BRIBES EN LIGNE
f dans le sourd chatoiement  pour le dernier jour   maille 1 :que       &n merci au printemps des très malheureux... encore la couleur, mais cette carles li reis en ad prise sa c’était une vous avez edmond, sa grande cher bernard il est le jongleur de lui le texte qui suit est, bien le grand combat : karles se dort cum hume attelage ii est une œuvre dernier vers aoi sauvage et fuyant comme samuelchapitre 16, versets 1 peinture de rimes. le texte ce qui fait tableau : ce la terre nous il n’est pire enfer que tu le sais bien. luc ne tandis que dans la grande       vu agnus dei qui tollis peccata       mouett       en un   entrons genre des motsmauvais genre voici des œuvres qui, le dans un coin de nice,       allong au programme des actions ses mains aussi étaient  dernier salut au       crabe- dans les hautes herbes aucun hasard si se napolì napolì  le livre, avec madame est toute aux barrières des octrois mais non, mais non, tu   pour le prochain de toutes les       m̵       fourr& 1257 cleimet sa culpe, si d’un bout à       sur j’oublie souvent et       voyage tous feux éteints. des leonardo rosa dans les carnets dernier vers aoi       object bientôt, aucune amarre onze sous les cercles je rêve aux gorges la vie humble chez les madame porte à béatrice machet vient de       ...mai exode, 16, 1-5 toute       le       apr&eg madame chrysalide fileuse     après     " dont les secrets… à quoi comme ce mur blanc l’évidence       au       pav&ea       je me rêve, cauchemar, sixième les enseignants : paroles de chamantu et nous n’avons rien quai des chargeurs de moi cocon moi momie fuseau  “ne pas pour andré       b&acir que d’heures   voici donc la dernier vers aoi antoine simon 21 je crie la rue mue douleur diaphane est le mot (ou    7 artistes et 1 7) porte-fenêtre       enfant j’écoute vos antoine simon 31 pour jacky coville guetteurs cinq madame aux yeux effleurer le ciel du bout des une il faut dire les mult est vassal carles de quelques autres jamais je n’aurais       &n il faut laisser venir madame lancinant ô lancinant       je me un trait gris sur la antoine simon 20 recleimet deu mult huit c’est encore à j’ai donc pour nicolas lavarenne ma mise en ligne nos voix       ruelle morz est rollant, deus en ad       st marché ou souk ou a la femme au la liberté s’imprime à dernier vers aoi g. duchêne, écriture le quelque temps plus tard, de     une abeille de la route de la soie, à pied, l’ami michel antoine simon 28       pour en introduction à ce texte se présente  “s’ouvre c’est la distance entre la rencontre d’une       tourne l’attente, le fruit    courant       sur       quand quel étonnant la lecture de sainte qu’est-ce qui est en a ma mère, femme parmi et il parlait ainsi dans la le 15 mai, à macles et roulis photo 0 false 21 18 « amis rollant, de       l̵ et que dire de la grâce madame a des odeurs sauvages         maquis ici, les choses les plus       dans       à de mes deux mains de sorte que bientôt dans ce périlleux dans le train premier la danse de le 28 novembre, mise en ligne f les rêves de reprise du site avec la       les ki mult est las, il se dort zacinto dove giacque il mio  si, du nouveau       cerisi temps de bitume en fusion sur       cette écrirecomme on se       chaque se reprendre. creuser son il ne sait rien qui ne va première macles et roulis photo 6         or     double je dors d’un sommeil de Ç’avait été la    si tout au long       dans rien n’est plus ardu quand c’est le vent qui iloec endreit remeint li os je suis bien dans avant dernier vers aoi assise par accroc au bord de     extraire le 26 août 1887, depuis antoine simon 32 "l’art est-il quatrième essai rares deuxième apparition de rien n’est « e ! malvais elle réalise des pour qui veut se faire une se placer sous le signe de       le  c’était et la peur, présente       dans la vie est ce bruissement       dans halt sunt li pui e mult halt    il au commencement était les textes mis en ligne (ma gorge est une montagnesde la galerie chave qui ma voix n’est plus que       une bien sûr, il y eut non... non... je vous assure, quand nous rejoignons, en     le     du faucon preambule – ut pictura un besoin de couper comme de autres litanies du saint nom       pav&ea tout est prêt en moi pour       midi et si au premier jour il certains prétendent       le merci à la toile de un soir à paris au c’est le grand face aux bronzes de miodrag du fond des cours et des je déambule et suis antoine simon 3       pass&e je ne saurais dire avec assez violette cachéeton   jn 2,1-12 : il en est des noms comme du ne pas négocier ne pour alain borer le 26 il semble possible ajout de fichiers sons dans on dit qu’agathe   la production bribes en ligne a comment entrer dans une la communication est     hélas, et voici maintenant quelques siglent a fort e nagent e le ciel est clair au travers     longtemps sur je serai toujours attentif à       la       dans  de même que les 1 la confusion des   tout est toujours en sequence 6   le j’arrivais dans les    de femme liseuse  pour jean le ...et poème pour à cri et à et…  dits de paien sunt morz, alquant       dans attendre. mot terrible. pour gilbert mouans sartoux. traverse de tout en travaillant sur les antoine simon 11 j’ai parlé l’homme est voile de nuità la pour raphaël   anatomie du m et antoine simon 16       et equitable un besoin sonnerait a toi le don des cris qui on trouvera la video a claude b.   comme je n’hésiterai le temps passe si vite, nous savons tous, ici, que dernier vers aoi hans freibach : que reste-t-il de la nice, le 18 novembre 2004       un 10 vers la laisse ccxxxii janvier 2002 .traverse josué avait un rythme constellations et pour frédéric       reine pour martine, coline et laure un titre : il infuse sa       s̵       " pour maxime godard 1 haute dernier vers aoi         la la réserve des bribes inoubliables, les   pour théa et ses antoine simon 24 la brume. nuages granz est li calz, si se le coeur du deuxième approche de antoine simon 5 deux nouveauté, quand vous serez tout les oiseaux s’ouvrent dans le monde de cette l’art c’est la il arriva que       il       object cette machine entre mes au matin du raphaël six de l’espace urbain, deuxième suite macles et roulis photo 3 le vieux qui rm : nous sommes en       soleil sous la pression des et combien sculpter l’air : ainsi alfred… derniers vers sun destre dernier vers aoi  née à jamais si entêtanteeurydice f les feux m’ont au rayon des surgelés la bouche pleine de bulles     sur la la question du récit fin première après la lecture de on préparait pour jean gautheronle cosmos carcassonne, le 06 où l’on revient des quatre archanges que sables mes parolesvous quand les eaux et les terres il n’y a pas de plus entr’els nen at ne pui pour julius baltazar 1 le rêves de josué,       l̵ "pour tes voudrais je vous r.m.a toi le don des cris qui       m&eacu de soie les draps, de soie       la       fleur le 19 novembre 2013, à la seins isabelle boizard 2005       ce ils sortent     [1]  reflets et echosla salle la vie est dans la vie. se "tu sais ce que c’est f le feu est venu,ardeur des " je suis un écorché vif. je t’enfourche ma l’erbe del camp, ki "ah ! mon doux pays,       &agrav     sur la pente  au travers de toi je eurydice toujours nue à carles respunt : temps de cendre de deuil de mougins. décembre générations antoine simon 6 un nouvel espace est ouvert 1-nous sommes dehors. dans les horizons de boue, de la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS

GIF - 58.9 ko

 

Que signifie cela Monsieur, P.T. originaire de la banlieue

parisienne

Monsieur est mort
  est mort
  

 

Que signifie

 

  monsieur  tu es belle ma bien aimée
  derrière tes masques
  et rien de Rome en Rome n’aperçois
  originaire de la banlieue
  FLECTAMUS GENUA A
  était entré à la rédaction
  entre les deux guerres

ed io vado all’osteria per trovar padron miglior

  mes gages mes gages
  tes yeux sont des colombes derrière

 

  que signifient ces choses

au fond d’un bordel de Shangaï
paatrem omnipotentem
Factorem coeli et terrae  demanda-t-il
visibilium ooomnîum
et invisibiliium



  LEVAATE

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette