BRIBES EN LIGNE
      la       à       sur     après la terre a souvent tremblé « h&eacu derniers       force dire que le livre est une max charvolen, martin miguel le bulletin de "bribes le 19 novembre 2013, à la à       bonheu antoine simon 17 je crie la rue mue douleur madame est la reine des       quand au programme des actions et je vois dans vos  zones gardées de allons fouiller ce triangle equitable un besoin sonnerait       que al matin, quant primes pert ce qui fascine chez deux ce travail vous est à la bonne     une abeille de       magnol dernier vers aoi  dans le livre, le un jour nous avons "pour tes vos estes proz e vostre       la antoine simon 7 tout à fleur d’eaula danse “le pinceau glisse sur antoine simon 2 c’est parfois un pays beaucoup de merveilles carissimo ulisse,torna a  il y a le siglent a fort e nagent e merci à marc alpozzo       dans journée de tant pis pour eux.       vu la vie humble chez les pour andré petit matin frais. je te dernier vers s’il je m’étonne toujours de la dans le pain brisé son ço dist li reis : ainsi alfred… "mais qui lit encore le abu zayd me déplait. pas       dans madame, c’est notre 5) triptyque marocain madame dans l’ombre des antoine simon 27 pour philippe descendre à pigalle, se   nous sommes  “ne pas  “s’ouvre écoute, josué, il tente de déchiffrer, paysage de ta tombe  et 13) polynésie à la mémoire de je n’hésiterai accoucher baragouiner attention beau dernier vers aoi    en Être tout entier la flamme     quand voici des œuvres qui, le toi, mésange à le soleil n’est pas pas facile d’ajuster le       la mais jamais on ne  “... parler une     faisant la  avec « a la       l̵       assis macles et roulis photo 6       montag je dors d’un sommeil de       midi       reine elle réalise des rêves de josué, ce texte m’a été ses mains aussi étaient dernier vers aoi pour jean-louis cantin 1.- quatrième essai rares       soleil les dessins de martine orsoni   iv    vers le 2 juillet à bernadette pas de pluie pour venir etudiant à vue à la villa tamaris le lourd travail des meules prenez vos casseroles et  “comment le scribe ne retient toute trace fait sens. que les textes mis en ligne       dans le 23 février 1988, il lancinant ô lancinant       vaches  au mois de mars, 1166 agnus dei qui tollis peccata       coude       m&eacu       dans introibo ad altare martin miguel art et « pouvez-vous     chant de pour andré villers 1) chaises, tables, verres, très saintes litanies   dits de       allong pour martin ce texte se présente madame porte à que reste-t-il de la dessiner les choses banales       fourr& les avenues de ce pays deux ajouts ces derniers    courant       sur       parfoi dans les carnets j’ai en réserve poème pour  tu ne renonceras pas. au lecteur voici le premier les petites fleurs des       alla quelques textes À max charvolen et martin "ah ! mon doux pays, Éléments - ce n’est pas aux choses et c’était dans       grimpa   que signifie le "patriote",  jésus tu le sais bien. luc ne       voyage la tentation du survol, à sur l’erbe verte si est l’éclair me dure, 10 vers la laisse ccxxxii une fois entré dans la exacerbé d’air moisissures mousses lichens non... non... je vous assure, ici. les oiseaux y ont fait       &agrav dernier vers aoi   encore une deuxième approche de onze sous les cercles       au seul dans la rue je ris la jamais si entêtanteeurydice  pour de et la peur, présente clquez sur l’appel tonitruant du       une autre petite voix       " c’est une sorte de j’aime chez pierre …presque vingt ans plus       au epuisement de la salle,       " c’est ici, me "moi, esclave" a pour martine   au milieu de l’attente, le fruit il en est des meurtrières.  il est des objets sur je t’enlace gargouille  improbable visage pendu nous avons affaire à de       le pour yves et pierre poher et pas une année sans évoquer     les provisions antoine simon 24       le les étourneaux !     les fleurs du vous n’avez ki mult est las, il se dort temps de bitume en fusion sur       les un soir à paris au  monde rassemblé elle ose à peine antoine simon 14 pour jacqueline moretti, diaphane est le art jonction semble enfin  ce mois ci : sub j’ai longtemps antoine simon 6 la deuxième édition du Ç’avait été la c’est la peur qui fait granz est li calz, si se       et le 15 mai, à la gaucherie à vivre,  “la signification et si au premier jour il laure et pétrarque comme l’instant criblé pur ceste espee ai dulor e on peut croire que martine chaque jour est un appel, une pour frédéric       qui « voici       la une autre approche de j’ai ajouté dernier vers aoi dernier vers aoi rien n’est plus ardu de tantes herbes el pre la danse de mon cher pétrarque, antoine simon 13 le tissu d’acier       &agrav   l’oeuvre vit son comment entrer dans une 1) notre-dame au mur violet       je       la j’ai travaillé "le renard connaît sequence 6   le ce qui aide à pénétrer le       &n recleimet deu mult nous avancions en bas de grande lune pourpre dont les toutes ces pages de nos   3   

les cinquième essai tout tromper le néant dans ce pays ma mère       " je sais, un monde se « amis rollant, de cher bernard nu(e), comme son nom antoine simon 30 napolì napolì même si dernier vers aoi a l’aube des apaches, le temps passe dans la folie de josuétout est deuxième apparition je n’ai pas dit que le a toi le don des cris qui       les douze (se fait terre se mieux valait découper bien sûrla     [1]  pour raphaël sauvage et fuyant comme macles et roulis photo 4 voudrais je vous au rayon des surgelés certains soirs, quand je l’une des dernières antoine simon 33 j’écoute vos dernier vers doel i avrat,       j̵ sous la pression des bernard dejonghe... depuis quand vous serez tout       longte       il c’est seulement au de la à propos “la " je suis un écorché vif.       apr&eg à cri et à pour alain borer le 26 bernadette griot vient de  le grand brassage des printemps breton, printemps pour andré antoine simon 16       le la fraîcheur et la tes chaussures au bas de portrait. 1255 : ma chair n’est les cuivres de la symphonie le 26 août 1887, depuis la terre nous il semble possible genre des motsmauvais genre       dans leonardo rosa       vu lentement, josué       sur les installations souvent, références : xavier marché ou souk ou       quinze le travail de bernard ils s’étaient (ô fleur de courge... preambule – ut pictura un jour, vous m’avez li emperere par sa grant et ces   saint paul trois       nuage       dans passet li jurz, la noit est       reine dernier vers aoi       (       je me   le 10 décembre charogne sur le seuilce qui ….omme virginia par la toutes sortes de papiers, sur vous êtes (de)lecta lucta         pourqu dernier vers aoi on trouvera la video entr’els nen at ne pui petites proses sur terre six de l’espace urbain,   je ne comprends plus rm : d’accord sur     m2 &nbs  pour jean le nous savons tous, ici, que       pass&e       le c’est un peu comme si, a claude b.   comme nous dirons donc histoire de signes . un nouvel espace est ouvert antoine simon 23       rampan       sur station 3 encore il parle la route de la soie, à pied, pour nicolas lavarenne ma dernier vers aoi  pour le dernier jour si elle est belle ? je la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII
<- CCIX | CCXI ->
CCX

Clefs : mort , peuples , Josué , langue

Si grant dol ai que ne voldreie vivre

Qui voudrait vivre avec tant de douleur ? Comment le voudrais-je ? se disait Josué.

dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte