BRIBES EN LIGNE
  3   

les dernier vers aoi       quinze       la ce qui fait tableau : ce un trait gris sur la dans un coin de nice, histoire de signes . et que dire de la grâce madame chrysalide fileuse quatrième essai rares 0 false 21 18       dans       s̵ dernier vers aoi       banlie samuelchapitre 16, versets 1 10 vers la laisse ccxxxii coupé en deux quand       &agrav       l̵ présentation du       dans dans ce périlleux ...et poème pour mon cher pétrarque, décembre 2001. madame, vous débusquez deuxième essai dernier vers aoi   tout est toujours en régine robin, suite du blasphème de quant carles oït la Ç’avait été la dans le respect du cahier des  le grand brassage des  les éditions de li emperere s’est a la libération, les   ces sec erv vre ile je m’étonne toujours de la       au mi viene in mentemi a grant dulur tendrai puis madame dans l’ombre des allons fouiller ce triangle comme un préliminaire la dernier vers aoi percey priest lakesur les       la clers est li jurz et li deux nouveauté,       le s’égarer on dernier vers aoi si elle est belle ? je antoine simon 10 preambule – ut pictura je t’ai admiré, nous savons tous, ici, que la mort d’un oiseau. l’attente, le fruit       qui avant dernier vers aoi 0 false 21 18 bien sûrla mult ben i fierent franceis e (vois-tu, sancho, je suis douze (se fait terre se       assis dire que le livre est une dernier vers doel i avrat, la mastication des la question du récit langues de plomba la « pouvez-vous macles et roulis photo 1 avant propos la peinture est les routes de ce pays sont il pleut. j’ai vu la la légende fleurie est   voici donc la bel équilibre et sa pour       ( la route de la soie, à pied, là, c’est le sable et lu le choeur des femmes de soudain un blanc fauche le en 1958 ben ouvre à et si au premier jour il les avenues de ce pays   marcel vous n’avez « voici le pendu les grands       grappe       au ainsi alfred… (À l’église c’est le grand frères et       il nice, le 18 novembre 2004 ce pays que je dis est       " in the country i en voyant la masse aux f les feux m’ont les textes mis en ligne le passé n’est       voyage quatrième essai de "pour tes maintenant il connaît le ce jour là, je pouvais vos estes proz e vostre accorde ton désir à ta       alla la prédication faite   encore une le bulletin de "bribes       quand "je me tais. pour taire. ma mémoire ne peut me assise par accroc au bord de la deuxième édition du antoine simon 17 bien sûr, il y eut     nous       il de la       sur le antoine simon 11       deux il en est des meurtrières.       l̵ il tente de déchiffrer,       sur nous serons toujours ces toulon, samedi 9 d’un côté très saintes litanies m1        l’écriture nouvelles mises en etudiant à pour qui veut se faire une madame est toute pour martine, coline et laure       soleil le 26 août 1887, depuis libre de lever la tête à la mémoire de et nous n’avons rien on peut croire que martine pour mireille et philippe laure et pétrarque comme max charvolen, martin miguel tu le saiset je le vois li quens oger cuardise   (dans le       la j’ai ajouté sur la toile de renoir, les le lent déferlement autre citation       au en ceste tere ad estet ja seins isabelle boizard 2005 temps de cendre de deuil de       retour carissimo ulisse,torna a  dans toutes les rues       allong cet article est paru dans le "mais qui lit encore le antoine simon 18 v.- les amicales aventures du traquer un temps hors du     tout autour j’ai relu daniel biga,   un j’ai parlé toute une faune timide veille rien n’est plus ardu f qu’il vienne, le feu "l’art est-il les plus terribles une autre approche de       voyage deux ajouts ces derniers sixième un jour nous avons je ne peins pas avec quoi, c’est extrêmement       vaches comment entrer dans une       &ccedi pur ceste espee ai dulor e  epître aux       st 1) notre-dame au mur violet dernier vers aoi       &agrav dans l’innocence des le ciel est clair au travers comme c’est dix l’espace ouvert au les dieux s’effacent mise en ligne pierre ciel je désire un       au       un       le iv.- du livre d’artiste antoine simon 27 et tout avait   un vendredi antoine simon 6  pour de       descen       apr&eg macles et roulis photo 7       "       longte journée de de l’autre buttati ! guarda&nbs       dans "tu sais ce que c’est quelques textes cinquième essai tout antoine simon 5 la poésie, à la janvier 2002 .traverse autre essai d’un       les des conserves ! 0 false 21 18   se       sur  “comment pour ma  dans le livre, le au lecteur voici le premier pour mon épouse nicole la vie humble chez les pour jean marie vi.- les amicales aventures iloec endreit remeint li os j’aime chez pierre non, björg, a christiane je rêve aux gorges       sur  au travers de toi je je ne sais pas si le recueil de textes vedo la luna vedo le       bonhe     [1]  les cuivres de la symphonie pour mes enfants laure et de sorte que bientôt carissimo ulisse,torna a pour andré le proche et le lointain  il y a le     vers le soir villa arson, nice, du 17 et il fallait aller debout       une       la pour m.b. quand je me heurte       voyage sauvage et fuyant comme       d&eacu outre la poursuite de la mise mult est vassal carles de sainte marie, station 5 : comment       la macles et roulis photo 3     surgi merci à marc alpozzo je n’hésiterai spectacle de josué dit f tous les feux se sont glaciation entre je n’ai pas dit que le dernier vers aoi    de femme liseuse equitable un besoin sonnerait la langue est intarissable ne pas négocier ne il semble possible il en est des noms comme du issent de mer, venent as 1 au retour au moment pour andré villers 1) le scribe ne retient         &n noble folie de josué, vertige. une distance a l’aube des apaches, bal kanique c’est je déambule et suis nice, le 8 octobre dernier vers aoi cette machine entre mes on croit souvent que le but la danse de ainsi va le travail de qui nu(e), comme son nom abstraction voir figuration pour max charvolen 1) le coquillage contre le texte qui suit est, bien voudrais je vous    au balcon l’erbe del camp, ki   la baie des anges polenta reflets et echosla salle  tu vois im font chier deux mille ans nous c’est une sorte de faisant dialoguer     les fleurs du ] heureux l’homme       fourr& la fraîcheur et la la force du corps, rita est trois fois humble. "le renard connaît quelques autres       coude je dors d’un sommeil de c’est parfois un pays des voiles de longs cheveux tromper le néant   pour olivier       je me avez-vous vu la terre a souvent tremblé tout le problème antoine simon 14 tes chaussures au bas de       tourne voici des œuvres qui, le g. duchêne, écriture le     pluie du   que signifie     dans la ruela cher bernard   nous sommes antoine simon 13 très malheureux... c’est la chair pourtant ecrire les couleurs du monde macles et roulis photo 6 "ah ! mon doux pays,       vu 1.- les rêves de quelque temps plus tard, de pour michèle aueret       pass&e   si vous souhaitez l’ami michel le 2 juillet       embarq poème pour       arauca       sur effleurer le ciel du bout des pour andrée deuxième apparition normalement, la rubrique   je ne comprends plus     un mois sans edmond, sa grande       pass&e       &n troisième essai et les premières immense est le théâtre et la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Henri Maccheroni > Christs 2
<- VI |
Final
Artiste(s) : Maccheroni

Ma voix n’est plus que pierres roulées avalanches déchirant
les goulets moi-même


Accorato accorato

Publication en ligne : 8 janvier 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette