BRIBES EN LIGNE
  encore une  zones gardées de a la femme au et il parlait ainsi dans la encore une citation“tu cliquetis obscène des josué avait un rythme     sur la il aurait voulu être ainsi alfred… f les marques de la mort sur pour robert vous êtes pour mon épouse nicole le lent tricotage du paysage    nous 1 la confusion des       l̵ "l’art est-il dans les hautes herbes       apr&eg       au merci à la toile de       le       un j’ai changé le la question du récit la bouche pleine de bulles du bibelot au babilencore une       à iv.- du livre d’artiste de tantes herbes el pre trois (mon souffle au matin et voici maintenant quelques c’est pour moi le premier Être tout entier la flamme j’ai en réserve li emperere s’est l’art c’est la   pour le prochain et combien très saintes litanies maintenant il connaît le je crie la rue mue douleur autre essai d’un       magnol 1-nous sommes dehors.       l̵ À max charvolen et martin quelques textes mi viene in mentemi elle ose à peine o tendresses ô mes       &agrav noble folie de josué, quelques autres “dans le dessin rm : nous sommes en …presque vingt ans plus j’aime chez pierre tandis que dans la grande   3   

les       la à propos des grands madame chrysalide fileuse une il faut dire les sequence 6   le       s̵ dernier vers aoi   jn 2,1-12 : la musique est le parfum de     [1]  lu le choeur des femmes de toulon, samedi 9       sur dorothée vint au monde       la pour gilbert  les éditions de bribes en ligne a   l’oeuvre vit son des quatre archanges que le proche et le lointain tu le saiset je le vois voudrais je vous temps de pierres elle réalise des reprise du site avec la ainsi va le travail de qui dernier vers aoi f dans le sourd chatoiement la vie est dans la vie. se       soleil morz est rollant, deus en ad       &n       pass&e madame déchirée pour qui veut se faire une des quatre archanges que l’impossible les oiseaux s’ouvrent pour angelo au matin du       avant nous lirons deux extraits de pour jean marie dans la caverne primordiale   anatomie du m et g. duchêne, écriture le dernier vers aoi le vieux qui en 1958 ben ouvre à       gentil     &nbs  si, du nouveau       la paroles de chamantu fontelucco, 6 juillet 2000 napolì napolì ce va et vient entre dessiner les choses banales j’oublie souvent et le pendu heureuse ruine, pensait autre petite voix torna a sorrento ulisse torna       ( m1             je me ils avaient si longtemps, si si grant dol ai que ne deuxième apparition de avec marc, nous avons j’ai longtemps (josué avait lentement     pourquoi       qui       rampan ouverture d’une un titre : il infuse sa cinq madame aux yeux     l’é pour marcel accoucher baragouiner c’est la chair pourtant  avec « a la   tout est toujours en avez-vous vu s’ouvre la 1) notre-dame au mur violet  improbable visage pendu genre des motsmauvais genre vi.- les amicales aventures et que vous dire des   la production       la "mais qui lit encore le au labyrinthe des pleursils clquez sur       soleil ne faut-il pas vivre comme guetter cette chose (vois-tu, sancho, je suis deux ajouts ces derniers macles et roulis photo       ( immense est le théâtre et l’ami michel 1 au retour au moment nous avons affaire à de       pas une année sans évoquer Ç’avait été la       dans premier essai c’est dernier vers aoi   « e ! malvais suite du blasphème de dernier vers aoi paysage de ta tombe  et       au je reviens sur des la gaucherie à vivre, dans les écroulements ce qui importe pour art jonction semble enfin       longte le temps passe dans la approche d’une bien sûr, il y eut " je suis un écorché vif. dernier vers s’il       " antoine simon 6 pour jean-louis cantin 1.-     nous 5) triptyque marocain temps de bitume en fusion sur  tu vois im font chier       fleur la liberté de l’être de la au programme des actions       le non... non... je vous assure, les grands antoine simon 31 depuis ce jour, le site suite de     du faucon dernier vers doel i avrat, leonardo rosa À max charvolen et       la il faut aller voir antoine simon 32 zacinto dove giacque il mio       la pie toutes ces pages de nos       six légendes de michel  référencem a ma mère, femme parmi certains soirs, quand je vertige. une distance la prédication faite       d&eacu ils s’étaient a christiane diaphane est le difficile alliage de ainsi fut pétrarque dans tout mon petit univers en deuxième essai le normalement, la rubrique a toi le don des cris qui le temps passe si vite, titrer "claude viallat, macles et roulis photo 4 douze (se fait terre se langues de plomba la quand c’est le vent qui quando me ne so itu pe "ces deux là se       retour très malheureux... dernier vers aoi le 26 août 1887, depuis raphaël     quand dernier vers aoi ...et poème pour    il       vu coupé en deux quand dernier vers aoi antoine simon 33     les provisions premier vers aoi dernier macles et roulis photo 7   voici donc la       dans et c’était dans       sur dans l’effilé de     un mois sans autre citation"voui etait-ce le souvenir il en est des meurtrières.       é a propos d’une l’appel tonitruant du (ô fleur de courge... béatrice machet vient de "tu sais ce que c’est je suis bien dans pour martine, coline et laure (ma gorge est une       en nous avancions en bas de mouans sartoux. traverse de une fois entré dans la       coude on peut croire que martine nous serons toujours ces rien n’est plus ardu eurydice toujours nue à jamais je n’aurais  tu ne renonceras pas.   (à epuisement de la salle, la fonction, percey priest lakesur les tous ces charlatans qui       fourr&       bien       bonheu sors de mon territoire. fais dernier vers aoi au rayon des surgelés pour julius baltazar 1 le f les feux m’ont laure et pétrarque comme le "patriote", antoine simon 26 ils sortent sa langue se cabre devant le sur l’erbe verte si est  epître aux c’est ici, me       le     au couchant abstraction voir figuration    regardant « h&eacu (dans mon ventre pousse une f le feu s’est l’erbe del camp, ki quel étonnant peinture de rimes. le texte carmelo arden quin est une ce texte m’a été À la loupe, il observa j’ai donné, au mois merci à marc alpozzo       ...mai le lent déferlement le scribe ne retient   d’un coté, le franchissement des bel équilibre et sa preambule – ut pictura au lecteur voici le premier il pleut. j’ai vu la il était question non l’heure de la antoine simon 29 seins isabelle boizard 2005 une autre approche de pour maguy giraud et   je n’ai jamais       je  l’exposition  journée de   maille 1 :que       entre "et bien, voilà..." dit constellations et pour mireille et philippe entr’els nen at ne pui     &nbs antoine simon 14 af : j’entends diaphane est le mot (ou     rien ma voix n’est plus que religion de josué il antoine simon 12 quatrième essai de et si au premier jour il outre la poursuite de la mise  martin miguel vient       la       fourmi 1. il se trouve que je suis les étourneaux ! l’évidence la pureté de la survie. nul       pourqu printemps breton, printemps paien sunt morz, alquant     son       " un besoin de couper comme de dans le pays dont je vous     chambre et si tu dois apprendre à   que signifie   le 10 décembre le soleil n’est pas antoine simon 2 dernier vers aoi jamais si entêtanteeurydice granz est li calz, si se sous l’occupation deuxième suite dernier vers aoi quelque temps plus tard, de la mort, l’ultime port, dentelle : il avait 1) la plupart de ces traquer la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII

dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette