BRIBES EN LIGNE
toute trace fait sens. que leonardo rosa c’est un peu comme si, branches lianes ronces pour raphaël comme une suite de je suis occupé ces       force       magnol rm : nous sommes en     m2 &nbs  référencem mon travail est une  les premières   je n’ai jamais pour egidio fiorin des mots en introduction à       et tu en cet anniversaire, ce qui (josué avait avant propos la peinture est de l’autre     les fleurs du le 19 novembre 2013, à la dans les carnets descendre à pigalle, se       vu écrirecomme on se       l̵ première josué avait un rythme dans le train premier il semble possible bernard dejonghe... depuis       ( pour mireille et philippe       m&eacu en ceste tere ad estet ja pour maxime godard 1 haute j’ai travaillé antoine simon 29 i.- avaler l’art par antoine simon 26 les durand : une je me souviens de a la femme au et encore  dits madame, on ne la voit jamais bientôt, aucune amarre dernier vers aoi les petites fleurs des       deux le scribe ne retient À max charvolen et martin je suis celle qui trompe un verre de vin pour tacher       &n madame est la reine des dorothée vint au monde       apr&eg la cité de la musique pour ma       soleil l’heure de la       "       une bel équilibre et sa dernier vers aoi dans le pain brisé son seins isabelle boizard 2005       "       la in the country “le pinceau glisse sur marie-hélène de tantes herbes el pre "moi, esclave" a     au couchant dernier vers aoi Ç’avait été la       embarq je t’ai admiré, chaises, tables, verres, ( ce texte a pour yves et pierre poher et  les éditions de temps de bitume en fusion sur   1) cette       au pourquoi yves klein a-t-il une fois entré dans la quatrième essai de       pass&e pour jean marie f j’ai voulu me pencher il ne reste plus que le difficile alliage de se placer sous le signe de ainsi va le travail de qui     faisant la     une abeille de   j’ai souvent madame chrysalide fileuse bien sûr, il y eut si j’avais de son faisant dialoguer le travail de bernard l’impossible pour jean-marie simon et sa le lourd travail des meules diaphane est le       dans  dans le livre, le       voyage     son dernier vers aoi dans le respect du cahier des f les feux m’ont il est le jongleur de lui       entre antoine simon 14 a ma mère, femme parmi la fonction, (elle entretenait  la toile couvre les les dernières ne faut-il pas vivre comme des quatre archanges que la force du corps, comme c’est       o       deux la deuxième édition du eurydice toujours nue à le tissu d’acier station 5 : comment       un livre grand format en trois       sur à la bonne "pour tes macles et roulis photo 6 violette cachéeton pour andré nous viendrons nous masser vous avez   saint paul trois dernier vers aoi reflets et echosla salle       je epuisement de la salle, cet univers sans rita est trois fois humble. archipel shopping, la après la lecture de       pav&ea saluer d’abord les plus antoine simon 32 pour martine le lent déferlement     à on préparait     du faucon seul dans la rue je ris la de toutes les le 2 juillet au seuil de l’atelier pour mes enfants laure et       montag douce est la terre aux yeux pour jacky coville guetteurs  monde rassemblé 1254 : naissance de v.- les amicales aventures du on croit souvent que le but gardien de phare à vie, au       qui normal 0 21 false fal quand les eaux et les terres cher bernard       l̵       je       que   que signifie au labyrinthe des pleursils       ( pour je t’enlace gargouille       jardin ici, les choses les plus de profondes glaouis ] heureux l’homme antoine simon 17 madame aux rumeurs       le       neige antoine simon 10 ce paysage que tu contemplais "la musique, c’est le les enseignants :       neige mieux valait découper voici des œuvres qui, le mon cher pétrarque, bien sûrla la vie est ce bruissement mougins. décembre et nous n’avons rien la mort, l’ultime port, face aux bronzes de miodrag c’est pour moi le premier     tout autour       le antoine simon 21 paysage de ta tombe  et si j’étais un i en voyant la masse aux  le grand brassage des pour mon épouse nicole f les rêves de l’art n’existe huit c’est encore à le plus insupportable chez il y a dans ce pays des voies il tente de déchiffrer,       longte       la raphaël (ma gorge est une     &nbs d’abord l’échange des la brume. nuages antoine simon 23 vos estes proz e vostre pour andrée   un là, c’est le sable et al matin, quant primes pert j’ai relu daniel biga,       coude       b&acir   si vous souhaitez nous serons toujours ces     surgi dernier vers aoi f dans le sourd chatoiement       les la poésie, à la  l’écriture antoine simon 5 villa arson, nice, du 17 tous feux éteints. des soudain un blanc fauche le 1) notre-dame au mur violet   nous sommes nos voix la langue est intarissable  dernier salut au la vie humble chez les       je me quelque temps plus tard, de l’erbe del camp, ki macles et roulis photo 1       le fin première       &agrav       les les routes de ce pays sont       ma giovanni rubino dit le geste de l’ancienne,   voici donc la vedo la luna vedo le sauvage et fuyant comme ce jour-là il lui       le aux barrières des octrois pour le prochain basilic, (la quand vous serez tout premier vers aoi dernier 1. il se trouve que je suis       la passent .x. portes, f le feu s’est tout en vérifiant  les œuvres de       il mais jamais on ne la question du récit deux mille ans nous antoine simon 2     extraire tous ces charlatans qui       au station 4 : judas  temps de pierres       midi     sur la pente macles et roulis photo 7  zones gardées de la fraîcheur et la encore une citation“tu jusqu’à il y a spectacle de josué dit   je ne comprends plus pour philippe       aujour et il parlait ainsi dans la il s’appelait tromper le néant introibo ad altare d’ eurydice ou bien de ils sortent de mes deux mains travail de tissage, dans quai des chargeurs de   le 10 décembre sous la pression des vous deux, c’est joie et       l̵       la l’attente, le fruit dentelle : il avait des quatre archanges que au lecteur voici le premier aucun hasard si se     oued coulant « 8° de       bonhe elle disposait d’une le bulletin de "bribes et la peur, présente histoire de signes . (en regardant un dessin de toi, mésange à antoine simon 11       gentil se reprendre. creuser son etudiant à deuxième approche de la danse de vertige. une distance j’ai perdu mon 1.- les rêves de  epître aux       bruyan autre citation       m̵       deux       vaches   l’oeuvre vit son       " pour martine, coline et laure "je me tais. pour taire. et que vous dire des on peut croire que martine   marcel "tu sais ce que c’est       fleur le 23 février 1988, il tendresse du mondesi peu de laure et pétrarque comme la terre nous "mais qui lit encore le       au pas facile d’ajuster le traquer samuelchapitre 16, versets 1     l’é       la       dans mais non, mais non, tu dernier vers aoi         sur tendresses ô mes envols antoine simon 7       reine réponse de michel errer est notre lot, madame, chairs à vif paumes macles et roulis photo 4 lorsque martine orsoni "le renard connaît une il faut dire les attention beau merci à marc alpozzo à cri et à il ne sait rien qui ne va ço dist li reis : antoine simon 3 la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXXVIII | CLXXX ->
CLXXIX

Clefs : lieux , art

dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte