BRIBES EN LIGNE
il existe au moins deux morz est rollant, deus en ad  marcel migozzi vient de face aux bronzes de miodrag carissimo ulisse,torna a quando me ne so itu pe “dans le dessin       je me       qui  “ce travail qui antoine simon 12 la réserve des bribes   est-ce que af : j’entends il aurait voulu être lentement, josué   un li quens oger cuardise les enseignants : onzième nous avons affaire à de les plus terribles pour martine     faisant la et si tu dois apprendre à alocco en patchworck ©   un vendredi f le feu s’est rêve, cauchemar,       embarq d’un côté pour max charvolen 1)       entre       allong antoine simon 24    courant "tu sais ce que c’est je ne peins pas avec quoi, eurydice toujours nue à antoine simon 29 constellations et j’oublie souvent et       les la légende fleurie est       juin on croit souvent que le but station 5 : comment     " f dans le sourd chatoiement le corps encaisse comme il il s’appelait dernier vers aoi titrer "claude viallat, c’est pour moi le premier       la dans les carnets ma chair n’est polenta le 26 août 1887, depuis sous la pression des Être tout entier la flamme antoine simon 23 pour julius baltazar 1 le     vers le soir pour nicolas lavarenne ma libre de lever la tête cet article est paru madame dans l’ombre des démodocos... Ça a bien un c’est une sorte de dernier vers aoi nous avancions en bas de       assis dernier vers aoi c’est parfois un pays       longte les oiseaux s’ouvrent ( ce texte a ce jour-là il lui je serai toujours attentif à     les provisions et voici maintenant quelques imagine que, dans la jouer sur tous les tableaux approche d’une derniers les parents, l’ultime portrait. 1255 : apaches :   (dans le le scribe ne retient   pour adèle et l’attente, le fruit et…  dits de “le pinceau glisse sur j’ai perdu mon c’est la distance entre raphaël       la moisissures mousses lichens aux barrières des octrois carles li reis en ad prise sa a propos de quatre oeuvres de       mouett il y a dans ce pays des voies "mais qui lit encore le la danse de antoine simon 6       sur a ma mère, femme parmi rita est trois fois humble. pour michèle aueret exode, 16, 1-5 toute able comme capable de donner janvier 2002 .traverse v.- les amicales aventures du ki mult est las, il se dort vi.- les amicales aventures    7 artistes et 1 bel équilibre et sa pour egidio fiorin des mots la poésie, à la       vu la bouche pleine de bulles       gentil lancinant ô lancinant       entre entr’els nen at ne pui quel ennui, mortel pour issent de mer, venent as     extraire il ne s’agit pas de       m̵ en ceste tere ad estet ja (josué avait et il parlait ainsi dans la c’était une hans freibach : très saintes litanies       deux je ne saurais dire avec assez archipel shopping, la douce est la terre aux yeux une errance de pour pierre theunissen la madame est une     les fleurs du même si dans ma gorge iv.- du livre d’artiste le ciel de ce pays est tout depuis ce jour, le site "ces deux là se quelque chose 0 false 21 18   si vous souhaitez de pareïs li seit la   pour théa et ses violette cachéeton pour andré les routes de ce pays sont sur la toile de renoir, les les textes mis en ligne antoine simon 26 tant pis pour eux.       fourmi pour mes enfants laure et       au de toutes les tes chaussures au bas de     &nbs       l̵ à la mémoire de diaphane est le mot (ou premier vers aoi dernier       le jamais si entêtanteeurydice chaises, tables, verres, de profondes glaouis  de la trajectoire de ce       le À max charvolen et martin pure forme, belle muette, pour jean-louis cantin 1.- descendre à pigalle, se voici des œuvres qui, le ce monde est semé 0 false 21 18 nous savons tous, ici, que       six     sur la   ils sortent       dans     cet arbre que       l̵ vous avez j’arrivais dans les les amants se macles et roulis photo 6 fin première (la numérotation des ço dist li reis : j’ai changé le     nous il ne reste plus que le antoine simon 30 tandis que dans la grande i en voyant la masse aux       descen dans les rêves de la mouans sartoux. traverse de mise en ligne d’un à propos des grands ….omme virginia par la tout est possible pour qui macles et roulis photo 7       neige des conserves ! villa arson, nice, du 17       neige la galerie chave qui Ç’avait été la       le dernier vers aoi       deux un trait gris sur la sequence 6   le     après       sur madame est une torche. elle comme ce mur blanc ce poème est tiré du non, björg, lu le choeur des femmes de buttati ! guarda&nbs la bouche pure souffrance ce le soleil n’est pas       le le 2 juillet  au travers de toi je la terre a souvent tremblé on cheval       cette etudiant à quai des chargeurs de envoi du bulletin de bribes au rayon des surgelés attention beau pour andré villers 1) (ô fleur de courge... tendresse du mondesi peu de le vieux qui       bonhe rm : nous sommes en dernier vers aoi vous êtes il pleut. j’ai vu la la mort d’un oiseau.  hier, 17 f le feu s’est giovanni rubino dit très malheureux... gardien de phare à vie, au  le grand brassage des décembre 2001. ajout de fichiers sons dans temps de pierres dans la rare moment de bonheur, et il fallait aller debout cinquième citationne       nuage ensevelie de silence, je suis dans ce périlleux       aujour       deux avec marc, nous avons a claude b.   comme     du faucon       sur ici, les choses les plus je suis celle qui trompe       quinze l’existence n’est       ( À l’occasion de À perte de vue, la houle des granz fut li colps, li dux en  “comment c’est la peur qui fait  de même que les tout en vérifiant les dieux s’effacent rien n’est la langue est intarissable attelage ii est une œuvre la chaude caresse de       l̵       l̵ nécrologie       bruyan li emperere par sa grant       fleure dernier vers aoi À max charvolen et religion de josué il un tunnel sans fin et, à quelques textes       chaque pas sur coussin d’air mais     pourquoi raphaël merci au printemps des cyclades, iii°       apparu elle réalise des vous dites : "un  l’exposition  dans le train premier       " pour le prochain basilic, (la     le cygne sur f j’ai voulu me pencher ce qui aide à pénétrer le ] heureux l’homme le coquillage contre       bonheu ma voix n’est plus que passent .x. portes, grant est la plaigne e large je meurs de soif   1) cette antoine simon 32 clquez sur l’appel tonitruant du et ces marcel alocco a    regardant o tendresses ô mes a dix sept ans, je ne savais madame, c’est notre la lecture de sainte je déambule et suis toulon, samedi 9 à la bonne un jour, vous m’avez dernier vers aoi tromper le néant  je signerai mon     [1]  antoine simon 7 quand les mots "moi, esclave" a non... non... je vous assure,     pluie du clers est li jurz et li     surgi sculpter l’air :   anatomie du m et le temps passe dans la ecrire sur dentelle : il avait     de rigoles en assise par accroc au bord de et tout avait depuis le 20 juillet, bribes  improbable visage pendu     tout autour antoine simon 2       la       force marché ou souk ou huit c’est encore à f le feu m’a madame chrysalide fileuse       droite chercher une sorte de pour michèle il est le jongleur de lui       les       m&eacu aucun hasard si se autre petite voix   (à       au on a cru à       la pie dessiner les choses banales pour marcel la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII

dernier vers

AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette