BRIBES EN LIGNE
pour jean gautheronle cosmos villa arson, nice, du 17 1254 : naissance de certains prétendent la fonction, le recueil de textes a la femme au "pour tes       en mi viene in mentemi ma voix n’est plus que li emperere par sa grant aux barrières des octrois carissimo ulisse,torna a et c’était dans       la "et bien, voilà..." dit quand il voit s’ouvrir,   ces sec erv vre ile       la mieux valait découper Ç’avait été la attention beau (de)lecta lucta   aux george(s) (s est la       soleil merci à marc alpozzo       allong (vois-tu, sancho, je suis antoine simon 2 on a cru à       entre ce je me souviens de il arriva que percey priest lakesur les de soie les draps, de soie       un la vie humble chez les l’erbe del camp, ki       dans       pass&e et encore  dits  “s’ouvre les installations souvent, et il parlait ainsi dans la quand nous rejoignons, en outre la poursuite de la mise dernier vers aoi antoine simon 25       au tendresses ô mes envols martin miguel art et nous lirons deux extraits de   en grec, morías immense est le théâtre et       &eacut patrick joquel vient de pour yves et pierre poher et "tu sais ce que c’est madame est la reine des à cri et à   la production (josué avait lentement j’ai donné, au mois je t’enfourche ma  dernier salut au Être tout entier la flamme des voix percent, racontent pur ceste espee ai dulor e       la etudiant à  tous ces chardonnerets rm : nous sommes en       sabots autre citation carcassonne, le 06 poème pour branches lianes ronces essai de nécrologie, …presque vingt ans plus  les œuvres de effleurer le ciel du bout des dans le pays dont je vous une il faut dire les       deux guetter cette chose 0 false 21 18       &agrav ce jour-là il lui       gentil       fleure un soir à paris au merci au printemps des napolì napolì le samedi 26 mars, à 15 (la numérotation des       ce mult est vassal carles de dernier vers aoi je suis bien dans de prime abord, il clere est la noit e la quel étonnant able comme capable de donner la poésie, à la dernier vers aoi    regardant il était question non “dans le dessin     depuis quand les eaux et les terres au matin du pour philippe la deuxième édition du (ô fleur de courge... tant pis pour eux.     surgi accorde ton désir à ta       les (elle entretenait mise en ligne d’un le numéro exceptionnel de     chambre gardien de phare à vie, au       et tu dans les rêves de la il ne sait rien qui ne va pour andré villers 1) il aurait voulu être mes pensées restent       ce pour max charvolen 1) siglent a fort e nagent e dernier vers aoi       il a propos d’une bientôt, aucune amarre grande lune pourpre dont les  marcel migozzi vient de même si     sur la bribes en ligne a       marche toute trace fait sens. que dans l’innocence des     hélas, légendes de michel dernier vers aoi sainte marie, rien n’est  improbable visage pendu pour martin       assis dernier vers aoi folie de josuétout est j’ai longtemps   que signifie je ne saurais dire avec assez vous avez  pour le dernier jour       dans 0 false 21 18 jamais si entêtanteeurydice la question du récit       ma       fourmi les parents, l’ultime tout mon petit univers en     du faucon       bruyan karles se dort cum hume       force il n’y a pas de plus       juin dans l’effilé de approche d’une ….omme virginia par la pour qui veut se faire une hans freibach : suite de assise par accroc au bord de dernier vers aoi quelque temps plus tard, de   1) cette Éléments -       fleur et voici maintenant quelques à sylvie ajout de fichiers sons dans à propos “la derniers vers sun destre et il fallait aller debout     quand lu le choeur des femmes de où l’on revient       et quand sur vos visages les l’évidence raphaël       b&acir si tu es étudiant en "je me tais. pour taire. libre de lever la tête le corps encaisse comme il le 23 février 1988, il agnus dei qui tollis peccata epuisement de la salle, ce paysage que tu contemplais macles et roulis photo 6       longte       allong dans le patriote du 16 mars c’est le grand onze sous les cercles vous deux, c’est joie et à la bonne avez-vous vu l’ami michel dernier vers aoi préparation des monde imaginal,   encore une macles et roulis photo 3 toi, mésange à edmond, sa grande cher bernard       la la communication est eurydice toujours nue à il y a dans ce pays des voies dentelle : il avait antoine simon 21  mise en ligne du texte mise en ligne       au    en "ah ! mon doux pays, a grant dulur tendrai puis i.- avaler l’art par       "       chaque dernier vers aoi   entrons leonardo rosa ici. les oiseaux y ont fait clers fut li jurz e li  de même que les le 15 mai, à ils sortent se reprendre. creuser son printemps breton, printemps le franchissement des au lecteur voici le premier       montag dernier vers aoi       je me 13) polynésie lancinant ô lancinant exacerbé d’air attelage ii est une œuvre et si tu dois apprendre à temps où les coeurs       avant mougins. décembre traquer       midi       devant ce monde est semé encore une citation“tu  les premières     de rigoles en fontelucco, 6 juillet 2000   je n’ai jamais ce jour là, je pouvais si j’avais de son dans ce pays ma mère  “comment       la iloec endreit remeint li os antoine simon 7  c’était cyclades, iii° dernier vers aoi         d&eacu a la fin il ne resta que  le grand brassage des       st je suis occupé ces  si, du nouveau des voiles de longs cheveux       m̵ rossignolet tu la deuxième essai   un vendredi tous ces charlatans qui la danse de il n’est pire enfer que trois tentatives desesperees       la       ( tout le problème af : j’entends ce 28 février 2002. juste un mot pour annoncer       longte nouvelles mises en       nuage bel équilibre et sa l’homme est       sur le deuxième suite "mais qui lit encore le       au       aux pour maguy giraud et     longtemps sur je crie la rue mue douleur       grimpa     tout autour       vu   adagio   je quatrième essai de du bibelot au babilencore une       & trois (mon souffle au matin dernier vers aoi     le portrait. 1255 : références : xavier "le renard connaît dernier vers aoi depuis le 20 juillet, bribes j’ai travaillé       quand les cuivres de la symphonie       sur et que vous dire des   voici donc la ...et poème pour   dits de samuelchapitre 16, versets 1 temps de pierres dans la elle réalise des    nous « h&eacu "l’art est-il ouverture de l’espace f qu’il vienne, le feu bruno mendonça la pureté de la survie. nul difficile alliage de pas sur coussin d’air mais a christiane la liberté de l’être ils avaient si longtemps, si je ne peins pas avec quoi, nous dirons donc À max charvolen et frères et sixième       le       le ensevelie de silence, attendre. mot terrible.       &agrav iv.- du livre d’artiste tous feux éteints. des d’un côté comme c’est       je d’abord l’échange des antoine simon 20             dans  au travers de toi je onzième ma chair n’est si elle est belle ? je       &agrav dans le respect du cahier des       quinze pas de pluie pour venir madame dans l’ombre des       "   si vous souhaitez dernier vers que mort le proche et le lointain ma mémoire ne peut me la mort d’un oiseau. un jour nous avons dernier vers aoi       au    il  jésus la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS
<- LXXV | LXXVII ->
LXVI

Clefs : Josué , "Je" , langue , voyages

Noble folie de Josué, dite du Blasphème
Je parlent… tais-toi ! Où va ma langue, je vais, et je vais où vont mes pieds. Et si je ne sais pas où ils vont, où elle va, je sais toujours où je les mets. Non, non, pas d’errance. L’erreur, seule, l’erreur ! Pas de marche au hasard… Je parlent, ne réponds pas ! Est-il important de savoir où l’on va ? Est-il donc un but à atteindre –(s’il n’est déjà atteint !)- des lieux à découvrir ? –(à moins qu’on ne les sache !). Je marche émerveillé de ma marche et des lieux connus et de la marche seule et des seuls lieux connus. Rien ne me dévie, ne me dévoie, et je rejette ce que je ne connais pas, en tout cas, je ne m’y lance jamais sans les plus minutieux apprêts. Chemins de traverse, voies parallèles où je vais comme qui rumine et laisse à ses pieds le soin d’aller ! Ah ! la marche ! plaisir d’une perverse inutilité

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette