BRIBES EN LIGNE
la tentation du survol, à       le dernier vers aoi   pour andré villers 1) au lecteur voici le premier       sur dernier vers aoi quatrième essai de la littérature de antoine simon 24 clers est li jurz et li       dans     après marcel alocco a à sylvie  tous ces chardonnerets       m̵     quand  les œuvres de       magnol religion de josué il merle noir  pour     les fleurs du accoucher baragouiner a la fin il ne resta que je me souviens de       bien       je le glacis de la mort diaphane est le mot (ou hans freibach : beaucoup de merveilles je désire un dernier vers aoi recleimet deu mult  de même que les c’est vrai tout à fleur d’eaula danse     les provisions 0 false 21 18 giovanni rubino dit  un livre écrit     un mois sans     extraire neuf j’implore en vain       force l’ami michel je suis bien dans ses mains aussi étaient 1- c’est dans douce est la terre aux yeux c’est la distance entre violette cachéeton dernier vers aoi  marcel migozzi vient de villa arson, nice, du 17 deuxième essai       juin toujours les lettres : effleurer le ciel du bout des ce dernier vers aoi    courant carissimo ulisse,torna a bien sûr, il y eut juste un    tu sais     sur la pente constellations et       la       p&eacu il avait accepté       le l’appel tonitruant du  “ce travail qui l’attente, le fruit dans un coin de nice, dernier vers aoi   dans la caverne primordiale bernard dejonghe... depuis j’ai travaillé non... non... je vous assure,       b&acir dernier vers s’il ] heureux l’homme  les trois ensembles carmelo arden quin est une 13) polynésie suite du blasphème de morz est rollant, deus en ad percey priest lakesur les   voici donc la avez-vous vu       deux  hier, 17         &n       &agrav au rayon des surgelés 0 false 21 18 des quatre archanges que antoine simon 7 antoine simon 21 le scribe ne retient   un vendredi  dans le livre, le ma voix n’est plus que rita est trois fois humble. tendresses ô mes envols des quatre archanges que une il faut dire les quand c’est le vent qui   la production 1-nous sommes dehors. je serai toujours attentif à madame porte à vertige. une distance a dix sept ans, je ne savais       la À perte de vue, la houle des et ces il y a des objets qui ont la chaque jour est un appel, une c’est seulement au a christiane antoine simon 28  au mois de mars, 1166   pour le prochain dans ma gorge paroles de chamantu béatrice machet vient de dernier vers aoi       le j’ai longtemps marché ou souk ou c’est parfois un pays la liberté de l’être la fraîcheur et la       dans ce poème est tiré du la galerie chave qui     cet arbre que dieu faisait silence, mais  référencem       &agrav tant pis pour eux. rimbaud a donc on cheval je crie la rue mue douleur       au franchement, pensait le chef,       un mult ben i fierent franceis e jamais je n’aurais       je pour mes enfants laure et antoine simon 9       la elle disposait d’une   saint paul trois ecrire les couleurs du monde comme ce mur blanc       je me la danse de  l’écriture       la il n’y a pas de plus pour andré     faisant la dix l’espace ouvert au  tu ne renonceras pas. pour martin assise par accroc au bord de       une (ma gorge est une   ciel !!!! mieux valait découper ensevelie de silence, envoi du bulletin de bribes libre de lever la tête la chaude caresse de errer est notre lot, madame, carles respunt : "pour tes fontelucco, 6 juillet 2000 j’ai changé le présentation du       ruelle       un       jardin au programme des actions  martin miguel vient dans les horizons de boue, de les enseignants :  mise en ligne du texte je m’étonne toujours de la j’ai relu daniel biga,       je   (dans le pour helmut du fond des cours et des troisième essai et fin première   maille 1 :que ce qui aide à pénétrer le juste un mot pour annoncer sept (forces cachées qui ainsi va le travail de qui       la le 23 février 1988, il  née à  improbable visage pendu       fleur       je me       neige deuxième apparition de entr’els nen at ne pui dans les rêves de la l’impossible dans le train premier       le la vie est ce bruissement sors de mon territoire. fais l’une des dernières f qu’il vienne, le feu       marche il pleut. j’ai vu la       " voile de nuità la « amis rollant, de la question du récit a la femme au première       sur       &n madame est une torche. elle  le grand brassage des     dans la ruela o tendresses ô mes monde imaginal, ma mémoire ne peut me bal kanique c’est  hors du corps pas viallat © le château de       retour dernier vers aoi mise en ligne dernier vers aoi il souffle sur les collines autre essai d’un antoine simon 6 avec marc, nous avons quand il voit s’ouvrir,       banlie je ne saurais dire avec assez       &agrav madame, on ne la voit jamais si elle est belle ? je     du faucon    regardant   né le 7 à bernadette de pa(i)smeisuns en est venuz ce qui importe pour dernier vers aoi m1       pour max charvolen 1) une autre approche de les dernières sequence 6   le livre grand format en trois cet article est paru dans le pour ma petites proses sur terre quand les mots noble folie de josué, bribes en ligne a     tout autour   j’ai souvent     pluie du je t’enlace gargouille spectacle de josué dit seul dans la rue je ris la il en est des noms comme du allons fouiller ce triangle       le introibo ad altare l’erbe del camp, ki       sur ainsi fut pétrarque dans eurydice toujours nue à tout en travaillant sur les rm : d’accord sur s’ouvre la       l̵ thème principal : à la bonne tu le saiset je le vois et voici maintenant quelques       une il tente de déchiffrer, nous dirons donc dans le patriote du 16 mars la route de la soie, à pied, tous ces charlatans qui       la  “ne pas quatrième essai rares pour angelo       vaches  “... parler une les routes de ce pays sont antoine simon 26 i en voyant la masse aux un jour, vous m’avez station 1 : judas en 1958 ben ouvre à       l̵ temps où les coeurs     [1]  apaches :       au 7) porte-fenêtre tu le sais bien. luc ne antoine simon 12 antoine simon 16 lu le choeur des femmes de "la musique, c’est le       (       coude art jonction semble enfin antoine simon 19 mais non, mais non, tu moisissures mousses lichens dernier vers aoi “le pinceau glisse sur       pass&e ( ce texte a il existe au moins deux reprise du site avec la       la de pareïs li seit la la mastication des les installations souvent, able comme capable de donner   le 10 décembre je ne peins pas avec quoi, sauvage et fuyant comme madame aux rumeurs       en un 1) la plupart de ces “dans le dessin       droite la liberté s’imprime à très malheureux... de tantes herbes el pre sur la toile de renoir, les epuisement de la salle, ajout de fichiers sons dans de toutes les références : xavier c’est un peu comme si,  il est des objets sur d’un bout à dernier vers que mort pour julius baltazar 1 le "je me tais. pour taire. je dors d’un sommeil de pour jean-louis cantin 1.- le passé n’est au labyrinthe des pleursils passent .x. portes,   au milieu de       au chercher une sorte de cliquetis obscène des g. duchêne, écriture le ne faut-il pas vivre comme antoine simon 17 et si tu dois apprendre à       longte Ç’avait été la pour jacqueline moretti, dernier vers aoi       en madame, c’est notre chaises, tables, verres, merci à la toile de       voyage       st pour philippe mougins. décembre ainsi alfred…  “la signification à la mémoire de la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXXVI | CLXXVIII ->
CLXXVII

Clefs : Roland , mort

Morz est Rollant, Deus en ad l’anme es cels.
Li emperere en Rence[s]val[s] parvient.
Il nen i ad ne veie ne senter,
Ne voide tere, ne alne (illi) [ne] plein pied,
Que il n’i ait o Franceis ó paien.
Carles escriet : « U estes vos, bels nies ?
U est l’arcevesque e li quens Oliver ?
U est Gerins e sis cumpainz Gerers ?
U est Otes e li quens Berengers
Ive e Ivorie, que jo aveie tant chers ?
Que est devenuz li Guascuinz Engeler ?
Sansun li dux e Anseïs li bers ?
U est Gerard de Russillun li veilz ?
Li .XII. per, que jo aveie laiset ? »
De ço qui chelt, quant nul n’en respundiet ?

- « Deus ! » dist li reis, « tant me pois esmaer
Que jo ne fui a l’estur cumencer ! »
Tiret sa barbe cum hom ki est iret ;
Plurent des oilz si baron chevaler ;
Encuntre tere se pasment .XX. millers.
Naimes li dux en ad mult grant pitet.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette