BRIBES EN LIGNE
      un aucun hasard si se pour alain borer le 26 issent de mer, venent as pour angelo   iv    vers       dans avec marc, nous avons pour qui veut se faire une douze (se fait terre se villa arson, nice, du 17 deux ce travail vous est       apparu une autre approche de Éléments - la vie est ce bruissement aux barrières des octrois       fleur deuxième essai le c’était une bernadette griot vient de f le feu s’est le ciel de ce pays est tout seins isabelle boizard 2005 comme un préliminaire la       o temps où les coeurs la pureté de la survie. nul 1254 : naissance de mi viene in mentemi de profondes glaouis cinquième citationne pour andré       dans le 28 novembre, mise en ligne saluer d’abord les plus       une je ne saurais dire avec assez régine robin, mon cher pétrarque,     depuis art jonction semble enfin karles se dort cum hume l’art c’est la le proche et le lointain     double pure forme, belle muette, si j’avais de son       qui  monde rassemblé le galop du poème me sables mes parolesvous les oiseaux s’ouvrent toute trace fait sens. que À max charvolen et arbre épanoui au ciel rêves de josué, voudrais je vous poème pour je crie la rue mue douleur dernier vers aoi pour jean-louis cantin 1.-     faisant la       nuage cinq madame aux yeux la poésie, à la et voici maintenant quelques equitable un besoin sonnerait deux ajouts ces derniers en ceste tere ad estet ja ma chair n’est s’égarer on intendo... intendo ! ce va et vient entre quel étonnant il ne sait rien qui ne va je m’étonne toujours de la antoine simon 17 la bouche pleine de bulles  “s’ouvre sept (forces cachées qui me mesdames, messieurs, veuillez     m2 &nbs du fond des cours et des un verre de vin pour tacher comme c’est antoine simon 29 quatrième essai de un nouvel espace est ouvert le lent déferlement le ciel est clair au travers il souffle sur les collines max charvolen, martin miguel je sais, un monde se cet univers sans "si elle est       &agrav       journ&  pour de ce qui importe pour rossignolet tu la carissimo ulisse,torna a    au balcon       st passent .x. portes,       vu encore la couleur, mais cette et je vois dans vos la force du corps,       soleil j’écoute vos les dernières avant dernier vers aoi titrer "claude viallat, je n’hésiterai montagnesde j’ai ajouté de pareïs li seit la antoine simon 19  les premières       sur dans les horizons de boue, de       bien le lent tricotage du paysage et encore  dits coupé le sonà les plus vieilles pour jacky coville guetteurs a claude b.   comme À l’occasion de       que le soleil n’est pas travail de tissage, dans       ruelle c’est un peu comme si, dernier vers aoi dans les carnets       dans genre des motsmauvais genre    courant chaises, tables, verres, nice, le 18 novembre 2004 dernier vers aoi       crabe- pierre ciel  le livre, avec rm : d’accord sur     hélas, tendresse du mondesi peu de       dans assise par accroc au bord de       la de la ...et poème pour le scribe ne retient dieu faisait silence, mais moi cocon moi momie fuseau alocco en patchworck © quand sur vos visages les   j’ai souvent la route de la soie, à pied, les étourneaux ! clere est la noit e la à bernadette       avant préparation des mon travail est une j’ai relu daniel biga, autre citation la liberté s’imprime à paroles de chamantu rêve, cauchemar,       sur nice, le 8 octobre la réserve des bribes un jour nous avons preambule – ut pictura nu(e), comme son nom le grand combat : autre essai d’un f les rêves de et si tu dois apprendre à je serai toujours attentif à r.m.a toi le don des cris qui       le       deux dernier vers aoi 0 false 21 18 0 false 21 18 dernier vers aoi       magnol       descen fragilité humaine. la fraîcheur et la 10 vers la laisse ccxxxii   un tandis que dans la grande       m̵ c’est la distance entre leonardo rosa ce qui fascine chez       une j’ai perdu mon napolì napolì     oued coulant       la l’éclair me dure, et nous n’avons rien c’est ici, me       au qu’est-ce qui est en       dans       il l’une des dernières       p&eacu paysage de ta tombe  et en 1958 ben ouvre à dernier vers aoi le lourd travail des meules tout en travaillant sur les  les œuvres de la question du récit très saintes litanies edmond, sa grande       le       et tu   la production si j’étais un l’illusion d’une attention beau  avec « a la le texte qui suit est, bien dernier vers aoi al matin, quant primes pert dernier vers aoi de sorte que bientôt prenez vos casseroles et beaucoup de merveilles     une abeille de       les   adagio   je       va 1 la confusion des quand il voit s’ouvrir,       la spectacle de josué dit tout en vérifiant en cet anniversaire, ce qui       au  si, du nouveau dernier vers aoi le géographe sait tout     ton       &agrav dans le train premier pour helmut       " "mais qui lit encore le pour jacqueline moretti,       six le temps passe dans la je suis mult est vassal carles de   ces sec erv vre ile i.- avaler l’art par       en le plus insupportable chez    de femme liseuse frères et       la     au couchant     [1]  li emperere s’est envoi du bulletin de bribes       bonheu       ma et tout avait dernier vers aoi dans le patriote du 16 mars premier vers aoi dernier       sur tous feux éteints. des (ô fleur de courge...  la lancinante ajout de fichiers sons dans       sous ce poème est tiré du écoute, josué, josué avait un rythme il faut aller voir 1) la plupart de ces des voix percent, racontent     le cygne sur quand les mots il faut laisser venir madame       jardin à pas une année sans évoquer       les     &nbs pour julius baltazar 1 le       maquis sa langue se cabre devant le cinquième essai tout       pass&e je reviens sur des pas facile d’ajuster le mais jamais on ne bernard dejonghe... depuis l’ami michel toutefois je m’estimais       un grande lune pourpre dont les le pendu  l’exposition        embarq il en est des noms comme du     l’é  l’écriture ne faut-il pas vivre comme   pour adèle et quelques autres nouvelles mises en mult ben i fierent franceis e « h&eacu madame porte à 5) triptyque marocain sous la pression des certains prétendent epuisement de la salle, face aux bronzes de miodrag 1257 cleimet sa culpe, si elle ose à peine       tourne       " nous serons toujours ces       reine et si au premier jour il la rencontre d’une autres litanies du saint nom       l̵ grant est la plaigne e large       ce       s̵ dans le pain brisé son c’est la chair pourtant pour le prochain basilic, (la sors de mon territoire. fais (de)lecta lucta   au programme des actions ( ce texte a il existe deux saints portant ma voix n’est plus que dans le monde de cette la chaude caresse de       fourmi antoine simon 21     surgi macles et roulis photo 4 je t’enlace gargouille m1        dernières mises un tunnel sans fin et, à       sur à propos “la décembre 2001. ils avaient si longtemps, si le coeur du attelage ii est une œuvre la bouche pure souffrance dernier vers aoi exode, 16, 1-5 toute       sur le dorothée vint au monde « voici dans les écroulements (josué avait lentement    nous    seule au pour philippe la galerie chave qui la mort d’un oiseau.  epître aux normal 0 21 false fal deuxième suite il arriva que  au mois de mars, 1166 mille fardeaux, mille dernier vers aoi sequence 6   le la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII
<- CXCIX | CCI ->
CC

Clefs : Roland , lutte

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette