BRIBES EN LIGNE
dans le pays dont je vous "moi, esclave" a pour jacky coville guetteurs granz est li calz, si se premier essai c’est       magnol madame, c’est notre ce poème est tiré du le glacis de la mort a la libération, les patrick joquel vient de f le feu m’a       &n li emperere par sa grant pour martine       &agrav les plus terribles       le de tantes herbes el pre       le "nice, nouvel éloge de la       droite allons fouiller ce triangle quand c’est le vent qui  “comment 7) porte-fenêtre comment entrer dans une la gaucherie à vivre, antoine simon 28 chairs à vif paumes et…  dits de a ma mère, femme parmi mise en ligne d’un et nous n’avons rien on croit souvent que le but fin première pour jean gautheronle cosmos il s’appelait dernier vers aoi les petites fleurs des antoine simon 14 l’illusion d’une il souffle sur les collines    seule au moi cocon moi momie fuseau preambule – ut pictura il ne s’agit pas de s’égarer on     les provisions   je ne comprends plus seins isabelle boizard 2005       vu "je me tais. pour taire.     ton pour mireille et philippe chaque jour est un appel, une les doigts d’ombre de neige une errance de clers est li jurz et li de prime abord, il tout en travaillant sur les dans l’innocence des avec marc, nous avons nous serons toujours ces       le antoine simon 29  ce qui importe pour un nouvel espace est ouvert trois (mon souffle au matin quelques textes premier vers aoi dernier mais non, mais non, tu  improbable visage pendu  le "musée toulon, samedi 9 cinquième essai tout       bonheu coupé en deux quand Être tout entier la flamme la réserve des bribes frères et antoine simon 11 ma mémoire ne peut me même si en 1958 ben ouvre à       m̵ la vie est dans la vie. se bernard dejonghe... depuis       en le grand combat :    nous « pouvez-vous art jonction semble enfin 1254 : naissance de livre grand format en trois accoucher baragouiner f toutes mes  martin miguel vient       la le 26 août 1887, depuis quelque chose au programme des actions guetter cette chose  “... parler une se reprendre. creuser son soudain un blanc fauche le descendre à pigalle, se « 8° de À max charvolen et martin dans les carnets antoine simon 27 pour jean-louis cantin 1.- station 5 : comment dans le respect du cahier des pour jean marie le coeur du bientôt, aucune amarre l’éclair me dure, f tous les feux se sont « e ! malvais       baie       &agrav     double depuis ce jour, le site       j̵ dix l’espace ouvert au       sur       midi tout est prêt en moi pour       banlie     à légendes de michel       &ccedi chercher une sorte de       ( « voici ajout de fichiers sons dans folie de josuétout est deux mille ans nous  pour de       au a la femme au pour ma tout mon petit univers en l’homme est couleur qui ne masque pas       dans la lecture de sainte a claude b.   comme station 1 : judas percey priest lakesur les autres litanies du saint nom moisissures mousses lichens       les quand sur vos visages les (vois-tu, sancho, je suis carles li reis en ad prise sa       " deuxième lorsque martine orsoni après la lecture de   (dans le  zones gardées de où l’on revient mult ben i fierent franceis e “dans le dessin certains soirs, quand je (ma gorge est une madame est la reine des "tu sais ce que c’est tout à fleur d’eaula danse     le nice, le 30 juin 2000 travail de tissage, dans marché ou souk ou       juin le 23 février 1988, il non, björg,   entrons d’un côté la brume. nuages       sur la vie humble chez les quelques autres sixième ecrire sur       jonath temps de cendre de deuil de dernier vers aoi la terre a souvent tremblé l’une des dernières c’est la chair pourtant "mais qui lit encore le jouer sur tous les tableaux   que signifie raphaël       au aux barrières des octrois madame est une torche. elle f les rêves de et que vous dire des     extraire a dix sept ans, je ne savais antoine simon 24 grande lune pourpre dont les "l’art est-il  née à ce va et vient entre introibo ad altare  dernières mises viallat © le château de 1 au retour au moment iloec endreit remeint li os     dans la ruela le samedi 26 mars, à 15 le tissu d’acier régine robin, zacinto dove giacque il mio cinq madame aux yeux quand vous serez tout on cheval toi, mésange à comme une suite de   d’un coté, quand nous rejoignons, en       " je suis occupé ces able comme capable de donner  la toile couvre les pur ceste espee ai dulor e       l̵       pass&e dorothée vint au monde dernier vers aoi les oiseaux s’ouvrent pour maguy giraud et dieu faisait silence, mais reflets et echosla salle monde imaginal,       montag madame dans l’ombre des   on n’est "si elle est j’oublie souvent et     [1]   epître aux    au balcon derniers vers sun destre dernier vers aoi   jn 2,1-12 : il semble possible et tout avait ici. les oiseaux y ont fait ce pays que je dis est station 4 : judas  madame, on ne la voit jamais pour robert essai de nécrologie, la musique est le parfum de       sur lentement, josué onzième "ah ! mon doux pays,  il y a le l’erbe del camp, ki attendre. mot terrible.       coude je désire un derniers antoine simon 9 pour mes enfants laure et dans le pain brisé son       p&eacu "ces deux là se rm : d’accord sur   anatomie du m et madame chrysalide fileuse       soleil       sur la tentation du survol, à     sur la pente 1) la plupart de ces       une j’ai parlé pour andré villers 1) 1257 cleimet sa culpe, si autre citation"voui il tente de déchiffrer,  je signerai mon au lecteur voici le premier macles et roulis photo dernier vers aoi la pureté de la survie. nul  marcel migozzi vient de pour max charvolen 1) pour julius baltazar 1 le     chant de  jésus l’art c’est la ouverture de l’espace       au paysage de ta tombe  et la chaude caresse de temps où les coeurs fontelucco, 6 juillet 2000       jardin a supposer quece monde tienne un besoin de couper comme de     tout autour temps où le sang se ainsi va le travail de qui   adagio   je la mort, l’ultime port, avez-vous vu       é       fleure la terre nous pour angelo f qu’il vienne, le feu     &nbs antoine simon 22 douce est la terre aux yeux deux nouveauté, le lent tricotage du paysage macles et roulis photo 1 au matin du     chambre il est le jongleur de lui pour philippe gardien de phare à vie, au n’ayant pas       la approche d’une ce jour là, je pouvais pas même (en regardant un dessin de je n’ai pas dit que le       s̵   maille 1 :que       je vous avez "et bien, voilà..." dit dernier vers aoi in the country pour lee       pass&e un jour nous avons merci à la toile de     le cygne sur   encore une       maquis  dernier salut au il faut aller voir abstraction voir figuration elle disposait d’une il pleut. j’ai vu la les avenues de ce pays quatre si la mer s’est et il parlait ainsi dans la franchement, pensait le chef, carissimo ulisse,torna a antoine simon 32     &nbs pour egidio fiorin des mots nous avancions en bas de on trouvera la video       je je suis imagine que, dans la  les premières pour frédéric ils s’étaient je déambule et suis bien sûrla j’ai travaillé rm : nous sommes en les premières       nuage le vieux qui       six       sous antoine simon 30 poussées par les vagues envoi du bulletin de bribes       &n pour marcel tendresse du mondesi peu de   pour le prochain       dans on préparait c’est pour moi le premier       au il y a dans ce pays des voies le temps passe si vite, eurydice toujours nue à       dans la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXXXV | CLXXXVII ->
CLXXXVI

Clefs : éléments , Josué , lieux , lutte

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette