BRIBES EN LIGNE
zacinto dove giacque il mio nous avons affaire à de dernier vers aoi 10 vers la laisse ccxxxii   1) cette la brume. nuages temps où le sang se je suis bien dans antoine simon 29       la je suis celle qui trompe pour martine, coline et laure entr’els nen at ne pui merci au printemps des j’arrivais dans les       m̵ dernier vers aoi à propos “la le scribe ne retient antoine simon 19   la production pour le prochain basilic, (la o tendresses ô mes (en regardant un dessin de ecrire sur tous feux éteints. des noble folie de josué, glaciation entre       dans pour lee dernier vers aoi marie-hélène martin miguel art et macles et roulis photo 4 (elle entretenait jusqu’à il y a temps de bitume en fusion sur très malheureux...           &nbs       &n merci à la toile de c’est vrai le géographe sait tout       "       pass&e  le grand brassage des li emperere s’est "ah ! mon doux pays, ….omme virginia par la religion de josué il 1254 : naissance de dernier vers aoi ils s’étaient antoine simon 9 li emperere par sa grant antoine simon 16       b&acir  tous ces chardonnerets tout en vérifiant coupé en deux quand rare moment de bonheur,     vers le soir       magnol       dans on trouvera la video descendre à pigalle, se       m&eacu       le pour anne slacik ecrire est s’égarer on   marcel comment entrer dans une af : j’entends diaphane est le mot (ou après la lecture de madame déchirée 1- c’est dans les plus vieilles j’aime chez pierre un jour, vous m’avez légendes de michel histoire de signes . ce jour là, je pouvais le proche et le lointain bal kanique c’est pour raphaël réponse de michel  “comment un titre : il infuse sa       une les enseignants : nous viendrons nous masser lancinant ô lancinant dernier vers aoi       la     les fleurs du    courant m1       deux ajouts ces derniers avant dernier vers aoi "si elle est lorsqu’on connaît une antoine simon 27 derniers 1 au retour au moment un nouvel espace est ouvert n’ayant pas marché ou souk ou deuxième apparition       dans et encore  dits passet li jurz, la noit est pur ceste espee ai dulor e     oued coulant chaises, tables, verres,       parfoi  tu ne renonceras pas. constellations et pour helmut s’ouvre la les lettres ou les chiffres je ne sais pas si  de la trajectoire de ce il souffle sur les collines moisissures mousses lichens fragilité humaine.       pass&e envoi du bulletin de bribes si j’étais un     hélas, ainsi va le travail de qui dernier vers aoi bien sûrla le 23 février 1988, il bernadette griot vient de pour alain borer le 26 imagine que, dans la le bulletin de "bribes dernier vers aoi vos estes proz e vostre a supposer quece monde tienne       s̵     pourquoi clers est li jurz et li madame est une torche. elle station 7 : as-tu vu judas se       jonath  si, du nouveau pour michèle aueret ouverture de l’espace       l̵ à la bonne tes chaussures au bas de il existe deux saints portant       le quant carles oït la deuxième suite seul dans la rue je ris la démodocos... Ça a bien un       je me       o  les œuvres de 7) porte-fenêtre d’abord l’échange des     nous nos voix  tu vois im font chier charogne sur le seuilce qui cher bernard       au     du faucon       baie pas de pluie pour venir la question du récit issent de mer, venent as le glacis de la mort antoine simon 20 ce jour-là il lui le 19 novembre 2013, à la le grand combat : la littérature de   adagio   je       le il y a des objets qui ont la thème principal : avant propos la peinture est il existe au moins deux madame aux rumeurs accorde ton désir à ta sixième j’ai donné, au mois       en un la réserve des bribes quand les mots  “la signification josué avait un rythme li quens oger cuardise frères et passet li jurz, si turnet a dorothée vint au monde au labyrinthe des pleursils "ces deux là se toutes ces pages de nos deuxième apparition de janvier 2002 .traverse dans ma gorge     quand  la lancinante le 26 août 1887, depuis    de femme liseuse  née à raphaËl f les feux m’ont pour martin       sabots autre petite voix onzième j’ai relu daniel biga,     sur la pente  epître aux       sur iv.- du livre d’artiste l’art c’est la la communication est madame dans l’ombre des cinq madame aux yeux deuxième essai       fleur et il fallait aller debout mais jamais on ne deuxième approche de avec marc, nous avons essai de nécrologie, un verre de vin pour tacher un jour nous avons 1) la plupart de ces il est le jongleur de lui sauvage et fuyant comme     de rigoles en  au mois de mars, 1166 ses mains aussi étaient il ne sait rien qui ne va la mort d’un oiseau. quando me ne so itu pe coupé le sonà faisant dialoguer   le texte suivant a violette cachéeton mille fardeaux, mille neuf j’implore en vain pour angelo d’un bout à  improbable visage pendu       dans certains soirs, quand je raphaël laure et pétrarque comme douze (se fait terre se antoine simon 31 ce 28 février 2002. carissimo ulisse,torna a       m̵ approche d’une ( ce texte a poussées par les vagues les amants se  les éditions de exacerbé d’air bel équilibre et sa alocco en patchworck ©   tout est toujours en   d’un coté,       bruyan il en est des noms comme du la vie est ce bruissement guetter cette chose un homme dans la rue se prend       pass&e les installations souvent,       je       la       deux quelques textes dans le train premier il avait accepté À max charvolen et   ciel !!!! a claude b.   comme dernier vers aoi       aujour       l̵ (ma gorge est une « amis rollant, de madame a des odeurs sauvages karles se dort cum hume antoine simon 12 la gaucherie à vivre, dernier vers aoi       object       fourmi     " cet article est paru dimanche 18 avril 2010 nous l’éclair me dure, on croit souvent que le but tu le saiset je le vois       allong  avec « a la       la pour philippe quand les eaux et les terres langues de plomba la dernier vers que mort       journ&   pour théa et ses l’impossible f le feu s’est il aurait voulu être       gentil la deuxième édition du pure forme, belle muette,   un vendredi  ce qui importe pour ce qui aide à pénétrer le     le       sur       " encore une citation“tu introibo ad altare       à       arauca pour daniel farioli poussant       le     rien ajout de fichiers sons dans le plus insupportable chez antoine simon 24 vous dites : "un antoine simon 13 paroles de chamantu "tu sais ce que c’est si elle est belle ? je madame, vous débusquez le 2 juillet cet univers sans       grappe mise en ligne 1) notre-dame au mur violet des voiles de longs cheveux l’une des dernières un trait gris sur la    seule au   pour le prochain       dans f j’ai voulu me pencher  hors du corps pas       coude toutefois je m’estimais clere est la noit e la allons fouiller ce triangle il arriva que je n’ai pas dit que le     au couchant temps de pierres dans la   est-ce que écrirecomme on se pas même le nécessaire non       juin  “ne pas d’ eurydice ou bien de c’est le grand la tentation du survol, à   en grec, morías rien n’est plus ardu       un pour gilbert il était question non nous dirons donc       st     &nbs  on peut passer une vie       su ce texte se présente au commencement était on peut croire que martine la danse de 0 false 21 18       object suite du blasphème de madame des forêts de la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS
<- LXXXVII | LXXXIX ->
LXXXVIII

Clefs : Dieu , Josué , "Je"

De la manifestation

C’était encore une lubie de Dieu de répéter à Josué qu’il était temps non de parler mais d’agir, qu’il fallait prendre au sérieux toutes ces questions de passage ; Dieu était ainsi : autant il était l’essence même de la permanence (dire "il était" suffirait d’ailleurs à rendre compte de sa pérennité) autant les transformations le fascinaient, les transitions, les ponctuations l’obsédaient, il avait la passion des métamorphoses, et il ne se révélait jamais tant que lorsqu’il lui fallait signifier, annoncer, prévoir, rappeler, désigner ou mettre en évidence un changement d’état, non qu’il apparût en quelque façon : bien que la chose ne lui eût pas été impossible (en tout cas il est tout à fait impossible de penser que quoi que ce soit pût faire échec à son pouvoir) il avait dédaigné de paraître, mais avait un goût inné pour se manifester. En quoi, somme toute, il était Sagesse et Prudence, car, de même qu’il ne se fût jamais arrêté de courir, de même, qu’en fait, il ne cessait jamais de parler, il eût forcément toujours été autre s’il l’était une seule fois devenu. Ce n’est qu’avec plus de violence inattendue qu’il se manifestait ce qui en fait était encore parole, sa parole... Josué - quant à lui- écoutait et la lassitude le saisissait. "Ne comprends-tu pas, Dieu, murmurait- il, que je ne suis que passage., mouvance ou incertitude comme il te plaira, pure incertitude, pas même une alternance, un ruscellar dell’acqua , déséquilibre, déséquilibre, vois-tu, et hors de tout donc ...
  Je suis le roc

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette