BRIBES EN LIGNE
      le 1254 : naissance de l’heure de la à la mémoire de ecrire les couleurs du monde dans le respect du cahier des quatrième essai rares temps où le sang se 13) polynésie gardien de phare à vie, au ce qui fait tableau : ce  dans le livre, le six de l’espace urbain,  on peut passer une vie       ce assise par accroc au bord de c’est pour moi le premier je meurs de soif moi cocon moi momie fuseau noble folie de josué, preambule – ut pictura   jn 2,1-12 : dans la caverne primordiale toujours les lettres :       je       au   on n’est  hier, 17 nous avons affaire à de tendresses ô mes envols pour qui veut se faire une je rêve aux gorges bien sûr, il y eut tout mon petit univers en accorde ton désir à ta       ( station 7 : as-tu vu judas se       pour à propos des grands n’ayant pas ce monde est semé ço dist li reis :  “comment “le pinceau glisse sur deuxième essai le       je le coeur du dernier vers aoi 1) notre-dame au mur violet l’une des dernières marcel alocco a       aux barrières des octrois ] heureux l’homme       la poème pour quatrième essai de mais non, mais non, tu dernier vers aoi  de même que les carles li reis en ad prise sa de pareïs li seit la 0 false 21 18 pour anne slacik ecrire est       fourr&       le le glacis de la mort titrer "claude viallat,   ces notes printemps breton, printemps antoine simon 7 le 15 mai, à       l̵ dans les rêves de la montagnesde depuis ce jour, le site un homme dans la rue se prend ainsi va le travail de qui pierre ciel comme un préliminaire la dernier vers aoi il tente de déchiffrer,       sur pour michèle gazier 1 ils s’étaient       je me ce 28 février 2002. dix l’espace ouvert au pas sur coussin d’air mais non, björg, a grant dulur tendrai puis approche d’une       sur le introibo ad altare juste un diaphane est le mot (ou iv.- du livre d’artiste       reine l’art n’existe les doigts d’ombre de neige dans le patriote du 16 mars dans le monde de cette il souffle sur les collines quand c’est le vent qui       au  dans toutes les rues les plus vieilles       ruelle maintenant il connaît le si elle est belle ? je dernier vers aoi "et bien, voilà..." dit de pa(i)smeisuns en est venuz les parents, l’ultime  mise en ligne du texte pas facile d’ajuster le       "       &eacut a l’aube des apaches, il y a des objets qui ont la j’ai perdu mon ne faut-il pas vivre comme difficile alliage de si j’avais de son l’éclair me dure, réponse de michel       retour       fourmi       l̵       la mougins. décembre sequence 6   le o tendresses ô mes sur la toile de renoir, les mais jamais on ne quatre si la mer s’est al matin, quant primes pert pour philippe       deux en 1958 ben ouvre à 1) la plupart de ces rita est trois fois humble. paien sunt morz, alquant se placer sous le signe de       entre       parfoi       l̵ station 3 encore il parle « h&eacu pour andré       six     m2 &nbs       coude qu’est-ce qui est en seul dans la rue je ris la       baie f dans le sourd chatoiement petites proses sur terre ce qui importe pour antoine simon 33 dire que le livre est une   adagio   je la force du corps,       apparu antoine simon 25 béatrice machet vient de       descen madame, on ne la voit jamais archipel shopping, la       droite la fonction,     du faucon la question du récit       alla c’est extrêmement en introduction à tout est possible pour qui   l’oeuvre vit son encore une citation“tu et c’était dans dernier vers aoi rare moment de bonheur, très saintes litanies l’évidence madame aux rumeurs f le feu m’a dernier vers aoi ainsi alfred… les petites fleurs des     les fleurs du       deux à et ma foi, je me souviens de un tunnel sans fin et, à c’est la peur qui fait voici des œuvres qui, le ce paysage que tu contemplais madame est une torche. elle dorothée vint au monde antoine simon 2 le 26 août 1887, depuis buttati ! guarda&nbs       m&eacu   j’ai souvent c’est ici, me   1) cette la légende fleurie est générations   la baie des anges       au    si tout au long (de)lecta lucta   fin première 1-nous sommes dehors. sixième carissimo ulisse,torna a ce poème est tiré du       dans l’attente, le fruit vous n’avez a la fin il ne resta que rêves de josué, la bouche pleine de bulles quai des chargeurs de les étourneaux ! “dans le dessin la mort d’un oiseau. vous avez le bulletin de "bribes max charvolen, martin miguel deux mille ans nous "pour tes et  riche de mes       fourr& station 4 : judas    dont les secrets… à quoi  tu vois im font chier genre des motsmauvais genre pour gilbert le 28 novembre, mise en ligne       au     cet arbre que carissimo ulisse,torna a    courant il n’est pire enfer que est-ce parce que, petit, on j’arrivais dans les toulon, samedi 9 pour martine, coline et laure station 1 : judas je suis celle qui trompe dentelle : il avait       p&eacu 0 false 21 18 macao grise si j’étais un nous lirons deux extraits de pour frédéric dernier vers aoi   au milieu de il y a tant de saints sur langues de plomba la rm : d’accord sur je sais, un monde se il faut aller voir l’illusion d’une vertige. une distance 5) triptyque marocain       b&acir vous dites : "un merci à marc alpozzo antoine simon 6 pour michèle aueret       en un antoine simon 29 "mais qui lit encore le dernier vers aoi       le tu le saiset je le vois   que signifie ici, les choses les plus       neige pour daniel farioli poussant la liberté de l’être au labyrinthe des pleursils  tu ne renonceras pas.   nous sommes li emperere par sa grant reflets et echosla salle       dans une autre approche de normal 0 21 false fal douce est la terre aux yeux madame chrysalide fileuse toi, mésange à traquer       "  née à deux ce travail vous est la cité de la musique « 8° de       jonath jamais si entêtanteeurydice     après la fraîcheur et la le passé n’est dernier vers aoi etudiant à       marche  monde rassemblé     " deux ajouts ces derniers pour ma deuxième apparition vous deux, c’est joie et le lent tricotage du paysage au seuil de l’atelier macles et roulis photo 6       dans dernier vers aoi       et tu       st passet li jurz, la noit est dernier vers aoi   samuelchapitre 16, versets 1       va ses mains aussi étaient     un mois sans quand sur vos visages les halt sunt li pui e mult halt glaciation entre raphaËl 1.- les rêves de tant pis pour eux. j’ai changé le l’homme est (vois-tu, sancho, je suis la rencontre d’une  “s’ouvre       sur sept (forces cachées qui antoine simon 3   pour théa et ses   si vous souhaitez où l’on revient cinq madame aux yeux       enfant       au 0 false 21 18 josué avait un rythme nous savons tous, ici, que pour jean marie huit c’est encore à pour raphaël lancinant ô lancinant il pleut. j’ai vu la torna a sorrento ulisse torna tandis que dans la grande charogne sur le seuilce qui eurydice toujours nue à j’oublie souvent et antoine simon 18 les dieux s’effacent a la libération, les   un vendredi mise en ligne carles respunt : iloec endreit remeint li os       sur       embarq « amis rollant, de       l̵ temps de pierres dans la la fraîcheur et la antoine simon 12 ki mult est las, il se dort       gentil  tous ces chardonnerets je m’étonne toujours de la       sur les dessins de martine orsoni       &n les enseignants :       dans carmelo arden quin est une clers fut li jurz e li pour mireille et philippe onzième pour helmut constellations et la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS
<- LXVII | LXIX ->
LXVIII


Écoute, Josué, lui disait encore Dieu, il y a en toi quelque chose qui m’agace. Par certains côtés, tu me rappelles Job.

à vrai dire, ce n’est pas “ tu me rappelles ” que Dieu disait à Josué, mais quelque chose du genre : “ Tu es là présent en ma présence pour moi qui suis, comme est aussi en ma présence présent, Job dont toi tu ne peux que te souvenir ”. C’est seulement pour la commodité de la lecture qu’il est transcrit, « détranscendantalisé », si l’on veut - en “ tu me rappelles"
  com
me lui tu embrouilles tout par des propos dénués de sens, quelque chose de tendu et de nerveux, aussi, vous est commun et de soumis enfin
  et il disait ainsi à travers les espaces…


  Mais
où étais-tu quand je fondai la terre ?  Parle
      Parle si tu sais !
dis leur donc qui a construit tout cela, quel est le géomètre et l’arpenteur et l’architecte et le maçon à la fois, et le tailleur de la mer, et le maître du jour... Si tu le sais réponds, aujourd’hui c’est moi qui questionne et à toi de parler
©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette