BRIBES EN LIGNE
      é       longte  l’écriture carissimo ulisse,torna a autre petite voix       m̵ le "patriote",     l’é ce texte m’a été raphaël onze sous les cercles sur l’erbe verte si est   au milieu de dernier vers aoi du bibelot au babilencore une f j’ai voulu me pencher dentelle : il avait de soie les draps, de soie dans l’innocence des l’art n’existe pas facile d’ajuster le       retour al matin, quant primes pert station 7 : as-tu vu judas se o tendresses ô mes je t’enlace gargouille dernier vers aoi ço dist li reis : cinq madame aux yeux ouverture de l’espace   en grec, morías nous savons tous, ici, que ma voix n’est plus que       le j’ai perdu mon cet article est paru       quand       la  les premières sequence 6   le epuisement de la salle, antoine simon 23 montagnesde       banlie suite du blasphème de   iv    vers je meurs de soif depuis le 20 juillet, bribes on dit qu’agathe pour martin béatrice machet vient de   maille 1 :que       dans antoine simon 27 ce monde est semé       les 0 false 21 18 vous dites : "un dans les carnets la vie est dans la vie. se  si, du nouveau   que signifie  martin miguel vient …presque vingt ans plus rossignolet tu la temps de bitume en fusion sur       ( deux nouveauté, mouans sartoux. traverse de de la station 4 : judas        pass&e       gentil ma chair n’est et si au premier jour il la vie humble chez les À max charvolen et clers fut li jurz e li le géographe sait tout nous serons toujours ces ce n’est pas aux choses jusqu’à il y a un soir à paris au petites proses sur terre art jonction semble enfin  pour le dernier jour ainsi va le travail de qui iv.- du livre d’artiste là, c’est le sable et     sur la pente les grands nous dirons donc       sur         &n pour martine morz est rollant, deus en ad       m&eacu pour raphaël       sur et je vois dans vos archipel shopping, la mult est vassal carles de deuxième apparition saluer d’abord les plus rien n’est plus ardu       apr&eg m1       nous avons affaire à de       &agrav frères et       la   l’oeuvre vit son       dans   anatomie du m et et il parlait ainsi dans la la communication est  ce mois ci : sub des conserves ! si j’étais un derniers je ne saurais dire avec assez antoine simon 20 granz est li calz, si se dernier vers aoi zacinto dove giacque il mio       grappe tromper le néant au commencement était ecrire les couleurs du monde nouvelles mises en il existe deux saints portant   jn 2,1-12 : toujours les lettres : « amis rollant, de premier essai c’est mon cher pétrarque, ce texte se présente la gaucherie à vivre, dans un coin de nice, f toutes mes pour pierre theunissen la poème pour       je me  il est des objets sur       montag "la musique, c’est le       je je suis celle qui trompe des voix percent, racontent       en je serai toujours attentif à mise en ligne d’un     après antoine simon 5 1-nous sommes dehors. portrait. 1255 : dernier vers aoi difficile alliage de derniers vers sun destre moi cocon moi momie fuseau entr’els nen at ne pui   ciel !!!! mieux valait découper titrer "claude viallat, chaque automne les couleur qui ne masque pas la terre a souvent tremblé (dans mon ventre pousse une très saintes litanies       pav&ea dernier vers aoi       j̵ la bouche pure souffrance napolì napolì aux barrières des octrois       dans la galerie chave qui  dernières mises pourquoi yves klein a-t-il arbre épanoui au ciel légendes de michel dernier vers aoi seul dans la rue je ris la       vaches il souffle sur les collines dernier vers s’il clquez sur je n’hésiterai quand les mots jamais je n’aurais pas de pluie pour venir soudain un blanc fauche le toutefois je m’estimais quatre si la mer s’est  dernier salut au les plus vieilles la mort d’un oiseau. madame, vous débusquez       dans       pass&e  “ce travail qui       embarq ce va et vient entre       reine "si elle est le grand combat : livre grand format en trois       dans raphaël lorsque martine orsoni clers est li jurz et li a la fin il ne resta que rimbaud a donc 13) polynésie nice, le 8 octobre « pouvez-vous ki mult est las, il se dort     ton elle disposait d’une li quens oger cuardise af : j’entends pour helmut les installations souvent,       un il y a tant de saints sur dernier vers aoi À max charvolen et martin       chaque       la carles respunt : quel étonnant       la certains soirs, quand je giovanni rubino dit quand il voit s’ouvrir,       voyage  “comment et la peur, présente       en un    en equitable un besoin sonnerait a propos d’une       &agrav un jour, vous m’avez tout en travaillant sur les  dans le livre, le ils sortent       fourr& bribes en ligne a  le livre, avec dernier vers aoi a la femme au outre la poursuite de la mise je suis bien dans a propos de quatre oeuvres de la légende fleurie est (ma gorge est une nous avancions en bas de     son       fleure    courant À peine jetés dans le on peut croire que martine deuxième c’est extrêmement langues de plomba la je ne sais pas si dessiner les choses banales il n’est pire enfer que   la production la terre nous quando me ne so itu pe       s̵ décembre 2001. pour ma autre essai d’un cinquième essai tout l’ami michel encore une citation“tu   nous sommes v.- les amicales aventures du paysage de ta tombe  et       les journée de voici des œuvres qui, le un trait gris sur la antoine simon 33 madame aux rumeurs  “la signification Être tout entier la flamme voile de nuità la       sur abu zayd me déplait. pas j’arrivais dans les       le je reviens sur des       dans pour frédéric d’abord l’échange des  au travers de toi je pour max charvolen 1)  née à     pluie du   né le 7 i.- avaler l’art par       la antoine simon 12 il en est des noms comme du il y a dans ce pays des voies rien n’est       pav&ea pour jacky coville guetteurs noble folie de josué, trois (mon souffle au matin dans le respect du cahier des la vie est ce bruissement l’heure de la régine robin, c’est pour moi le premier antoine simon 21 mais jamais on ne cher bernard bien sûrla il en est des meurtrières. dans ma gorge cette machine entre mes  “ne pas j’ai donné, au mois au rayon des surgelés j’oublie souvent et antoine simon 26 le 23 février 1988, il que d’heures diaphane est le mot (ou laure et pétrarque comme       ce chaises, tables, verres, rare moment de bonheur,     de rigoles en thème principal : antoine simon 31 tout le problème l’homme est     les provisions 0 false 21 18         quinze dernier vers aoi la force du corps, tandis que dans la grande la chaude caresse de patrick joquel vient de 1254 : naissance de monde imaginal, c’est ici, me d’un côté histoire de signes .       l̵       alla       ton assise par accroc au bord de face aux bronzes de miodrag dernier vers aoi mougins. décembre pour daniel farioli poussant les textes mis en ligne la musique est le parfum de       fourmi les plus terribles elle réalise des       magnol       jonath       jardin onzième       allong       &agrav       &agrav       neige tu le saiset je le vois on préparait dernier vers aoi         je me pierre ciel s’ouvre la il pleut. j’ai vu la le recueil de textes nice, le 30 juin 2000 percey priest lakesur les macles et roulis photo 6       au troisième essai et la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS
<- LXXXVII | LXXXIX ->
LXXXVIII

Clefs : Dieu , Josué , "Je"

De la manifestation

C’était encore une lubie de Dieu de répéter à Josué qu’il était temps non de parler mais d’agir, qu’il fallait prendre au sérieux toutes ces questions de passage ; Dieu était ainsi : autant il était l’essence même de la permanence (dire "il était" suffirait d’ailleurs à rendre compte de sa pérennité) autant les transformations le fascinaient, les transitions, les ponctuations l’obsédaient, il avait la passion des métamorphoses, et il ne se révélait jamais tant que lorsqu’il lui fallait signifier, annoncer, prévoir, rappeler, désigner ou mettre en évidence un changement d’état, non qu’il apparût en quelque façon : bien que la chose ne lui eût pas été impossible (en tout cas il est tout à fait impossible de penser que quoi que ce soit pût faire échec à son pouvoir) il avait dédaigné de paraître, mais avait un goût inné pour se manifester. En quoi, somme toute, il était Sagesse et Prudence, car, de même qu’il ne se fût jamais arrêté de courir, de même, qu’en fait, il ne cessait jamais de parler, il eût forcément toujours été autre s’il l’était une seule fois devenu. Ce n’est qu’avec plus de violence inattendue qu’il se manifestait ce qui en fait était encore parole, sa parole... Josué - quant à lui- écoutait et la lassitude le saisissait. "Ne comprends-tu pas, Dieu, murmurait- il, que je ne suis que passage., mouvance ou incertitude comme il te plaira, pure incertitude, pas même une alternance, un ruscellar dell’acqua , déséquilibre, déséquilibre, vois-tu, et hors de tout donc ...
  Je suis le roc

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette