BRIBES EN LIGNE
deux mille ans nous     dans la ruela poème pour       la voudrais je vous       bonheu       &agrav on dit qu’agathe       en ( ce texte a quatrième essai de macles et roulis photo dernier vers aoi  il y a le le lent déferlement     longtemps sur le nécessaire non   en grec, morías la poésie, à la on croit souvent que le but     faisant la s’ouvre la attendre. mot terrible. le ciel est clair au travers   nous sommes préparation des deuxième suite quatre si la mer s’est rien n’est plus ardu     " bien sûr, il y eut edmond, sa grande       apparu  référencem dans ce pays ma mère ils sortent derniers vers sun destre pour m.b. quand je me heurte       pav&ea       dans essai de nécrologie, pour jean-marie simon et sa macles et roulis photo 3 dans le respect du cahier des une fois entré dans la       longte       nuage à la bonne       reine ouverture de l’espace       rampan il pleut. j’ai vu la la pureté de la survie. nul     extraire       six la terre a souvent tremblé chairs à vif paumes Éléments -   3   

les pour michèle gazier 1) deuxième approche de       b&acir clquez sur Être tout entier la flamme des conserves ! un jour nous avons   la production madame a des odeurs sauvages j’ai perdu mon vous dites : "un "tu sais ce que c’est présentation du       l̵ antoine simon 11 autre citation"voui (ma gorge est une mes pensées restent seins isabelle boizard 2005 livre grand format en trois       l̵ je suis bien dans "nice, nouvel éloge de la c’est un peu comme si,     quand et combien dernier vers aoi l’impossible et je vois dans vos gardien de phare à vie, au       & giovanni rubino dit cinquième citationne       la trois tentatives desesperees À l’occasion de       dans j’oublie souvent et r.m.a toi le don des cris qui  monde rassemblé la fonction, les cuivres de la symphonie il n’est pire enfer que saluer d’abord les plus cliquetis obscène des madame est une en introduction à de l’autre journée de dans le monde de cette j’arrivais dans les       cerisi intendo... intendo ! on préparait f le feu est venu,ardeur des heureuse ruine, pensait       chaque je n’hésiterai       neige j’ai parlé etait-ce le souvenir écoute, josué,       pass&e reprise du site avec la sept (forces cachées qui est-ce parce que, petit, on des voiles de longs cheveux si elle est belle ? je deuxième apparition la liberté de l’être non, björg,  je signerai mon attendre. mot terrible. pour frédéric que d’heures dans les hautes herbes   dits de un jour, vous m’avez       deux il n’était qu’un il souffle sur les collines raphaël       fourr&       g. duchêne, écriture le au rayon des surgelés martin miguel art et d’ eurydice ou bien de la question du récit le 19 novembre 2013, à la s’égarer on tout est prêt en moi pour       aux a dix sept ans, je ne savais dernier vers aoi (elle entretenait       retour a toi le don des cris qui       au ce monde est semé       fourmi   je ne comprends plus   la baie des anges tout le problème granz est li calz, si se macles et roulis photo 7 l’attente, le fruit temps de pierres merci au printemps des petit matin frais. je te carcassonne, le 06    au balcon       quinze dernier vers aoi on peut croire que martine  tu vois im font chier dont les secrets… à quoi bernadette griot vient de j’ai changé le un temps hors du nice, le 30 juin 2000 les lettres ou les chiffres 0 false 21 18 l’art c’est la le coeur du je désire un le travail de bernard rêves de josué, " je suis un écorché vif. chaises, tables, verres, la vie est ce bruissement       midi "moi, esclave" a agnus dei qui tollis peccata ce va et vient entre 1. il se trouve que je suis ce qui importe pour l’ami michel pour martine, coline et laure ma voix n’est plus que       " ce qui fait tableau : ce (dans mon ventre pousse une     une abeille de       les       en un antoine simon 22 deux ce travail vous est voici des œuvres qui, le une il faut dire les       une f les rêves de les durand : une antoine simon 16 dernier vers aoi dimanche 18 avril 2010 nous  “ne pas moi cocon moi momie fuseau  l’exposition  j’ai travaillé       sur       sur le tendresses ô mes envols depuis le 20 juillet, bribes  “... parler une       grimpa passet li jurz, si turnet a franchement, pensait le chef, la force du corps, cet article est paru je ne saurais dire avec assez quand nous rejoignons, en le 26 août 1887, depuis vous avez quel étonnant aux george(s) (s est la       o marie-hélène antoine simon 29     cet arbre que       mi viene in mentemi le pendu je meurs de soif       et encore une citation“tu religion de josué il la brume. nuages       deux des quatre archanges que j’ai longtemps 1) la plupart de ces macles et roulis photo 6 les plus vieilles à la mémoire de pour le prochain basilic, (la souvent je ne sais rien de     le i en voyant la masse aux cinq madame aux yeux  dernier salut au c’est pour moi le premier antoine simon 28 madame des forêts de   d’un coté, "la musique, c’est le les petites fleurs des marché ou souk ou "ces deux là se f j’ai voulu me pencher accorde ton désir à ta  c’était en 1958 ben ouvre à  le "musée folie de josuétout est   on n’est janvier 2002 .traverse polenta deuxième essai le madame est la reine des coupé le sonà le 23 février 1988, il f le feu s’est  “comment  l’écriture       la tout mon petit univers en l’éclair me dure, Ç’avait été la et tout avait aucun hasard si se une errance de ma mémoire ne peut me 1257 cleimet sa culpe, si       montag max charvolen, martin miguel démodocos... Ça a bien un douce est la terre aux yeux       ruelle quai des chargeurs de sous l’occupation de prime abord, il nu(e), comme son nom errer est notre lot, madame, tous feux éteints. des vedo la luna vedo le noble folie de josué, le "patriote",       m&eacu       crabe- pour andré antoine simon 33 pour michèle aueret je sais, un monde se bribes en ligne a a claude b.   comme josué avait un rythme macao grise pour andrée qu’est-ce qui est en antoine simon 7 générations ne pas négocier ne l’existence n’est ensevelie de silence,       " "ah ! mon doux pays,     sur la il est le jongleur de lui un verre de vin pour tacher pour yves et pierre poher et quand c’est le vent qui À peine jetés dans le autre citation madame, on ne la voit jamais   le 10 décembre   né le 7 1 au retour au moment pour maguy giraud et bien sûrla       marche immense est le théâtre et antoine simon 15       la pie 1) notre-dame au mur violet ce jour-là il lui imagine que, dans la pour julius baltazar 1 le       je  le livre, avec       sur       é v.- les amicales aventures du quand sur vos visages les réponse de michel vos estes proz e vostre ce légendes de michel le géographe sait tout décembre 2001. sur l’erbe verte si est     le cygne sur le franchissement des quelque temps plus tard, de     à paysage de ta tombe  et  “la signification pour lee     hélas, vous deux, c’est joie et       object     les fleurs du   pour théa et ses le corps encaisse comme il equitable un besoin sonnerait petites proses sur terre certains soirs, quand je (vois-tu, sancho, je suis la bouche pure souffrance       &agrav   saint paul trois au programme des actions       dans     pourquoi       sur       ce 5) triptyque marocain « 8° de mult est vassal carles de je t’ai admiré, pierre ciel       " vue à la villa tamaris trois (mon souffle au matin il y a tant de saints sur la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > C’est pour dire...

Pour Jean-Louis Cantin

1.- Terre nourrie de la vie qui sera et de celle qui fut

2.- Terre qui d’eau et d’air nourrit toutes les vies dans la douceur des enfouissements leur douceur leur chaleur leur fraîcheur

3.- Terre gravée de la forme des pas celle de l’en marche des corps

4.- (Terre) qui garde mémoire en creux accidents effacements pertes sillons

5.- Rêves de Terre gorgés d’air et d’eau par tous les tuyaux de leurs fibres

6.- (Rêves de Terre) épanouis dans les ocres et les verts solidifiés en bruns

7.- ils inscrivent dans leurs stries et jusque dans leur construction la plus intime des souvenirs d’air et d’eau

8.- Rêves de Terre marqués des caresses et des rigueurs du temps

9.- Rêves des ossements de la terre restes durcis des caprices et des assauts du feu

10.- Rêves de la terre matière et matrice de toutes les nefs et de toutes les stèles

11.- Rêves des rêves de Terre aux longues et pâles fibres

12 leur ordonnance mesurée et comptée étend sur toute la terre la peau sensible des ses voiles

13.- Grande peau qui couvre tous les rêves des rêves de Terre elle les protèges des heurts et des douleurs et en conserve la trace en rides sillons tuméfactions accidents cicatrices effacements

14.- Peau endurcie de douleurs couverte du réseau dense des appels du sang

15.- Les échanges de nos souffles modèlent les accidents de l’air que notre voix sculpte maternelle

Publication en ligne : 24 mars 2008
Première publication : 29 mai 1991

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette