BRIBES EN LIGNE
de l’autre quand nous rejoignons, en ainsi va le travail de qui de toutes les       chaque la fraîcheur et la pour egidio fiorin des mots f le feu s’est apaches : pour m.b. quand je me heurte fin première merci à marc alpozzo dernier vers aoi il existe au moins deux       la comme ce mur blanc j’ai longtemps on croit souvent que le but   maille 1 :que normalement, la rubrique tu le sais bien. luc ne dernier vers aoi a claude b.   comme   encore une poussées par les vagues       la deux nouveauté,       la f le feu s’est clers est li jurz et li de pareïs li seit la de prime abord, il ce qui fascine chez   six formes de la madame est une torche. elle je suis occupé ces traquer antoine simon 2       et tu jamais je n’aurais dernier vers aoi       au attelage ii est une œuvre chairs à vif paumes chaises, tables, verres, rossignolet tu la l’homme est mougins. décembre de sorte que bientôt       &ccedi seul dans la rue je ris la issent de mer, venent as recleimet deu mult diaphane est le la mastication des quand sur vos visages les le tissu d’acier m1       nice, le 18 novembre 2004 j’ai parlé     chant de       " je ne saurais dire avec assez       la antoine simon 23 0 false 21 18 le recueil de textes         1) cette l’existence n’est franchement, pensait le chef,       m̵ madame dans l’ombre des l’erbe del camp, ki quelque chose       vu on a cru à et la peur, présente alocco en patchworck ©       retour  improbable visage pendu dont les secrets… à quoi je suis bien dans  hors du corps pas carissimo ulisse,torna a    courant les petites fleurs des o tendresses ô mes  dans le livre, le     nous antoine simon 21 paien sunt morz, alquant ecrire les couleurs du monde temps de pierres le franchissement des "mais qui lit encore le comme une suite de la danse de d’un bout à bien sûrla spectacle de josué dit et encore  dits       soleil sauvage et fuyant comme       m̵    si tout au long       je exacerbé d’air se reprendre. creuser son c’est la distance entre pour frédéric leonardo rosa sainte marie, imagine que, dans la un titre : il infuse sa li quens oger cuardise la communication est   que signifie       s̵   pour olivier la vie humble chez les douce est la terre aux yeux "le renard connaît assise par accroc au bord de dans les carnets la vie est dans la vie. se il n’est pire enfer que dessiner les choses banales ce qui fait tableau : ce nous viendrons nous masser accorde ton désir à ta au commencement était antoine simon 12   la baie des anges f le feu est venu,ardeur des   ces sec erv vre ile c’est parfois un pays  “la signification antoine simon 28 dernier vers aoi 10 vers la laisse ccxxxii   pour adèle et f les feux m’ont dans les hautes herbes pour jean gautheronle cosmos   adagio   je bribes en ligne a       les       pour   se         or quando me ne so itu pe ma voix n’est plus que livre grand format en trois       la       la en cet anniversaire, ce qui moi cocon moi momie fuseau c’était une  “s’ouvre     les provisions   pour ma marie-hélène       l̵   dits de dernier vers aoi madame des forêts de de soie les draps, de soie       jardin l’appel tonitruant du       ...mai dernier vers aoi   un temps hors du si, il y a longtemps, les       " peinture de rimes. le texte     rien  ce mois ci : sub dernier vers aoi hans freibach : madame porte à madame, on ne la voit jamais       sur c’est la peur qui fait vous n’avez cliquetis obscène des clere est la noit e la bal kanique c’est dernier vers aoi         bien station 5 : comment réponse de michel       deux ne faut-il pas vivre comme    seule au       la  si, du nouveau pour anne slacik ecrire est    nous la gaucherie à vivre, des conserves ! ainsi fut pétrarque dans a l’aube des apaches, j’ai relu daniel biga, antoine simon 6   en grec, morías que d’heures pour pierre theunissen la journée de dans le patriote du 16 mars dernier vers aoi et si au premier jour il etait-ce le souvenir dernier vers aoi pourquoi yves klein a-t-il bruno mendonça pour raphaël       entre  epître aux tu le saiset je le vois et que vous dire des non, björg,    tu sais deux mille ans nous nous avancions en bas de prenez vos casseroles et 1 au retour au moment il était question non ils sortent la tentation du survol, à mon travail est une   jn 2,1-12 : les amants se les enseignants :  “comment       la autre citation       le       dans l’éclair me dure, suite du blasphème de au seuil de l’atelier à sylvie "tu sais ce que c’est ses mains aussi étaient " je suis un écorché vif. mais non, mais non, tu  un livre écrit antoine simon 19       sur le lourd travail des meules d’ eurydice ou bien de ma chair n’est toute une faune timide veille dernier vers aoi comme un préliminaire la nous dirons donc       nuage il y a tant de saints sur pierre ciel le lent déferlement à cri et à pure forme, belle muette, aucun hasard si se dernier vers aoi       en able comme capable de donner ce texte m’a été a propos de quatre oeuvres de       a propos d’une très malheureux... la littérature de  jésus vous dites : "un iv.- du livre d’artiste dernier vers aoi     vers le soir chercher une sorte de titrer "claude viallat, chaque automne les       ce la terre nous mais jamais on ne toutes sortes de papiers, sur  l’écriture dans le respect du cahier des c’est pour moi le premier violette cachéeton percey priest lakesur les sequence 6   le       enfant quatrième essai de comme c’est       six       dans de tantes herbes el pre la question du récit au programme des actions il y a des objets qui ont la et tout avait dans les carnets  au mois de mars, 1166 le "patriote", dans les horizons de boue, de et te voici humanité cinq madame aux yeux       le       le je me souviens de pour marcel j’arrivais dans les la prédication faite au rayon des surgelés merle noir  pour         j’ai souvent glaciation entre il en est des noms comme du (vois-tu, sancho, je suis l’art c’est la la réserve des bribes macles et roulis photo je n’ai pas dit que le   la production il ne reste plus que le  marcel migozzi vient de je crie la rue mue douleur il faut aller voir c’est la chair pourtant       la  zones gardées de vous êtes un trait gris sur la au labyrinthe des pleursils pour       les pour yves et pierre poher et dernier vers aoi les étourneaux !       le     extraire toi, mésange à le scribe ne retient       reine       allong ce pays que je dis est  tu ne renonceras pas.  mise en ligne du texte ce paysage que tu contemplais       je antoine simon 18 les durand : une       voyage des voiles de longs cheveux ce texte se présente  le "musée deuxième apparition de       &n deuxième approche de  il est des objets sur j’écoute vos       fourr& quand vous serez tout et ces josué avait un rythme ( ce texte a antoine simon 17 premier essai c’est ma mémoire ne peut me r.m.a toi le don des cris qui       le sur l’erbe verte si est mult ben i fierent franceis e face aux bronzes de miodrag vedo la luna vedo le antoine simon 33 patrick joquel vient de a grant dulur tendrai puis je serai toujours attentif à d’abord l’échange des       "       ma     dans la ruela antoine simon 29 quai des chargeurs de       dans       sur agnus dei qui tollis peccata halt sunt li pui e mult halt       cette ….omme virginia par la la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS

TROIS TENTATIVES DESESPEREES DE RECONSTITUTION D’UNE NECROLOGIE DECOUVERTE DANS UNE CORBEILLE A PAPIER

1.- L’état du papier au moment de la découverte
M. Jacques Isa
19 septembre 1919 à
  res
  et du
  gé de mi
  conseiller
  tion de l’Eura
  Directeur Général
  s fonction de conseil
  n (1966-1970), il était
  onoraire des commu
  et trésorier payeur

2.- Tentative de mise à plat
M. Jacques Isab
29 septembre 1919 à uré, N
réservoirs et du 0200 congé
de Mi ingénieur conseiller technique
conion de l’Euran direction ex directeur général
née, industries n (1966-1970) il était iques caoutchoucs
horonoraire de commu fils et câbles électriques et trésorier payeur
bâtiment sérieux

3.- Essai de reconstitution
M. Jacques Isab, le 29 septembre 1919 à Uri (N.), aux réservoirs et dû ol. 200 en congé de mi-ingénieur et conseiller technique au cañon de l’Euran –direction- ex directeur général, né à l’industrie (1966-1970) il était caoutchoutique honoraire de commun. fils de câble électrique et trésorier payeur de bâtiments sérieux.

   AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette