BRIBES EN LIGNE
      en un temps de pierres dans la quatrième essai rares dernier vers aoi dernier vers doel i avrat, douce est la terre aux yeux le tissu d’acier macles et roulis photo laure et pétrarque comme sous l’occupation       sur les étourneaux ! poème pour ce qui fait tableau : ce       il et la peur, présente cher bernard       &agrav cyclades, iii°       l̵ le scribe ne retient       quand antoine simon 21 et c’était dans reprise du site avec la dans la caverne primordiale écrirecomme on se je ne peins pas avec quoi, et encore  dits réponse de michel bernadette griot vient de travail de tissage, dans vue à la villa tamaris ce texte m’a été il n’était qu’un il y a tant de saints sur   né le 7 des quatre archanges que  au travers de toi je  epître aux attention beau dernier vers aoi temps de cendre de deuil de able comme capable de donner que reste-t-il de la neuf j’implore en vain nouvelles mises en       pourqu       " grant est la plaigne e large       à       fourr& antoine simon 31 la mastication des les installations souvent, pour andré premier essai c’est l’instant criblé (josué avait lentement     à c’est un peu comme si, voile de nuità la mougins. décembre pour mon épouse nicole le plus insupportable chez troisième essai macles et roulis photo 7 « h&eacu  on peut passer une vie tromper le néant madame est une torche. elle   anatomie du m et paien sunt morz, alquant il faut laisser venir madame pour michèle aueret À l’occasion de quant carles oït la coupé en deux quand c’est extrêmement bruno mendonça deux nouveauté, dentelle : il avait antoine simon 12 tout est prêt en moi pour preambule – ut pictura intendo... intendo ! antoine simon 16       baie dernier vers aoi  il y a le chercher une sorte de       au       le madame est la reine des sixième on trouvera la video karles se dort cum hume les routes de ce pays sont   iv    vers arbre épanoui au ciel       apr&eg petit matin frais. je te depuis ce jour, le site l’impression la plus macles et roulis photo 6 l’existence n’est c’est pour moi le premier 1) notre-dame au mur violet j’ai ajouté       grappe “dans le dessin le glacis de la mort f les rêves de       marche entr’els nen at ne pui toute trace fait sens. que       la pur ceste espee ai dulor e la fraîcheur et la démodocos... Ça a bien un       la la légende fleurie est     m2 &nbs mille fardeaux, mille       le régine robin, cet article est paru dans le       rampan antoine simon 24 (elle entretenait le 15 mai, à       le       soleil       l̵ nice, le 18 novembre 2004       une décembre 2001. carles respunt :       journ&       embarq pour michèle attendre. mot terrible.       je le nécessaire non imagine que, dans la     &nbs je me souviens de vous avez chairs à vif paumes     faisant la six de l’espace urbain, f les feux m’ont dorothée vint au monde ainsi va le travail de qui nous savons tous, ici, que     les fleurs du saluer d’abord les plus autres litanies du saint nom       &n   pour adèle et       &ccedi l’impossible       st     [1]  pour julius baltazar 1 le le corps encaisse comme il  martin miguel vient carmelo arden quin est une le bulletin de "bribes pour andrée l’heure de la ma voix n’est plus que dix l’espace ouvert au pour anne slacik ecrire est mon cher pétrarque, de toutes les       sur non, björg,       neige de proche en proche tous antoine simon 19       deux dernier vers aoi antoine simon 27 pour daniel farioli poussant pour qui veut se faire une f j’ai voulu me pencher     le       alla     pluie du sur la toile de renoir, les antoine simon 17 tous feux éteints. des 13) polynésie nos voix rm : d’accord sur violette cachéeton carcassonne, le 06 le franchissement des montagnesde       deux attendre. mot terrible. accorde ton désir à ta passent .x. portes, immense est le théâtre et abstraction voir figuration les amants se pour jean-marie simon et sa la rencontre d’une       magnol quand nous rejoignons, en les grands (À l’église dans le train premier la terre a souvent tremblé pour maxime godard 1 haute pour ma       apr&eg       maquis hans freibach :       soleil tous ces charlatans qui du bibelot au babilencore une fragilité humaine. villa arson, nice, du 17       le la liberté de l’être   pour olivier martin miguel art et dans le monde de cette 10 vers la laisse ccxxxii         &n pour jean marie       la  “s’ouvre le travail de bernard   tout est toujours en un tunnel sans fin et, à   un vendredi quel étonnant l’art n’existe la terre nous très malheureux... des voiles de longs cheveux et ma foi,     son clers est li jurz et li     hélas, avez-vous vu c’est la distance entre morz est rollant, deus en ad       " temps de bitume en fusion sur " je suis un écorché vif. et…  dits de       bien       la soudain un blanc fauche le ecrire sur       six       j̵ vedo la luna vedo le la brume. nuages a christiane deuxième apparition de       force    seule au   j’ai souvent le passé n’est pas de pluie pour venir antoine simon 23       &eacut polenta issent de mer, venent as dernier vers aoi       ma  avec « a la sables mes parolesvous de l’autre ma voix n’est plus que cinquième essai tout madame aux rumeurs dont les secrets… à quoi deuxième essai le ses mains aussi étaient       s̵ pour m.b. quand je me heurte les dessins de martine orsoni l’une des dernières dernier vers aoi ils sortent la lecture de sainte j’ai perdu mon encore une citation“tu antoine simon 26       un jamais si entêtanteeurydice il souffle sur les collines onzième pour andré "mais qui lit encore le c’est ici, me les dernières et si tu dois apprendre à petites proses sur terre antoine simon 5  ce mois ci : sub   entrons quatrième essai de       va le lent tricotage du paysage depuis le 20 juillet, bribes       banlie       parfoi       reine       pass&e       voyage prenez vos casseroles et un jour nous avons voudrais je vous comme c’est pour alain borer le 26 difficile alliage de seins isabelle boizard 2005 nice, le 8 octobre comme ce mur blanc f les marques de la mort sur spectacle de josué dit       p&eacu dans les hautes herbes leonardo rosa passet li jurz, la noit est dernier vers aoi en introduction à dernier vers aoi j’ai donc d’un côté   voici donc la       pass&e  référencem  les premières       sur       apparu station 7 : as-tu vu judas se    si, du nouveau       et       m̵       je le 26 août 1887, depuis cinquième citationne le proche et le lointain ce n’est pas aux choses   pour théa et ses     sur la pente       fleur f tous les feux se sont       au la deuxième édition du pour pierre theunissen la ne faut-il pas vivre comme     un mois sans la fraîcheur et la dans un coin de nice, suite de À perte de vue, la houle des et je vois dans vos   maille 1 :que pour jacqueline moretti, dernier vers aoi zacinto dove giacque il mio       tourne trois (mon souffle au matin       " l’ami michel dernier vers aoi       quinze accoucher baragouiner et nous n’avons rien torna a sorrento ulisse torna station 5 : comment quatre si la mer s’est (ma gorge est une ….omme virginia par la du fond des cours et des des voix percent, racontent       droite il y a des objets qui ont la       le dernier vers aoi en 1958 ben ouvre à sequence 6   le pour le prochain basilic, (la       dans inoubliables, les la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS

Autres litanies du saint nom de Josué

Josué eleison
Cristal eleison
kiri en caleçon
Josué audi nonos
Josué exode et noce
pater de conneries deux
miserere nobis
fil irrédenteur l’ont dit deus
esprit-de-sel deus
sandale trinitas, unus deus
Josué splendide patine
Josué, quand dort Lucie, éternuait
Josué, rex et gloria
Josué, sol justifié
Josué, fils d’une mariée vierge
miserere nobis
Josué amabilis
Josué admirabilis
Josué deus fortis
Josué le pater furieux s’enculit
Josué, magni consili en gelée
Josué, potentissime
Josué patientissime
Josué, obedientissime
Josué, mythe et corde humide
Josué, amateur de castrat
Josué, notre armateur
Josué, dieu des paquets
Josué, auteur à vis
Josué, exemplaire vertu toutes
Josué, zélateur des animateurs
Josué, deus noster
Josué, notre refuge
Josué, père des peaux-pères
Josué, trésor des fidèles
Perds ton gloria, libère nos os
  Josué

   AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette