BRIBES EN LIGNE
 le livre, avec       enfant       " epuisement de la salle, dernier vers aoi sables mes parolesvous   (dans le "tu sais ce que c’est suite du blasphème de     hélas, il avait accepté sequence 6   le et c’était dans couleur qui ne masque pas deuxième suite un verre de vin pour tacher carles li reis en ad prise sa si j’avais de son laure et pétrarque comme       la halt sunt li pui e mult halt hans freibach : pour jacky coville guetteurs   la baie des anges f tous les feux se sont genre des motsmauvais genre       droite dans le train premier       la     une abeille de napolì napolì dernier vers aoi dernier vers aoi       entre  je signerai mon     rien réponse de michel onze sous les cercles pour egidio fiorin des mots et…  dits de       aujour le coquillage contre un temps hors du       en   la production abstraction voir figuration la force du corps,  pour de clere est la noit e la merci à la toile de       le       le       en un au commencement était on croit souvent que le but toutes ces pages de nos  epître aux rossignolet tu la vos estes proz e vostre   pour olivier       les il faut laisser venir madame j’ai donc les dernières martin miguel art et       le bulletin de "bribes depuis le 20 juillet, bribes et tout avait l’homme est       ce et ces       l̵ avant dernier vers aoi       sur la prédication faite s’ouvre la     depuis quelques autres agnus dei qui tollis peccata antoine simon 33       il au seuil de l’atelier soudain un blanc fauche le dernier vers aoi tes chaussures au bas de       je me lancinant ô lancinant bribes en ligne a   je n’ai jamais et la peur, présente tous feux éteints. des dans l’innocence des il s’appelait passet li jurz, si turnet a       il dans les hautes herbes       retour le vieux qui reprise du site avec la       dans macles et roulis photo 4 comme c’est       maquis “dans le dessin on trouvera la video nous viendrons nous masser a dix sept ans, je ne savais   un vendredi je me souviens de je ne peins pas avec quoi, mult est vassal carles de chercher une sorte de       sous les petites fleurs des       apr&eg premier vers aoi dernier il faut aller voir il ne s’agit pas de les doigts d’ombre de neige       le outre la poursuite de la mise onzième rm, le 2/02/2018 j’ai fait antoine simon 24       le madame des forêts de pour anne slacik ecrire est   antoine simon 23   ciel !!!! pourquoi yves klein a-t-il  marcel migozzi vient de tu le saiset je le vois constellations et       sur       pour les oiseaux s’ouvrent zacinto dove giacque il mio       je me poussées par les vagues décembre 2001. les dessins de martine orsoni dès l’origine de son un tunnel sans fin et, à il en est des noms comme du « 8° de à la mémoire de sur la toile de renoir, les je suis bien dans       &n o tendresses ô mes À perte de vue, la houle des station 5 : comment à propos des grands rare moment de bonheur, deux nouveauté, (dans mon ventre pousse une temps de pierres g. duchêne, écriture le (vois-tu, sancho, je suis antoine simon 5 je rêve aux gorges       au le geste de l’ancienne, ce texte se présente percey priest lakesur les dernier vers aoi       object pour angelo       jardin     longtemps sur       sur le     son le ciel est clair au travers dernier vers aoi  ce qui importe pour    tu sais la terre a souvent tremblé tu le sais bien. luc ne nu(e), comme son nom         &n monde imaginal, diaphane est le mot (ou ce va et vient entre le texte qui suit est, bien       je les parents, l’ultime alocco en patchworck © sixième rm : d’accord sur leonardo rosa ils avaient si longtemps, si  pour le dernier jour en introduction à       dans       su rêves de josué, dernier vers aoi mise en ligne   pour adèle et il ne sait rien qui ne va temps où les coeurs dernier vers s’il l’eau s’infiltre on cheval    regardant pour yves et pierre poher et chairs à vif paumes vous dites : "un le recueil de textes mon travail est une siglent a fort e nagent e je m’étonne toujours de la antoine simon 3 pour jean gautheronle cosmos nécrologie pour       marche   entrons 1-nous sommes dehors.     à pour mon épouse nicole il y a tant de saints sur  zones gardées de et il fallait aller debout le scribe ne retient les amants se    seule au     un mois sans le samedi 26 mars, à 15   je ne comprends plus la tentation du survol, à à propos “la quand c’est le vent qui     " seins isabelle boizard 2005   se       é dans le ciel du je découvre avant toi ce texte m’a été légendes de michel pas même       o mougins. décembre le soleil n’est pas d’ eurydice ou bien de dernier vers aoi la fraîcheur et la       qui li emperere par sa grant  la toile couvre les la communication est     vers le soir       l̵ moi cocon moi momie fuseau il existe au moins deux       neige le glacis de la mort antoine simon 31       gentil j’entends sonner les un homme dans la rue se prend quatrième essai rares je serai toujours attentif à inoubliables, les   iv    vers rm : nous sommes en le géographe sait tout qu’est-ce qui est en guetter cette chose       soleil le lent déferlement 1 la confusion des ce qui fait tableau : ce       bonheu les routes de ce pays sont traquer  les premières la cité de la musique coupé le sonà toi, mésange à a l’aube des apaches, torna a sorrento ulisse torna entr’els nen at ne pui     tout autour toutefois je m’estimais  mise en ligne du texte    courant paien sunt morz, alquant dans le patriote du 16 mars j’ai longtemps au programme des actions       pav&ea à cri et à charogne sur le seuilce qui pour alain borer le 26 d’un bout à pour qui veut se faire une antoine simon 25 le lourd travail des meules j’ai donné, au mois dernier vers aoi carles respunt : 0 false 21 18 jamais je n’aurais la mort d’un oiseau. un trait gris sur la       assis toute trace fait sens. que       la       devant raphaël dans les carnets « voici dernier vers aoi       fleur heureuse ruine, pensait régine robin, ma mémoire ne peut me ] heureux l’homme       sur temps de cendre de deuil de paroles de chamantu issent de mer, venent as       voyage si j’étais un cinquième citationne je suis celle qui trompe ma voix n’est plus que "nice, nouvel éloge de la à bernadette carissimo ulisse,torna a le grand combat : al matin, quant primes pert cet article est paru antoine simon 22 j’arrivais dans les "ah ! mon doux pays,       soleil       sur       b&acir       le madame est toute   dits de franchement, pensait le chef, À la loupe, il observa mon cher pétrarque, souvent je ne sais rien de station 3 encore il parle       grappe ensevelie de silence, antoine simon 17  les trois ensembles patrick joquel vient de troisième essai    nous dernier vers aoi pour raphaël dix l’espace ouvert au coupé en deux quand où l’on revient       voyage ainsi alfred… etudiant à li emperere s’est recleimet deu mult pas facile d’ajuster le mes pensées restent l’ami michel temps de pierres dans la difficile alliage de       nuage la vie est ce bruissement dernier vers aoi   viallat © le château de bal kanique c’est effleurer le ciel du bout des pour helmut pour philippe cher bernard lorsque martine orsoni l’art c’est la l’art n’existe ainsi fut pétrarque dans       le       fourr&       ruelle       l̵ il aura fallu longtemps - mille fardeaux, mille du fond des cours et des mouans sartoux. traverse de antoine simon 19 la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > avec Max Charvolen > Les Bribes dans le nid de l’aigle

RAPHAËL MONTICELLI

|
Présentation du livre
Artiste(s) : Charvolen (site) , (site)


Bribes dans le nid de l’aigle
Max Charvolen et Raphaël Monticelli - 2016


Présentation : dans un portfolio de 46x35 cm, recouvert de kraft et toile, rabats sur trois côtés, fermeture par rubans de toile. Couverture en Fabriano Disegno Bianco 300 g.


Chaque exemplaire comprend  :
- Trente-trois planches, tirages numériques d’un manuscrit de Raphaël Monticelli sur un dessin de Max Charvolen, sur Canson lavis technique 200 g.
- Un original : dessin de l’artiste pyrogravé sur un texte manuscrit de l’auteur.


Textes : le 5ème livre des Bribes de R. Monticelli.


Dessins : générés à partir d’un algorithme de Loïc Pottier, mises à plat numériques du Trésor des Marseillais de Delphes, monument sur lequel Max Charvolen a réalisé une œuvre en 2003 avant d’en relever les cotes pour produire les dessins numériques.


Tirage : trente-trois exemplaires dont sept nominatifs. Un exemplaire nominatif est conservé à la Bibliothèque de Nice, un autre à la Bibliotheca Alexandrina d’Alexandrie.


Chaque planche est numérotée et paraphée par l’artiste et l’auteur.
L’ensemble de l’ouvrage est numéroté et signé par eux au colophon.

info portfolio

A 2.- A1.- Porfolio A 5.- Dessin original sur manuscrit A 6.- dessin original sur manuscrit A 7. - verso du dessin A 3.- A 4.-
Publication en ligne : 11 avril

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette