BRIBES EN LIGNE
l’appel tonitruant du i.- avaler l’art par    en  l’exposition  l’art n’existe cet article est paru  on peut passer une vie la terre nous mes pensées restent du fond des cours et des dernier vers aoi   quand c’est le vent qui je rêve aux gorges  zones gardées de j’ai perdu mon       dans able comme capable de donner "si elle est passet li jurz, si turnet a que d’heures dernier vers aoi       au etudiant à ço dist li reis : paien sunt morz, alquant   voici donc la première rupture : le antoine simon 2       mouett 0 false 21 18       longte antoine simon 17       la       pass&e seul dans la rue je ris la sainte marie,       voyage pourquoi yves klein a-t-il pour michèle aueret si vous entendez le lac deuxième essai ses mains aussi étaient ici, les choses les plus À max charvolen et martin dernier vers aoi des voix percent, racontent dans les carnets après la lecture de le travail de bernard antoine simon 32 c’est seulement au       parfoi       ruelle       la des conserves !   si vous souhaitez le vieux qui dans le pain brisé son     chambre "et bien, voilà..." dit dernier vers aoi dimanche 18 avril 2010 nous r.m.a toi le don des cris qui recleimet deu mult archipel shopping, la rafale n° 10 ici 1.- les rêves de     vers le soir       je me  marcel migozzi vient de onze sous les cercles c’est extrêmement 1) notre-dame au mur violet dans le patriote du 16 mars une errance de antoine simon 21   la production la liberté de l’être ce qui fait tableau : ce démodocos... Ça a bien un     de rigoles en il en est des meurtrières. dernier vers aoi   il semble possible À la loupe, il observa chairs à vif paumes macles et roulis photo 1 (josué avait  “... parler une un verre de vin pour tacher deux ce travail vous est livre grand format en trois       le preambule – ut pictura       &agrav dernier vers aoi les dieux s’effacent quatre si la mer s’est la littérature de dernier vers aoi nouvelles mises en       que se reprendre. creuser son pour daniel farioli poussant le pendu la fonction, nice, le 30 juin 2000 tes chaussures au bas de la danse de première c’est ici, me À perte de vue, la houle des rafale n° 4 on le    7 artistes et 1 en introduction à pour raphaël  hier, 17       " elle ose à peine le grand combat : f dans le sourd chatoiement mouans sartoux. traverse de “dans le dessin l’art c’est la  le "musée       jonath     "  les éditions de nous viendrons nous masser       une je meurs de soif    regardant antoine simon 16 l’instant criblé je serai toujours attentif à « pouvez-vous       je immense est le théâtre et       en un aucun hasard si se 1) la plupart de ces  de la trajectoire de ce constellations et       sur de sorte que bientôt   marcel au rayon des surgelés   la baie des anges       bonheu béatrice machet vient de j’écoute vos   je n’ai jamais nu(e), comme son nom il arriva que     son le plus insupportable chez et que dire de la grâce premier vers aoi dernier a la libération, les antoine simon 11 la vie est dans la vie. se générations beaucoup de merveilles       journ& saluer d’abord les plus ainsi fut pétrarque dans vos estes proz e vostre sculpter l’air : il y a des objets qui ont la de soie les draps, de soie il existe au moins deux antoine simon 33 il y a tant de saints sur pour robert f le feu s’est   est-ce que   jn 2,1-12 :       dans poussées par les vagues pour m.b. quand je me heurte       au     &nbs       b&acir       magnol       et tu pour (ma gorge est une je suis celle qui trompe cette machine entre mes       la bientôt, aucune amarre       " on peut croire que martine       &eacut nécrologie dans ce périlleux toute trace fait sens. que jamais je n’aurais ….omme virginia par la comme un préliminaire la       la agnus dei qui tollis peccata nous avancions en bas de    de femme liseuse a propos de quatre oeuvres de la mastication des       au coupé en deux quand dernier vers s’il le coquillage contre abu zayd me déplait. pas quand les eaux et les terres chaque jour est un appel, une Éléments - deuxième essai le  dans le livre, le       sur       ce au commencement était pas facile d’ajuster le soudain un blanc fauche le l’erbe del camp, ki le galop du poème me pour martin autre essai d’un dernier vers aoi bribes en ligne a mieux valait découper d’un bout à   ciel !!!! ce va et vient entre     les fleurs du la tentation du survol, à je ne saurais dire avec assez le lent tricotage du paysage samuelchapitre 16, versets 1 gardien de phare à vie, au quando me ne so itu pe la terre a souvent tremblé de la station 3 encore il parle les lettres ou les chiffres antoine simon 3 rêves de josué, (la numérotation des nous lirons deux extraits de f toutes mes la force du corps, ainsi alfred… dernier vers aoi f le feu est venu,ardeur des le scribe ne retient régine robin, arbre épanoui au ciel madame chrysalide fileuse (dans mon ventre pousse une c’est la peur qui fait       grappe cliquetis obscène des       au troisième essai et       la quai des chargeurs de percey priest lakesur les station 1 : judas rien n’est "l’art est-il pas même 13) polynésie à cri et à il souffle sur les collines effleurer le ciel du bout des non... non... je vous assure, l’évidence juste un si grant dol ai que ne il aura fallu longtemps -       neige  au mois de mars, 1166       dans "mais qui lit encore le       qui antoine simon 13       fleur j’ai donné, au mois pour maguy giraud et toutes ces pages de nos granz est li calz, si se karles se dort cum hume       le a supposer quece monde tienne patrick joquel vient de la brume. nuages que reste-t-il de la attendre. mot terrible. tromper le néant ma voix n’est plus que comme ce mur blanc pour marcel pour helmut heureuse ruine, pensait montagnesde g. duchêne, écriture le derniers sur l’erbe verte si est sauvage et fuyant comme antoine simon 7 les parents, l’ultime bribes dans le nid de à       voyage quand nous rejoignons, en bien sûr, il y eut pour michèle gazier 1 f les marques de la mort sur toujours les lettres : la question du récit l’attente, le fruit       soleil   pour le prochain  il y a le rafale n° 6 just do   pour théa et ses la galerie chave qui       avant       dans un trait gris sur la il en est des noms comme du j’ai ajouté       sur cyclades, iii° al matin, quant primes pert tout en travaillant sur les peinture de rimes. le texte (josué avait lentement   un   tout est toujours en tout en vérifiant       sur l’homme est noble folie de josué, je t’ai admiré, tout le problème antoine simon 22 grande lune pourpre dont les la liberté s’imprime à le géographe sait tout       gentil avant propos la peinture est       " encore la couleur, mais cette ce n’est pas aux choses   anatomie du m et tu le sais bien. luc ne pour andré       allong en 1958 ben ouvre à a toi le don des cris qui accoucher baragouiner avec marc, nous avons       cette       &agrav polenta l’une des dernières le temps passe si vite, eurydice toujours nue à et c’était dans clers fut li jurz e li le proche et le lointain       apr&eg sous la pression des moi cocon moi momie fuseau exode, 16, 1-5 toute macles et roulis photo 3 spectacle de josué dit       dans       pav&ea difficile alliage de     l’é  la toile couvre les   maille 1 :que       droite     ton       &       "   j’ai souvent vous avez       &n ajout de fichiers sons dans       le « e ! malvais   nous sommes    courant la parol

Accueil > Actualité du site > QUOI DE NEUF DE JANVIER À MARS 2019

RAPHAËL MONTICELLI

<- ... et la mémoire rêve d’en rêver | Les Chants à Tu ->
Si c’est ça creuser
Artiste(s) : Miguel
Clefs : entretiens , 2019


Si c’est ça, creuser...


Échange avec Martin Miguel à propos des œuvres que nous avons faites ensemble et qui ont été présentées à la galerie Quadrige en décembre 2018. 


Lire cet échange

Publication en ligne : 22 février

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette