BRIBES EN LIGNE
madame, on ne la voit jamais décembre 2001. pour helmut dernier vers aoi on trouvera la video       ruelle rare moment de bonheur, petites proses sur terre     [1]        je me quel étonnant     longtemps sur il en est des meurtrières. 1- c’est dans       embarq la vie est ce bruissement "mais qui lit encore le "pour tes issent de mer, venent as       descen pour yves et pierre poher et pour julius baltazar 1 le iloec endreit remeint li os antoine simon 7  tu vois im font chier   ciel !!!! lentement, josué jouer sur tous les tableaux       voyage  il y a le sur l’erbe verte si est envoi du bulletin de bribes vertige. une distance mult ben i fierent franceis e et c’était dans je me souviens de       l̵ se placer sous le signe de recleimet deu mult on a cru à     du faucon le soleil n’est pas     les fleurs du pour ma       force       quand carles li reis en ad prise sa ma voix n’est plus que non... non... je vous assure,   tout est toujours en       grappe quand il voit s’ouvrir, quand nous rejoignons, en pour qui veut se faire une 1254 : naissance de       vu vi.- les amicales aventures karles se dort cum hume       p&eacu attelage ii est une œuvre       baie carles respunt : premier essai c’est troisième essai       (       &n on cheval l’attente, le fruit huit c’est encore à   encore une il existe au moins deux vos estes proz e vostre a christiane       je dernier vers aoi       maquis (la numérotation des tu le saiset je le vois ici. les oiseaux y ont fait genre des motsmauvais genre       "  de la trajectoire de ce dernier vers aoi       un   3   

les dernier vers aoi morz est rollant, deus en ad   un les dieux s’effacent   tu le sais bien. luc ne deuxième essai       grimpa "tu sais ce que c’est a dix sept ans, je ne savais chercher une sorte de temps de bitume en fusion sur maintenant il connaît le antoine simon 24 d’un côté o tendresses ô mes merci à marc alpozzo   jn 2,1-12 :       le pour michèle tendresse du mondesi peu de mult est vassal carles de l’appel tonitruant du les étourneaux ! tout le problème pour raphaël dernier vers aoi descendre à pigalle, se dire que le livre est une 1 au retour au moment je n’ai pas dit que le autre citation moi cocon moi momie fuseau     pourquoi  “ne pas dans les hautes herbes carcassonne, le 06 onze sous les cercles le 28 novembre, mise en ligne beaucoup de merveilles abu zayd me déplait. pas       l̵ ainsi fut pétrarque dans temps de cendre de deuil de pour jean marie seul dans la rue je ris la sors de mon territoire. fais thème principal : vous avez pas facile d’ajuster le le grand combat : je m’étonne toujours de la fragilité humaine.       l̵ violette cachéeton apaches :       &agrav l’art c’est la le corps encaisse comme il madame, c’est notre les avenues de ce pays le 26 août 1887, depuis       apr&eg  “la signification onzième sur la toile de renoir, les nous serons toujours ces je rêve aux gorges f les rêves de il faut laisser venir madame  si, du nouveau       la       " mise en ligne d’un       la       au (À l’église antoine simon 17 madame a des odeurs sauvages il tente de déchiffrer, béatrice machet vient de comme une suite de dans le patriote du 16 mars pour jacqueline moretti, la brume. nuages aucun hasard si se pour andrée       sur       vaches   on n’est       fleur   le 10 décembre   saint paul trois pour michèle gazier 1) dernier vers aoi  les premières allons fouiller ce triangle    regardant napolì napolì pour andré villers 1) elle disposait d’une pour frédéric dernier vers aoi douce est la terre aux yeux f le feu s’est Éléments - 7) porte-fenêtre quand c’est le vent qui sables mes parolesvous ce jour là, je pouvais temps où le sang se aux barrières des octrois mieux valait découper la tentation du survol, à       un je crie la rue mue douleur dernier vers aoi nous dirons donc le samedi 26 mars, à 15 rêves de josué, f toutes mes  il est des objets sur dans le respect du cahier des 5) triptyque marocain et nous n’avons rien nice, le 8 octobre antoine simon 32 dans les horizons de boue, de encore une citation“tu equitable un besoin sonnerait dans les carnets     cet arbre que       entre af : j’entends l’heure de la tout en travaillant sur les chaque automne les nous avons affaire à de quelques autres   l’oeuvre vit son       le       " avant propos la peinture est polenta       neige me antoine simon 25 v.- les amicales aventures du       " a claude b.   comme     les provisions au matin du un nouvel espace est ouvert macles et roulis photo 6 ( ce texte a dans les rêves de la des voix percent, racontent la galerie chave qui   d’un coté, ecrire les couleurs du monde       le je désire un  “s’ouvre rêve, cauchemar, cet article est paru       voyage références : xavier madame chrysalide fileuse       dans dernier vers aoi rien n’est plus ardu max charvolen, martin miguel       st mouans sartoux. traverse de       six de pareïs li seit la mi viene in mentemi station 4 : judas  nouvelles mises en  l’écriture dans l’innocence des  pour de  la toile couvre les       apparu tous feux éteints. des les enseignants : dernier vers aoi   au milieu de   dits de   adagio   je giovanni rubino dit immense est le théâtre et et que vous dire des une errance de buttati ! guarda&nbs 13) polynésie       rampan ma chair n’est ensevelie de silence, c’est vrai voile de nuità la       les la fraîcheur et la  epître aux madame aux rumeurs la poésie, à la dans ce pays ma mère le ciel de ce pays est tout les plus vieilles attendre. mot terrible.  je signerai mon Être tout entier la flamme se reprendre. creuser son 0 false 21 18 clere est la noit e la       je me       fourr& pour robert       au       sur toutefois je m’estimais dernier vers aoi cyclades, iii° sous la pression des nice, le 18 novembre 2004 lorsqu’on connaît une si tu es étudiant en ce va et vient entre     après     &nbs cinq madame aux yeux grant est la plaigne e large sept (forces cachées qui vous avez    nous dans ce périlleux epuisement de la salle, certains soirs, quand je voudrais je vous je sais, un monde se heureuse ruine, pensait c’est le grand libre de lever la tête       dans passent .x. portes, etudiant à le plus insupportable chez deux mille ans nous pour angelo la pureté de la survie. nul     à pure forme, belle muette,       pass&e       à la bonne agnus dei qui tollis peccata à la mémoire de       o l’impossible j’entends sonner les       pass&e pour alain borer le 26 montagnesde et voici maintenant quelques de prime abord, il l’éclair me dure,   se macao grise quelques textes quand les mots 1) la plupart de ces quelque chose         or dernier vers aoi ….omme virginia par la abstraction voir figuration       crabe- générations dernier vers aoi sixième  “... parler une quatre si la mer s’est       un       deux à propos des grands à bernadette là, c’est le sable et imagine que, dans la     le cygne sur première je meurs de soif la terre a souvent tremblé    7 artistes et 1 les grands 1.- les rêves de branches lianes ronces intendo... intendo ! légendes de michel   pour olivier vous n’avez des quatre archanges que un besoin de couper comme de bribes en ligne a suite du blasphème de tout à fleur d’eaula danse macles et roulis photo 3 la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES DANS LE NID DE L’AIGLE > VOLUME 5
<- CXLVIII | CL ->
CXLIX

Première publication : 17 décembre 2008

Clefs : Josué , Ulysse , spectacle


Heureuse Ruine, pensait Josuée, elle a donné au fond de scène, quand Apollon s’engloutit dans la nuit, les dimensions du Kirphis. Une fois installé l’apaisement incertain des hommes, on peut croire que l’on entend le Pleistos couler ; sa voix se fraie un chemin dans la symphonie tenace des animaux nocturnes et montent les constellations au dessus de l’installation de métal. Ses griffes accrochent, avec des lambeaux de nuit, la confusion des rumeurs qui viennent battre les pierres désunies du theâtre. Se lèvent les silhouettes amassées par le temps dans ses replis de poussière. « Dis, dis, c’est quoi ça ça veut di di dire quoi ça ? »-« Ça quoi, ça ? »-« Dans le programme, ça attend ça attend ça veut quoi ? ; »-« Quoi ? »-« Ecrit ça, c’est écrit comme ça, c’est, attend, écrit comme ç... écoute... c’est, écoute « Diaphane est le mot. » ça veut dire quoi ? »-« Di. Di. Diaphane on le dit. Ou... c’est pas translucide ? »-« Mais ça ça a ça veut dire quoi ? » On le dit le croit peine à le croire. On aimerait on aim. On aimerait ce serait. Ah ! Ah ! Si on pouvait le croire que diaphane que passé le mot à travers le ssss. Le ssenss. Ce serait si ce serait si. Sensé ce serait. Diaphane. Dia. Et comme Me voici ici assis au bord du. Le centre du monde est là. Je leur ai dit : « Ne vous rendez pas seulement sensibles aux voix, aux gestes, aux mouvements, mais aussi à la nuit, aux voix animales, aux soupirs des pierres ». C’est le nombril on disait le nombr. Delphes nombril ruine du cordon qui lie nous lie à la mère à la terre au soufre à Python. Et encore « Entendez les voix tues tombées des millénaires durant sur le sol de Delphes, puis sur la terre qui a recouvert le sol. Tombées sur la terre battue des cuisines, des chambres, des bergeries, des étables, avec les douleurs et le sang. Elles ont traversé la couche de terre sont allées se mêler sur le sol du sanctuaire à la voix oubliée de la Pythie au mot diaphane”. Diaphane comme c’est si. Vous avez dit changement de décor ? Non. Juste le temps d’un clignement d’œil. Un maigre déplacement du regard, à peine l’ombre d’un cil tremblé, à peine entre le mot et le ciel entre un nombril et l’autre entre diaphane et Delphes entre Python et Apollon entre terre et soleil entre en bas et en haut entre jour et nuit. Diaphane brume diaphane est le mot. Le nombril. La ruine. moi, l’abandonné de toutes les mers, le balloté, l’enchaîné, le déplacé, moi la proie, mais moi prince de mes pierres de mes rocailles, de mes chèvres de mes terres moi l’homme à l’arc bandé bandant tuant moi le massacreur de l’imposture moi l’imposteur.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette