BRIBES EN LIGNE
      l̵ jusqu’à il y a d’un côté arbre épanoui au ciel sables mes parolesvous en ceste tere ad estet ja clers est li jurz et li pour mes enfants laure et   je n’ai jamais       grappe bien sûrla macles et roulis photo 7 onze sous les cercles où l’on revient bernadette griot vient de pour martine j’arrivais dans les on croit souvent que le but pour andrée noble folie de josué, deux ce travail vous est on trouvera la video deuxième autre petite voix prenez vos casseroles et chaque jour est un appel, une tout en travaillant sur les madame, c’est notre quand il voit s’ouvrir, beaucoup de merveilles travail de tissage, dans    il le lent déferlement       le l’impossible mouans sartoux. traverse de intendo... intendo ! fontelucco, 6 juillet 2000 dernier vers aoi moi cocon moi momie fuseau « pouvez-vous       la le coeur du ainsi alfred… moisissures mousses lichens et nous n’avons rien sur la toile de renoir, les (dans mon ventre pousse une       qui temps de bitume en fusion sur le 15 mai, à antoine simon 19       coude f le feu est venu,ardeur des     pourquoi il y a des objets qui ont la dans un coin de nice,       " antoine simon 30 ce 28 février 2002. ainsi fut pétrarque dans ensevelie de silence, antoine simon 26 station 4 : judas  f dans le sourd chatoiement af : j’entends mougins. décembre dernier vers aoi  zones gardées de coupé le sonà c’est le grand bruno mendonça une il faut dire les références : xavier chaises, tables, verres, sculpter l’air : comme ce mur blanc mi viene in mentemi toutes ces pages de nos  il est des objets sur il tente de déchiffrer, envoi du bulletin de bribes     quand     l’é ici, les choses les plus a grant dulur tendrai puis g. duchêne, écriture le       soleil j’ai en réserve       le régine robin,   adagio   je comme c’est c’est vrai le coquillage contre madame déchirée dernier vers aoi le 26 août 1887, depuis quelques autres       &agrav pour m.b. quand je me heurte       journ& première libre de lever la tête au labyrinthe des pleursils ce qu’un paysage peut c’était une ne pas négocier ne  les premières janvier 2002 .traverse deuxième apparition pour mon épouse nicole clquez sur madame est une et si au premier jour il « h&eacu exode, 16, 1-5 toute madame chrysalide fileuse dernier vers aoi la chaude caresse de deuxième essai le a toi le don des cris qui quelque chose dans ma gorge constellations et antoine simon 18 ma chair n’est l’art n’existe   un vendredi s’ouvre la et si tu dois apprendre à          de femme liseuse       "    tu sais   que signifie "tu sais ce que c’est la vie est dans la vie. se granz est li calz, si se       l̵ r.m.a toi le don des cris qui et je vois dans vos       &agrav le temps passe dans la temps où les coeurs josué avait un rythme dernier vers aoi   pour adèle et passet li jurz, la noit est quelques textes les petites fleurs des pour martin à la mémoire de       sur mesdames, messieurs, veuillez À l’occasion de       le les enseignants : les routes de ce pays sont dernier vers aoi       nuage station 7 : as-tu vu judas se       le le texte qui suit est, bien préparation des non, björg, toute une faune timide veille apaches : lentement, josué       bonhe laure et pétrarque comme …presque vingt ans plus pour egidio fiorin des mots a christiane de tantes herbes el pre nice, le 8 octobre dernier vers aoi   pour jean-marie simon et sa la lecture de sainte   d’un coté, dans l’effilé de écoute, josué, f le feu s’est buttati ! guarda&nbs alocco en patchworck ©       dans les étourneaux !  au travers de toi je elle réalise des l’éclair me dure, comme un préliminaire la       en toutefois je m’estimais vedo la luna vedo le le recueil de textes c’est la chair pourtant       ruelle quando me ne so itu pe 1-nous sommes dehors. tes chaussures au bas de "pour tes franchement, pensait le chef,       à       dans douce est la terre aux yeux       la 10 vers la laisse ccxxxii les durand : une       juin dans le respect du cahier des la rencontre d’une quatrième essai de         or f le feu s’est     double rêves de josué, f tous les feux se sont le 2 juillet antoine simon 31 l’illusion d’une       longte ce qui aide à pénétrer le a l’aube des apaches, dire que le livre est une percey priest lakesur les pluies et bruines, au rayon des surgelés très saintes litanies 0 false 21 18 lancinant ô lancinant macles et roulis photo 1 le 28 novembre, mise en ligne dernier vers aoi réponse de michel ce pays que je dis est       voyage " je suis un écorché vif.   pour le prochain "nice, nouvel éloge de la effleurer le ciel du bout des       &agrav et combien deuxième apparition de j’ai relu daniel biga, bel équilibre et sa « amis rollant, de dieu faisait silence, mais mise en ligne     les provisions pour gilbert sainte marie, tous ces charlatans qui certains prétendent ainsi va le travail de qui antoine simon 11 cet article est paru elle disposait d’une       au heureuse ruine, pensait etudiant à saluer d’abord les plus glaciation entre       le 1- c’est dans portrait. 1255 : macles et roulis photo 6 dans ce périlleux souvent je ne sais rien de       &n une errance de       grimpa nous avons affaire à de         su jamais si entêtanteeurydice nous serons toujours ces       le       gentil   pour théa et ses       apr&eg la communication est il faut laisser venir madame là, c’est le sable et autre citation trois tentatives desesperees c’est extrêmement est-ce parce que, petit, on pour jean gautheronle cosmos o tendresses ô mes tout est possible pour qui 1 la confusion des je suis celle qui trompe  epître aux bal kanique c’est au seuil de l’atelier un titre : il infuse sa 1. il se trouve que je suis       force pour julius baltazar 1 le le franchissement des  mise en ligne du texte antoine simon 23    en sixième m1          regardant aucun hasard si se     extraire pour alain borer le 26 antoine simon 25 "l’art est-il vous avez la force du corps,  le grand brassage des       ( n’ayant pas il n’est pire enfer que j’ai longtemps toutes sortes de papiers, sur  tu ne renonceras pas. et…  dits de "la musique, c’est le avez-vous vu le 23 février 1988, il ce jour là, je pouvais chercher une sorte de   né le 7 bernard dejonghe... depuis un soir à paris au dans les rêves de la religion de josué il       d&eacu antoine simon 6 "et bien, voilà..." dit je serai toujours attentif à les premières essai de nécrologie, le soleil n’est pas le nécessaire non accorde ton désir à ta   iv    vers folie de josuétout est encore une citation“tu autre citation"voui     cet arbre que       le neuf j’implore en vain vous n’avez dans le monde de cette après la lecture de   voici donc la suite de   anatomie du m et nous avancions en bas de passent .x. portes, titrer "claude viallat, introibo ad altare madame aux rumeurs   le 10 décembre       apr&eg les textes mis en ligne premier essai c’est       arauca quand nous rejoignons, en villa arson, nice, du 17 « voici       allong       " pure forme, belle muette, comment entrer dans une    nous       " et la peur, présente le grand combat :     son la fonction, a dix sept ans, je ne savais martin miguel art et       aux des conserves ! et encore  dits pour ma     chambre paien sunt morz, alquant c’est une sorte de dernier vers aoi       va pour angelo  dernier salut au  “s’ouvre  si, du nouveau pour michèle le numéro exceptionnel de abu zayd me déplait. pas la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXXXVIII | CXC ->
CLXXXIX

Clefs : Homère , peuples , Josué , voyages

Li emperere par sa grant poestet,
.VII. anz tuz plens ad en Espaigne estet ;

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette