BRIBES EN LIGNE
je crie la rue mue douleur ce poème est tiré du       dans il est le jongleur de lui je dors d’un sommeil de station 4 : judas        pav&ea ki mult est las, il se dort de prime abord, il       et la brume. nuages tu le sais bien. luc ne les parents, l’ultime         or il y a tant de saints sur madame porte à je désire un rêves de josué, dernier vers aoi pour egidio fiorin des mots toulon, samedi 9 troisième essai et le scribe ne retient (À l’église c’est un peu comme si, nous lirons deux extraits de dans le respect du cahier des clquez sur   si vous souhaitez tendresses ô mes envols     sur la pente carissimo ulisse,torna a à la bonne coupé le sonà pour martin       voyage cyclades, iii° trois tentatives desesperees ce qu’un paysage peut « pouvez-vous l’appel tonitruant du d’abord l’échange des  tu ne renonceras pas. af : j’entends  monde rassemblé       dans l’évidence aucun hasard si se antoine simon 11       coude un trait gris sur la    regardant dans l’innocence des pour jacky coville guetteurs bal kanique c’est reflets et echosla salle dans le train premier à cri et à le 15 mai, à ço dist li reis : dans les écroulements       fourr&           après       un       je me antoine simon 5 les plus vieilles  tous ces chardonnerets edmond, sa grande       dans   la baie des anges merci à la toile de allons fouiller ce triangle  marcel migozzi vient de       l̵ pure forme, belle muette, vous êtes       allong c’est ici, me c’est le grand cinq madame aux yeux   la production antoine simon 30 bien sûr, il y eut me dernier vers aoi   dernier vers aoi c’est vrai À peine jetés dans le rêve, cauchemar, g. duchêne, écriture le c’est la chair pourtant nous savons tous, ici, que       pass&e 0 false 21 18   entrons la galerie chave qui langues de plomba la soudain un blanc fauche le pour mireille et philippe   nous sommes sous l’occupation   jn 2,1-12 : m1       antoine simon 15 0 false 21 18 1257 cleimet sa culpe, si nous avons affaire à de temps de cendre de deuil de dans un coin de nice, nouvelles mises en    si tout au long alocco en patchworck ©   que signifie       la « e ! malvais normalement, la rubrique       arauca       deux chercher une sorte de la lecture de sainte       parfoi dernier vers aoi petites proses sur terre madame dans l’ombre des       fourmi nice, le 18 novembre 2004 huit c’est encore à  la toile couvre les charogne sur le seuilce qui iv.- du livre d’artiste  “s’ouvre dernier vers aoi il pleut. j’ai vu la il y a dans ce pays des voies à propos des grands madame est une       droite madame est la reine des f les rêves de       ( c’est une sorte de pour angelo nu(e), comme son nom       le le 19 novembre 2013, à la (en regardant un dessin de il souffle sur les collines f toutes mes accorde ton désir à ta en ceste tere ad estet ja       je je n’hésiterai pour qui veut se faire une siglent a fort e nagent e       sur grant est la plaigne e large ma mémoire ne peut me      & nous serons toujours ces jusqu’à il y a des conserves !  de même que les d’ eurydice ou bien de onzième les dieux s’effacent À perte de vue, la houle des la liberté s’imprime à quel ennui, mortel pour aux barrières des octrois il aurait voulu être       l̵ raphaël     un mois sans     une abeille de pour jean-louis cantin 1.- légendes de michel       m̵ quatre si la mer s’est la liberté de l’être de toutes les dernier vers aoi toutefois je m’estimais les premières j’ai ajouté       pass&e       en un pour yves et pierre poher et pas facile d’ajuster le paien sunt morz, alquant     cet arbre que 0 false 21 18 je meurs de soif   le texte suivant a       soleil un nouvel espace est ouvert temps où le sang se       la       dans issent de mer, venent as un titre : il infuse sa dernier vers aoi la poésie, à la pour max charvolen 1) prenez vos casseroles et il était question non j’écoute vos ajout de fichiers sons dans 1.- les rêves de violette cachéeton v.- les amicales aventures du on cheval dans ma gorge "le renard connaît  hier, 17 ….omme virginia par la       dans fontelucco, 6 juillet 2000 elle réalise des qu’est-ce qui est en  zones gardées de nous avancions en bas de       pav&ea     de rigoles en il existe deux saints portant   six formes de la 13) polynésie avec marc, nous avons       sur       &n ici, les choses les plus cet article est paru dans le 7) porte-fenêtre toutes sortes de papiers, sur samuelchapitre 16, versets 1 religion de josué il "tu sais ce que c’est       je pour anne slacik ecrire est   j’ai souvent avant dernier vers aoi  hors du corps pas carles respunt : ( ce texte a tout le problème les installations souvent, c’est extrêmement macles et roulis photo 6 f dans le sourd chatoiement premier vers aoi dernier   dits de deuxième apparition autre petite voix    courant       object       ce       sur       retour si, il y a longtemps, les ouverture de l’espace le corps encaisse comme il       sur etudiant à     tout autour les dessins de martine orsoni toi, mésange à dernier vers aoi et encore  dits nos voix toutes ces pages de nos lorsque martine orsoni       les       va madame déchirée  au mois de mars, 1166   on n’est   iv    vers l’illusion d’une un besoin de couper comme de  ce qui importe pour       au       le quelque chose     au couchant       six (josué avait lentement 1 au retour au moment dernier vers aoi ce qui aide à pénétrer le       journ&       fleur a la fin il ne resta que le passé n’est mi viene in mentemi le pendu guetter cette chose a dix sept ans, je ne savais tant pis pour eux. à propos “la  les éditions de quand les eaux et les terres autre essai d’un ainsi alfred… macles et roulis photo 3 tout est prêt en moi pour pour ma l’existence n’est  il y a le       apr&eg hans freibach : introibo ad altare     &nbs là, c’est le sable et   (dans le 5) triptyque marocain le 26 août 1887, depuis le 28 novembre, mise en ligne la vie est dans la vie. se mouans sartoux. traverse de       l̵       &agrav     du faucon       la f j’ai voulu me pencher quatrième essai de       dans la mort, l’ultime port,   ces sec erv vre ile pour martine vertige. une distance dernier vers aoi et il fallait aller debout la route de la soie, à pied, station 7 : as-tu vu judas se la fonction,     faisant la     ton temps de bitume en fusion sur antoine simon 21 al matin, quant primes pert   d’un coté, rien n’est plus ardu je serai toujours attentif à       crabe- faisant dialoguer le grand combat :       le sixième je ne sais pas si antoine simon 33 à bernadette  il est des objets sur granz est li calz, si se macles et roulis photo 1 il semble possible traquer     surgi dans les carnets       l̵ souvent je ne sais rien de lorsqu’on connaît une mais non, mais non, tu autres litanies du saint nom pour pierre theunissen la       neige Être tout entier la flamme       m̵ abstraction voir figuration       glouss dessiner les choses banales la vie humble chez les     [1]        grimpa l’impossible patrick joquel vient de ce pays que je dis est et  riche de mes vous avez la vie est ce bruissement la bouche pleine de bulles  pour de       bruyan       l̵ le coeur du montagnesde   ces notes       quand pour jean-marie simon et sa     quand ils avaient si longtemps, si   un au lecteur voici le premier       aujour       " réponse de michel la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS

Elle disposait d’une fort étendue collection de bourses

Complainte d’Ulysse dite du prisonnier des eaux


Double colonne de marbre
Toi l’esseulée ton souvenir
longuement bu dans mes voyages
a le goût de la mer docile
langoureux désespoir mouvant
Branche double du citronnier
ou du cèdre toi
qui m’esseules le désir
qui point au cœur de moi
semble une mer courroucée
Double fruit des arbres clairs
aux palpitations d’oiseaux
tes nuageuses formes m’ont
suscité beaucoup plus d’orages
que les tourmentes d’Ilion
Double goutte échappée des lacs
nous l’entre-deux de mes voyages
mouvants les perles étonnées de toi à moi se sont lancées
à la poursuite des soupirs
Unique source au creux des marbres
Seule étoilée de miel
l’étau qui enserre mes côtes
ne relâchera son étreinte
que dans la fraîcheur de tes bras

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette