BRIBES EN LIGNE
toute une faune timide veille       neige       quinze granz est li calz, si se les dieux s’effacent au seuil de l’atelier       le nous dirons donc       rampan       m̵ raphaël       &eacut mieux valait découper    7 artistes et 1 antoine simon 2 noble folie de josué, à la bonne macles et roulis photo 4 fin première fontelucco, 6 juillet 2000 la fraîcheur et la d’un bout à le proche et le lointain exacerbé d’air les doigts d’ombre de neige       longte f le feu s’est       la pie vous avez (la numérotation des a la libération, les "la musique, c’est le peinture de rimes. le texte  dernier salut au antoine simon 10       b&acir le tissu d’acier martin miguel art et cinquième citationne pour jean-louis cantin 1.- à la mémoire de madame est une torche. elle le 19 novembre 2013, à la le lourd travail des meules cliquetis obscène des       force il en est des meurtrières. rien n’est plus ardu le ciel de ce pays est tout       la antoine simon 23       le vous dites : "un       la dans ma gorge       la et je vois dans vos ce jour-là il lui       entre dernier vers doel i avrat, sables mes parolesvous antoine simon 25 macles et roulis photo 7 thème principal : pour nicolas lavarenne ma en ceste tere ad estet ja     à la vie est ce bruissement       dans       " pour jacqueline moretti,    tu sais  “la signification merci à marc alpozzo etait-ce le souvenir    il nous lirons deux extraits de       &agrav tant pis pour eux. de pareïs li seit la Éléments - vous deux, c’est joie et non... non... je vous assure, f le feu est venu,ardeur des intendo... intendo ! et  riche de mes cet article est paru lentement, josué li quens oger cuardise 0 false 21 18 “le pinceau glisse sur rien n’est       la   la production       l̵ "moi, esclave" a "ces deux là se démodocos... Ça a bien un morz est rollant, deus en ad non, björg, 1.- les rêves de (ô fleur de courge... il tente de déchiffrer, madame, c’est notre temps où les coeurs station 5 : comment abstraction voir figuration quando me ne so itu pe comme ce mur blanc       bien       &n immense est le théâtre et lorsque martine orsoni a propos d’une       en ouverture de l’espace     son le recueil de textes « voici religion de josué il antoine simon 28 pour maxime godard 1 haute   un vendredi pour jacky coville guetteurs dernier vers aoi l’erbe del camp, ki sur la toile de renoir, les pour martin le franchissement des deuxième apparition bernadette griot vient de (dans mon ventre pousse une le pendu       la ...et poème pour  pour le dernier jour       retour   pour théa et ses dans les rêves de la toute trace fait sens. que ses mains aussi étaient       ( d’ eurydice ou bien de ce pays que je dis est ce qu’un paysage peut preambule – ut pictura jusqu’à il y a antoine simon 21 etudiant à folie de josuétout est       la dernier vers aoi       sabots le 2 juillet antoine simon 32 "le renard connaît quatrième essai rares j’ai ajouté exode, 16, 1-5 toute nous avancions en bas de coupé en deux quand pluies et bruines,   au milieu de comme c’est     les provisions je serai toujours attentif à mais non, mais non, tu le ciel est clair au travers       un quant carles oït la quelque temps plus tard, de la fraîcheur et la antoine simon 19 comme un préliminaire la li emperere s’est si j’avais de son prenez vos casseroles et au labyrinthe des pleursils   entrons       o nous avons affaire à de deux mille ans nous temps de cendre de deuil de quelques textes quatrième essai de  dans le livre, le me       sur pas de pluie pour venir   le 10 décembre li emperere par sa grant dernier vers aoi  zones gardées de ce paysage que tu contemplais je t’ai admiré,       aujour       sur ce poème est tiré du     une abeille de       en il s’appelait       deux tous ces charlatans qui (en regardant un dessin de il ne sait rien qui ne va on peut croire que martine  “... parler une le bulletin de "bribes j’entends sonner les     le À max charvolen et martin       vu viallat © le château de la musique est le parfum de ki mult est las, il se dort madame porte à       une       va le lent déferlement la deuxième édition du       sur le 1-nous sommes dehors. et c’était dans premier vers aoi dernier très malheureux... face aux bronzes de miodrag ce qui fait tableau : ce   on n’est effleurer le ciel du bout des à bernadette générations       voyage frères et   nous sommes dernier vers aoi   apaches :       fourmi la langue est intarissable  avec « a la paysage de ta tombe  et       en un f les marques de la mort sur de l’autre giovanni rubino dit  au travers de toi je clere est la noit e la dire que le livre est une tout est prêt en moi pour pour gilbert    si tout au long c’est extrêmement l’évidence la bouche pure souffrance il y a tant de saints sur attendre. mot terrible. antoine simon 11       le il semble possible onzième raphaËl si, il y a longtemps, les       l̵ le vieux qui pas facile d’ajuster le la force du corps, ma chair n’est souvent je ne sais rien de pour yves et pierre poher et nos voix       j̵ il existe au moins deux madame aux rumeurs aucun hasard si se quatrième essai de pour jean gautheronle cosmos entr’els nen at ne pui vous n’avez i.- avaler l’art par outre la poursuite de la mise c’est vrai       l̵ cyclades, iii°     longtemps sur encore une citation“tu       sur f les rêves de grant est la plaigne e large je ne peins pas avec quoi, le plus insupportable chez madame déchirée le galop du poème me     les fleurs du ici, les choses les plus    seule au r.m.a toi le don des cris qui chairs à vif paumes au programme des actions "ah ! mon doux pays, a christiane premier essai c’est  “ne pas     cet arbre que       je À la loupe, il observa après la lecture de deuxième pour marcel       aux si elle est belle ? je …presque vingt ans plus     nous un titre : il infuse sa       dans dernier vers aoi         apparu   iv    vers       je la poésie, à la j’ai relu daniel biga, antoine simon 7 j’ai longtemps dernier vers aoi difficile alliage de il était question non réponse de michel       bruyan un jour, vous m’avez   si vous souhaitez       enfant l’instant criblé pour michèle gazier 1)       les trois (mon souffle au matin a ma mère, femme parmi  les trois ensembles la rencontre d’une quelques autres     pluie du       la       neige la mort d’un oiseau. madame est la reine des       "       la granz fut li colps, li dux en  monde rassemblé "je me tais. pour taire. s’égarer on il ne s’agit pas de     m2 &nbs je suis grande lune pourpre dont les pour egidio fiorin des mots montagnesde poussées par les vagues chaque jour est un appel, une attelage ii est une œuvre   ces sec erv vre ile bruno mendonça dentelle : il avait dans les carnets toutes sortes de papiers, sur j’ai donc seins isabelle boizard 2005 l’existence n’est glaciation entre sa langue se cabre devant le  les premières  l’exposition  deux nouveauté,   d’un coté, tu le sais bien. luc ne ce jour là, je pouvais       ...mai dernier vers aoi       fleure a supposer quece monde tienne un tunnel sans fin et, à bientôt, aucune amarre f tous les feux se sont  ce mois ci : sub travail de tissage, dans       ton dans les hautes herbes les avenues de ce pays j’ai en réserve       &ccedi première bribes en ligne a       m&eacu c’est une sorte de  ce qui importe pour la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS

Autres litanies du saint nom de Josué

Josué eleison
Cristal eleison
kiri en caleçon
Josué audi nonos
Josué exode et noce
pater de conneries deux
miserere nobis
fil irrédenteur l’ont dit deus
esprit-de-sel deus
sandale trinitas, unus deus
Josué splendide patine
Josué, quand dort Lucie, éternuait
Josué, rex et gloria
Josué, sol justifié
Josué, fils d’une mariée vierge
miserere nobis
Josué amabilis
Josué admirabilis
Josué deus fortis
Josué le pater furieux s’enculit
Josué, magni consili en gelée
Josué, potentissime
Josué patientissime
Josué, obedientissime
Josué, mythe et corde humide
Josué, amateur de castrat
Josué, notre armateur
Josué, dieu des paquets
Josué, auteur à vis
Josué, exemplaire vertu toutes
Josué, zélateur des animateurs
Josué, deus noster
Josué, notre refuge
Josué, père des peaux-pères
Josué, trésor des fidèles
Perds ton gloria, libère nos os
  Josué

   AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette