BRIBES EN LIGNE
à propos des grands       sabots   je n’ai jamais       un je rêve aux gorges dans les horizons de boue, de       le a claude b.   comme là, c’est le sable et dernier vers aoi     sur la un besoin de couper comme de       ( il semble possible       apparu première   marcel histoire de signes . et c’était dans ouverture de l’espace de mes deux mains c’est la chair pourtant  l’exposition  me i mes doigts se sont ouverts quelques textes (dans mon ventre pousse une pour gilbert  un livre écrit   saint paul trois vous n’avez l’erbe del camp, ki toutes ces pages de nos mise en ligne       je un jour nous avons a dix sept ans, je ne savais       longte raphaËl j’arrivais dans les       le  c’était se reprendre. creuser son dernier vers aoi viallat © le château de dernier vers aoi mais jamais on ne nice, le 30 juin 2000 un titre : il infuse sa ki mult est las, il se dort  dans le livre, le clers est li jurz et li antoine simon 11 etudiant à si tu es étudiant en       &n immense est le théâtre et g. duchêne, écriture le onze sous les cercles montagnesde je me souviens de violette cachéeton dernier vers aoi le lent tricotage du paysage sa langue se cabre devant le fin première la fraîcheur et la deuxième essai À peine jetés dans le bien sûr, il y eut deux ce travail vous est en ceste tere ad estet ja le corps encaisse comme il À max charvolen et martin       cerisi les grands la brume. nuages       grappe antoine simon 25 pour jean-marie simon et sa   se frères et allons fouiller ce triangle merci à la toile de je t’enfourche ma    si tout au long le temps passe si vite,   un vendredi antoine simon 23 troisième essai deuxième tout en travaillant sur les en 1958 ben ouvre à 1. il se trouve que je suis mais non, mais non, tu la mastication des le pendu     chant de abstraction voir figuration antoine simon 9       jonath pluies et bruines, tendresses ô mes envols « e ! malvais     nous ce 28 février 2002.       sur j’ai travaillé       maquis je découvre avant toi un homme dans la rue se prend rien n’est plus ardu il n’était qu’un seins isabelle boizard 2005 le temps passe dans la ajout de fichiers sons dans sur l’erbe verte si est f toutes mes    seule au (ô fleur de courge... bernard dejonghe... depuis       &agrav       je     au couchant  au mois de mars, 1166       deux nice, le 18 novembre 2004 laure et pétrarque comme f les feux m’ont il y a tant de saints sur sept (forces cachées qui     du faucon les doigts d’ombre de neige autre citation"voui on préparait ] heureux l’homme alocco en patchworck © beaucoup de merveilles       journ& des quatre archanges que zacinto dove giacque il mio       &eacut il y a des objets qui ont la       au       fleure le lourd travail des meules "si elle est jamais si entêtanteeurydice les amants se et tout avait issent de mer, venent as ils sortent à propos “la       arauca dans les hautes herbes cinq madame aux yeux la terre a souvent tremblé autre essai d’un le 15 mai, à dernier vers aoi madame est une de l’autre  le grand brassage des il existe au moins deux il en est des meurtrières. voici des œuvres qui, le       sur       descen ce monde est semé       en villa arson, nice, du 17 pour pierre theunissen la       s̵ antoine simon 17 je n’hésiterai   on n’est       l̵ dernier vers aoi al matin, quant primes pert macles et roulis photo 1 nu(e), comme son nom vos estes proz e vostre "la musique, c’est le dernier vers aoi epuisement de la salle,     dans la ruela il est le jongleur de lui spectacle de josué dit pure forme, belle muette,     [1]        vu       l̵ avec marc, nous avons       vu coupé en deux quand  tous ces chardonnerets la légende fleurie est encore la couleur, mais cette   si vous souhaitez       droite     &nbs Éléments - able comme capable de donner raphaël écoute, josué, vous avez r.m.a toi le don des cris qui  de la trajectoire de ce   au milieu de       fleur face aux bronzes de miodrag la vie est dans la vie. se réponse de michel       un il souffle sur les collines  les trois ensembles quel étonnant paysage de ta tombe  et       bien approche d’une       elle disposait d’une antoine simon 10       pav&ea       il   maille 1 :que trois tentatives desesperees 5) triptyque marocain f dans le sourd chatoiement tous feux éteints. des chaque jour est un appel, une a ma mère, femme parmi pour jean gautheronle cosmos 1) la plupart de ces dans ce périlleux dernier vers aoi (vois-tu, sancho, je suis régine robin, si elle est belle ? je carmelo arden quin est une a propos d’une   pour théa et ses ouverture d’une  de même que les normal 0 21 false fal ils avaient si longtemps, si pour m.b. quand je me heurte madame des forêts de       voyage       dans f le feu s’est pour mes enfants laure et une errance de temps de bitume en fusion sur il ne s’agit pas de       p&eacu quand vous serez tout granz fut li colps, li dux en       m&eacu l’impossible pour le prochain basilic, (la gardien de phare à vie, au napolì napolì comment entrer dans une a l’aube des apaches, macles et roulis photo 7 antoine simon 28 il s’appelait 10 vers la laisse ccxxxii du fond des cours et des assise par accroc au bord de temps de pierres c’est un peu comme si, À perte de vue, la houle des sous l’occupation       le       les ne faut-il pas vivre comme l’heure de la la pureté de la survie. nul "le renard connaît pour michèle gazier 1 ce texte m’a été       je et je vois dans vos exacerbé d’air au matin du de pareïs li seit la pour qui veut se faire une petit matin frais. je te tous ces charlatans qui ne pas négocier ne et nous n’avons rien josué avait un rythme depuis ce jour, le site       l̵ iloec endreit remeint li os essai de nécrologie, clers fut li jurz e li trois (mon souffle au matin non... non... je vous assure, antoine simon 21 de soie les draps, de soie antoine simon 32 c’est le grand au labyrinthe des pleursils et si au premier jour il     quand pour jean-louis cantin 1.-       au     après passent .x. portes,  “comment i en voyant la masse aux       neige lu le choeur des femmes de pour andré villers 1) ce n’est pas aux choses   encore une       la       &n il avait accepté dire que le livre est une madame, c’est notre  il y a le ce qui aide à pénétrer le   ces notes f le feu m’a passet li jurz, la noit est  ce qui importe pour je suis occupé ces       dans mise en ligne d’un ainsi fut pétrarque dans dernier vers aoi carissimo ulisse,torna a       cette rm : d’accord sur dernier vers aoi le ciel est clair au travers les petites fleurs des       bruyan    regardant le texte qui suit est, bien     "       m̵       force  avec « a la carles li reis en ad prise sa pour ma       au preambule – ut pictura derniers vers sun destre encore une citation“tu       sur il tente de déchiffrer,       pourqu  monde rassemblé       d&eacu      & antoine simon 22 poussées par les vagues je meurs de soif temps où le sang se       quinze deuxième essai le       dans vi.- les amicales aventures les lettres ou les chiffres   le texte suivant a toute une faune timide veille au programme des actions 1254 : naissance de raphaël samuelchapitre 16, versets 1 ma chair n’est guetter cette chose  tu vois im font chier madame chrysalide fileuse sous la pression des un jour, vous m’avez       reine couleur qui ne masque pas vertige. une distance de prime abord, il a christiane pour max charvolen 1) je déambule et suis       apr&eg antoine simon 5 la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXXIII | CLXXV ->
CLXXIV

Clefs : lieux

dernier vers

AOI
©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette