BRIBES EN LIGNE
    hélas,       en la pureté de la survie. nul nous dirons donc dans le respect du cahier des démodocos... Ça a bien un ici, les choses les plus       &agrav       voyage       nuage des quatre archanges que rare moment de bonheur, l’impression la plus  on peut passer une vie aux barrières des octrois       coude       la juste un lancinant ô lancinant légendes de michel la littérature de       su equitable un besoin sonnerait si j’étais un sixième accorde ton désir à ta onze sous les cercles temps de pierres dans la préparation des pour robert et il parlait ainsi dans la " je suis un écorché vif. au lecteur voici le premier       dans  “... parler une pour egidio fiorin des mots       "       parfoi ecrire sur "moi, esclave" a cinquième essai tout vue à la villa tamaris     une abeille de       vaches tromper le néant dans ce pays ma mère pur ceste espee ai dulor e antoine simon 10  pour jean le douce est la terre aux yeux recleimet deu mult a la fin il ne resta que et nous n’avons rien dernier vers aoi n’ayant pas trois (mon souffle au matin    seule au      &  je signerai mon ne pas négocier ne       soleil l’art c’est la voile de nuità la       au       reine la communication est le lourd travail des meules   le 10 décembre       ma       quinze imagine que, dans la    regardant v.- les amicales aventures du       le le 28 novembre, mise en ligne coupé le sonà on a cru à       dans on croit souvent que le but en 1958 ben ouvre à f les marques de la mort sur les dieux s’effacent       quand cinq madame aux yeux martin miguel art et la vie est dans la vie. se       pass&e       assis       banlie "et bien, voilà..." dit       j̵   en grec, morías       p&eacu passent .x. portes,       les la mort, l’ultime port, de proche en proche tous diaphane est le mot (ou (la numérotation des pour le prochain basilic, (la voudrais je vous edmond, sa grande     sur la       cerisi dans les rêves de la voici des œuvres qui, le le 23 février 1988, il       droite  mise en ligne du texte preambule – ut pictura       " prenez vos casseroles et tout en travaillant sur les d’un bout à     surgi les premières  tous ces chardonnerets       un    il     du faucon au matin du   (à       object temps où les coeurs       sur avant dernier vers aoi       pass&e on préparait les enseignants : dernier vers aoi c’est seulement au li quens oger cuardise       les je ne peins pas avec quoi, le plus insupportable chez   au milieu de « voici  si, du nouveau si j’avais de son    en d’un côté raphaËl ce qui aide à pénétrer le       le       sur le a toi le don des cris qui  le grand brassage des       je me on peut croire que martine moi cocon moi momie fuseau il tente de déchiffrer,       é pour pour jean gautheronle cosmos le franchissement des       &agrav r.m.a toi le don des cris qui nécrologie antoine simon 14       la pie       allong couleur qui ne masque pas ce texte m’a été pierre ciel       sur       gentil dernier vers aoi       alla les plus vieilles antoine simon 23       en un       &agrav   maille 1 :que merci au printemps des au commencement était pour frédéric ce texte se présente gardien de phare à vie, au dernier vers aoi       sous immense est le théâtre et lorsqu’on connaît une (en regardant un dessin de ce va et vient entre mes pensées restent tous feux éteints. des       dans le corps encaisse comme il rossignolet tu la il aurait voulu être 1-nous sommes dehors. en introduction à toutefois je m’estimais ma mémoire ne peut me ainsi fut pétrarque dans 1- c’est dans un jour, vous m’avez  le livre, avec quand il voit s’ouvrir, macles et roulis photo 4 effleurer le ciel du bout des   six formes de la saluer d’abord les plus la vie est ce bruissement non... non... je vous assure, madame est toute comme ce mur blanc outre la poursuite de la mise ki mult est las, il se dort dorothée vint au monde le coquillage contre   1) cette       neige pour yves et pierre poher et nous savons tous, ici, que l’heure de la quand les eaux et les terres mieux valait découper je ne sais pas si     après       le       dans et voici maintenant quelques ma voix n’est plus que et c’était dans vos estes proz e vostre granz est li calz, si se       entre marie-hélène l’une des dernières mult ben i fierent franceis e livre grand format en trois "ces deux là se rimbaud a donc       l̵ le passé n’est passet li jurz, la noit est   se pour mon épouse nicole   nous sommes   ces notes seins isabelle boizard 2005       dans       embarq pour jean-louis cantin 1.- il y a tant de saints sur tu le saiset je le vois  ce qui importe pour       au deuxième essai ….omme virginia par la dernier vers aoi un jour nous avons       la antoine simon 31 bien sûr, il y eut sixième l’attente, le fruit dans les hautes herbes a propos d’une pour andré villers 1) nice, le 30 juin 2000       l̵ la bouche pure souffrance 5) triptyque marocain dernier vers aoi       jardin dernier vers aoi antoine simon 20 je crie la rue mue douleur       soleil art jonction semble enfin dans l’innocence des       " 0 false 21 18 l’instant criblé "nice, nouvel éloge de la pour ma antoine simon 13 antoine simon 24 deuxième apparition de   encore une pour andré quant carles oït la       une 1257 cleimet sa culpe, si s’égarer on je n’hésiterai   pour adèle et     nous karles se dort cum hume antoine simon 2       au inoubliables, les rita est trois fois humble. trois tentatives desesperees station 5 : comment c’était une macao grise tant pis pour eux. difficile alliage de  de même que les     double moisissures mousses lichens antoine simon 6   la production       vu       qui suite de de pareïs li seit la       je me le recueil de textes iloec endreit remeint li os carcassonne, le 06       fleure c’est une sorte de accoucher baragouiner dernier vers aoi la réserve des bribes a propos de quatre oeuvres de       au       &n dernier vers aoi ecrire les couleurs du monde toute trace fait sens. que c’est pour moi le premier il était question non  dans le livre, le suite du blasphème de essai de nécrologie, sors de mon territoire. fais  les éditions de       sur j’ai longtemps se reprendre. creuser son    7 artistes et 1    si tout au long jamais je n’aurais ce "je me tais. pour taire. Être tout entier la flamme même si     l’é pour martine, coline et laure bruno mendonça temps où le sang se des quatre archanges que       sur pour marcel je serai toujours attentif à giovanni rubino dit il n’y a pas de plus à bernadette les dessins de martine orsoni c’est parfois un pays alocco en patchworck ©  il est des objets sur je découvre avant toi       un   pour olivier de sorte que bientôt     &nbs     au couchant je t’ai admiré,       le       &       apr&eg ses mains aussi étaient "le renard connaît madame, c’est notre langues de plomba la       la madame a des odeurs sauvages premier vers aoi dernier on trouvera la video deuxième approche de quelque temps plus tard, de ce paysage que tu contemplais       le ] heureux l’homme vertige. une distance station 1 : judas de pa(i)smeisuns en est venuz quelques autres quand sur vos visages les         &n pour helmut j’ai en réserve merci à la toile de spectacle de josué dit j’ai ajouté bernadette griot vient de "pour tes faisant dialoguer   marcel la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXXVIII | CLXXX ->
CLXXIX

Clefs : lieux , art

dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte