BRIBES EN LIGNE
      m̵       au a toi le don des cris qui recleimet deu mult       le c’était une   ces sec erv vre ile     l’é elle réalise des pierre ciel elle ose à peine au commencement était dernier vers aoi essai de nécrologie, le numéro exceptionnel de  “la signification  il y a le  je signerai mon j’ai perdu mon       et tu al matin, quant primes pert       dans mes pensées restent       soleil antoine simon 24  dans le livre, le dans le monde de cette macao grise j’ai changé le allons fouiller ce triangle attention beau au seuil de l’atelier je suis occupé ces j’écoute vos       le le géographe sait tout Éléments -       é l’homme est antoine simon 3 quel étonnant décembre 2001. noble folie de josué, station 3 encore il parle antoine simon 10 rêve, cauchemar, tendresse du mondesi peu de et encore  dits avez-vous vu d’abord l’échange des le texte qui suit est, bien     longtemps sur carissimo ulisse,torna a       sur "ah ! mon doux pays,       apparu reflets et echosla salle (vois-tu, sancho, je suis le temps passe dans la toulon, samedi 9 beaucoup de merveilles zacinto dove giacque il mio libre de lever la tête dans le pays dont je vous       il il est le jongleur de lui toi, mésange à deuxième bien sûrla les textes mis en ligne trois tentatives desesperees       fleur ici, les choses les plus un verre de vin pour tacher     " le lent tricotage du paysage dernier vers aoi  dans toutes les rues une autre approche de tout est possible pour qui       dans 1) notre-dame au mur violet       il le lent déferlement le glacis de la mort       le f les marques de la mort sur six de l’espace urbain,   jn 2,1-12 : tout le problème   3   

les ce va et vient entre le grand combat : bruno mendonça d’ eurydice ou bien de       gentil pour jean marie       je       aujour       baie le ciel est clair au travers la tentation du survol, à j’ai donc     sur la là, c’est le sable et encore la couleur, mais cette       " deuxième apparition ce paysage que tu contemplais       sur le eurydice toujours nue à rm : d’accord sur vedo la luna vedo le très saintes litanies cher bernard livre grand format en trois       à       " le recueil de textes la danse de premier essai c’est pour lee       st dernier vers aoi       o nous viendrons nous masser quelques autres cyclades, iii°       &agrav macles et roulis photo 4 attelage ii est une œuvre       &eacut nous savons tous, ici, que       en madame, on ne la voit jamais à cri et à thème principal : la mort d’un oiseau. la fraîcheur et la "la musique, c’est le deuxième approche de       dans       sur "l’art est-il le franchissement des cinquième essai tout deux ajouts ces derniers nous serons toujours ces quatre si la mer s’est des voiles de longs cheveux carles respunt :       droite ecrire sur       avant   adagio   je religion de josué il dernier vers aoi   la pureté de la survie. nul       juin       &ccedi tromper le néant de l’autre       la le plus insupportable chez très malheureux... gardien de phare à vie, au au rayon des surgelés c’est la peur qui fait       fourr& ma voix n’est plus que epuisement de la salle, abstraction voir figuration travail de tissage, dans exode, 16, 1-5 toute       je me       bonheu abu zayd me déplait. pas tout en travaillant sur les le nécessaire non   l’oeuvre vit son   le texte suivant a       sur bal kanique c’est dernier vers aoi montagnesde traquer dans les hautes herbes       la pie nécrologie       m&eacu     pourquoi       dans pour andré quant carles oït la       la immense est le théâtre et       la la chaude caresse de normal 0 21 false fal les dernières juste un tout mon petit univers en ne faut-il pas vivre comme en introduction à il n’était qu’un pour helmut À perte de vue, la houle des genre des motsmauvais genre       au c’est la chair pourtant ce monde est semé ainsi fut pétrarque dans    au balcon edmond, sa grande       une madame est une autre petite voix “dans le dessin j’ai ajouté si, il y a longtemps, les       reine passet li jurz, la noit est   en grec, morías je crie la rue mue douleur qu’est-ce qui est en af : j’entends tant pis pour eux. toutefois je m’estimais   anatomie du m et dans les horizons de boue, de ce qui importe pour les premières       &agrav (de)lecta lucta      seule au agnus dei qui tollis peccata de la voudrais je vous à propos des grands   j’ai souvent de toutes les les plus terribles pour michèle aueret dernier vers aoi merci à la toile de tout en vérifiant 13) polynésie si grant dol ai que ne s’ouvre la clere est la noit e la huit c’est encore à en 1958 ben ouvre à l’erbe del camp, ki    regardant jusqu’à il y a art jonction semble enfin j’ai donné, au mois tout est prêt en moi pour 1- c’est dans dans les écroulements antoine simon 25 (À l’église le galop du poème me madame est une torche. elle   la production j’entends sonner les aux george(s) (s est la le 15 mai, à je suis celle qui trompe ...et poème pour pour jacky coville guetteurs c’est vrai toutes ces pages de nos la fraîcheur et la macles et roulis photo a ma mère, femme parmi (josué avait lentement 1. il se trouve que je suis   (dans le       l̵ voici des œuvres qui, le karles se dort cum hume       mouett voile de nuità la       qui   est-ce que       sur le   maille 1 :que deuxième essai antoine simon 16 rita est trois fois humble. une errance de f j’ai voulu me pencher la musique est le parfum de dernier vers aoi   tout est toujours en f les rêves de du fond des cours et des je ne saurais dire avec assez  il est des objets sur « voici   ces notes       la tes chaussures au bas de       quinze       dans dernier vers aoi ouverture d’une rare moment de bonheur, a supposer quece monde tienne vous êtes je suis s’égarer on quatrième essai rares dernier vers aoi l’appel tonitruant du coupé le sonà nouvelles mises en     après À peine jetés dans le "et bien, voilà..." dit si j’avais de son       le pour yves et pierre poher et       sur des quatre archanges que je sais, un monde se la fonction, il en est des meurtrières.   si vous souhaitez quando me ne so itu pe       s̵       en À la loupe, il observa pour m.b. quand je me heurte ainsi va le travail de qui diaphane est le mot (ou       bonhe       la       &agrav madame est toute       vaches 1 au retour au moment c’est ici, me pour julius baltazar 1 le pour pierre theunissen la       force       tourne antoine simon 12 c’est le grand       arauca       ce       je me mesdames, messieurs, veuillez n’ayant pas       entre franchement, pensait le chef, carmelo arden quin est une attendre. mot terrible.       dans “le pinceau glisse sur       banlie vos estes proz e vostre la brume. nuages la littérature de deuxième essai le max charvolen, martin miguel a la fin il ne resta que  les éditions de passent .x. portes, le vieux qui journée de dans ce périlleux l’évidence et…  dits de et te voici humanité onze sous les cercles       sur macles et roulis photo 6       je à la bonne et il parlait ainsi dans la la liberté s’imprime à li emperere par sa grant cinquième citationne sur l’erbe verte si est neuf j’implore en vain 1-nous sommes dehors. ce pays que je dis est à sylvie nous avancions en bas de   pour olivier la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES DANS LE NID DE L’AIGLE > VOLUME 5
<- CLI | CLIII ->
CLII

Première publication : 17 décembre 2008



Zacinto dove giacque il mio corpo fanciulletto. Deux promontoires escarpés s’inclinent vers le havre et l’abritent de la grande houle que soulève la violence des vents ; posés sans présence légers ou inconsistants sur un monde sans poids. “Oui oui bien sûr oui bien sûr oui et si jamais oui oui comme vous dîtes ah ah si comme ah ah vous dîtes bien sûr.” Ecrans... Femme, tu murmures que je dois penser au mystère du khôl et au flamboiement sourd du Henné : il donne à ta peau sa lueur d’automne. Je impérialement coincé dans le tissu du convenable. Les toits de la Médina vagues blanches flash Virgo Virgilius. Mer trop discrète. Pourquoi cette affection pour La Tunisie ? Pour sa familiarité étrangère peut-être. Parce que en glissant simplement d’un bord à l’autre de la mer je vis des renversements inattendus. Parce que Tertullien et Augustin sont là tout proches et que cette pensée troue mon crâne. Parce que ces enfants en quête d’un dinar ressemblent à la lignée des mendiants dont je suis issu et au mendiant que je suis. À Sufétula, j’ai monnayé une monnaie romaine avec un vieil homme ; romaine ou prétendue telle qu’importe ! Le travail de la terre protégé par le palmier, le pêcher, l’abricotier, l’amandier, puis carottes, poireaux, navets, foisonnant potager. Dans le détail de sa composition un regard myope trop préoccupé du détail et de la diversité des éléments, ou quelqu’un de trop attentif aux constituants ne verrait qu’agglomération ou agrégation n’obéissant à aucune règle d’organisation. Intendo. Augustin de Soukakas, Cyprien. Un univers où, dans le petit matin , l’eau se mêle d’air de sel et de lumières. Pourquoi ? Sinon que l’une des monnaie, a, dans son trop rapide vieillissement, accumulé tant de siècles qu’ici ou là la patine n’a pas tenu ou que l’image. Sous l’ ombre fraternelle du chêne je ralentis le pas, hume l’air chargé de l’odeur de ses feuilles et de son écorce pachyderme qui élance ses rêves haut parmi les autres rêves. Zacinto mia, Zacinto. Et l’ancre ne les retient pas de son croc mordant. Zacinto Zacinto. Manteau du jour et ciel des nuits terre en vue terre en... Depuis neuf nous... C’est la tourmente tour c’est là Josué tu tu j’avais quitté Circé depuis je dois penser au mystère du khôl au flamboiement du Hénné il jette sur le monde cet œil qu’acerbe il aiguise et auquel il s’efforce de donner une distance amusée et l’énigmatique fixité des regards d’oiseaux. De la courbe de tes épaules que tes soupirs animent à celle de tes hanches qui agace mes désirs, Femme. Escalier de Sidi Bou Saïd Voix du Mezzuin Son vaste appel ma voix d’enfance. AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette