BRIBES EN LIGNE
(ma gorge est une autre citation"voui       dans la liberté s’imprime à madame porte à souvent je ne sais rien de pour jean-marie simon et sa accorde ton désir à ta toulon, samedi 9 attendre. mot terrible.   pour théa et ses spectacle de josué dit     tout autour       object       neige la littérature de quatrième essai rares en 1958 ben ouvre à antoine simon 3 ensevelie de silence, la vie est dans la vie. se six de l’espace urbain, de sorte que bientôt pour yves et pierre poher et au rayon des surgelés bernadette griot vient de il tente de déchiffrer, le geste de l’ancienne,       ton suite de       deux pour michèle gazier 1)       les pour qui veut se faire une       soleil ço dist li reis : reflets et echosla salle il aurait voulu être dans ce périlleux couleur qui ne masque pas       dans moi cocon moi momie fuseau il faut laisser venir madame m1             la c’est ici, me dernier vers aoi folie de josuétout est temps de bitume en fusion sur       quinze il faut aller voir     surgi je m’étonne toujours de la  de même que les  née à « h&eacu ce qui aide à pénétrer le je reviens sur des trois (mon souffle au matin       sur ce texte m’a été   adagio   je un trait gris sur la je rêve aux gorges l’une des dernières ce va et vient entre     son o tendresses ô mes   en grec, morías       p&eacu macles et roulis photo 3 granz fut li colps, li dux en dernier vers aoi       neige       descen       sur le       en deux ajouts ces derniers ce qui fascine chez rossignolet tu la "ces deux là se percey priest lakesur les "le renard connaît sables mes parolesvous ce un titre : il infuse sa ecrire sur       longte macles et roulis photo 6 attendre. mot terrible. une il faut dire les pas même on préparait halt sunt li pui e mult halt la terre nous dans le pain brisé son le franchissement des  référencem le soleil n’est pas lentement, josué le 26 août 1887, depuis avant dernier vers aoi       gentil violette cachéeton le texte qui suit est, bien antoine simon 19 normalement, la rubrique       je janvier 2002 .traverse l’évidence macles et roulis photo 4 inoubliables, les     pluie du       d&eacu il y a dans ce pays des voies       aux dernier vers s’il       voyage  hors du corps pas nice, le 30 juin 2000  dernières mises toujours les lettres : de pareïs li seit la si j’avais de son     sur la c’est parfois un pays temps de pierres et je vois dans vos constellations et  si, du nouveau       é tous feux éteints. des un nouvel espace est ouvert si grant dol ai que ne       " jouer sur tous les tableaux la rencontre d’une douze (se fait terre se exacerbé d’air hans freibach : au lecteur voici le premier peinture de rimes. le texte la deuxième édition du       l̵ madame, c’est notre il ne reste plus que le et tout avait petites proses sur terre tout mon petit univers en     &nbs antoine simon 32     chant de josué avait un rythme 1 la confusion des travail de tissage, dans l’attente, le fruit est-ce parce que, petit, on si j’étais un temps où le sang se f qu’il vienne, le feu que d’heures la légende fleurie est se reprendre. creuser son il est le jongleur de lui effleurer le ciel du bout des je t’enfourche ma       coude et si tu dois apprendre à le 19 novembre 2013, à la dernier vers aoi normal 0 21 false fal le temps passe dans la glaciation entre essai de nécrologie, antoine simon 13    seule au les enseignants : avez-vous vu pur ceste espee ai dulor e  tu ne renonceras pas. de profondes glaouis pour andré villers 1)       l̵ il avait accepté cliquetis obscène des       je me à sylvie     ton recleimet deu mult  “la signification       au je t’enlace gargouille abu zayd me déplait. pas bel équilibre et sa s’égarer on antoine simon 11 mieux valait découper   je n’ai jamais pour helmut lorsque martine orsoni à la bonne       au et il parlait ainsi dans la bal kanique c’est       &agrav cyclades, iii° nos voix dernier vers aoi lu le choeur des femmes de madame a des odeurs sauvages chaises, tables, verres,       st       un   voici donc la voici des œuvres qui, le suite du blasphème de soudain un blanc fauche le À l’occasion de je crie la rue mue douleur deuxième essai le encore la couleur, mais cette toutes ces pages de nos vedo la luna vedo le       baie antoine simon 24 onzième  epître aux un besoin de couper comme de  monde rassemblé le galop du poème me pluies et bruines, ajout de fichiers sons dans un jour nous avons libre de lever la tête       la pour jean gautheronle cosmos autre petite voix tendresses ô mes envols tu le saiset je le vois   six formes de la antoine simon 10 pour le prochain basilic, (la ici. les oiseaux y ont fait "tu sais ce que c’est   entrons quelques autres sous la pression des réponse de michel mesdames, messieurs, veuillez       s̵ et…  dits de pour michèle gazier 1 j’écoute vos  on peut passer une vie       maquis pas de pluie pour venir patrick joquel vient de pour martine, coline et laure la terre a souvent tremblé toi, mésange à (ô fleur de courge... frères et vous avez       entre toutefois je m’estimais       ce dimanche 18 avril 2010 nous entr’els nen at ne pui encore une citation“tu certains prétendent     à et que vous dire des   (à  hier, 17 quel ennui, mortel pour je n’ai pas dit que le les plus terribles       quand dernier vers aoi ses mains aussi étaient     longtemps sur et il fallait aller debout tout est possible pour qui dentelle : il avait mult est vassal carles de ce 28 février 2002. li emperere par sa grant l’instant criblé au commencement était carissimo ulisse,torna a maintenant il connaît le antoine simon 29 cinq madame aux yeux qu’est-ce qui est en passet li jurz, si turnet a  je signerai mon pour robert a la libération, les dont les secrets… à quoi dans l’innocence des al matin, quant primes pert langues de plomba la sculpter l’air : pour mes enfants laure et j’ai perdu mon       le les grands  “... parler une troisième essai À max charvolen et       le   pour le prochain dernier vers aoi       le antoine simon 23 de l’autre carcassonne, le 06       en un de prime abord, il       juin ce monde est semé de mes deux mains     extraire pour mireille et philippe marché ou souk ou tout à fleur d’eaula danse dans les carnets certains soirs, quand je j’ai donné, au mois tout en vérifiant quand les mots   le texte suivant a  les trois ensembles       apparu tout en travaillant sur les marcel alocco a a toi le don des cris qui f tous les feux se sont ils avaient si longtemps, si       le nécrologie le géographe sait tout les doigts d’ombre de neige "mais qui lit encore le       devant pure forme, belle muette, elle disposait d’une préparation des       &agrav le coquillage contre       entre j’aime chez pierre       six       au   si vous souhaitez les lettres ou les chiffres       dans       la  tu vois im font chier       &n sequence 6   le c’est vrai un soir à paris au pour mon épouse nicole     chambre v.- les amicales aventures du       à dans ma gorge il y a des objets qui ont la la bouche pleine de bulles         &n assise par accroc au bord de       ...mai « amis rollant, de il arriva que sur l’erbe verte si est 13) polynésie       soleil  il y a le       dans       ( "ah ! mon doux pays,     quand "et bien, voilà..." dit       midi       bien premier vers aoi dernier la cité de la musique       de la       sur "l’art est-il la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES DANS LE NID DE L’AIGLE > VOLUME 5
<- CXLVIII | CL ->
CXLIX

Première publication : 17 décembre 2008

Clefs : Josué , Ulysse , spectacle


Heureuse Ruine, pensait Josuée, elle a donné au fond de scène, quand Apollon s’engloutit dans la nuit, les dimensions du Kirphis. Une fois installé l’apaisement incertain des hommes, on peut croire que l’on entend le Pleistos couler ; sa voix se fraie un chemin dans la symphonie tenace des animaux nocturnes et montent les constellations au dessus de l’installation de métal. Ses griffes accrochent, avec des lambeaux de nuit, la confusion des rumeurs qui viennent battre les pierres désunies du theâtre. Se lèvent les silhouettes amassées par le temps dans ses replis de poussière. « Dis, dis, c’est quoi ça ça veut di di dire quoi ça ? »-« Ça quoi, ça ? »-« Dans le programme, ça attend ça attend ça veut quoi ? ; »-« Quoi ? »-« Ecrit ça, c’est écrit comme ça, c’est, attend, écrit comme ç... écoute... c’est, écoute « Diaphane est le mot. » ça veut dire quoi ? »-« Di. Di. Diaphane on le dit. Ou... c’est pas translucide ? »-« Mais ça ça a ça veut dire quoi ? » On le dit le croit peine à le croire. On aimerait on aim. On aimerait ce serait. Ah ! Ah ! Si on pouvait le croire que diaphane que passé le mot à travers le ssss. Le ssenss. Ce serait si ce serait si. Sensé ce serait. Diaphane. Dia. Et comme Me voici ici assis au bord du. Le centre du monde est là. Je leur ai dit : « Ne vous rendez pas seulement sensibles aux voix, aux gestes, aux mouvements, mais aussi à la nuit, aux voix animales, aux soupirs des pierres ». C’est le nombril on disait le nombr. Delphes nombril ruine du cordon qui lie nous lie à la mère à la terre au soufre à Python. Et encore « Entendez les voix tues tombées des millénaires durant sur le sol de Delphes, puis sur la terre qui a recouvert le sol. Tombées sur la terre battue des cuisines, des chambres, des bergeries, des étables, avec les douleurs et le sang. Elles ont traversé la couche de terre sont allées se mêler sur le sol du sanctuaire à la voix oubliée de la Pythie au mot diaphane”. Diaphane comme c’est si. Vous avez dit changement de décor ? Non. Juste le temps d’un clignement d’œil. Un maigre déplacement du regard, à peine l’ombre d’un cil tremblé, à peine entre le mot et le ciel entre un nombril et l’autre entre diaphane et Delphes entre Python et Apollon entre terre et soleil entre en bas et en haut entre jour et nuit. Diaphane brume diaphane est le mot. Le nombril. La ruine. moi, l’abandonné de toutes les mers, le balloté, l’enchaîné, le déplacé, moi la proie, mais moi prince de mes pierres de mes rocailles, de mes chèvres de mes terres moi l’homme à l’arc bandé bandant tuant moi le massacreur de l’imposture moi l’imposteur.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette