BRIBES EN LIGNE
deux nouveauté, des quatre archanges que sauvage et fuyant comme c’est ici, me  les premières poussées par les vagues tout en travaillant sur les   tout est toujours en il existe au moins deux la vie est ce bruissement je m’étonne toujours de la à pour jacky coville guetteurs ma voix n’est plus que m1       dernier vers aoi il ne sait rien qui ne va pour egidio fiorin des mots vedo la luna vedo le ce qu’un paysage peut gardien de phare à vie, au moisissures mousses lichens pour andré       " antoine simon 10 la réserve des bribes l’heure de la s’ouvre la (de)lecta lucta         b&acir ce qui fait tableau : ce dieu faisait silence, mais  mise en ligne du texte       sur je n’ai pas dit que le       au au programme des actions il existe deux saints portant  marcel migozzi vient de ce n’est pas aux choses tout est possible pour qui       à       j̵ i mes doigts se sont ouverts et te voici humanité c’était une entr’els nen at ne pui on a cru à     depuis le bulletin de "bribes c’est parfois un pays       l̵     sur la pente de l’autre normal 0 21 false fal il est le jongleur de lui les premières une il faut dire les archipel shopping, la difficile alliage de dernier vers aoi et que vous dire des toujours les lettres :  de même que les voudrais je vous outre la poursuite de la mise  epître aux autre citation aux george(s) (s est la station 5 : comment "ces deux là se suite du blasphème de     rien poème pour les lettres ou les chiffres il en est des noms comme du pas de pluie pour venir pour helmut et  riche de mes pour daniel farioli poussant j’aime chez pierre religion de josué il issent de mer, venent as la terre a souvent tremblé onzième (À l’église le coeur du autre citation"voui certains prétendent le franchissement des  pour le dernier jour je rêve aux gorges rm : d’accord sur       m̵       il   la production travail de tissage, dans    au balcon ma chair n’est sous la pression des la littérature de c’est la chair pourtant dans la caverne primordiale cinquième citationne pour le prochain basilic, (la       bonhe vi.- les amicales aventures et tout avait que d’heures la tentation du survol, à et si au premier jour il après la lecture de dernier vers aoi c’est une sorte de       la   entrons antoine simon 14 rare moment de bonheur, la danse de 0 false 21 18 à cri et à merle noir  pour le temps passe dans la dans les hautes herbes ce va et vient entre ajout de fichiers sons dans ce qui fascine chez ce la communication est errer est notre lot, madame, f les feux m’ont six de l’espace urbain, madame aux rumeurs a supposer quece monde tienne grant est la plaigne e large dans le pays dont je vous pour philippe quand les mots lorsque martine orsoni de prime abord, il     chambre bribes en ligne a       o les parents, l’ultime le ciel est clair au travers en cet anniversaire, ce qui f le feu s’est passent .x. portes,   3   

les       le     longtemps sur je dors d’un sommeil de on peut croire que martine   d’un coté,       la il y a dans ce pays des voies dernier vers aoi bernard dejonghe... depuis       un comme un préliminaire la       journ& abstraction voir figuration mille fardeaux, mille pour mon épouse nicole une autre approche de       force 0 false 21 18 j’ai changé le   est-ce que       su dans l’innocence des       et dernier vers aoi (elle entretenait  c’était etudiant à    courant antoine simon 17 printemps breton, printemps j’ai relu daniel biga, si, il y a longtemps, les       la  la toile couvre les la cité de la musique vous dites : "un j’ai ajouté seins isabelle boizard 2005 le plus insupportable chez bien sûrla       entre    si tout au long des voiles de longs cheveux karles se dort cum hume siglent a fort e nagent e tu le saiset je le vois       les 13) polynésie able comme capable de donner quelques textes       d&eacu rimbaud a donc art jonction semble enfin l’art c’est la nice, le 18 novembre 2004 « e ! malvais je me souviens de   saint paul trois paysage de ta tombe  et granz est li calz, si se cette machine entre mes antoine simon 27 dernier vers aoi  au travers de toi je autre essai d’un le soleil n’est pas quand les eaux et les terres pour andrée       la       sur chaises, tables, verres, f le feu s’est il n’y a pas de plus mais non, mais non, tu de toutes les le 23 février 1988, il pour robert     à   (dans le ma voix n’est plus que  née à intendo... intendo !  ce qui importe pour abu zayd me déplait. pas  “comment dernier vers doel i avrat,       ma c’est pour moi le premier ouverture d’une j’ai perdu mon       voyage un jour, vous m’avez   pour olivier mouans sartoux. traverse de       le saluer d’abord les plus pierre ciel et il fallait aller debout fin première       pass&e       crabe-       st alocco en patchworck © d’ eurydice ou bien de le 26 août 1887, depuis les textes mis en ligne pour jean marie       dans       rampan f qu’il vienne, le feu       "      & et voici maintenant quelques rêve, cauchemar, décembre 2001. franchement, pensait le chef, de pareïs li seit la ne faut-il pas vivre comme madame est une torche. elle     &nbs       assis       sous       le …presque vingt ans plus légendes de michel "mais qui lit encore le la liberté s’imprime à pour alain borer le 26 comme une suite de pour lee l’appel tonitruant du la lecture de sainte       je bruno mendonça et que dire de la grâce antoine simon 33 pure forme, belle muette,   ces sec erv vre ile percey priest lakesur les mon travail est une   si vous souhaitez et…  dits de 1257 cleimet sa culpe, si dernier vers aoi nous viendrons nous masser 1) la plupart de ces diaphane est le de pa(i)smeisuns en est venuz al matin, quant primes pert je sais, un monde se À l’occasion de les routes de ce pays sont pour julius baltazar 1 le ainsi alfred… comme c’est nous avancions en bas de       &n antoine simon 22 dessiner les choses banales à bernadette nous savons tous, ici, que de soie les draps, de soie       sur tout à fleur d’eaula danse qu’est-ce qui est en des conserves ! dernier vers aoi       fleur le ciel de ce pays est tout autre petite voix dernier vers aoi carles li reis en ad prise sa dernier vers aoi la prédication faite dans les rêves de la deux mille ans nous « voici carcassonne, le 06 le lourd travail des meules mes pensées restent    regardant       vu       fourr& sculpter l’air : libre de lever la tête antoine simon 5 pour angelo suite de       maquis nécrologie pour martine  au mois de mars, 1166     nous cliquetis obscène des quand il voit s’ouvrir, je déambule et suis le numéro exceptionnel de       longte       deux a l’aube des apaches, dans le respect du cahier des introibo ad altare   le texte suivant a une fois entré dans la       ton iv.- du livre d’artiste normalement, la rubrique non... non... je vous assure, thème principal : dans ma gorge       grappe granz fut li colps, li dux en       six petit matin frais. je te on trouvera la video  pour jean le       le mult ben i fierent franceis e antoine simon 16     surgi trois (mon souffle au matin  les œuvres de f le feu m’a pour qui veut se faire une ses mains aussi étaient dernier vers aoi  “la signification antoine simon 24 je meurs de soif  il y a le bientôt, aucune amarre et c’était dans toutes ces pages de nos je ne saurais dire avec assez   marcel   on n’est fontelucco, 6 juillet 2000 pour michèle gazier 1) les dieux s’effacent c’est seulement au petites proses sur terre       la la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > avec Jean Jacques Laurent > Terre de l’enfuie
<- VII | IX ->
VIII
Artiste(s) : Laurent (site)

Le ciel de ce pays est tout d’un bloc
la nuit s’y effondre donc dans le silence de la tentation du monde
sans préalable
elle s’échappe sans effet d’annonce et sans bruit
l’étalement des soubresauts du monde
c’est la
nuit c’est le jour
tout simplement et leur douloureuse expansion
le pédoncule tendu d’une fleur de sorbier.

JPEG - 39.2 ko
Le ciel de ce pays...
Publication en ligne : 7 janvier 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette