BRIBES EN LIGNE
en ceste tere ad estet ja       bruyan l’une des dernières cinquième citationne 13) polynésie       au mes pensées restent première les installations souvent, f toutes mes il y a tant de saints sur ne pas négocier ne "ah ! mon doux pays, au labyrinthe des pleursils  tous ces chardonnerets       le descendre à pigalle, se       parfoi equitable un besoin sonnerait ils sortent je n’ai pas dit que le quand les eaux et les terres  référencem pour pierre theunissen la en introduction à et je vois dans vos       dans les étourneaux ! station 1 : judas béatrice machet vient de zacinto dove giacque il mio j’ai en réserve de profondes glaouis bruno mendonça deuxième approche de       la     rien bal kanique c’est sixième toutefois je m’estimais nice, le 18 novembre 2004       voyage pas sur coussin d’air mais entr’els nen at ne pui       &n s’égarer on (josué avait lentement l’éclair me dure, f le feu est venu,ardeur des pour nicolas lavarenne ma il était question non       la madame, vous débusquez       va ainsi fut pétrarque dans archipel shopping, la "l’art est-il a la femme au ce qui fait tableau : ce depuis ce jour, le site       dans les dieux s’effacent attendre. mot terrible.       coude un homme dans la rue se prend d’un côté     ton temps où les coeurs       b&acir antoine simon 19       une c’est une sorte de à cri et à v.- les amicales aventures du antoine simon 26 antoine simon 20     hélas, pour mes enfants laure et (josué avait macles et roulis photo 7 la vie humble chez les  le livre, avec la prédication faite accoucher baragouiner là, c’est le sable et pour gilbert le coquillage contre       nuage carles respunt : af : j’entends lentement, josué de soie les draps, de soie dix l’espace ouvert au   la production       &n il faut aller voir       &agrav     après     pluie du       baie poème pour janvier 2002 .traverse dans le pain brisé son  “... parler une pour anne slacik ecrire est eurydice toujours nue à les durand : une le pendu reprise du site avec la il tente de déchiffrer, vi.- les amicales aventures 1 au retour au moment preambule – ut pictura pour mireille et philippe  au travers de toi je   la baie des anges il existe au moins deux dieu faisait silence, mais li emperere par sa grant     depuis   se a l’aube des apaches, décembre 2001. le coeur du villa arson, nice, du 17 mouans sartoux. traverse de       o l’homme est     extraire       en un et nous n’avons rien raphaël vous n’avez       que des conserves ! même si       allong bernadette griot vient de  si, du nouveau du fond des cours et des la tentation du survol, à recleimet deu mult  le "musée temps où le sang se       fourr&   ces sec erv vre ile lorsque martine orsoni la force du corps, je t’ai admiré, trois tentatives desesperees si j’étais un de l’autre dimanche 18 avril 2010 nous pour maxime godard 1 haute soudain un blanc fauche le paroles de chamantu  il est des objets sur préparation des   pour le prochain si, il y a longtemps, les heureuse ruine, pensait et voici maintenant quelques tendresses ô mes envols marie-hélène       le     les provisions lu le choeur des femmes de antoine simon 13       midi bel équilibre et sa la question du récit comme ce mur blanc tu le saiset je le vois la bouche pleine de bulles dernier vers aoi ne faut-il pas vivre comme pour yves et pierre poher et sables mes parolesvous beaucoup de merveilles       sur carles li reis en ad prise sa au lecteur voici le premier quatrième essai de antoine simon 22 mise en ligne       crabe- buttati ! guarda&nbs a claude b.   comme je découvre avant toi bien sûr, il y eut nu(e), comme son nom       sur madame porte à     [1]  seul dans la rue je ris la     l’é madame, on ne la voit jamais portrait. 1255 : dorothée vint au monde ajout de fichiers sons dans     double     nous       devant cet article est paru dans le     "       sur     faisant la       marche se reprendre. creuser son imagine que, dans la     longtemps sur se placer sous le signe de pas facile d’ajuster le religion de josué il  la toile couvre les libre de lever la tête pour angelo pour jacky coville guetteurs       longte dernier vers aoi         banlie n’ayant pas je t’enlace gargouille lorsqu’on connaît une       &ccedi       pour pour alain borer le 26 le samedi 26 mars, à 15       le chaque automne les on dit qu’agathe percey priest lakesur les guetter cette chose ce paysage que tu contemplais       jonath le temps passe dans la rita est trois fois humble. dernier vers aoi antoine simon 11 tendresse du mondesi peu de quel étonnant ouverture d’une   1) cette au seuil de l’atelier un jour, vous m’avez       montag je serai toujours attentif à  il y a le       arauca la fonction,       sur les parents, l’ultime antoine simon 28     cet arbre que j’entends sonner les antoine simon 27 et que vous dire des al matin, quant primes pert     tout autour pour michèle aueret antoine simon 33 et il parlait ainsi dans la faisant dialoguer tout à fleur d’eaula danse pour maguy giraud et       jardin deuxième nous dirons donc les plus vieilles patrick joquel vient de de proche en proche tous dernier vers aoi des quatre archanges que la fraîcheur et la le lent tricotage du paysage       &eacut le géographe sait tout chaque jour est un appel, une       &agrav ço dist li reis : qu’est-ce qui est en samuelchapitre 16, versets 1    regardant "la musique, c’est le antoine simon 9 les oiseaux s’ouvrent il souffle sur les collines c’est un peu comme si, marché ou souk ou pas de pluie pour venir constellations et cliquetis obscène des       le     sur la  née à hans freibach :  epître aux au programme des actions travail de tissage, dans le 2 juillet il y a dans ce pays des voies dernier vers aoi  improbable visage pendu deuxième apparition de       en  l’écriture       dans       dans ce poème est tiré du le franchissement des   (à   le 10 décembre toute trace fait sens. que des quatre archanges que       retour   dits de       et effleurer le ciel du bout des       viallat © le château de tout le problème  le grand brassage des 1) la plupart de ces normal 0 21 false fal antoine simon 6 pas même       mouett sequence 6   le antoine simon 5 "si elle est  monde rassemblé deux ce travail vous est voile de nuità la station 3 encore il parle saluer d’abord les plus la danse de dernier vers aoi c’est vrai dont les secrets… à quoi   on n’est il ne reste plus que le       vaches je reviens sur des ma chair n’est où l’on revient jusqu’à il y a sixième pour michèle gazier 1) nouvelles mises en morz est rollant, deus en ad dans l’innocence des       en 0 false 21 18       l̵ quand vous serez tout coupé en deux quand abu zayd me déplait. pas il est le jongleur de lui la communication est rm : nous sommes en       longte       ce quelques textes  tu vois im font chier dernier vers doel i avrat, derniers tromper le néant introibo ad altare clquez sur       dans et la peur, présente le recueil de textes je suis charogne sur le seuilce qui 1.- les rêves de  zones gardées de pure forme, belle muette,       sur le   en grec, morías je m’étonne toujours de la   un vendredi onzième le corps encaisse comme il dans les carnets pour martine, coline et laure j’aime chez pierre le tissu d’acier la terre a souvent tremblé merle noir  pour       qui quand les mots la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EXPANSIONS


Des conserves ! Toujours des conserves !
hurlait-il
   il hurlait :    Des conserves ! Toujours des conserves !

La conserve, si quelque aimable lecteur, auditeur, spectateur ou (Oh ! combien davantage) aimable lectrice, auditrice, spectatrice, se demande en quoi elle a sa place ici, je répondrons qu’elle était là bien avant que Josué s’escrimassions –avec quel luxe de ridicules moyens- à donner de l’air aux mots, à chercher –comme il le disons assez justement d’ailleurs, mais avec ce malheureux sérieux qui le gaine, à s’ouvrir… Je ferai aussi remarquer qu’elle est l’écho -cela s’impose- de la paire de choses momifiées implicitement désignées quelque part ailleurs et attribuée –par respect pour d’occultes et vénérables traditions- à une pharaonne oubliée.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette