BRIBES EN LIGNE
   en (ô fleur de courge... il ne reste plus que le madame aux rumeurs f toutes mes  hier, 17  “s’ouvre nous serons toujours ces alocco en patchworck © errer est notre lot, madame, iloec endreit remeint li os pour jean marie quatrième essai de nous viendrons nous masser quand sur vos visages les Être tout entier la flamme il ne sait rien qui ne va       au de mes deux mains     surgi tu le sais bien. luc ne fin première onzième madame chrysalide fileuse tendresses ô mes envols mouans sartoux. traverse de   en grec, morías       au 5) triptyque marocain pour michèle dans un coin de nice, paroles de chamantu les dernières antoine simon 5       cette le 26 août 1887, depuis     tout autour si elle est belle ? je la vie est ce bruissement les installations souvent, madame porte à pour jacky coville guetteurs       la  tu ne renonceras pas.  avec « a la lancinant ô lancinant (josué avait lentement dernier vers aoi rêves de josué, de soie les draps, de soie       fleure aucun hasard si se       au eurydice toujours nue à  de la trajectoire de ce dans le pain brisé son onze sous les cercles c’est la peur qui fait   saint paul trois       l̵       sur le ne faut-il pas vivre comme la terre nous nouvelles mises en "mais qui lit encore le le samedi 26 mars, à 15 accoucher baragouiner on dit qu’agathe       voyage tout mon petit univers en les textes mis en ligne comme c’est deuxième apparition face aux bronzes de miodrag    seule au     les fleurs du       les folie de josuétout est       le (elle entretenait torna a sorrento ulisse torna   (dans le où l’on revient la gaucherie à vivre, s’égarer on ce qui fait tableau : ce et te voici humanité       le       midi à sylvie       la la mort d’un oiseau. antoine simon 24 d’abord l’échange des il avait accepté la force du corps, dernier vers aoi morz est rollant, deus en ad recleimet deu mult après la lecture de ils avaient si longtemps, si encore la couleur, mais cette       descen avez-vous vu effleurer le ciel du bout des il y a tant de saints sur et si tu dois apprendre à madame dans l’ombre des fontelucco, 6 juillet 2000 pour nicolas lavarenne ma elle disposait d’une un tunnel sans fin et, à "ces deux là se tout à fleur d’eaula danse  l’exposition   les œuvres de d’un côté  le "musée et nous n’avons rien ouverture d’une à nous savons tous, ici, que " je suis un écorché vif. pour maxime godard 1 haute nice, le 30 juin 2000 ce qui fascine chez portrait. 1255 : antoine simon 11  si, du nouveau et il parlait ainsi dans la prenez vos casseroles et traquer mais non, mais non, tu m1        au travers de toi je dernier vers aoi       neige pour mireille et philippe       s̵ outre la poursuite de la mise que d’heures ce jour là, je pouvais       et tu f qu’il vienne, le feu je sais, un monde se pour le prochain basilic, (la ce texte se présente vos estes proz e vostre vi.- les amicales aventures       il au programme des actions aux barrières des octrois dernier vers aoi       dans dernier vers aoi j’ai donc du fond des cours et des je suis bien dans       jardin   le 10 décembre le soleil n’est pas       le mult ben i fierent franceis e quand les mots     les provisions premier essai c’est       alla je meurs de soif epuisement de la salle, clers fut li jurz e li     pourquoi dimanche 18 avril 2010 nous n’ayant pas j’oublie souvent et carissimo ulisse,torna a 1.- les rêves de deuxième essai le dans les carnets dont les secrets… à quoi    regardant       magnol il souffle sur les collines       la l’appel tonitruant du     une abeille de       dans merci au printemps des ce va et vient entre       grimpa il existe au moins deux le galop du poème me dans ma gorge l’impression la plus le géographe sait tout   est-ce que sur la toile de renoir, les  dans toutes les rues "et bien, voilà..." dit  les premières       je me antoine simon 31 béatrice machet vient de j’ai changé le références : xavier tous ces charlatans qui       quinze à propos “la le nécessaire non   marcel j’ai en réserve    courant merci à marc alpozzo madame est une torche. elle régine robin, c’est seulement au clers est li jurz et li       sur toi, mésange à passet li jurz, si turnet a a christiane il arriva que       vaches lu le choeur des femmes de nous avancions en bas de je ne saurais dire avec assez lorsqu’on connaît une il faut laisser venir madame si grant dol ai que ne       bonhe  “ne pas       bien je suis imagine que, dans la   se temps de pierres dans ce pays ma mère       au       grappe       apparu  “la signification encore une citation“tu cinquième essai tout c’était une tout en vérifiant   je n’ai jamais    7 artistes et 1 abstraction voir figuration c’est la distance entre à la mémoire de     chant de le temps passe dans la antoine simon 10 la fraîcheur et la   la production       au toute une faune timide veille juste un mot pour annoncer deuxième approche de les routes de ce pays sont ce paysage que tu contemplais quatre si la mer s’est       entre       &ccedi     vers le soir mise en ligne dernier vers aoi je dors d’un sommeil de station 1 : judas     cet arbre que 10 vers la laisse ccxxxii a dix sept ans, je ne savais       sur tromper le néant « pouvez-vous les dessins de martine orsoni nous avons affaire à de       &n chairs à vif paumes pure forme, belle muette, antoine simon 9       "   si vous souhaitez je t’enlace gargouille nu(e), comme son nom marie-hélène c’est un peu comme si,     au couchant       bonheu vous avez       au       pass&e       je me temps de bitume en fusion sur depuis le 20 juillet, bribes ouverture de l’espace pour gilbert     nous 1 la confusion des attelage ii est une œuvre       heureuse ruine, pensait cher bernard certains prétendent     à avant propos la peinture est 1-nous sommes dehors. quelques autres f le feu s’est la deuxième édition du   ces sec erv vre ile petit matin frais. je te c’est ici, me ….omme virginia par la samuelchapitre 16, versets 1       en d’un bout à le passé n’est       en un comme un préliminaire la carles respunt : pour jean-marie simon et sa j’ai ajouté       baie f les rêves de 1) notre-dame au mur violet des voiles de longs cheveux     sur la antoine simon 15 antoine simon 13 merle noir  pour c’est parfois un pays mais jamais on ne ils sortent ainsi alfred… j’aime chez pierre moisissures mousses lichens j’ai parlé "tu sais ce que c’est deuxième essai dire que le livre est une bien sûrla non, björg, il s’appelait j’ai travaillé r.m.a toi le don des cris qui pourquoi yves klein a-t-il a claude b.   comme   (à l’évidence de l’autre troisième essai et carissimo ulisse,torna a les cuivres de la symphonie equitable un besoin sonnerait   voici donc la À l’occasion de comme une suite de ecrire sur grant est la plaigne e large exode, 16, 1-5 toute le lent déferlement pour jean gautheronle cosmos ici. les oiseaux y ont fait       une     [1]        apr&eg l’art c’est la on cheval  référencem la liberté s’imprime à       aujour mille fardeaux, mille je suis occupé ces ainsi va le travail de qui nice, le 18 novembre 2004  “ce travail qui ce jour-là il lui dernier vers aoi         sur même si       rampan de prime abord, il les amants se bientôt, aucune amarre l’homme est  ce mois ci : sub etudiant à vous dites : "un le temps passe si vite,  “... parler une       maquis station 5 : comment       j̵ la rencontre d’une la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS

Agnus dei qui tollis peccata mundi
parque nous Josué
Agnus dei qui tollis peccata mundi
Exode et noce Josué
Agnus dei qui tollis peccata mundi
serre nous la vis, Josué
Josué, audi nonos
Josué, exode et noce
Confiture de mure tibi deus
et in voca bi mur nomenclatur

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette