suis       object macles et roulis photo 6 au matin du         or       force et combien le texte qui suit est, bien macao grise trois tentatives desesperees   que signifie ils avaient si longtemps, si mouans sartoux. traverse de l’évidence toute trace fait sens. que       arauca nous lirons deux extraits de le temps passe si vite,       devant       bruyan antoine simon 12 même si   ciel !!!!    courant       sur le chaque automne les       dans       glouss on croit souvent que le but       le mieux valait découper       nuage c’est ici, me il arriva que la légende fleurie est (la numérotation des dernier vers aoi passet li jurz, la noit est       les  au mois de mars, 1166 c’est seulement au r.m.a toi le don des cris qui si j’étais un antoine simon 29 cinquième essai tout       sur le et que dire de la grâce temps de bitume en fusion sur noble folie de josué, 1) la plupart de ces       quinze j’ai travaillé écrirecomme on se   en grec, morías immense est le théâtre et je sais, un monde se  la lancinante pas sur coussin d’air mais ce qui fascine chez certains prétendent madame est une torche. elle les grands   anatomie du m et histoire de signes . siglent a fort e nagent e antoine simon 20 je m’étonne toujours de la pour jacky coville guetteurs c’est la peur qui fait    en     le cygne sur je meurs de soif en 1958 ben ouvre à       fourr& ...et poème pour je suis celle qui trompe a la femme au       pass&e que d’heures       dans avant propos la peinture est la liberté de l’être       en la mort, l’ultime port,       dans chaises, tables, verres, nouvelles mises en iv.- du livre d’artiste       pav&ea 1. il se trouve que je suis leonardo rosa une fois entré dans la tendresse du mondesi peu de       su  “la signification de tantes herbes el pre seins isabelle boizard 2005 se reprendre. creuser son 0 false 21 18 d’un bout à voile de nuità la pour andré villers 1) quatrième essai de       apparu je t’enlace gargouille       aujour   adagio   je "tu sais ce que c’est nous dirons donc pour maguy giraud et       les deuxième la terre nous   encore une etudiant à la liberté s’imprime à " je suis un écorché vif. j’écoute vos antoine simon 3 pour robert autre petite voix la bouche pleine de bulles livre grand format en trois       la antoine simon 32 le soleil n’est pas je me souviens de il avait accepté dans les horizons de boue, de et te voici humanité je suis occupé ces       le     hélas,  référencem le geste de l’ancienne,       bonheu et voici maintenant quelques tes chaussures au bas de troisième essai       fleur je n’hésiterai       magnol il ne sait rien qui ne va pour m.b. quand je me heurte       le l’instant criblé       bonhe   3   

les ainsi fut pétrarque dans       &n dans le pays dont je vous   la production à couleur qui ne masque pas ne pas négocier ne     chambre autre citation"voui pas de pluie pour venir   ces notes     nous  l’exposition   “ne pas il faut aller voir madame des forêts de la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS
<- Exergue | LXVIII ->
LXVII

Clefs : citations , Josué , "Je"

Il avait accepté d’emblée sa défaite et c’est bien là ce dont il ne revenait pas lui-même

Moi , j’affirme - criait-il devant l’assemblée apparemment subjuguée - j’affirme que je suis Josué et votre présence si capricieuse, si fantasque, si malicieuse, si multiple qu’elle soit, n’y changera rien. Je suis le roc inébranlable, le gardien de l’ordre et de la loi, de la raison et de la foi. Celui qui, ne possédant rien, ne saurait être possédé, fort de ma vacuité, vaste de mon insignifiance : nul n’est plus démuni que moi, nul ne peut espérer obtenir quoi que ce soit de moi. Qui est le plus fort ? Le vainqueur, croyez ? Le plus riche, le plus puissant ? Qui ? Qui tient l’autre à sa merci ? Celui que vous voyez lever le bras en signe de victoire ? C’est ce que vous croyez, n’est-ce pas ? Vils et lâches, troupeau timide qui espérait.

  AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette