BRIBES EN LIGNE
et il fallait aller debout       sur       l̵       allong       dans       la et ma foi, le corps encaisse comme il pour le prochain basilic, (la bientôt, aucune amarre la mort, l’ultime port,       l̵ macao grise le lent déferlement cet article est paru dans le   anatomie du m et       object dernier vers aoi     l’é dernier vers aoi générations       devant comme c’est l’appel tonitruant du décembre 2001.     de rigoles en       dans "nice, nouvel éloge de la       sur le pour nicolas lavarenne ma ainsi va le travail de qui nous avons affaire à de je serai toujours attentif à soudain un blanc fauche le pas facile d’ajuster le le 15 mai, à il existe deux saints portant allons fouiller ce triangle un soir à paris au quelques textes  on peut passer une vie le 2 juillet onzième encore une citation“tu souvent je ne sais rien de ouverture d’une 1) notre-dame au mur violet dans le train premier le ciel de ce pays est tout       object    courant l’une des dernières quant carles oït la nice, le 30 juin 2000 je reviens sur des    il       les  hier, 17 1 la confusion des a la fin il ne resta que la force du corps, karles se dort cum hume à bernadette   est-ce que janvier 2002 .traverse     hélas, macles et roulis photo 4 mi viene in mentemi       " on cheval       au a la libération, les rm : d’accord sur       le pour je suis occupé ces dix l’espace ouvert au   saint paul trois       assis   au milieu de madame est une descendre à pigalle, se les enseignants :       pav&ea moisissures mousses lichens elle disposait d’une a supposer quece monde tienne sauvage et fuyant comme dernier vers aoi dans les écroulements pour philippe     un mois sans la fonction, rm : nous sommes en nous savons tous, ici, que il est le jongleur de lui sainte marie,  dernières mises avant dernier vers aoi     faisant la  hors du corps pas le passé n’est     les provisions       le   encore une dernier vers aoi agnus dei qui tollis peccata charogne sur le seuilce qui les oiseaux s’ouvrent diaphane est le able comme capable de donner il existe au moins deux antoine simon 30       reine la chaude caresse de mult est vassal carles de la route de la soie, à pied, de sorte que bientôt là, c’est le sable et antoine simon 3 nu(e), comme son nom j’ai donc je suis celle qui trompe       sur le proche et le lointain       m̵       il tous feux éteints. des de prime abord, il de tantes herbes el pre       au au programme des actions       nuage poussées par les vagues et te voici humanité macles et roulis photo 7 il était question non lu le choeur des femmes de mon travail est une cher bernard       s̵       mouett la brume. nuages  il est des objets sur les plus vieilles je t’ai admiré,   pour olivier       la deuxième essai elle réalise des       glouss vos estes proz e vostre derniers vers sun destre       quinze il faut laisser venir madame cette machine entre mes ….omme virginia par la les doigts d’ombre de neige les routes de ce pays sont       sur samuelchapitre 16, versets 1 art jonction semble enfin       d&eacu j’ai en réserve rêves de josué, difficile alliage de abstraction voir figuration 0 false 21 18 un tunnel sans fin et, à  ce qui importe pour chaque automne les     quand jamais je n’aurais face aux bronzes de miodrag rossignolet tu la à propos “la dans l’innocence des     chambre f dans le sourd chatoiement pour julius baltazar 1 le non, björg, antoine simon 15 poème pour vous dites : "un 1257 cleimet sa culpe, si   je ne comprends plus     m2 &nbs prenez vos casseroles et six de l’espace urbain, “le pinceau glisse sur   six formes de la vous n’avez       en ce jour là, je pouvais spectacle de josué dit antoine simon 29 ici. les oiseaux y ont fait je t’enfourche ma non... non... je vous assure, archipel shopping, la reflets et echosla salle le 26 août 1887, depuis tendresses ô mes envols genre des motsmauvais genre antoine simon 13       le « e ! malvais j’ai longtemps titrer "claude viallat, (josué avait lentement  le "musée dernier vers s’il À la loupe, il observa   nous sommes quand sur vos visages les inoubliables, les  dans toutes les rues franchement, pensait le chef, dans ce périlleux antoine simon 31 (en regardant un dessin de je ne peins pas avec quoi, tant pis pour eux. en ceste tere ad estet ja au rayon des surgelés merci à marc alpozzo ecrire sur f le feu m’a quatrième essai de huit c’est encore à temps de bitume en fusion sur clers est li jurz et li j’ai travaillé le recueil de textes on croit souvent que le but À l’occasion de pour alain borer le 26     le       la vous êtes dessiner les choses banales bruno mendonça ensevelie de silence, 1-nous sommes dehors.       la "mais qui lit encore le la réserve des bribes li emperere s’est il avait accepté à sylvie dernier vers aoi chaque jour est un appel, une des voiles de longs cheveux     &nbs ecrire les couleurs du monde paroles de chamantu     depuis régine robin, un jour, vous m’avez       " outre la poursuite de la mise 13) polynésie la langue est intarissable       longte je dors d’un sommeil de tout en vérifiant madame chrysalide fileuse       marche napolì napolì pure forme, belle muette,       m̵ autres litanies du saint nom pour angelo antoine simon 11 deuxième approche de quand c’est le vent qui ki mult est las, il se dort mieux valait découper    si tout au long marie-hélène     [1]  mougins. décembre  “ce travail qui dernier vers aoi       jardin aux george(s) (s est la pour andré villers 1) Ç’avait été la       je       voyage       "  le grand brassage des   ces notes il ne reste plus que le       pourqu histoire de signes . quand nous rejoignons, en antoine simon 23 de pareïs li seit la que reste-t-il de la       fleure iloec endreit remeint li os r.m.a toi le don des cris qui     au couchant « amis rollant, de pour martin   ciel !!!! dernier vers aoi   pour adèle et    seule au "et bien, voilà..." dit et c’était dans et que dire de la grâce temps de pierres je n’hésiterai tout le problème pour pierre theunissen la la mort d’un oiseau.       &agrav elle ose à peine       sur premier essai c’est d’un bout à ce jour-là il lui dernier vers aoi ne faut-il pas vivre comme dernier vers doel i avrat, quatrième essai de j’ai ajouté a propos d’une la terre nous ce qu’un paysage peut il s’appelait carmelo arden quin est une       cette la terre a souvent tremblé ce qui aide à pénétrer le depuis ce jour, le site  de la trajectoire de ce       dans       en un in the country      & ( ce texte a       p&eacu  l’écriture sa langue se cabre devant le cinquième essai tout il tente de déchiffrer, a christiane nos voix madame est la reine des quatre si la mer s’est un temps hors du nice, le 18 novembre 2004 j’ai relu daniel biga, la deuxième édition du dorothée vint au monde l’ami michel raphaËl granz fut li colps, li dux en pour qui veut se faire une a dix sept ans, je ne savais       "       soleil saluer d’abord les plus       &agrav le galop du poème me dernier vers aoi sors de mon territoire. fais "tu sais ce que c’est     sur la buttati ! guarda&nbs clquez sur références : xavier je ne saurais dire avec assez   voici donc la mise en ligne   si vous souhaitez des quatre archanges que l’homme est   j’ai souvent pour jean-marie simon et sa "pour tes dernier vers aoi cinquième citationne l’art n’existe       montag  epître aux ce n’est pas aux choses  la toile couvre les       de la la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS

Autres litanies du saint nom de Josué

Josué eleison
Cristal eleison
kiri en caleçon
Josué audi nonos
Josué exode et noce
pater de conneries deux
miserere nobis
fil irrédenteur l’ont dit deus
esprit-de-sel deus
sandale trinitas, unus deus
Josué splendide patine
Josué, quand dort Lucie, éternuait
Josué, rex et gloria
Josué, sol justifié
Josué, fils d’une mariée vierge
miserere nobis
Josué amabilis
Josué admirabilis
Josué deus fortis
Josué le pater furieux s’enculit
Josué, magni consili en gelée
Josué, potentissime
Josué patientissime
Josué, obedientissime
Josué, mythe et corde humide
Josué, amateur de castrat
Josué, notre armateur
Josué, dieu des paquets
Josué, auteur à vis
Josué, exemplaire vertu toutes
Josué, zélateur des animateurs
Josué, deus noster
Josué, notre refuge
Josué, père des peaux-pères
Josué, trésor des fidèles
Perds ton gloria, libère nos os
  Josué

   AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette