BRIBES EN LIGNE
      quinze c’est vrai « h&eacu pour michèle gazier 1) branches lianes ronces tandis que dans la grande       le macao grise dans le train premier    7 artistes et 1       tourne hans freibach :       une  “ne pas   saint paul trois comme un préliminaire la reflets et echosla salle       la ce qui importe pour pour philippe reprise du site avec la c’était une       baie madame dans l’ombre des a dix sept ans, je ne savais aucun hasard si se les amants se    il     les provisions       les dernier vers aoi samuelchapitre 16, versets 1  “comment rien n’est plus ardu la fonction, macles et roulis photo ce va et vient entre a la femme au pour avec marc, nous avons f le feu est venu,ardeur des       longte autre petite voix tous ces charlatans qui       midi  pour jean le       je tendresses ô mes envols traquer j’ai en réserve est-ce parce que, petit, on voudrais je vous         or pour nicolas lavarenne ma       l̵ "le renard connaît je désire un le temps passe dans la  la lancinante il est le jongleur de lui  pour le dernier jour     cet arbre que       la bernard dejonghe... depuis       un dans les carnets j’ai donc …presque vingt ans plus bruno mendonça   que signifie nice, le 30 juin 2000 sors de mon territoire. fais n’ayant pas       magnol la réserve des bribes c’est extrêmement li quens oger cuardise o tendresses ô mes      & tout est prêt en moi pour       &n quatrième essai de les parents, l’ultime face aux bronzes de miodrag passet li jurz, si turnet a sculpter l’air : avez-vous vu au rayon des surgelés   nous sommes  dans toutes les rues pour ma certains prétendent       un  mise en ligne du texte j’oublie souvent et il ne reste plus que le     sur la là, c’est le sable et religion de josué il il existe deux saints portant antoine simon 28   anatomie du m et vue à la villa tamaris 0 false 21 18 marché ou souk ou   je ne comprends plus pure forme, belle muette, dernier vers aoi  “ce travail qui encore la couleur, mais cette dernier vers aoi dans le pays dont je vous À perte de vue, la houle des       dans pur ceste espee ai dulor e à propos des grands deuxième   né le 7 dernier vers aoi À l’occasion de après la lecture de les dernières       sur "l’art est-il de prime abord, il    courant g. duchêne, écriture le       grimpa       voyage dernier vers aoi nos voix trois (mon souffle au matin la tentation du survol, à   encore une pour andré villers 1)  tu vois im font chier la cité de la musique dernier vers aoi eurydice toujours nue à pour michèle gazier 1       les recleimet deu mult derniers deuxième apparition de   un madame a des odeurs sauvages le lourd travail des meules       deux imagine que, dans la voici des œuvres qui, le   ces notes quand il voit s’ouvrir, l’évidence       retour comme une suite de       gentil       six ensevelie de silence, rimbaud a donc madame porte à juste un écoute, josué, le temps passe si vite, la communication est macles et roulis photo 7 1254 : naissance de tout mon petit univers en antoine simon 12 thème principal : de la  il y a le lancinant ô lancinant       bien les cuivres de la symphonie certains soirs, quand je monde imaginal,       il attelage ii est une œuvre passet li jurz, la noit est (vois-tu, sancho, je suis dernier vers aoi ecrire sur     chant de pour mireille et philippe vi.- les amicales aventures ecrire les couleurs du monde f qu’il vienne, le feu   on n’est le 2 juillet "la musique, c’est le     quand       la pour mes enfants laure et maintenant il connaît le etudiant à et que dire de la grâce a ma mère, femme parmi « pouvez-vous madame, vous débusquez dernier vers aoi     une abeille de la bouche pure souffrance polenta nous serons toujours ces       fleur "tu sais ce que c’est présentation du   pour le prochain vos estes proz e vostre antoine simon 11 merci à la toile de nous dirons donc   voici donc la des quatre archanges que il ne s’agit pas de 1257 cleimet sa culpe, si depuis ce jour, le site ce texte m’a été le 28 novembre, mise en ligne cinq madame aux yeux de profondes glaouis       en       reine dernier vers aoi       dans dernier vers aoi    en très saintes litanies dernier vers aoi comme c’est     m2 &nbs       enfant Éléments - ils sortent de sorte que bientôt essai de nécrologie,       au "si elle est   adagio   je ce qu’un paysage peut deuxième approche de l’appel tonitruant du cet univers sans       je me madame chrysalide fileuse sa langue se cabre devant le     nous saluer d’abord les plus       dans     le ils avaient si longtemps, si la mastication des allons fouiller ce triangle au labyrinthe des pleursils antoine simon 29 pour max charvolen 1)       &n pour michèle aueret cher bernard "et bien, voilà..." dit toutefois je m’estimais temps où les coeurs poussées par les vagues  dans le livre, le il pleut. j’ai vu la lu le choeur des femmes de tromper le néant       " pour m.b. quand je me heurte quatrième essai rares un tunnel sans fin et, à l’impossible il n’était qu’un fin première       é a toi le don des cris qui       " sur la toile de renoir, les nouvelles mises en       une       fourr& le 19 novembre 2013, à la       au       neige descendre à pigalle, se 1- c’est dans pour egidio fiorin des mots       la clers fut li jurz e li envoi du bulletin de bribes pour martine pour jean-marie simon et sa       dans dans les horizons de boue, de j’aime chez pierre normalement, la rubrique derniers vers sun destre abstraction voir figuration s’ouvre la f j’ai voulu me pencher d’un bout à nice, le 18 novembre 2004 d’ eurydice ou bien de pour daniel farioli poussant (en regardant un dessin de tu le saiset je le vois       la mult ben i fierent franceis e il avait accepté f le feu s’est la liberté de l’être pour andré macles et roulis photo 1       à le numéro exceptionnel de cinquième essai tout références : xavier antoine simon 20       crabe-  jésus l’art n’existe quand c’est le vent qui au lecteur voici le premier en introduction à j’ai relu daniel biga, etait-ce le souvenir les doigts d’ombre de neige autre citation"voui la mort d’un oiseau.       au  epître aux quand sur vos visages les pour le prochain basilic, (la       l̵ et ma foi, autres litanies du saint nom tendresse du mondesi peu de on dit qu’agathe et si au premier jour il exacerbé d’air       &agrav     oued coulant       fleure à propos “la je n’ai pas dit que le dans les écroulements  si, du nouveau l’art c’est la ses mains aussi étaient décembre 2001.       ce       la       s̵ sequence 6   le la poésie, à la je ne saurais dire avec assez ] heureux l’homme un nouvel espace est ouvert pour jacky coville guetteurs   l’oeuvre vit son nu(e), comme son nom peinture de rimes. le texte langues de plomba la quand les mots       pass&e nice, le 8 octobre       sur       au c’est parfois un pays ouverture d’une bien sûrla si elle est belle ? je le nécessaire non dernier vers que mort  les trois ensembles ma mémoire ne peut me antoine simon 21 et je vois dans vos spectacle de josué dit « 8° de  le livre, avec nécrologie ço dist li reis : si, il y a longtemps, les temps de bitume en fusion sur antoine simon 9 le travail de bernard de pareïs li seit la jouer sur tous les tableaux       sur si j’étais un       cerisi pour yves et pierre poher et la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXXXVIII | CXC ->
CLXXXIX

Clefs : Homère , peuples , Josué , voyages

Li emperere par sa grant poestet,
.VII. anz tuz plens ad en Espaigne estet ;

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette