BRIBES EN LIGNE
dans un coin de nice, chaises, tables, verres,   pour adèle et    7 artistes et 1 pour max charvolen 1)     ton "pour tes       chaque sables mes parolesvous       que un nouvel espace est ouvert       m&eacu     hélas,   ces sec erv vre ile       pass&e en 1958 ben ouvre à nous avons affaire à de       entre je t’enfourche ma   on n’est aux george(s) (s est la  tu vois im font chier depuis ce jour, le site madame, vous débusquez je sais, un monde se  née à       sur le le plus insupportable chez tout mon petit univers en et il fallait aller debout   que signifie l’art c’est la  les œuvres de la fraîcheur et la il y a des objets qui ont la 10 vers la laisse ccxxxii       " (la numérotation des dernier vers aoi 1) notre-dame au mur violet   pour le prochain   se       dans       sur il existe au moins deux envoi du bulletin de bribes de proche en proche tous il ne reste plus que le     &nbs et tout avait mi viene in mentemi       il “le pinceau glisse sur les premières       la frères et des quatre archanges que fin première et ces  il y a le la fraîcheur et la antoine simon 18 madame est une torche. elle carles li reis en ad prise sa lorsque martine orsoni en introduction à   encore une des voix percent, racontent madame est toute elle réalise des cinq madame aux yeux pour maguy giraud et dernier vers aoi "l’art est-il toulon, samedi 9       l’existence n’est     de rigoles en fragilité humaine. deuxième apparition de     m2 &nbs essai de nécrologie, un titre : il infuse sa dernier vers aoi dernier vers aoi ils s’étaient dernier vers aoi je désire un nous lirons deux extraits de si elle est belle ? je  l’écriture      & j’entends sonner les références : xavier 0 false 21 18 il pleut. j’ai vu la "nice, nouvel éloge de la i.- avaler l’art par À peine jetés dans le vous êtes souvent je ne sais rien de là, c’est le sable et de mes deux mains       fleure mise en ligne       les la mastication des       &n ecrire sur quelques textes et c’était dans macles et roulis photo 3 ce monde est semé       dans temps de bitume en fusion sur       la il n’était qu’un c’est la distance entre lorsqu’on connaît une       vu   jn 2,1-12 : toujours les lettres : dernier vers aoi cyclades, iii° janvier 2002 .traverse       la il en est des meurtrières. "mais qui lit encore le la liberté s’imprime à a grant dulur tendrai puis    il dernier vers aoi petit matin frais. je te   anatomie du m et le galop du poème me autre citation"voui vous avez       la       une mais jamais on ne on croit souvent que le but (vois-tu, sancho, je suis a la libération, les nos voix  les trois ensembles a supposer quece monde tienne après la lecture de inoubliables, les etait-ce le souvenir dans l’effilé de tous feux éteints. des onzième       au il avait accepté   la production antoine simon 16       voyage rm : nous sommes en au programme des actions deuxième approche de   je n’ai jamais cet article est paru dans le les petites fleurs des deuxième essai me premier essai c’est  pour jean le et voici maintenant quelques     [1]  bien sûrla on peut croire que martine "ces deux là se deux ajouts ces derniers ses mains aussi étaient j’ai ajouté le passé n’est le proche et le lointain je crie la rue mue douleur je reviens sur des quatrième essai de madame est la reine des recleimet deu mult polenta macao grise rm : d’accord sur sous l’occupation dernier vers aoi carissimo ulisse,torna a mon cher pétrarque,       entre le ciel de ce pays est tout dans ce périlleux  ce mois ci : sub mon travail est une le 26 août 1887, depuis "je me tais. pour taire. antoine simon 7 nice, le 18 novembre 2004 le temps passe si vite,       & spectacle de josué dit   ces notes que reste-t-il de la f les feux m’ont   si vous souhaitez passet li jurz, la noit est       quinze raphaël     pourquoi       sur buttati ! guarda&nbs gardien de phare à vie, au giovanni rubino dit le tissu d’acier       au chercher une sorte de       reine pour michèle gazier 1 karles se dort cum hume dernier vers aoi       la pour jean gautheronle cosmos rien n’est plus ardu       object de sorte que bientôt mieux valait découper       su carles respunt : le vieux qui a ma mère, femme parmi l’homme est "si elle est       bien       le i mes doigts se sont ouverts 1 la confusion des dernier vers aoi a propos d’une 1254 : naissance de à bernadette       allong  marcel migozzi vient de il était question non       m̵ mes pensées restent sequence 6   le les installations souvent,       &ccedi granz fut li colps, li dux en juste un       mouett j’ai donné, au mois autre essai d’un à sylvie Ç’avait été la le franchissement des  référencem certains prétendent antoine simon 9 le recueil de textes       " antoine simon 10 et que vous dire des les dernières   nous sommes pas même       soleil sors de mon territoire. fais macles et roulis photo ils sortent l’illusion d’une pour andré       apparu elle ose à peine dans le train premier  on peut passer une vie toute trace fait sens. que       é  au mois de mars, 1166 dernier vers aoi chairs à vif paumes il faut aller voir  de la trajectoire de ce générations dernier vers aoi antoine simon 6 accoucher baragouiner       en quel étonnant antoine simon 13       neige le corps encaisse comme il l’évidence légendes de michel       fourmi des conserves !       &agrav j’ai perdu mon   3   

les       coude  au travers de toi je       &agrav rossignolet tu la et la peur, présente dernier vers aoi       pass&e ici, les choses les plus sous la pression des pour ma       deux   tout est toujours en réponse de michel v.- les amicales aventures du autre petite voix je découvre avant toi la réserve des bribes la vie est ce bruissement   né le 7     son le ciel est clair au travers  avec « a la madame, c’est notre paien sunt morz, alquant   un vendredi deuxième apparition    courant les routes de ce pays sont  “ce travail qui (ma gorge est une       quand aucun hasard si se je ne peins pas avec quoi, les doigts d’ombre de neige que d’heures  mise en ligne du texte la légende fleurie est c’est la chair pourtant intendo... intendo !       le f le feu s’est d’un bout à   le texte suivant a au rayon des surgelés leonardo rosa dans les horizons de boue, de madame des forêts de des quatre archanges que paysage de ta tombe  et pour jean marie comme c’est il y a dans ce pays des voies " je suis un écorché vif. le 15 mai, à au commencement était ce pays que je dis est   (à dernier vers aoi démodocos... Ça a bien un a toi le don des cris qui pour martin ] heureux l’homme un jour nous avons pour jean-louis cantin 1.-       il le texte qui suit est, bien morz est rollant, deus en ad au matin du     faisant la       voyage seul dans la rue je ris la       ma dans le pays dont je vous j’oublie souvent et       la 1) la plupart de ces   dits de pour andré villers 1)       la       rampan antoine simon 21 les dieux s’effacent "la musique, c’est le alocco en patchworck ©       je me pas facile d’ajuster le il s’appelait le pendu     extraire zacinto dove giacque il mio et encore  dits dans l’innocence des antoine simon 28 quand sur vos visages les quelque temps plus tard, de temps où le sang se dernier vers aoi la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS

TROIS TENTATIVES DESESPEREES DE RECONSTITUTION D’UNE NECROLOGIE DECOUVERTE DANS UNE CORBEILLE A PAPIER

1.- L’état du papier au moment de la découverte
M. Jacques Isa
19 septembre 1919 à
  res
  et du
  gé de mi
  conseiller
  tion de l’Eura
  Directeur Général
  s fonction de conseil
  n (1966-1970), il était
  onoraire des commu
  et trésorier payeur

2.- Tentative de mise à plat
M. Jacques Isab
29 septembre 1919 à uré, N
réservoirs et du 0200 congé
de Mi ingénieur conseiller technique
conion de l’Euran direction ex directeur général
née, industries n (1966-1970) il était iques caoutchoucs
horonoraire de commu fils et câbles électriques et trésorier payeur
bâtiment sérieux

3.- Essai de reconstitution
M. Jacques Isab, le 29 septembre 1919 à Uri (N.), aux réservoirs et dû ol. 200 en congé de mi-ingénieur et conseiller technique au cañon de l’Euran –direction- ex directeur général, né à l’industrie (1966-1970) il était caoutchoutique honoraire de commun. fils de câble électrique et trésorier payeur de bâtiments sérieux.

   AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette