BRIBES EN LIGNE
antoine simon 33 f tous les feux se sont  la toile couvre les dernier vers s’il etait-ce le souvenir issent de mer, venent as       s̵ carissimo ulisse,torna a       ton bien sûrla cet article est paru dans le madame, vous débusquez       le temps passe dans la la route de la soie, à pied, pour jacky coville guetteurs là, c’est le sable et avec marc, nous avons a supposer quece monde tienne pour maxime godard 1 haute   3   

les et si tu dois apprendre à gardien de phare à vie, au ce qui aide à pénétrer le       vu deuxième apparition alocco en patchworck © pour andré torna a sorrento ulisse torna       &       juin       banlie antoine simon 29 « 8° de dernier vers aoi  les premières       sur le franchissement des mm si c’est ça creuser, clere est la noit e la       allong soudain un blanc fauche le       retour       en on préparait josué avait un rythme fragilité humaine.       la un besoin de couper comme de la mort, l’ultime port,    regardant ce poème est tiré du un tunnel sans fin et, à giovanni rubino dit       les quai des chargeurs de (ô fleur de courge... coupé le sonà       d&eacu v.- les amicales aventures du ce pays que je dis est et il fallait aller debout jusqu’à il y a pour michèle aueret la bouche pleine de bulles de tantes herbes el pre au matin du       la deuxième suite pour mes enfants laure et ma mémoire ne peut me que d’heures       &agrav pour michèle gazier 1 la galerie chave qui souvent je ne sais rien de je suis occupé ces antoine simon 32 prenez vos casseroles et je ne saurais dire avec assez sables mes parolesvous non, björg, quel ennui, mortel pour 1254 : naissance de  “comment antoine simon 26 nice, le 18 novembre 2004 à propos des grands j’ai relu daniel biga, a toi le don des cris qui je n’ai pas dit que le la danse de       apparu chants à tu mon recueil " je suis un écorché vif. la liberté de l’être madame est une torche. elle polenta  l’exposition  de pa(i)smeisuns en est venuz si elle est belle ? je sainte marie, temps où les coeurs     au couchant       l̵ archipel shopping, la       au dentelle : il avait démodocos... Ça a bien un ce qui fascine chez dire que le livre est une  le livre, avec thème principal : il en est des meurtrières. il y a des objets qui ont la juste un mot pour annoncer       pass&e       il tes chaussures au bas de   ces sec erv vre ile  de même que les "nice, nouvel éloge de la frères et écrirecomme on se pour max charvolen 1)       soleil au lecteur voici le premier paien sunt morz, alquant de prime abord, il dont les secrets… à quoi accorde ton désir à ta  dernier salut au maintenant il connaît le dans ma gorge l’art c’est la difficile alliage de     de rigoles en je n’hésiterai quand sur vos visages les  dernières mises 1 au retour au moment i.- avaler l’art par voudrais je vous rafale corps nomades bouches la fraîcheur et la dorothée vint au monde       sur les premières       le l’ami michel dernier vers aoi "je me tais. pour taire. charogne sur le seuilce qui l’homme est       object etudiant à dernier vers aoi la mastication des cliquetis obscène des face aux bronzes de miodrag il aura fallu longtemps - dans ce pays ma mère genre des motsmauvais genre dernier vers aoi rm, le 2/02/2018 j’ai fait macles et roulis photo 7 merci à la toile de 1- c’est dans pure forme, belle muette,       l̵ tous ces charlatans qui sixième       nuage martin miguel art et       en un       &n       st ne faut-il pas vivre comme morz est rollant, deus en ad portrait. 1255 : religion de josué il       pass&e madame, c’est notre dans les hautes herbes       grappe madame déchirée       sous       bien       pav&ea trois tentatives desesperees la nuit       l̵     hélas, rafale se reprendre. creuser son       m̵   si vous souhaitez       voyage bribes en ligne a       reine décembre 2001. f le feu s’est   je n’ai jamais c’est parfois un pays carissimo ulisse,torna a       l̵ encore une citation“tu je ne sais pas si accoucher baragouiner       bruyan chercher une sorte de       parfoi lorsqu’on connaît une pour frédéric pourquoi yves klein a-t-il macles et roulis photo 6  tu ne renonceras pas. dans les horizons de boue, de iv.- du livre d’artiste guetter cette chose       la pie elle disposait d’une de sorte que bientôt montagnesde sequence 6   le marché ou souk ou et il parlait ainsi dans la 1-nous sommes dehors. ce jour-là il lui bien sûr, il y eut tous feux éteints. des la musique est le parfum de    courant essai de nécrologie,       bonhe   né le 7 suite du blasphème de beaucoup de merveilles dernier vers aoi li emperere s’est entr’els nen at ne pui       glouss la chaude caresse de exacerbé d’air je découvre avant toi "l’art est-il dix l’espace ouvert au en introduction à dans le pays dont je vous i mes doigts se sont ouverts       embarq attention beau antoine simon 16       dans À la loupe, il observa madame des forêts de   au milieu de laure et pétrarque comme       sur  martin miguel vient 7) porte-fenêtre 1.- les rêves de af : j’entends       descen inoubliables, les et que dire de la grâce nous avancions en bas de quelques autres       la le lent déferlement lentement, josué quand les couleurs effleurer le ciel du bout des       b&acir l’art n’existe dernier vers aoi cet univers sans sa langue se cabre devant le c’est la distance entre rafale l’heure de la on peut croire que martine coupé en deux quand 0 false 21 18       devant dernier vers aoi voici l’une de nos plus l’existence n’est       le violette cachéeton tendresse du mondesi peu de journée de  on peut passer une vie j’ai parlé le geste de l’ancienne, et nous n’avons rien       apr&eg nouvelles mises en deux ajouts ces derniers quel étonnant percey priest lakesur les pour raphaël antoine simon 18 nous lirons deux extraits de bientôt, aucune amarre premier vers aoi dernier comment entrer dans une À l’occasion de « voici printemps breton, printemps       sabots pas même       sur mais non, mais non, tu   entrons je désire un de toutes les tout mon petit univers en     sur la       fleur le 15 mai, à vous avez le nécessaire non dernier vers aoi       la    il       ( viallat © le château de dernier vers aoi vertige. une distance dernier vers aoi sous la pression des troisième essai et samuelchapitre 16, versets 1 d’ eurydice ou bien de de l’autre tandis que dans la grande     surgi écoute, josué, approche d’une mesdames, messieurs, veuillez rêve, cauchemar, "ah ! mon doux pays, un temps hors du     pluie du le vieux qui c’est pour moi le premier la réserve des bribes       pav&ea       alla de soie les draps, de soie   le texte suivant a pour jean-marie simon et sa nous dirons donc petites proses sur terre       soleil antoine simon 13 quand nous rejoignons, en  hier, 17 les amants se pour jean-louis cantin 1.- les éditions de la passe du à la bonne       aux     vers le soir et la peur, présente       le clers fut li jurz e li faisant dialoguer       crabe- légendes de michel (josué avait lentement       dans à cri et à noble folie de josué,   maille 1 :que langues de plomba la       dans   pour olivier spectacle de josué dit (dans mon ventre pousse une onze sous les cercles  si, du nouveau la communication est je reviens sur des il arriva que     [1]          or la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EXPANSIONS
<- CXIX | CXXI ->
CXX

Clefs : Homère , Josué , spectacle , lieux , art

 

Dits de Josué
A suivre les lignes du Fuji comment ne pas croire à l’unité ?
Il est la répartition des forces du ciel et de la terre
Il est l’équilibre de la glace et du feu
Il est la douceur de l’harmonie répartie de part et d’autre de ses
flancs

Il est ce pont d’incertitude entre la vie et la mort
Il est parole et dessin
Il irradie sur le monde le réseau de ses forces
Omphalos Omphalos
Comment, à suivre ses reflets, ne pas connaître la félicité ?
Comment, sans la puissance des eaux, aurait-elle pu renaître, Aréthuse ?
Mon maître au nom multiple
mon maître au formes infinies
mon maître doigts qui dansent
Comment sans la puissance de ses racines, mon lit aurait-il pu me reconnaître ?

Et il parlait ainsi
dans la grande salle

tout en songeant à Nicolas qui venait de mourir et qu’il n’avait jamais connu... Il pensait au Saint Pétersbourg de ce début de siècle, aux siècles écoulés, à Boris Pasternak et John F. Kennedy...
Puissance du Fuji son nombre
Nombre du Fuji son unité
Ciel du Fuji la terre
Terre du Fuji le ciel
Vie du Fuji la mort
Mort du Fuji la vie
Parole du Fuji le trait
Dessin du Fuji les mots

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette