aller au sommaire | poursuivre l'errance

VOLUME VII, CCVII


Nécrologie suite

Guardet a tere, veit gesir sun nev[u]ld :
Cors ad gaillard, perdue ad sa culur,
Turnez ses oilz, mult li sunt tenebros.

dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Pour retrouver "CCVII" dans " LES BRIBES ", aller à : LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII

Réagir à ce texte