BRIBES EN LIGNE
de sorte que bientôt       embarq       fourmi       six dorothée vint au monde cliquetis obscène des  la toile couvre les j’ai en réserve "tu sais ce que c’est outre la poursuite de la mise       la r.m.a toi le don des cris qui     faisant la de proche en proche tous travail de tissage, dans       marche 0 false 21 18 tout le problème f toutes mes je désire un violette cachéeton       je genre des motsmauvais genre tandis que dans la grande la mort, l’ultime port,     pourquoi       apr&eg       bien les enseignants :   3   

les les durand : une dans ce périlleux nous avons affaire à de f les rêves de j’oublie souvent et faisant dialoguer dernier vers aoi pour anne slacik ecrire est difficile alliage de dernier vers aoi l’impossible petit matin frais. je te langues de plomba la saluer d’abord les plus qu’est-ce qui est en       pass&e   ces notes à bernadette je serai toujours attentif à     extraire pour michèle gazier 1 vi.- les amicales aventures je déambule et suis       la tout mon petit univers en il est le jongleur de lui quatrième essai rares tromper le néant granz est li calz, si se ne faut-il pas vivre comme pour nicolas lavarenne ma non, björg, i en voyant la masse aux avec marc, nous avons réponse de michel antoine simon 17 il existe deux saints portant aucun hasard si se       maquis deux ajouts ces derniers  référencem dernier vers aoi sur la toile de renoir, les au labyrinthe des pleursils       " v.- les amicales aventures du 0 false 21 18 dans les carnets écoute, josué, dernier vers aoi dernier vers aoi     " madame est une une il faut dire les antoine simon 32 je suis ce qui importe pour cher bernard d’un côté l’art c’est la et combien marie-hélène le temps passe dans la c’est parfois un pays dans le respect du cahier des   la baie des anges madame, on ne la voit jamais voile de nuità la rêves de josué,         &n dernier vers aoi j’ai donné, au mois dernier vers aoi des conserves ! pour egidio fiorin des mots rimbaud a donc   tout est toujours en les amants se temps de bitume en fusion sur de soie les draps, de soie       midi       dans       &eacut       sur dernier vers aoi    si tout au long       fleur       dans agnus dei qui tollis peccata       fourr& martin miguel art et je ne saurais dire avec assez       en       voyage deux mille ans nous  dans le livre, le comme une suite de derniers mesdames, messieurs, veuillez antoine simon 29 dernier vers aoi    hier, 17 d’abord l’échange des on a cru à bruno mendonça à antoine simon 26       un    nous ajout de fichiers sons dans présentation du ma voix n’est plus que       journ&       dans   iv    vers dernier vers aoi lentement, josué pour martine       pav&ea quand vous serez tout     surgi       &ccedi titrer "claude viallat, dans l’innocence des sables mes parolesvous dernier vers aoi alocco en patchworck ©  jésus antoine simon 31 (elle entretenait f qu’il vienne, le feu       ruelle au lecteur voici le premier   (dans le quelque temps plus tard, de « e ! malvais décembre 2001. la brume. nuages le bulletin de "bribes antoine simon 27       ton folie de josuétout est       d&eacu passet li jurz, la noit est vertige. une distance   ces sec erv vre ile comment entrer dans une la question du récit premier vers aoi dernier sur l’erbe verte si est le 26 août 1887, depuis josué avait un rythme f le feu est venu,ardeur des halt sunt li pui e mult halt il pleut. j’ai vu la et tout avait mon travail est une       grappe la route de la soie, à pied, lorsque martine orsoni pluies et bruines, dans les hautes herbes l’homme est pour philippe dernier vers aoi    tu ne renonceras pas. ...et poème pour il y a dans ce pays des voies       au la galerie chave qui      & polenta "la musique, c’est le macles et roulis photo    regardant  marcel migozzi vient de       dans       bonhe       tourne je t’enfourche ma en cet anniversaire, ce qui pour andré   saint paul trois poussées par les vagues madame des forêts de abu zayd me déplait. pas   pour théa et ses station 3 encore il parle la vie est ce bruissement       la       entre quelques autres       sur       magnol la gaucherie à vivre, si tu es étudiant en le plus insupportable chez   que signifie rare moment de bonheur, deuxième essai voudrais je vous 1-nous sommes dehors. six de l’espace urbain, l’attente, le fruit       vu       la n’ayant pas a la fin il ne resta que neuf j’implore en vain en introduction à janvier 2002 .traverse ma voix n’est plus que dans un coin de nice, 1- c’est dans       " madame est une torche. elle tout est prêt en moi pour pour marcel glaciation entre pour martin       la béatrice machet vient de les premières dans les rêves de la       m&eacu quando me ne so itu pe  l’exposition  deuxième apparition mult est vassal carles de l’éclair me dure, j’ai travaillé approche d’une la langue est intarissable   si vous souhaitez quatrième essai de       au gardien de phare à vie, au toute une faune timide veille envoi du bulletin de bribes quand il voit s’ouvrir, premier essai c’est  mise en ligne du texte depuis le 20 juillet, bribes cinquième essai tout station 5 : comment dans les horizons de boue, de écrirecomme on se toutefois je m’estimais générations intendo... intendo ! légendes de michel le passé n’est les installations souvent, première pas sur coussin d’air mais       " madame déchirée l’ami michel deux ce travail vous est le nécessaire non À max charvolen et dont les secrets… à quoi dernier vers aoi       je la bouche pleine de bulles quatrième essai de       le (ma gorge est une derniers vers sun destre autre citation pour martine, coline et laure antoine simon 16 le grand combat : 0 false 21 18       une l’heure de la bien sûr, il y eut buttati ! guarda&nbs pas de pluie pour venir       longte       en le texte qui suit est, bien (josué avait  le "musée       rampan antoine simon 18 cinquième citationne pour frédéric       les il s’appelait et la peur, présente aux george(s) (s est la toutes sortes de papiers, sur 1) notre-dame au mur violet antoine simon 11 macles et roulis photo 1 a grant dulur tendrai puis ils avaient si longtemps, si les étourneaux ! ce texte se présente     [1]  les petites fleurs des je suis occupé ces pour maguy giraud et douce est la terre aux yeux comme un préliminaire la pour andré villers 1)       la quand les mots rien n’est plus ardu seul dans la rue je ris la       le       un l’appel tonitruant du   pour adèle et le coquillage contre et je vois dans vos aux barrières des octrois paien sunt morz, alquant       va c’est extrêmement recleimet deu mult dernier vers aoi "pour tes 1 la confusion des des quatre archanges que sculpter l’air : nos voix le 23 février 1988, il       les       au une fois entré dans la on dit qu’agathe je rêve aux gorges toujours les lettres : ainsi va le travail de qui mes pensées restent avant propos la peinture est les cuivres de la symphonie   (à       coude       les       au le 15 mai, à  les œuvres de vous avez       sur le     sur la pente ce qui fait tableau : ce 1. il se trouve que je suis il était question non le glacis de la mort pour angelo est-ce parce que, petit, on       crabe- siglent a fort e nagent e dernier vers doel i avrat, la tentation du survol, à macao grise tendresse du mondesi peu de       avant madame chrysalide fileuse c’est un peu comme si, la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > C’est pour dire...

Pour Jean-Louis Cantin

1.- Terre nourrie de la vie qui sera et de celle qui fut

2.- Terre qui d’eau et d’air nourrit toutes les vies dans la douceur des enfouissements leur douceur leur chaleur leur fraîcheur

3.- Terre gravée de la forme des pas celle de l’en marche des corps

4.- (Terre) qui garde mémoire en creux accidents effacements pertes sillons

5.- Rêves de Terre gorgés d’air et d’eau par tous les tuyaux de leurs fibres

6.- (Rêves de Terre) épanouis dans les ocres et les verts solidifiés en bruns

7.- ils inscrivent dans leurs stries et jusque dans leur construction la plus intime des souvenirs d’air et d’eau

8.- Rêves de Terre marqués des caresses et des rigueurs du temps

9.- Rêves des ossements de la terre restes durcis des caprices et des assauts du feu

10.- Rêves de la terre matière et matrice de toutes les nefs et de toutes les stèles

11.- Rêves des rêves de Terre aux longues et pâles fibres

12 leur ordonnance mesurée et comptée étend sur toute la terre la peau sensible des ses voiles

13.- Grande peau qui couvre tous les rêves des rêves de Terre elle les protèges des heurts et des douleurs et en conserve la trace en rides sillons tuméfactions accidents cicatrices effacements

14.- Peau endurcie de douleurs couverte du réseau dense des appels du sang

15.- Les échanges de nos souffles modèlent les accidents de l’air que notre voix sculpte maternelle

Publication en ligne : 24 mars 2008
Première publication : 29 mai 1991

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette