BRIBES EN LIGNE
lorsque martine orsoni rm : d’accord sur       &n       object grant est la plaigne e large dernier vers aoi diaphane est le mot (ou deuxième suite   le texte suivant a       ma merci à marc alpozzo       bien madame, vous débusquez accoucher baragouiner pour le prochain basilic, (la seul dans la rue je ris la       neige laure et pétrarque comme "moi, esclave" a       (ô fleur de courge... ….omme virginia par la       le     du faucon antoine simon 28   pour le prochain quelque chose rossignolet tu la       descen       la       la     m2 &nbs clers fut li jurz e li able comme capable de donner       ce passent .x. portes, antoine simon 10 antoine simon 26    si tout au long pour helmut et si tu dois apprendre à elle réalise des ] heureux l’homme dernier vers aoi       la giovanni rubino dit si tu es étudiant en ici. les oiseaux y ont fait "si elle est que reste-t-il de la antoine simon 22 ce jour là, je pouvais chairs à vif paumes coupé en deux quand toulon, samedi 9 (la numérotation des  la toile couvre les de prime abord, il deuxième quand vous serez tout dernier vers aoi le franchissement des bernadette griot vient de  les œuvres de pour martine ainsi va le travail de qui les étourneaux ! madame porte à là, c’est le sable et le texte qui suit est, bien comment entrer dans une j’ai en réserve madame dans l’ombre des « h&eacu       au un tunnel sans fin et, à et combien quatre si la mer s’est il semble possible constellations et "mais qui lit encore le       un       longte elle disposait d’une à propos “la iloec endreit remeint li os deuxième apparition de  tu vois im font chier derniers vers sun destre  au mois de mars, 1166 quand les mots alocco en patchworck © approche d’une au programme des actions des quatre archanges que bal kanique c’est le pendu envoi du bulletin de bribes ils sortent le passé n’est       pass&e max charvolen, martin miguel       coude       m&eacu grande lune pourpre dont les À max charvolen et martin     pourquoi sur l’erbe verte si est chaque jour est un appel, une tant pis pour eux. guetter cette chose je n’hésiterai antoine simon 12 le soleil n’est pas merci à la toile de       sur "et bien, voilà..." dit       sur le encore une citation“tu marie-hélène       sur granz est li calz, si se pour qui veut se faire une l’art n’existe dernier vers aoi       deux       & voile de nuità la le coquillage contre pour marcel   maille 1 :que ce texte m’a été les grands et il parlait ainsi dans la       sur       tourne       aujour ce texte se présente  hors du corps pas petit matin frais. je te dix l’espace ouvert au       sabots       dans morz est rollant, deus en ad a toi le don des cris qui  un livre écrit       m̵       au     [1]  carissimo ulisse,torna a cet article est paru des conserves ! comme un préliminaire la dernier vers aoi jouer sur tous les tableaux il en est des meurtrières.       à       fleure allons fouiller ce triangle très malheureux... pas de pluie pour venir le 2 juillet cyclades, iii° macao grise le geste de l’ancienne, i en voyant la masse aux       b&acir carles li reis en ad prise sa  martin miguel vient     après premier essai c’est dernier vers aoi  “ne pas le temps passe dans la   (dans le etudiant à       apparu la liberté s’imprime à avec marc, nous avons dernier vers aoi essai de nécrologie, trois (mon souffle au matin       deux    il j’ai donc il en est des noms comme du       au si j’avais de son deux ajouts ces derniers dieu faisait silence, mais charogne sur le seuilce qui       en       à bernadette   l’oeuvre vit son des quatre archanges que       ( le corps encaisse comme il attendre. mot terrible. 1 au retour au moment attendre. mot terrible.       enfant       les ne faut-il pas vivre comme     son   pour adèle et dernier vers aoi dimanche 18 avril 2010 nous mesdames, messieurs, veuillez 1257 cleimet sa culpe, si       " « pouvez-vous de sorte que bientôt dernier vers aoi dernier vers aoi la prédication faite       sur polenta et je vois dans vos je crie la rue mue douleur       je       ( je suis occupé ces antoine simon 31 nous avons affaire à de l’erbe del camp, ki tu le sais bien. luc ne     ton       dans patrick joquel vient de je t’enfourche ma j’entends sonner les que d’heures aux barrières des octrois pour jean gautheronle cosmos antoine simon 27 couleur qui ne masque pas première 1) notre-dame au mur violet carcassonne, le 06   entrons les doigts d’ombre de neige mais jamais on ne     &nbs       &agrav       dans antoine simon 30 sixième toi, mésange à quant carles oït la       allong je dors d’un sommeil de  “comment n’ayant pas     chant de dernier vers aoi nécrologie antoine simon 3 aux george(s) (s est la antoine simon 21       juin       la ainsi fut pétrarque dans af : j’entends     au couchant  de même que les leonardo rosa au commencement était       nuage tandis que dans la grande       qui réponse de michel martin miguel art et pour andré  pour le dernier jour  improbable visage pendu lancinant ô lancinant       et tu       journ& c’est vrai la terre nous décembre 2001. pour michèle gazier 1       le avez-vous vu f le feu est venu,ardeur des douce est la terre aux yeux station 7 : as-tu vu judas se       parfoi thème principal :     le j’ai ajouté maintenant il connaît le de tantes herbes el pre       st le ciel est clair au travers       un       voyage  pour jean le       magnol josué avait un rythme  l’écriture       retour je suis le tissu d’acier sculpter l’air : comme c’est   pour olivier       la g. duchêne, écriture le    seule au et te voici humanité la réserve des bribes tout est possible pour qui paien sunt morz, alquant a la femme au l’illusion d’une pour daniel farioli poussant un jour, vous m’avez c’est un peu comme si, et  riche de mes       chaque le bulletin de "bribes       bruyan pour jean-marie simon et sa on cheval Ç’avait été la écrirecomme on se antoine simon 16 régine robin, la bouche pure souffrance où l’on revient quelques textes imagine que, dans la cet univers sans station 4 : judas  dernier vers aoi « voici  “la signification       apr&eg equitable un besoin sonnerait   tout est toujours en pour michèle aueret     tout autour mult est vassal carles de       la et la peur, présente tout mon petit univers en       neige archipel shopping, la À max charvolen et spectacle de josué dit  dernier salut au il ne s’agit pas de merci au printemps des temps de cendre de deuil de marcel alocco a       ton on peut croire que martine pierre ciel les routes de ce pays sont six de l’espace urbain, le scribe ne retient de toutes les pour mes enfants laure et i mes doigts se sont ouverts    courant       il antoine simon 14 pour mon épouse nicole v.- les amicales aventures du toutes ces pages de nos macles et roulis photo 6       &agrav mon travail est une madame aux rumeurs ce n’est pas aux choses  il est des objets sur chercher une sorte de paysage de ta tombe  et dans l’effilé de le 26 août 1887, depuis 5) triptyque marocain la cité de la musique edmond, sa grande de mes deux mains exacerbé d’air de pa(i)smeisuns en est venuz       reine la liberté de l’être       maquis  “... parler une a propos d’une "l’art est-il la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII
<- CCIV | CCVI ->
CCV

Clefs : Roland , mort , lieux

De tantes herbes el pre truvat les flors,
Ki sunt vermeilz del sanc de noz barons !

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette