BRIBES EN LIGNE
la bouche pleine de bulles  les trois ensembles c’était une un jour nous avons       sur toutes sortes de papiers, sur   un vendredi apaches : charogne sur le seuilce qui printemps breton, printemps deux mille ans nous       bonheu la réserve des bribes torna a sorrento ulisse torna dernier vers s’il la galerie chave qui mes pensées restent à je me souviens de       la branches lianes ronces equitable un besoin sonnerait antoine simon 21 0 false 21 18 les avenues de ce pays a ma mère, femme parmi Ç’avait été la bernadette griot vient de       grappe pour jean gautheronle cosmos       vaches       au f le feu m’a       alla tu le sais bien. luc ne antoine simon 30 légendes de michel       avant « voici       l̵ assise par accroc au bord de recleimet deu mult paroles de chamantu     extraire   (dans le pour qui veut se faire une       la       &agrav là, c’est le sable et     du faucon       reine "si elle est juste un   3   

les antoine simon 29 pas facile d’ajuster le il existe au moins deux   saint paul trois moi cocon moi momie fuseau       ...mai dernier vers aoi dernier vers aoi       deux martin miguel art et abu zayd me déplait. pas       et tu deuxième essai le antoine simon 14 antoine simon 31 sur la toile de renoir, les dernier vers aoi pour jacky coville guetteurs la chaude caresse de un soir à paris au  zones gardées de le 28 novembre, mise en ligne   que signifie     longtemps sur     ton etudiant à 0 false 21 18   la baie des anges clers est li jurz et li la musique est le parfum de dans les carnets pour mon épouse nicole il ne s’agit pas de       le j’ai relu daniel biga, pour ma       dans rêve, cauchemar, et que vous dire des c’est extrêmement bribes en ligne a le 15 mai, à le galop du poème me iv.- du livre d’artiste       jamais je n’aurais outre la poursuite de la mise       midi       pass&e       &agrav     chambre nice, le 8 octobre la fraîcheur et la pour mireille et philippe       arauca i.- avaler l’art par pour philippe       le bulletin de "bribes où l’on revient la force du corps, d’abord l’échange des       su du fond des cours et des       allong    nous       la pie il faut laisser venir madame les plus terribles la mastication des le 23 février 1988, il carcassonne, le 06       banlie dernier vers aoi pluies et bruines, dessiner les choses banales         &n les installations souvent, a la fin il ne resta que  “la signification pour m.b. quand je me heurte je t’enfourche ma ici. les oiseaux y ont fait dans l’effilé de       enfant exode, 16, 1-5 toute       au "l’art est-il tous ces charlatans qui attelage ii est une œuvre  “... parler une merci au printemps des rêves de josué, je crie la rue mue douleur les textes mis en ligne une fois entré dans la avant dernier vers aoi       "       soleil   ciel !!!! la communication est       entre un besoin de couper comme de inoubliables, les cet article est paru un trait gris sur la       fleur bientôt, aucune amarre  la lancinante     à       ce temps de pierres dans la madame est une si, il y a longtemps, les       sabots et si tu dois apprendre à antoine simon 18 À perte de vue, la houle des en cet anniversaire, ce qui dernier vers aoi halt sunt li pui e mult halt frères et j’aime chez pierre onze sous les cercles les dieux s’effacent       sur le c’est la chair pourtant a l’aube des apaches, 7) porte-fenêtre antoine simon 28 envoi du bulletin de bribes ma chair n’est samuelchapitre 16, versets 1 lorsque martine orsoni deuxième essai dans l’innocence des titrer "claude viallat,       longte       &n et te voici humanité  de la trajectoire de ce       et       & madame des forêts de folie de josuétout est effleurer le ciel du bout des À max charvolen et martin la lecture de sainte  c’était histoire de signes . "mais qui lit encore le dix l’espace ouvert au   adagio   je     faisant la il n’était qu’un mille fardeaux, mille de l’autre       neige 13) polynésie et ces       qui voici des œuvres qui, le le ciel est clair au travers  le livre, avec antoine simon 33 pour max charvolen 1) s’égarer on d’ eurydice ou bien de cet univers sans li emperere s’est le 2 juillet “le pinceau glisse sur pour yves et pierre poher et   iv    vers certains prétendent quand sur vos visages les   je n’ai jamais carmelo arden quin est une dernier vers aoi   giovanni rubino dit pour andré temps où les coeurs je rêve aux gorges mieux valait découper     chant de passet li jurz, la noit est     nous madame est la reine des carles respunt : (ô fleur de courge... ce       fleure une il faut dire les très malheureux... 1) la plupart de ces les plus vieilles       au macles et roulis photo 3 petit matin frais. je te       au cinquième essai tout tout à fleur d’eaula danse pourquoi yves klein a-t-il la terre nous genre des motsmauvais genre la rencontre d’une douze (se fait terre se comme un préliminaire la sauvage et fuyant comme deuxième apparition de     oued coulant dernier vers aoi le vieux qui sa langue se cabre devant le       glouss et ma foi, le passé n’est coupé en deux quand sous la pression des ce poème est tiré du       reine le recueil de textes à la bonne quatrième essai de l’art n’existe elle réalise des le soleil n’est pas       dans v.- les amicales aventures du il ne sait rien qui ne va       six       pav&ea en ceste tere ad estet ja juste un mot pour annoncer de profondes glaouis le lent déferlement quatre si la mer s’est station 3 encore il parle toute une faune timide veille preambule – ut pictura edmond, sa grande       " dans le pain brisé son     une abeille de dernier vers aoi m1             le de pareïs li seit la noble folie de josué, station 1 : judas tout mon petit univers en     vers le soir       quand temps de cendre de deuil de merci à la toile de a christiane  au mois de mars, 1166 il y a des objets qui ont la et  riche de mes raphaël       la f qu’il vienne, le feu       dans je suis bien dans  le "musée ses mains aussi étaient etait-ce le souvenir mougins. décembre quand c’est le vent qui       sur l’homme est c’est vrai       retour je ne peins pas avec quoi,       &agrav       il il avait accepté  monde rassemblé       les       sur   encore une dernier vers aoi c’est un peu comme si,  hier, 17 pour michèle aueret un verre de vin pour tacher portrait. 1255 : dans le pays dont je vous granz est li calz, si se le ciel de ce pays est tout   d’un coté, elle ose à peine     depuis       coude comme ce mur blanc       fourmi quel ennui, mortel pour ce va et vient entre       st dernier vers aoi       va       magnol de proche en proche tous un temps hors du la route de la soie, à pied,  pour le dernier jour       droite encore une citation“tu je ne sais pas si ce jour là, je pouvais lancinant ô lancinant 0 false 21 18 rimbaud a donc À max charvolen et grande lune pourpre dont les karles se dort cum hume dans les écroulements présentation du       que jamais si entêtanteeurydice je reviens sur des    si tout au long       dans     sur la pente granz fut li colps, li dux en pas même villa arson, nice, du 17     m2 &nbs       o dernier vers aoi religion de josué il       cerisi dans un coin de nice, quand nous rejoignons, en toutes ces pages de nos c’est une sorte de dernier vers aoi  hors du corps pas       nuage la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EXPANSIONS


Des conserves ! Toujours des conserves !
hurlait-il
   il hurlait :    Des conserves ! Toujours des conserves !

La conserve, si quelque aimable lecteur, auditeur, spectateur ou (Oh ! combien davantage) aimable lectrice, auditrice, spectatrice, se demande en quoi elle a sa place ici, je répondrons qu’elle était là bien avant que Josué s’escrimassions –avec quel luxe de ridicules moyens- à donner de l’air aux mots, à chercher –comme il le disons assez justement d’ailleurs, mais avec ce malheureux sérieux qui le gaine, à s’ouvrir… Je ferai aussi remarquer qu’elle est l’écho -cela s’impose- de la paire de choses momifiées implicitement désignées quelque part ailleurs et attribuée –par respect pour d’occultes et vénérables traditions- à une pharaonne oubliée.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette