BRIBES EN LIGNE
de sorte que bientôt  avec « a la dans ce pays ma mère     du faucon   d’un coté, patrick joquel vient de dernier vers aoi       fourr& attention beau l’ami michel     un mois sans       fleur preambule – ut pictura i en voyant la masse aux poème pour certains prétendent ce poème est tiré du       les       pass&e  au travers de toi je   que signifie d’un bout à raphaËl petit matin frais. je te réponse de michel    en ma mémoire ne peut me il n’est pire enfer que alocco en patchworck © la danse de dernier vers aoi       la pour robert       " m1       suite de ouverture d’une genre des motsmauvais genre la pureté de la survie. nul       autre petite voix 5) triptyque marocain       magnol  la lancinante vous avez abstraction voir figuration     surgi       cerisi bribes en ligne a    de femme liseuse       deux dernier vers aoi la mastication des dans un coin de nice,   un lu le choeur des femmes de pour yves et pierre poher et dans l’innocence des quand les mots tout mon petit univers en quant carles oït la à la mémoire de   dits de autre citation"voui       l̵   jn 2,1-12 : j’ai ajouté   entrons   on n’est nice, le 18 novembre 2004 ce pays que je dis est ( ce texte a les dessins de martine orsoni apaches :       et tu       nuage vertige. une distance il en est des meurtrières.  epître aux tous feux éteints. des       la         &n elle réalise des pour mireille et philippe       pass&e    7 artistes et 1 on dit qu’agathe la tentation du survol, à dimanche 18 avril 2010 nous       vu l’une des dernières recleimet deu mult spectacle de josué dit ce rita est trois fois humble.       entre    seule au de pareïs li seit la madame des forêts de et ma foi, ce texte m’a été paroles de chamantu deuxième approche de   maille 1 :que une autre approche de nous savons tous, ici, que       le  “... parler une     chant de f les feux m’ont la liberté s’imprime à siglent a fort e nagent e issent de mer, venent as accoucher baragouiner antoine simon 5 dernier vers aoi       faisant la madame déchirée le travail de bernard livre grand format en trois madame chrysalide fileuse   encore une entr’els nen at ne pui « 8° de dans le pays dont je vous à la bonne l’attente, le fruit « e ! malvais fin première jamais je n’aurais  dernières mises quand il voit s’ouvrir, quai des chargeurs de       pav&ea antoine simon 19 les plus vieilles martin miguel art et       au       gentil merle noir  pour janvier 2002 .traverse ce va et vient entre dont les secrets… à quoi avant propos la peinture est  “s’ouvre marché ou souk ou pour qui veut se faire une       un à les lettres ou les chiffres un besoin de couper comme de temps de cendre de deuil de préparation des       glouss    nous je découvre avant toi pas sur coussin d’air mais pour ma       ( mouans sartoux. traverse de       le    tu sais à cri et à je ne sais pas si bien sûrla       les il en est des noms comme du faisant dialoguer dans les carnets dans ma gorge pour michèle gazier 1)  “la signification pour raphaël où l’on revient   se seins isabelle boizard 2005 sculpter l’air : buttati ! guarda&nbs et nous n’avons rien deux ajouts ces derniers décembre 2001. raphaël       marche vos estes proz e vostre f les marques de la mort sur edmond, sa grande lorsqu’on connaît une je m’étonne toujours de la violette cachéeton    il le samedi 26 mars, à 15 dernier vers aoi  mise en ligne du texte antoine simon 18 reprise du site avec la 1.- les rêves de dans le patriote du 16 mars et combien les amants se       allong       dans que reste-t-il de la  “ce travail qui très malheureux... torna a sorrento ulisse torna       rampan le franchissement des in the country un jour nous avons       au  ce qui importe pour rien n’est plus ardu À max charvolen et       va antoine simon 33 chairs à vif paumes       dans al matin, quant primes pert       sur troisième essai et les oiseaux s’ouvrent il ne reste plus que le antoine simon 16 iloec endreit remeint li os       la le tissu d’acier dernier vers aoi quatrième essai rares carcassonne, le 06 est-ce parce que, petit, on c’est le grand arbre épanoui au ciel paysage de ta tombe  et sous l’occupation mi viene in mentemi station 5 : comment clers est li jurz et li depuis ce jour, le site derniers archipel shopping, la le "patriote",   est-ce que constellations et rare moment de bonheur, "tu sais ce que c’est dernier vers aoi merci au printemps des o tendresses ô mes josué avait un rythme  référencem trois tentatives desesperees    regardant dernier vers s’il       "       midi       dans       il a propos de quatre oeuvres de le corps encaisse comme il gardien de phare à vie, au       deux rm : d’accord sur des voiles de longs cheveux la musique est le parfum de petites proses sur terre madame a des odeurs sauvages références : xavier ce texte se présente dans ce périlleux cliquetis obscène des premier essai c’est mon cher pétrarque,       ...mai   (dans le les installations souvent, le glacis de la mort (josué avait lentement un soir à paris au       le folie de josuétout est comme ce mur blanc juste un       &agrav à propos “la       su  “comment “le pinceau glisse sur   la production essai de nécrologie, je rêve aux gorges bernadette griot vient de au labyrinthe des pleursils   ces notes       apr&eg a supposer quece monde tienne       dans la langue est intarissable pour michèle  hier, 17 dessiner les choses banales     m2 &nbs de tantes herbes el pre       voyage       " légendes de michel d’un côté me cet article est paru dans le je ne peins pas avec quoi, carissimo ulisse,torna a le numéro exceptionnel de pour marcel madame dans l’ombre des l’art n’existe f le feu s’est  ce mois ci : sub       le "la musique, c’est le le 26 août 1887, depuis dix l’espace ouvert au carmelo arden quin est une dernier vers aoi de prime abord, il il tente de déchiffrer, la force du corps, c’est pour moi le premier       jonath franchement, pensait le chef, présentation du exode, 16, 1-5 toute tout est possible pour qui j’ai relu daniel biga, la lecture de sainte dernier vers aoi il faut aller voir le geste de l’ancienne, le scribe ne retient     pourquoi un tunnel sans fin et, à démodocos... Ça a bien un clere est la noit e la vi.- les amicales aventures envoi du bulletin de bribes       bruyan dernier vers aoi nous dirons donc   je ne comprends plus autres litanies du saint nom    si tout au long   pour adèle et le soleil n’est pas   pour olivier  si, du nouveau       neige c’est un peu comme si,       le tout en travaillant sur les abu zayd me déplait. pas       grimpa tromper le néant béatrice machet vient de  pour jean le couleur qui ne masque pas mesdames, messieurs, veuillez et il fallait aller debout ici, les choses les plus dernier vers aoi       dans 1- c’est dans guetter cette chose madame est toute   si vous souhaitez       au tendresses ô mes envols       apr&eg quand les eaux et les terres       le       grappe certains soirs, quand je ne pas négocier ne du fond des cours et des l’homme est       &eacut       longte il faut laisser venir madame       voyage la fraîcheur et la     depuis pour mon épouse nicole ce jour là, je pouvais je suis occupé ces " je suis un écorché vif. les petites fleurs des max charvolen, martin miguel la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > avec Jean Jacques Laurent > Terre de l’enfuie
<- VIII | X ->
IX
Artiste(s) : Laurent (site)

Quand les eaux et les terres de ce pays se réunissent
les porteuses d’eau de terre et de pain
se dirigent lentement vers la rivière  
le ciel n’est alors jamais trop loin avec ses airs de femme
leur tête se dresse
et frémit d’émoi sous le poids des vases de cuivre et des sacs de toile
on dit aussi qu’au fond des puits sont conservés
de grands secrets et mille oiseaux soudain s’affolent
autour des pistils de la valériane.

JPEG - 46.1 ko
Quand les eaux et les terres...
Publication en ligne : 7 janvier 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette