BRIBES EN LIGNE
il était question non able comme capable de donner       neige       banlie certains soirs, quand je antoine simon 33 mougins. décembre À max charvolen et martin     longtemps sur des voix percent, racontent on trouvera la captation vous êtes pour jacqueline moretti, dire que le livre est une chercher une sorte de la prédication faite "la musique, c’est le et il parlait ainsi dans la n’ayant pas     au couchant lorsqu’on connaît une la terre a souvent tremblé derniers vers sun destre ce qui importe pour il n’y a pas de plus     l’é antoine simon 17 religion de josué il troisième essai et dernier vers aoi quand les eaux et les terres bribes dans le nid de  les éditions de sables mes parolesvous monde imaginal, sainte marie, madame déchirée percey priest lakesur les       et il souffle sur les collines rafale n° 7 un d’un côté v.- les amicales aventures du antoine simon 11       su le désir de faire avec       mouett    nous   pour théa et ses pour lee nous avancions en bas de       et tu f dans le sourd chatoiement le géographe sait tout les installations souvent, ce qui aide à pénétrer le       " dans un coin de nice,       &agrav       m&eacu « amis rollant, de "si elle est la vie est dans la vie. se "tu sais ce que c’est pluies et bruines, apaches :  référencem je n’ai pas dit que le " je suis un écorché vif. antoine simon 19 avant propos la peinture est   un       apr&eg la fraîcheur et la des conserves ! pour michèle aueret j’ai longtemps pas sur coussin d’air mais "mais qui lit encore le josué avait un rythme in the country       p&eacu       pour       jardin       apparu l’eau s’infiltre antoine simon 5 c’est extrêmement etudiant à       dans les plus terribles l’erbe del camp, ki l’ami michel       object la vie est ce bruissement dans la caverne primordiale     à elle disposait d’une       aujour journée de entr’els nen at ne pui antoine simon 29   si vous souhaitez  pour de vous deux, c’est joie et les cuivres de la symphonie exode, 16, 1-5 toute rien n’est plus ardu seins isabelle boizard 2005 un tunnel sans fin et, à le ciel de ce pays est tout       au cinq madame aux yeux       avant on trouvera la video f le feu s’est       je a la fin il ne resta que il ne s’agit pas de fin première et te voici humanité pas facile d’ajuster le rita est trois fois humble. à   se et  riche de mes       &agrav  mise en ligne du texte       jonath       sur 0 false 21 18 je suis occupé ces quatrième essai rares quai des chargeurs de régine robin,       juin mult ben i fierent franceis e j’ai perdu mon toutes sortes de papiers, sur temps de cendre de deuil de de pareïs li seit la pour michèle gazier 1) dernier vers aoi la chaude caresse de passet li jurz, la noit est allons fouiller ce triangle       sur c’est seulement au les doigts d’ombre de neige       dans abstraction voir figuration (À l’église       fourr& de proche en proche tous dernier vers aoi       le non... non... je vous assure, les durand : une toi, mésange à al matin, quant primes pert       sur le       dans le vieux qui je suis celle qui trompe a christiane   en grec, morías quelques textes un nouvel espace est ouvert rafale n° 12 où dernier vers aoi madame, vous débusquez       "       &agrav       arauca et ma foi, dernier vers aoi  l’écriture bal kanique c’est  le "musée d’abord l’échange des “le pinceau glisse sur le corps encaisse comme il dessiner les choses banales les premières il faut aller voir attention beau le nécessaire non  c’était bien sûr, il y eut fontelucco, 6 juillet 2000 pour ma beaucoup de merveilles m1         ces notes       &agrav et si tu dois apprendre à pour jean-louis cantin 1.-       &ccedi       sur marcel alocco a première rupture : le en 1958 ben ouvre à on dit qu’agathe pour andré la terre nous f j’ai voulu me pencher langues de plomba la     tout autour la mort, l’ultime port,     le rafale une fois entré dans la pour jean gautheronle cosmos     pluie du moi cocon moi momie fuseau dernier vers aoi    au balcon station 7 : as-tu vu judas se pour jean marie nice, le 30 juin 2000     le cygne sur a supposer quece monde tienne a grant dulur tendrai puis       au me l’impression la plus et…  dits de quelque temps plus tard, de       la       &eacut       au je n’hésiterai la littérature de   voici donc la tout en vérifiant approche d’une dans l’effilé de merle noir  pour pour michèle gazier 1 les dernières      & la liberté de l’être       la a propos d’une à la bonne       journ& autre essai d’un très malheureux... rafale       les 1254 : naissance de pas de pluie pour venir coupé en deux quand       le       dans elle réalise des       bonheu     de rigoles en une errance de       la de tantes herbes el pre       le ce texte m’a été avant dernier vers aoi les enseignants :       gentil ils avaient si longtemps, si gardien de phare à vie, au la danse de 1- c’est dans     une abeille de     "       (     chant de iv.- du livre d’artiste antoine simon 16 toutefois je m’estimais on a cru à quel étonnant passent .x. portes, poussées par les vagues charogne sur le seuilce qui autre citation"voui  zones gardées de       sabots    de femme liseuse       pass&e       reine     pourquoi antoine simon 20 et ces (vois-tu, sancho, je suis (de)lecta lucta    “... parler une   je n’ai jamais pour le prochain basilic, (la pas même (dans mon ventre pousse une preambule – ut pictura la liberté s’imprime à  dans le livre, le il aura fallu longtemps -       je me quand nous rejoignons, en présentation du pour anne slacik ecrire est l’appel tonitruant du       sur dont les secrets… à quoi   encore une et il fallait aller debout dernier vers aoi dernier vers doel i avrat, siglent a fort e nagent e écrirecomme on se j’ai donné, au mois vous dites : "un   la baie des anges       allong ouverture de l’espace pour marcel raphaël       les mesdames, messieurs, veuillez béatrice machet vient de merci à la toile de  marcel migozzi vient de l’art n’existe  la toile couvre les antoine simon 15 si, il y a longtemps, les comme ce mur blanc lancinant ô lancinant  de même que les et nous n’avons rien dans le pain brisé son tous ces charlatans qui dernier vers aoi petit matin frais. je te       fleur clere est la noit e la essai de nécrologie, dans ce pays ma mère       crabe- antoine simon 18 halt sunt li pui e mult halt dernier vers aoi vedo la luna vedo le nous serons toujours ces       j̵       soleil d’ eurydice ou bien de pure forme, belle muette, pour helmut tu le saiset je le vois ce monde est semé la tentation du survol, à comme un préliminaire la sept (forces cachées qui rafale toutes ces pages de nos quelques autres voici le texte qui ouvre     ton et que vous dire des si c’est ça,  tu ne renonceras pas. histoire de signes . guetter cette chose dernier vers aoi je t’ai admiré, introibo ad altare f les rêves de dans le train premier les étourneaux ! laure et pétrarque comme         &n que reste-t-il de la       longte l’une des dernières     sur la pente quand il voit s’ouvrir, tous feux éteints. des       au violette cachéeton À la loupe, il observa pour m.b. quand je me heurte madame est la reine des       il macles et roulis photo 6 dernier vers aoi au commencement était lu le choeur des femmes de       l̵ antoine simon 13 la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII

dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette